Actu Ile de La Réunion

Donnez votre opinion...


Donnez votre opinion...
Soucieux en permanence de connaitre l'opinion de ses lecteurs, sans que cela n'ait bien évidemment valeur de sondage, nous vous demandons régulièrement votre avis sur un certain nombre de faits d'actualité.

Aujourd'hui, nous aimerions savoir ce que vous pensez de l'engagement français en Libye.

N'hésitez pas à voter. Le "sondage" est situé en milieu de colonne, à droite.

Merci...
Samedi 19 Mars 2011 - 21:21
Pierrot Dupuy
Lu 1292 fois




1.Posté par blabla le 19/03/2011 21:37
non

2.Posté par sdni gaud le 19/03/2011 21:38
Ce n'est pas contre la Libye ,mais contre une vermine de terroriste :Kahdafi'd'garce .

3.Posté par boyer le 19/03/2011 21:51
le clown reste un clown

4.Posté par SEVERIN le 19/03/2011 23:10
Oui,la liberté soit tu la prend et tu la vie ou tu la perd et tu crève comme un connard.Quelque soit l'étiquète politique qui sont derrière les insurgés,dans l'impasse ou ils se trouvent,avec un dictateur comme Kahdafi ils peuvent espérer que du meilleur.Quoique en France quand t'es maqué par des groupes politiquement incorrect,c'est pas facile non plus.Mais t'as la liberté de t'exprimer,d'agir à ta guise et te déplacer comme tu veux.Quand à ces pays du Maghreb ce n'est pas le cas.Très bonne enquête Pierrot in yab des Yvelines.

5.Posté par manu le 19/03/2011 22:20
C'est une grave erreur de la part des occidentaux !
On fait genre que nous sommes là pour protéger le peuple, la population, la nation.. au final c'est comme si qu'on était des héros alors que non.. les soldats tués auront les honneurs, la légion d'honneur etc.. tout le protocole rituel qu'on a habitude.. Certes, ce sont des hommes qui se sont engagés volontairement mais c'est inutile d'agir ainsi.
Peut-être que je me trompe mais la violence n'est pas la solution. Les armes ne font que provoquer, aggravés les choses de plus en plus.. Et ça arrangera quoi ?
Des morts, des victimes, des innocents tués bêtement.. et nous auront des retours défavorables pour nous. C'est sûr que l'on va payer un jour, on va payer ces frasques.. C'est dommage !


Une guerre de plus, on s'engouffre encore plus ! C'est ce qui est en train de se passer.

6.Posté par boyer le 19/03/2011 22:28

Communiqué du NPA. Soutien au peuple libyen contre la dictature.
vendredi 18 mars 2011

Notre solidarité pleine et entière va au peuple lybien auquel il faudrait donner les moyens de se défendre, les armes dont il a besoin pour chasser le dictateur, conquérir la liberté et la démocratie. Là n'est pas l'objectif des décisions de l'ONU et de la coalition militaire dirigée par le France et l'Angleterre qui s'apprête à intervenir en Libye. Les mêmes n'ont rien dit contre l'intervention des troupes saoudiennes contres la révolte au Bahreïn. Les grandes puissances veulent saisir l'occasion que leur procure la folie du dictateur pour tenter de reprendre la main dans la région, riche en pétrole, tout en se donnant le beau rôle de défenseur des peuples.

7.Posté par SEVERIN le 20/03/2011 00:07
Post 5 le dieu t'appelle va le rejoindre il a besoin de ton âme béni et pur.Bon dieu de bonsoir ou tu vis on est dans un monde de brute.Réveille-toi les témoins de géophas ont besoin de toi.In yab des Yvelines

8.Posté par manu le 19/03/2011 23:57
Post 7 C'est bas de ta part ;)

9.Posté par Lucide le 20/03/2011 07:37
Bien fait pour Kadhafi, mais pire des situations pour le peuple Lybien (des étrangers viennent bombarder leur Pays pour le "liberer" du dictateur).
Les acquis sociaux de leurs propres peuples sont remis en cause depuis plusieurs années. Ils préoccupent du sort des autres et non des siens ??? Sont-ils crédibles ? Les chinois, les Russes, les Allemands ...comprennent leurs peuple qui refusent de payer des impôts pour attaquer des Pays non agresseurs ! DEFENDONS NOTRE PAYS. Mr le ministre de la défense "pardon, Ministre de l'agression" !.

10.Posté par noe974 le 20/03/2011 07:32
Je suis pour cette intervention...que ça sert de leçons aux tyrans du monde entier ...il reste la Corée du Nord ...mais elle possède la Bombe atomique et elle reste la chasse gardée de la Chine ...

Le problème est que ..... ou comment des forces mille fois supérieures en armement (celles des occidentaux) vont se pavaner après avoir détruit 'l'armée' de Khadafi qui ressemble à tout sauf à une armée. Comme toujours les américains décident ( le pétrole libyen est leur seul intérêt )et leurs valets vont "apporter la liberté", encore un peu plus d'esclavage moderne. Cela me rappelle étrangement l'Irak et la Yougoslavie. Misère, misère. ...

La guerre est cruelle . Mais combien de vies auraient- elles été épargnées par une intervention plus précoce? Quant à la diplomatie avec Kadhafi et son clan qui peut sérieusement y croire? Le personnage est trop retors et ses affidés trop intéressés au statu- quo pour que l'on puisse faire confiance à leurs éventuels engagements.C'est donc leur élimination au minimum politique qu'il faut envisager.......

11.Posté par noe974 le 20/03/2011 11:47
Attention aux boucliers humains !

D'après de nombreux commentaires ...
Il est difficile de comprendre la position de notre Président, qui a voulu reconnaître à un certain moment, en Khadafi, un homme digne de confiance et qui, depuis un mois, fait tout ce qu'il faut pour le "mettre dehors ".
Je pense que la reconnaissance un peu rapide d'une nouvelle nation libyenne était une erreur, car personne ne connaissait alors l'importance réelle du mouvement " révolutionnaire " et personne ne savait donc si les insurgés avaient droit à une légitimité.
Mais je crois aussi que l'attitude du Président est finalement la bonne si nous voulons que la liberté des peuples à s'exprimer (je ne parle même pas de démocratie, qui est un luxe !) existe dans ce monde.
Souhaitons que cette décision permette aux Libyens de choisir librement leur avenir et n'enferme pas la France (et l'Europe) dans un bourbier...

Donc ...Pouvons nous laisser massacrer des civils sans agir au plan international ?
Les Libyens ont demandé l'aide de l'ONU pas l'Irak.

Faire l'amalgame est une grossière erreur. Notre intervention est légitime au niveau du droit international et conforme à nos valeurs. Laisser massacrer des populations civiles en se croisant les bras est tellement plus facile. Mais cette histoire doit s'écrire avec nous même si elle comporte des risques. L'ONU auriat pu se décider plus tôt pour épargner des vies.

12.Posté par JCB le 20/03/2011 11:14
Pour une fois je trouve que notre Président a pris une décision courageuse;autant je ne comprends pas ce qui nous a poussé à intervenir en AFGANISTAN, autant je crois qu'abattre le pouvoir de KADAFI est une bonne chose et puis, cela pourra peut etre nous aider dans d'autres domaines...Quand s'attaquera-t-on à GAGBO?

13.Posté par R0SSIN le 20/03/2011 12:57
pour le souvenir de ceux qui ont fait ce que nous sommes depuis 1789, la France se doit être partout ou les peuples veulent en finir avec la tyrannie

14.Posté par Péchu et Supernaïf le 21/03/2011 00:56
Rossin, ce sont les bourgeois, les marchands qui ont pris le pouvoir en 1789, pas le Peuple ! Tu rêves ou quoi ? Napoléon a détruit la totalité des acquis révolutionnaires, et ce qui a fait la France d'aujourd'hui, c'est pas depuis 1789, c'est fin XIX° et au XX° Siècle, la Commune de Paris, puis la résistance au Nazisme puis aux dictatures espagnoles, Portugaises, d''Amérique du Sud etc ...et l'aide aux révolutionnaires nationalistes des colonies françaises.

Ce qui a fait la France, c'est la LUTTE CONTRE L'ETAT FRANCAIS. Tout ce qui,a été acquis pour le Peuple Français l'a été par des luttes et des milliers de morts de la part des réactionnaires dirigeant les pouvoirs successifs. C'est JAMAIS d'un Etat qu'on pourra attendre une quelconque solidarité avec d'autres Peuples, car l'Etat est PRIVATISE, il appartient aux lobbies et aux Industriels, qu'ils se disent "Socialistes" ou "de Droite".

La "coopération" française n'est qu'une tartufferie pour gros naïfs, c'est la charité contre de juteux profits, n'en soutes jamais. Un Etat ne peut pas être honnête ni désintéressé, puisqu'on vit dans un mionde basé sur la commerce et le profit avant toute chose : Paix ou Guerre, ou "MORALE" importent peu aux Etats, pourvu que le profit des multinationales s'accroisse. Ce qui décide de la Paix et de la Guerre c'est uniquement la MAITRISE DES RESSOURCES MINIERES OU AGRO-INDUSTRIELLES, point-barre.

La France dont tu parles, la prétendue "patrie des droits de l'Homme", c'est à dire les gouvernements français successifs, ont tous été des criminels, ils ont massacré des millions de gens sur la planète du Tonkin à Madagascar, de l'Algérie à Cayenne, c'est l'Histoire de la Mort et du crime organisé, crimes d'Etats ... Si c'est pas direct, c'est par procuration par le truchement de dictateurs pays installés par la force de l'argent et des armes.

Alors cette France là, tu parles que les Peuples d'ailleurs la connaissent ! Rappelles toi comment la France "aide" les Peuples, avec ses soutiens aux dictateurs africaisn ou BIRMANS, riches en minerais divers, en uranium ... Rappelle toi les belles actions patriotiques de Bob Denard et ses alter égos plus discrets de notre ère moderne .... Désormais Sarkozy a offert la France aux Américains, à l'OTAN, aux puissances d'argent les plus mafieuses ... Que veux tu attendre de telles côteries mafieuses ?

Tu rêves tu vis dans quel monde pour croire encore aux sornettes de la Mission Civilisatrice de la France ?

15.Posté par curebien le 21/03/2011 22:51
Cinq remarques sur l’intervention contre la Libye

1. Humanitaire, mon œil ! 2. Qui a le droit de « changer un régime » ? 3. Les buts cachés. 4. La « communauté internationale » existe-t-elle ? 5. Apprendre des précédents médiamensonges.

1. Humanitaire, mon œil !

Vous croyez aux raisons humanitaires ? Obama, Cameron et Sarko sauveurs des Libyens alors qu’ils envoient des troupes saoudiennes massacrer les démocrates du Bahrein ? L’Occident soucieux de démocratie alors qu’il protège la répression du dictateur au Yemen ? Vous croyez que Bernard-Henri Lévy se soucie vraiment de « sauver des Arabes », lui qui applaudissait aux bombardements sur les civils de Gaza ? « Le plus remarquable dans l’affaire, le vrai sujet d’étonnement, ce n’est pas la « brutalité » d’Israël. C’est, à la lettre, sa longue retenue » avait-il affirmé.

2. Qui a le droit de « changer de régime » ?

Le peuple libyen mérite certainement un meilleur leader qu’un dictateur qui a rempli les comptes suisses de toute sa famille. Kadhafi a aussi soutenu quelques dictateurs africains détestés. D’un autre côté, il a fermement soutenu les Palestiniens et nationalisé le pétrole pour assurer des services sociaux à sa population. Le contraire de Moubarak et Ben Ali. Et c’est pour ça que l’Empire voudrait le remplacer par une parfaite marionnette.

Si demain, les Libyens étaient dirigés par un Chavez ou un Evo Morales, pour une véritable démocratie avec une justice sociale, qui n’applaudirait pas ? Mais si c’est pour le remplacer par des agents US comme Karzaï ou Al-Maliki et plonger ce pays dans le chaos pour des décennies comme l’Irak et l’Afghanistan... Comment appeler ça un progrès ?

Chaque peuple a le droit de se débarrasser de dirigeants qui ne lui conviennent pas, mais ce droit n’appartient pas aux grandes puissances impériales : USA, France et Grande-Bretagne. Celles-ci ne poursuivent que leurs intérêts propres. En fait, les intérêts de leurs multinationales.

3. Les buts cachés.

S’il n’y avait pas de pétrole en Libye, jamais l’Occident ne serait intervenu. Il faut quand même rappeler que la plupart des dictateurs africains ont été mis en place et sont protégés par les Etats-Unis ou la France, ou les deux ensemble.

Le véritable but de cette guerre, comme en Irak, c’est de conserver le contrôle du pétrole. A la fois source de profits énormes et instrument de chantage pour contrôler toutes les économies. En fait, les USA n’utilisent pas eux-mêmes le pétrole du Moyen-Orient, mais veulent contrôler l’or noir dans le monde entier. Comme instrument d’hégémonie.

Pour garder ce contrôle, il leur faut absolument sauver Israël. Et pour ça, lui assurer un cordon protecteur de régimes arabes corrompus mais présentant trois qualités :

* Dociles envers Washington * Conciliants avec Tel-Aviv * Refusant d’appliquer la volonté de leurs peuples de faire respecter les droits des Palestiniens.

4. La « communauté internationale » existe-t-elle ?

Manipulé par l’argent et les chantages des USA, l’ONU n’est pas démocratique et ne représente pas les peuples. Les grandes puissances (néo)coloniales - USA, France et Grande-Bretagne - prétendent parler au nom de la « communauté internationale ». Mais leur agression n’est soutenue ni par l’Allemagne, ni par la Russie, ni par la Chine. De plus, le Conseil de l’Europe avait exigé que l’Union africaine donne son acord, pour une intervention en Libye ; or, celle-ci a rejeté l’intervention.

Et toute l’Amérique latine a soutenu l’idée d’une médiation lancée par Hugo Chavez. Pourquoi les Occidentaux ont-ils refusé ? Parce que ce qui les intéressait n’était pas de sauver des gens, mais de s’emparer du pétrole.

En fait, les agresseurs sont une minorité. Comme par hasard, il s’agit des puissances les plus riches et les plus coloniales, et le terme « communauté internationale » est juste un terme de marketing. Car la politique des multinationales (vol des matières premières, surexploitation de la main d’œuvre, destruction de l’agriculture locale et des ressources naturelles, maintien de dictatures, provocation de guerres civiles) maintient dans la pauvreté une grande partie de l’humanité. Les intérêts sont donc entièrement opposés. Parler de « communauté internationale » est donc une imposture politique. Quand les médias reprennent cette expression, ils se rendent complices.

Si un peuple est uni et déterminé contre un dictateur, il trouvera la force de le renverser. Mais s’il s’agit d’une guerre civile (et personne ne nie que Kadhafi a également des soutiens importants), la solution de ce conflit n’est pas dans l’agression par les grandes puissances. Partout où elles sont intervenues (Irak, Afghanistan, Yougoslavie), la situation s’est aggravée. Elles ne poursuivent que leurs intérêts indignes, et s’ils l’emportent, le peuple libyen sera appauvri et plus exploité.

Dans le tiers monde, on comprend tout ceci beaucoup plus facilement. Mais dans les pays riches, non. Pourquoi ?

5. Chaque guerre est précédée d’un grand médiamensonge.

Même dans la gauche européenne, on constate une certaine confusion : intervenir ou pas ? L’argument – massue « Kadhafi bombarde les civils » a pourtant été démenti par des sources occidentales et des sources de l’opposition libyenne. Mais répété des centaines de fois, il finit par s’imposer.

Etes-vous certains de savoir ce qui se passe vraiment en Libye ? Quand l’Empire décide une guerre, l’info qui provient de ses médias est-elle neutre ? N’est-il pas utile de se rappeler que chaque grande guerre a été précédée d’un grand médiamensonge pour faire basculer l’opinion ? Quand les USA ont attaqué le Vietnam, ils ont prétendu que celui-ci avait attaqué deux navires US. Faux, ont-ils reconnu des années plus tard. Quand ils ont attaqué l’Irak, ils ont invoqué le vol des couveuses, la présence d’Al-Qaida, les armes de destruction massive. Tout faux. Quand ils ont bombardé la Yougoslavie, ils ont parlé d’un génocide. Faux également. Quand ils ont envahi l’Afghanistan, ce fut en prétendant qu’il était responsable des attentats du 11 septembre. Bidon aussi.

S’informer est la clé

Il est temps d’apprendre des grands médiamensonges qui ont rendu possibles les guerres précédentes.

Ce soir ou jamais - Lundi 21 mars - Débat sur la Libye

Michel Collon participera à l’émission présentée par Frédéric Taddeï sur France 3 à 23h.

Michel Collon

Je partage l'avis de ce monsieur, et dit Non la France n'avait pas à s'engager dans ce conflit.

16.Posté par Gajik le 23/03/2011 02:18
Bravo curebien et merci pour cette synthèse des 4 grandes clés pour comprendre les principes qui guident le binôme Sarko-Clinton (C'est Clinton qui dirige c'est évident, Obama n'étant que l'alibi "de couleur" des démocrates pour appliquer une politique qui est restée très blanche).

Votre post résume exactement ce que pensent de nombreux français non intoxiqués par la presse et medias de masse, et qui ne sont représentés par aucun parti. Le jour où nous serons majoritaires, il n'y aura plus jamais une seule guerre néo-coloniale.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales