Social

Dominique Versini “regrette des propos maladroits”

Dans un fax adressé à la rédaction de Zinfos974.com, Dominique Versini, défenseure des enfants, “souhaite apporter des précisions à la recommandation qu’elle a faite d’interdire tout châtiment corporel en France”. Elle est “prête à venir à La Réunion dès la semaine prochaine… et à modifier en conséquence certains éléments de son rapport”.


Dominique Versini “regrette des propos maladroits”
La polémique déclenchée entre autres par Zinfos974.com, suite à l’article intitulé “Selon Dominique Versini, les Réunionnais n’éduquent pas leurs enfants… ils les dressent”, et publié le vendredi 6 février, a fait réagir la défenseure des enfants.
Dans un courrier, Dominique Versini rappelle son action et l’objectif de son travail : “interdire tout châtiment corporel en France”.
C’est à la fin du document qu’elle “regrette sincèrement que certains de mes propos maladroits aient pu blesser des familles réunionnaises, alors qu’il s’agissait dans son esprit de promouvoir une éducation sans violence sur l’ensemble du territoire”.
La défenseure des enfants indique par ailleurs “qu’elle est prête à venir dès la semaine prochaine à La Réunion pour rencontrer les acteurs locaux et modifier en conséquence certains éléments de son rapport”.
Si certains propos de Dominique Versini ont été maladroits, cette dernière phrase de sa lettre l’est également : “modifier en conséquence certains éléments de son rapport”.
Car de manière implicite, la défenseure des enfants reconnaît s'être exprimée sans avoir tous les éléments du dossier...
Lundi 9 Février 2009 - 09:42
Jismy Ramoudou
Lu 837 fois




1.Posté par mel450 le 09/02/2009 10:34
cet épisode a mis en lumière (en écoutant freedom par exemple) ce que beaucoup de pesonnes installées à la Réunion, ne connaissant rien de notre culture, pensent des créoles réunionnais. Concernant cette dame, faire un tel constat en étant venu une fois dans l'île, en lisant je ne sais quel rapport nous montre bien la qualité et le sérieux de ses travaux.

En métropole un juge a critiqué la semaine dernière les gens du nord, tout de suite des députés UMP sont montés au créneau, à la Réunion on rabaisse, on critique sans cesse les créoles, ,notre culture, notre langue, notre façon de vivre, et aucun élu n'est plus ému que cela, aucun député, aucun sénateur, aucun maire ne réagit officiellement. Encore une ou deux décennies et la société, le mode de vie, la culture, l'identité réunionnaise créole aura disparu pour se fondre dans le mode de vie métropolitain.

Dans les doms, nos amis des antilles peuvent proclamer haut et fort "fiers d'être guadeloupéens" "fiers d'être martiniquais", nous réunionnais notre fierté a depuis bien longtemps disparu, nos ancêtres ont été esclaves, engagés, nous leurs descendants nous en avons gardé des séquelles, nous préferons les "goyave de france" tout gérer à notre place, même notre cerveau.

2.Posté par phyllie le 09/02/2009 10:44
Je m’interroge sur la démarche : Dominique prend position, déclenche la polémique, puis va venir s’expliquer et peut être s’excuser. Un pas en avant, un pas en arrière, l’important est de faire mousser le savon. C’est cela la politique !
A ce rythme, elle sera dans le prochain gouvernement.
Il va falloir la ménager, soyons tolérants et modérés nous avons en face de nous une pointure en devenir de la Politique Nationale . N’hypothéquons pas l’avenir, caressons nous aussi dans le sens du poil, soyons « politique ».

3.Posté par etjosedire le 09/02/2009 14:23
Je crois qu'elle ferait mieux de cesser de pédaler dans la semoule, car son repentir est d'une maladresse déconcertante. Cette dame est en service commandé, comme les DATI et consorts. Dés qu'elle aura réalisé l'objectif fixé par le cynique qui lui a passé la commande, elle sera jetée comme ton bon mouchoir jetable et elle passera à la postérité comme la dame qui aura, par son laxisme, fait monté d'un bon cran la délinquance dans le pays. Il est vrai que ce dernier phénomène est perçu comme le meilleur moyen de faire voter des lois liberticides avec l'assentiment général. En un mot au lieu de prévenir par la correction infligée par les parents, on préfère laisser l'État s'en charger ultérieurement tout en permettant à ce dernier de disposer de moyens "légaux" obtenus grâce à la lassitude citoyenne. Comme quoi la "racaille" a du bon, et le Karcher se fabrique au Parlement qui se transforme tout doucement en bureau d'enregistrement des desiderata du monarque !!!!

4.Posté par Jack le 09/02/2009 14:44
1. Mel450 - Excellent, c'est exactement ce que je pense.

La colonisation a été bien faite. 63 ans plus tard, nos élus et la majorité d'entre nous se complaisent encore dans le : " missi, missié, missi mdam". Pendant qu'y donne a nous coup de fouet, y occupe a nous quand même. Et si nous crie trop fort, va coupe nout z'allocations...

C'est quoi cette peur d'exister en tant que réunionnais et d'être fier de l'être. La peur du regard de l'autre, la honte d'être un peu coloré, la peur de regarder en arrière qui étaient nos grands parents.
Réunionnais lève la tête, réagissez quand on vous blesse. Nous n'avons rien à envier à personne.
Vous devriez être fiers. Vos parents, grands parents ont participé à la libération de la France pendant la seconde Guerre mondiale, vos oncles ont fait la guerre d'Indochine, combien de créoles ont été mourir en Algérie pendant la guerre, et même dans les tranchées de 14/18. Notre histoire est parallèle à celle de la France depuis 350 ans.
Alors arrêtons de nous comporter en victime et de courber le dos. Nous sommes réunionnais et nous sommes français à part entière, sans gène et sans honte au contraire.

En ce qui concerne, le dossier Versini, permettez moi de douter de la véracité de ce qu'il contient et de ce qu'il avance, sur des à peu près, puisqu'il peut être encore modifié.

5.Posté par Choupette le 09/02/2009 14:49
OK. On passe l'éponge à condition qu'elle autorise, que dis-je qu'elle IMPOSE le châtiment corporel aux traders, aux banquiers, aux dirigeants des organismes qui nous piquent nos sous ET NE NOUS LES RENDENT PAS !!!

Faudra bien se défouler sur quelqu'un, non !

Quant à venir à La Réunion, z'allez voir, ça va encore être de notre faute : les cyclones, la houle... la route littorale défoncée, la route de la Montagne qui glisse vers la mer, le radier de la Rivière Saint-Etienne conçu pour dégager à la première crue - personne n'a pensé à installer de grosses buses pour évacuer l'eau. Cette île est inhabitable.

6.Posté par Le Pacifique le 09/02/2009 15:17
A la fin du mandat de Giscard d'Estaing comme Président de la République en 1981, il semble que les Caisses de l'Etat étaient pleines ---- hors depuis cette dâte, avec la création du RMI et autres assistances généralisées, financées par des ressources fictives la situation n'a fait qu'empirer. En effet, aujourd'hui elle s'étend aux Grosses Etreprises qui profitent du contexte pour délocaliser leurs usines à l'étranger, créant ainsi du chômage dans le pays. Des milliards d'euros sont accordés aux Banques en récompense de leur mauvaise gestion. Qui l'eut cru!!!.
Tout le monde spécule comme au loto et fini par ruiner un pays riche. Un jour ou l'autre le réveil sera rude quand on aura atteint le même niveau de vie qu'au ZIMBAWE l'ancienne et riche RHODHESIE

7.Posté par denis le 09/02/2009 17:37
"l’objectif de son travail : “interdire tout châtiment corporel en France”
Bien, bon objectif, d'apres moi....Sans tomber dans l'autre limite, celle de l'enfant roi : que le chemin de l'éducation est étroit, entre violence et trop-de-permissivité, que ce chemin est aussi parsemé d'obstacles (didactiques, cf Gaston Bachelard) , qui mettent à l'épreuve, non seulement les parents, mais surtout les enfants (1)

(1) C'est au crépuscule de sa vie qu'un humain peut se retourner sur son chemin parcouru, et le juger, en toute objectivité....J'avais acheté un excellent bouquin de planches dessinées de JOSE MARTI (un des modeles de Castro et Che) : "la piedra en el camino " : differentes reactions d'un etre humain quand un obstacle se dresse sur son chemin (fuite, contournement, escalade, ruse, etc...)c'est le meilleur livre de philo que j'ai jamais eu dans les mains !

8.Posté par denis le 09/02/2009 17:42
Zimbawe : ils se debrouillent entr'eux maintenant.....Ce n'est pas terrible, comme a Mada ! J'avoue que l'Afrique du Sud a mieux "négocié le virage", comme Maurice.... J'espere pour elle que la Run fera comme les deux derniers !

9.Posté par cimendef le 09/02/2009 18:33
Je serais prêt à lui accorder le bénéfice du doute à la condition qu'elle donne autant de publicité à son démenti qu'elle en a donné à son propos initial. Ce qu'elle affirmé devant une instance officiel et réaffirmé devant la presse ne peut être balayé par un simple fax. Je ne lui demande pas de se mettre la corde au cou mais je veux qu'elle produise les statistiques qui étayent ses propos. Si elle ne peut le faire, il serait bon qu'elle en tire toutes les conséquences ; ........

10.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 09/02/2009 19:17
"A la fin du mandat de Giscard d'Estaing comme Président de la République en 1981, il semble que les Caisses de l'Etat étaient pleines ---- hors depuis cette dâte, avec la création du RMI et autres assistances généralisées, financées par des ressources fictives la situation n'a fait qu'empirer. En effet, aujourd'hui elle s'étend aux Grosses Etreprises qui profitent du contexte pour délocaliser leurs usines à l'étranger, créant ainsi du chômage dans le pays. Des milliards d'euros sont accordés aux Banques en récompense de leur mauvaise gestion. Qui l'eut cru!!!."

En meme temps, la fin du regne de Giscard, c'etait le debut des emmerdes pour tout le monde: les chocs petroliers ne sont pas le fruit d'une gestion socialiste...

Accorder des milliards d'euros aux banques est different d'accorder des milliards d'euros aux banquiers. Il s'agit de maintenir a flot des institutions capitales du systeme international. D'ailleurs, la crise ne serait peut etre pas aussi grave si les USA avaient sauve Lehman brothers ... En revanche, je serais favorable a ce que l'Etat demande une contrepartie des banques quand elles seront de nouveaux a flot, par exemple en demandant des participations.

11.Posté par papapio le 09/02/2009 20:46
Chacun l'aura remarqué, Mme VERSINI ne s'exprime surtout pas sur le Refus des Magistrats d'appliquer les Lois sur la PARITE EDUCATIVE des Enfants, ni bien sur sur le Massacre Social et Judiciaire des Pères en France.
Les Déclarations des Droits de l'Enfant, (notamment à Vivre et être éduqués par leurs 2 Parents) c'est ça votre Rôle Madame, pas le sujet que vous vous imposez en notre Nom...

Allez COURAGE, vous y arriverez, même si ça doit vous écorcher la bouche, L'UDAF, La HALDE, la Préfecture et autres organismes Sociaux Paritaires, vous y aiderons...

12.Posté par Le Pacifique le 09/02/2009 21:34
Post 10 par Pierre Frédéric Dupuy le 09/02/ 2009 19h17

En même temps, la fin du règne de Giscard, c'était le début des emmerdes pour tout le monde: les chocs pétroliers ne sont pas les fruits d'une gestion socialiste.

Le chocs pétroliers, c'était en 1973, 1974, sept à huit ans avant l'arrivée des socialistes., le RMI a été crée à la fin du mandat de Giscard.

13.Posté par ziskakan le 09/02/2009 22:43


tu peux venir tranquille la vieille, ici c'est pas les Antilles, on est pas capable de te virer, avant d'atterrir.
on cotisera pour que tu passes les meilleurs vacances

14.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 10/02/2009 07:27
12. Posté par Le Pacifique le 09/02/2009 21:34

Post 10 par Pierre Frédéric Dupuy le 09/02/ 2009 19h17

En même temps, la fin du règne de Giscard, c'était le début des emmerdes pour tout le monde: les chocs pétroliers ne sont pas les fruits d'une gestion socialiste.

Le chocs pétroliers, c'était en 1973, 1974, sept à huit ans avant l'arrivée des socialistes., le RMI a été crée à la fin du mandat de Giscard.

Y en a eu deux: un en 73 et l'autre en 79.... Je suis pas complètement débile, merci.

15.Posté par Le Pacifique le 10/02/2009 13:34
A Pierre Frédéric Dupuy, vous écrivez ce qui suit : " Je suis pas complètement débile , merci. Pourquoi vous sentez-vous concerné ? Personne ne vous accuse. Des problèmes, il y en aura toujours quelque soit le gouvernement.

16.Posté par Le Pacifique le 12/02/2009 13:53
Augmenter le pouvoir d'achat des Français, ok, pourquoi pas, même s'il devait y avoir une légère augmentation des prix. Hélas ! cette augmentation du pouvoir d'achat sensé de relancer la consommation risque d'avoir des effets pervers, aucune incidence sur la vente des produits locaux.
- En effet, le Commerce actuel n'offre plus que des produits importés, aggravant ainsi le déficit de la Balance Commerciale et le chômage qui va avec.
- Question : Que faire pour faire revenir toutes nos usines délocalisées pour produirent ce que nous consommons ???, il doit bien y avoir une solution !!!.. On est étonné que nos Enarques qui n'ont pas tous le " Cervo....lent " (sic ) n'ont encore rien compris.
- A l'heure actuelle on a l'impression d'être sur un Bâteau dont le Commandant est devenu fou, on est tous sur ce Bâteau, s'il fait naufrage, ce sera le Radeau de la Méduse pour les rescapés

17.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 12/02/2009 16:37

15. Posté par Le Pacifique le 10/02/2009 13:34
A Pierre Frédéric Dupuy, vous écrivez ce qui suit : " Je suis pas complètement débile , merci. Pourquoi vous sentez-vous concerné ? Personne ne vous accuse. Des problèmes, il y en aura toujours quelque soit le gouvernement.


Simple: je parle de la fin du regne de Giscard en disant que tout le monde a eu a souffrir des chocs petroliers a cette epoque. Vous me dites que les chocs petroliers c'est pas a cette periode. Et pourtant, si, deuxieme choc petrolier c'est en 79.

18.Posté par Anonyme le 12/02/2009 19:25
L'idée de ce site est intéressante, mais il serait bon que le débat se fasse dans le respect des individus et des convictions de chacun.

19.Posté par Zora le 12/02/2009 21:02
Euh !!! C'est quoi le sujet au juste ?

20.Posté par Choupette le 15/02/2009 18:10
*À TOUS LES «PARENTS MÉCHANTS» !**

Un jour, quand mes enfants seront assez vieux,
pour comprendre la logique qui motive un parent,
je vais leur dire, comme mes parents méchants m'ont dit:
Je t'ai aimé assez pour te demander où tu allais,
avec qui, et quand tu serais de retour à la maison...
Je t'ai aimé assez pour être patiente jusqu'à ce que tu découvres
que ta nouvelle meilleure amie ou ton grand copain, n'était pas
fréquentable...
Je t'ai aimé assez pour me tenir plantée là dans le cadre de porte
pendant deux heures
tandis que tu nettoyais ta chambre, une affaire de 15 minutes en principe !
Je t'ai aimé assez pour te laisser voir la colère, la déception et les
larmes dans mes yeux.
Les enfants doivent apprendre que leurs parents ne sont pas parfaits.
Je t'ai aimé assez pour te laisser assumer la responsabilité de tes actions
même lorsque les pénalités étaient si dures qu'elles ont presque brisé
mon coeur.
Mais surtout, je t'ai aimé assez pour dire NON
même quand je savais que tu me détesterais pour ça..
Telles étaient les batailles les plus difficiles de toutes.
Je suis heureuse de les avoir gagnées, parce qu'à la fin, tu y as gagné
aussi.
Et un jour, quand tes enfants seront assez vieux pour comprendre la
logique
qui motive des parents «méchants», tu leur diras :
Vos parents étaient-ils méchants?
Les miens l'étaient.
J'ai eu les parents les plus méchants du monde entier !
Pendant que d'autres enfants mangeaient des sucreries pour les repas,
j'ai dû manger des céréales, des œufs, et des légumes.
Quand d'autres ont eu du Coca et des hamburgers pour le dîner,
j'ai dû manger de la viande, du fromage, des crudités et des fruits...
Sans oublier toutes ces crêpes et gâteaux que ma maman nous a faits...
Et vous pouvez deviner que ma mère m'a fait des dîners
qui étaient différents de celui des autres enfants.
Mes parents ont insisté pour savoir où j'étais en tout temps.
On aurait pu croire que j'étais enfermée dans une prison.
Ils devaient savoir qui mes amis étaient et ce que je faisais avec eux.
Ils insistaient si je disais que je serais partie pour une heure,
pour que ce soit seulement une heure ou moins.
J'avais honte de l'admettre, mais mes parents ont enfreint la loi sur la
protection des enfants concernant le travail en me faisant travailler.
J'ai dû faire la vaisselle, mon lit (quelle horreur!), apprendre à faire
la cuisine, passer l'aspirateur,
faire mon lavage, vider les poubelles et toutes sortes d'autres travaux
cruels.
Je pense qu'ils se réveillaient la nuit pour imaginer de nouvelles
tâches à me faire faire...
Ils ont toujours insisté pour que je dise la vérité, juste la vérité et
rien que la vérité.
Au moment où je suis devenue adolescente,ils pouvaient lire dans mon
esprit
et avaient des yeux tout le tour de la tête.
Puis, la vie est devenue vraiment dure !
Mes parents ne laissaient pas mes amis juste klaxonner
quand ils venaient me chercher.
Ils devaient venir à la porte pour qu'ils puissent les rencontrer.
Alors que chacun pouvait fréquenter un (ou une) petit(e) ami(e)
quand ils avaient 12 ou 13 ans, j'ai dû attendre d'en avoir 16.
À cause de mes parents, j'ai manqué beaucoup de choses
que d'autres enfants ont expérimenté.
Je n'ai jamais été prise pour vol à l'étalage, vandalisme,
alcoolisme, ni même arrêtée pour tout autre crime.
C'était «tout de leur faute»...
Maintenant que j'ai quitté la maison, je suis instruite et une adulte
honnête.
Je fais de mon mieux pour être un parent méchant comme mes parents
l'étaient.
Je pense que c'est ce qui ne va pas avec le monde aujourd'hui; il n'y a
pas assez de parents méchants!

Merci donc à tous les parents qui ont été assez méchants dans notre
jeunesse
pour nous apprendre à être de méchantes bonnes personnes!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales