Social

Dominique Baudis, Défenseur des Droits, à la rencontre des ex-Arast fin février


Dominique Baudis, Défenseur des Droits, à la rencontre des ex-Arast fin février
 
Dominique Baudis, Défenseur des Droits, sera à la Réunion fin février. C'est lui-même qui l'a annoncé cet après-midi en téléphonant à Paul Junot, secrétaire régional de la CFTC. 

"J'ai reçu un coup de fil vers 13h30 du secrétariat du Défenseur des Droits. Je pensais que la personne avait formulé une question, j'allais dire que la personne s'était trompée de destinataire et j'allais raccrocher", en rit Paul Junot, qui s'entretiendra finalement quelques secondes plus tard avec Dominique Baudis, ancien député-maire de Toulouse, ancien président du Conseil régional de Midi-Pyrénées et ancien président du CSA.

"Il m'a témoigné de sa satisfaction de l'heureux dénouement du conflit de l'Arast", explique le syndicaliste. Le Défenseur des Droits a annoncé sa venue à la Réunion "la dernière semaine de février et pour trois jours". "Sûrement un voyage dans le cadre d'une visite de sa délégation régionale", estime Paul Junot.

Au cours de son séjour, Dominique Baudis rencontrera les ex-salariés de l'Arast emmenés par le syndicaliste de la CFTC dont le combat de plus de deux ans s'est (enfin) achevé hier.
Jeudi 26 Janvier 2012 - 13:58
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1045 fois




1.Posté par Cambronne le 26/01/2012 18:54
les Jacobins n'ont même plus besoin de tirer les premiers je sais les mauvaises langues diront que c'est hors sujet mais j'adore la décontraction feutré de ce pays des soviets


L’impôt tue : suicide devant le centre des impôts de Créteil


Ce jeudi, 26/ janvier / 2012 devant le Centre des Impôts de Créteil, un quinquagénaire s’est suicidé d’une balle dans la tête.
Selon les premiers éléments de l’enquête, cet homme s’est rendu vers 14:30 au guichet du centre des impôts pour y remettre un mot sur lequel était écrit:


« Vous voulez ma peau, vous l’avez ».


Cette formule courte une fois remise, notre homme est ensuite ressorti du bâtiment, a sorti un revolver, chargé de six balle, et s’en est tiré une dans la tête.
La police est promptement intervenue et le périmètre a été bouclé pour les constatations médico-légales d’usage.

Nul doute qu’on mettra ce geste de désespéré sur le compte de la crise ou du libéralisme, et qu’il n’y a aucun lien avec la quantité d’impôts qui écrasent nos concitoyens et qui poussent régulièrement certains à commettre l’irréparable.

2.Posté par Cambronne le 26/01/2012 18:56
" tenez c'est comme l'abattement sur les Successions ramené à 100.000 euros par enfant." donc ça y est, maintenant c'est officiel, en mai, la France, qui était déjà depuis déjà longtemps une oligarchie, deviendra une dictature dans une décontraction feutrée sans que sa n'émeut les gauchistes ."

3.Posté par Le troll 974 le 26/01/2012 19:55
Défenseur des Droits !! Tiens ça existe ? Ici ? en France ? MDR !! Et ça paye bien comme taf ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales