Société

Dominique Sorain rencontre le ministre des Affaires étrangères comorien


Le préfet de La Réunion Dominique Sorain a rencontré ce mercredi en préfecture Mohamed Bacar Dossar, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, chargé des Comoriens de l’étranger, en visite officielle sur notre île.

La poursuite du renforcement de la coopération bilatérale entre les territoires français de la zone et les Comores a été au cœur des échanges. Les secteurs de la santé, de l’agriculture et de l’éducation font déjà l’objet d’un programme concerté.

"La question de la sécurité, notamment en matière de lutte contre la radicalisation, le terrorisme et les divers trafics, constituera un nouvel axe majeur de cette coopération", indique la préfecture, qui souligne que "la sécurité  de la zone est nécessaire à son développement économique".
Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:22
Lu 458 fois




1.Posté par Lela le 01/12/2016 16:16 (depuis mobile)
Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées

2.Posté par Question pas BETTTE le 01/12/2016 16:59
Souplé misièr lo Préfet di Ali ramene sa bande ek ....merssi

3.Posté par Question pas BETTTE le 01/12/2016 17:00
Ek LI bien sur....dans 787 - 800 ta nous mi paye l'essence

4.Posté par Zozossi le 01/12/2016 20:16
Discuter avec les Comores de "la question de la sécurité, notamment en matière de lutte contre la radicalisation, le terrorisme et les divers trafics", cela revient à discuter avec un pyromane de la lutte contre les incendies.

Les Comores en faillite ont été littéralement rachetées par l'Arabie séoudite, qui a pris à sa charge (20 milliards de francs comoriens) le paiement des fonctionnaires comoriens que leur Etat était incapable de rémunérer.
En échange, les Comores se sont faites en politique étrangère le larbin des Séoudiens, dont elles soutiennent la politique d'agression au Bahrein et au Yémen.

Quant on sait que l'Arabie séoudite finance Daech, et donc le terrorisme islamiste, il y a de quoi s'inquiéter pour Mayotte et pour la Réunion.

Une fois de plus, qui a vu juste?

Marine Le Pen, reçue en ce moment en sauveur à Mayotte, où elle a rencontré les cadis locaux qui ont prié Dieu qu'elle soit élue, et lui ont demandé de les aider -quand elle sera au pouvoir- à lutter contre le fondamentalisme venu des Comores.
Eux savent de quoi ils parlent, contrairement à un préfet représentant d'un régime "français" à la dérive.

5.Posté par Question pas BETTTE le 01/12/2016 22:09
@ 4.Posté par Zozossi le 01/12/2016 20:16

Aïe Aïe Aïe kossa ou raconte ....et le Maire de Fayard, de Gaspard et Sin Dni ainsi la Reine du BDLR lé au courant de ce zaffair là ?
mi espère que zot va lire zinfos

Merci Mr Zozo SSI

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:47 Casting: La série CUT cherche des acteurs

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales