Société

Dominique Sorain : "Je vais partir avec un profond attachement aux Réunionnais"

Vendredi 2 Juin 2017 - 19:22

Déjà happé par sa mission parisienne rue Oudinot, le préfet Sorain fait un crochet de quelques heures par La Réunion pour saluer ses collaborateurs, les élus locaux et la presse. L’occasion pour Dominique Sorain de revenir sur trois années intenses.


"Je vais continuer à suivre les sujets d’outre-mer et bien sûr de La Réunion. Je pourrai maintenir ce lien avec La Réunion"
"Je vais continuer à suivre les sujets d’outre-mer et bien sûr de La Réunion. Je pourrai maintenir ce lien avec La Réunion"
Intense, plus qu’un slogan touristique pour le préfet ou plutôt "l’ex-préfet" comme il en sourit aujourd’hui en recevant la presse. Le serviteur de l’Etat a été "enrôlé" par la nouvelle ministre des Outre-mer et n’avait pas eu l’occasion de saluer les acteurs socio-économiques et politiques de l’île. C’est chose faite ce vendredi soir où une réception était donnée dans les salons de la préfecture. 

Avant les réjouissances, le bilan. En balisant son discours pour ne pas entamer la réserve électorale à laquelle le haut fonctionnaire est soumis, Dominique Sorain a balayé le champ de l’action publique menée par ses services depuis son arrivée en 2014. Quasiment un record de longévité en préfectorale, admet-il au passage. "Trois ans c’est long pour un préfet", en rigole-t-il avant de plonger dans ses souvenirs, déjà. Avec des dossiers "difficiles".

"L’axe économique a été au coeur de  mon action", rappelle-t-il, aux côtés d'autres sujets tels que celui de "la sécurité routière, des violences intrafamiliales, ou plus ciblés, ceux concernant l’extension du Port, l’aéroport, celui de la NRL et donc des carrières, le plan logement…"

Sur le volet économique, le préfet de La Réunion part, dit-il, avec la satisfaction de voir "des frémissements" à la lecture du tableau de bord économique qu’il laisse à son successeur. 

Au plus proche de la ministre à Paris depuis deux semaines, Dominique Sorain a-t-il vu passer une short-list des préfets pressentis pour le succèder. Réponse à l'issue de l'un des prochains conseils des ministres
Au plus proche de la ministre à Paris depuis deux semaines, Dominique Sorain a-t-il vu passer une short-list des préfets pressentis pour le succèder. Réponse à l'issue de l'un des prochains conseils des ministres
En plus de ces dossiers brûlants, dont celui de la crise requin dont il avoue qu’on ne pourra jamais mettre tout le monde d’accord, il précise que l’exploration de tous ces champs d’action régalienne n’ont pas pu se faire sans le tissu associatif et les organismes intermédiaires. "Sans le travail des associations à La Réunion, on aurait moins de capacité de réaction", avoue-t-il en forme de remerciement à toutes ces personnes oeuvrant souvent dans l'ombre. 

"Que l’'île conserve cette vie apaisée"

Malgré le panel déjà très large de ses "dossiers" plus ou moins typiquement "outre-mer", est venu s’ajouter celui inédit de la radicalisation. "Eh oui, nous avons des personnes radicalisées à La Réunion et qui sont surveillées. Il y a tout un travail qui est mené, en dévoile-t-il très peu sur cette thématique sensible par nature, avant d’assurer que l’action publique de prévention "continuera".

Sur un plan personnel, l’homme retiendra la richesse de ses rencontres, à "un poste privilégié", assure-t-il. "Je vais partir avec un profond attachement aux Réunionnais, à l’île en tant que telle, aux cultures réunionnaises et c’est la chance d’une fonction de préfet, c’est d’être au contact de gens et de gens variés. Je crois qu’il y a très peu de territoires où j’ai pu nouer autant de liens avec des gens, et pas que des politiques. ...Et j’ai même dansé le maloya avec Daniel Waro ! en sourit-il encore. J'ai rencontré à mon arrivée Daniel Vaxelaire et bien d’autres qui m’ont expliqué comment vivait l’île. Ma famille a vécu avec moi. On a vécu ici profondément et passionnément."  

S’il devait formuler un rêve pour La Réunion, Dominique Sorain imagine une île qui "conserve cette vie apaisée. ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de problème - je parlais de la radicalisation à l’instant - mais aussi de maintenir cette harmonie au travers de la culture créole". Une harmonie qu’il souhaite voir préservée aussi dans l’aménagement du territoire. Une préoccupation qu’il ne faut pas contenir qu’au seul trait géographique du "coeur de Parc", appuie-t-il, mais pense aussi aux zones urbaines.

Au pas de charge, le désormais directeur de cabinet de la ministre Annick Girardin était attendu par les élus des collectivités et acteurs socio-économiques qu'il a côtoyés ces trois dernières années, autour d’un cocktail. Au plus proche des problématiques ultra-marines au sein du ministère, nul doute qu’il ne s’agissait que d’un au revoir.

Dominique Sorain : "Je vais partir avec un profond attachement aux Réunionnais"

LG
Lu 5330 fois



1.Posté par KLOD le 02/06/2017 19:40

des frémissements ? .................no comment . la run mérite mieux sue des "frémissements" , c'est pas gagné .

2.Posté par KLOD le 02/06/2017 20:27

"mérite mieux que" , au lieu de" mérite mieux sue ", scuse choupette .

3.Posté par cmoin le 02/06/2017 20:55

Alors dupuy,pas un mot sur les comptes de la NRL rendu publique avec déjà un surcout de 250millions d'euros?

4.Posté par jean claude payet le 02/06/2017 21:03

c;est clair la run merite le best pas parce qu;elle produit,qu'elle est indulgente, mais parce qu'elle est telement speciale, fesses reunionnais plis blanc que blanc, pov sorain surement in vine fou dans pei gogote la

5.Posté par KUNTA KINTé le 02/06/2017 21:08

Aucun regret de Sorain en emmenant dans sa valise la crise requin ... Ouf !

6.Posté par TICOQ le 02/06/2017 23:49

Une petite dent de requin en pendentif, en souvenir émouvant de son séjour parmi nous.

7.Posté par Tonton le 03/06/2017 00:13

C´est pas celui qui n´arrivait pas de trouver des galets (carrieres) sur la Réunion ?

y-a-t-il un petite liste des emplois détruits par les actions des divers préféts? je pense que D.Sorain entrera dans les "Top 5".

bye bye, fini les vacances sous les cocotiers.

8.Posté par Zarin le 03/06/2017 09:31

Pas de tatouages ? "A la française" ?...

9.Posté par Zarin le 03/06/2017 09:47

Je conseille de la vitamine D3 !

10.Posté par Jocelyne Fontaine le 03/06/2017 11:12

"Que l’'île conserve cette vie apaisée"
Quelle catastrophe !
Un préfet qui ne m'a pas reçue quand je lui ai signalé les vices de formes et les abus de pouvoirs dans mon dossier d'expropriation ILLEGALE par la commune de l 'Etang-Salé et Sodégis : Il n 'y a pas de quoi être fier !
Vous ne m 'avez même pas reçue sur la demande du premier ministre manuel Valls !
C 'est le genre de "détail" qui ne vous empêche pas d 'évoluer professionnellement ....Puisse cette promotion vous faire retrouver vos esprits ?

Une quarantaine de familles expropriées SANS aucun contrôle dans une Convention Publique
d 'Aménagement ILLEGALE dénoncée ne peut créer la Paix Sociale , monsieur , vous en conviendrez .

11.Posté par polo974 le 03/06/2017 12:02

au prochain:
pour régler (en partie) les pb de "la sécurité routière, des violences intrafamiliales", il faudrait qu'il s’attelle au pb de l'alcool:

interdiction de pub à moins d'un km d'un établissement scolaire.
interdiction d'utiliser l'alcool en produit d'appel dans les pubs.

ensuite, pour les pêcheurs:
abrogation de l'interdiction de vente du requin (en espérant que les cuistots n'ont pas oublier comment le préparer...).

enfin:
forcer un peu (beaucoup) la région à développer pour de vrai le transport en commun (depuis que les cars jaunes sont passé du département à la région, je crains les pires évolutions de ce coté)...
coté transport, l'île est à la suffocation, et tout a été balancé dans le doublage d'une route dont le coût va exploser et qui ne va rien régler en terme de transport (et parking...).

12.Posté par A. HOAREAU le 03/06/2017 14:21

Dominique Sorain : "Je vais partir avec un profond attachement aux Réunionnais" :
Il ne croit pas si bien dire : personnellement, je lui ai noué un lasso aux pattes ! Et je tirerai sur la corde dès la prochaine inondation dans le quartier des Camélias … vu que, c’est sous SA RESPONSABILITE que la DDE/DEAL a transformé (en toute incompétence) les ravines du coin en véritable BOMBES à retardement !
Faux curages, bénédictions de chantiers dangereux et autorisations d’empiéter le DPF au détriment des autres riverains … lesquels, du coup, sont classés en zone rouge !!

13.Posté par Choupette le 03/06/2017 14:31

10.Posté par Jocelyne Fontaine

Tout-à-fait Madame !

Et cette héritière légale qui s'est fait virer de son bien par des "occupants" profiteurs; qui lui ont jeté chauffe-eau, chaises, tables à la tête quand elle a voulu venir récupérer ses affaires.

Elle qui a été spoliée de son droit et de son bien par ceux qui font dire des neuvaines pour que son âme ne vienne pas les chatouiller ?

Et, au final, pour transformer son habitation en un cloaque ... ?

Il y a donc une justice divine ?!

Merci M. le Préfet.

14.Posté par Ray Volton le 03/06/2017 14:31

VITE ! Un autre PREFET … pour qu'on régresse davantage !!
Les Enarques ont toujours eu une vision cyclopéenne des problèmes de Société ! La Préfet suivant fera le même "circuit de vacances" !
Pendant ce temps, les bichiques se bronzent 'ventres en l'air' … et les retraités se font raboter le dos !

15.Posté par monoi le 03/06/2017 16:45

j'espère que le nouveau n'ira pas traîner ses savates dans les restos et bars proches de la préfecture qui emmerdent tout le quartier avec le tapage nocturne mais prendra des mesures pour rendre la tranquillité au voisinage

16.Posté par SITARANE le 03/06/2017 17:10

Discours convenu dont la portée se limite aux murs épais de sa demeure coloniale !!!!!!!!!!!!

17.Posté par L''''état français le 04/06/2017 09:50

Je trouve que le train de vie d'un représentant de l'état (préfet) est digne d'un prince et indécent, un peu à l'image de l'élysée en miniature . En effet, le préfet a à sa disposition la bouffe gratuite, plusieurs résidences secondaires de luxe, chauffeurs,voitures, cuisiniers, cave à vin, femmes de ménages, valets, jardiniers, pisciniers,quoi encore? Avions gratuits, déménagement..............Sans compter les indemnités de sa fonction !
Combien coûtent les avantages de ses hauts fonctionnaires en général des 101 départements à l'état ?
Des économies s'imposent pour réduire ces dépense excessives !

18.Posté par Jocelyne Fontaine le 05/06/2017 11:14

@13

Oui Choupette la justice divine prend son temps mais elle existe !!!!!!!!!!
N 'en doutez pas !
C 'est déjà en marche !
Surtout ne vous aigrissez pas .Faîtes confiance à Dieu !
Belle journée à vous !

19.Posté par Dazibao le 06/06/2017 20:07

C'est le monsieur qui n'a rien fait contre les barreurs de route......

20.Posté par Dazibao le 06/06/2017 20:08

Les barreurs de route vont lui offrir un petit camion en miniature pour le remercier de les avoir permis de faire souvent obstacle à la liberté de circulation.

21.Posté par Jocelyne Fontaine le 06/06/2017 23:01

@17 pour qu'il y ait une réelle justice , il faudrait aussi mettre ça à plat !
Mais aucun candidat à la députation n 'en parle ni ne le souhaite d 'ailleurs ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter