Société

Dos d'Âne: Des habitants protestent contre la fermeture de l'agence postale


Dos d'Âne: Des habitants protestent contre la fermeture de l'agence postale
Ils redoutent d'être "totalement coupés du monde". Alors que l'agence postale de Dos d'Âne est fermée temporairement (du 11 juillet au 15 août), une soixantaine d'habitants étaient mobilisés ce matin pour protester contre cette fermeture. 

"Depuis l'arrivée de la nouvelle équipe, Dos d'Âne est totalement délaissé et nous n'avons aucun élu référent vers qui nous tourner", tacle Mirella Hoareau. "Il y a une croissance démographique exceptionnelle et à côté de cela, de moins en moins de services", reproche l'ancienne adjointe de Roland Robert. L'occasion également de souligner la possible fermeture de la mairie annexe et le cas du cimetière qui accueille "tous les décès du territoire" et risque, selon elle, de ne plus pouvoir accueillir les défunts.

Si la fermeture de l'agence postale n'est pour le moment que temporaire (elle est liée à l'absence de remplacement de l'unique personne y travaillant, actuellement en congés), l'ancienne adjointe évoque une rumeur selon laquelle les rideaux pourraient être définitivement baissés. "On nous a habitués petit à petit. D'abord ils ont fermé deux jours par semaine, maintenant plus d'un mois. Pour la suite, on s'attend au pire". 

"Je ne peux pas faire ma demande de RSA"

Temporaire ou pas, pour les habitants, cette fermeture amène bon nombre de tracas. "On ne peut plus retirer d'argent ! Il faut aller à Sainte-Thérèse, c'est compliqué, tout le monde n'a pas de voiture", explique Ludovic. C'est d'ailleurs le cas de Michel, qui regrette : "Il faut prendre le bus, mais si on ne peut pas retirer d'argent, on ne peut pas le payer. Et puis quand le bureau est fermé je ne peux pas non plus faire ma demande de RSA"

Mirella Hoareau indique en outre craindre des "problèmes de sécurité""Les personnes âgées, qui sont des personnes fragiles, vont devoir retirer de grosses sommes. Nous redoutons que ça amène une délinquance qui n'existe pratiquement pas dans le bourg".

Aussi remontés qu'embêtés, les habitants comptent bien faire entendre leur revendication et demandent une intervention de la commune. Une pétition adressée à la direction de la banque postale, ainsi qu'à la mairie en copie, a été lancée la semaine dernière. Avant la manifestation de ce matin, elle comptait déjà 200 signatures.

Mercredi 27 Juillet 2016 - 12:46
marine.abat@zinfos974.com
Lu 3648 fois




1.Posté par Milles Sabords le 27/07/2016 13:10 (depuis mobile)
Koifé DF ? Y préfère soutenir louvertire un lécol privé ke ou lé administratèr ? Lé vré out poche d'abord.

2.Posté par Fidol Castré le 27/07/2016 13:14
Ah ah ah...je me marre.
Quand on dit aux gens que l'Etat est en faillite, ils rigolent.

Soyez heureux : la fermeture est temporaire.

Mais Jovanovic sur www.quotidien.com parle de la situation de la banque postale depuis des années : cela n'émeut personne.

3.Posté par Noémolvidès le 27/07/2016 15:27
ben oui il faut bien payer les fonctionnaires des bas avec augmentation de salaire , de moun les hauts i coutent a nous trop chers

4.Posté par Vache a Lait le 27/07/2016 17:10
Comment font ils en metropole? les village sont plus isolé encore et sans bus pour les desservir. Les gars aimeraient un bureau de poste en face de chez eux histoire de tendre le bras et toucher leur rsa sans se bouger le fion.
Et oui cela coute chere tous ces petits conforts, la poste a deja du mal a gerer le courrier alors gerer le pognon oups pas gerer mais distribuer le pognon des autres.

5.Posté par Alex UPR le 27/07/2016 19:47
Le démantèlement de nos services publics est dicté par l'article 106 du Traité de Fonctionnement de l'Union Européenne, qui sert les intérêts des grands groupes privés.

L’UE est une construction antidémocratique qui fonctionne de manière autobloquante, pour le plus grand profit des Etats-Unis.
L’Euro, qui détruit notre économie et nos acquis sociaux, finira par exploser comme toutes les monnaies plurinationales de l’Histoire.
L’appartenance à l’OTAN nous entraîne, contre nos intérêts, dans les guerres illégitimes et illégales voulues par Washington.
Les partis "euro-critiques", qui ne proposent jamais officiellement le retrait de l’UE, divisent les Français sur des sujets polémiques.

En 2017, sortons de l'Union Européenne, de l'Euro et de l'OTAN avec François ASSELINEAU.
www.upr.fr

6.Posté par Grangaga le 27/07/2016 19:51
Raffarin......la tèl'man izolé lé vilaz'...Vache a lait...."Diminicion dé z'azan de la fonk'cion piblik' ".....
Ke zordi lé oblizé de ranpli èk'....èk' tuèrr'......mèm' pa....égorzèrr' du Curé du village......
Si lé sir'kons'tans' y pèr'mé a ou.......zot' y di sa si byin an Fransé....."Elle est pas belle la vie."

7.Posté par zouzou le 28/07/2016 06:51 (depuis mobile)
Tout cela est orchestré par Phiphi voyons jetez un oeil à sa page Facebook c la même photo

8.Posté par stalone le 29/07/2016 18:22
encore des mensonge la mairie de dos d'âne n'ai pas dans la liste de fermeture sue la possession zote la pas fatigué manipule domoune

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales