Economie

Dix nouveaux logements sociaux à Trois-Bassins


Pose de la première pierre en présence d'Olivier Bajard (directeur général de la SHLMR), de Daniel Pausé (maire de Trois Bassins) et de Fabien Aure (adjoint à l'urbanisme et au logement)
Pose de la première pierre en présence d'Olivier Bajard (directeur général de la SHLMR), de Daniel Pausé (maire de Trois Bassins) et de Fabien Aure (adjoint à l'urbanisme et au logement)
La pose de la première pierre lançant le projet du groupe d’habitation Solange a été effectuée à Trois-Bassins. Il s’agit de dix LLTS (logements locatifs très sociaux) portés par le bailleur SHLMR.

Les travaux ont démarré le 8 octobre pour une durée de seize mois et une fin de chantier prévue pour février 2017. Ce chantier génère 65 emplois à temps plein, allant jusqu’à 85 emplois pendant le pic d’activité du chantier.

Jeudi 22 Octobre 2015 - 13:24
.
Lu 1046 fois




1.Posté par noe le 22/10/2015 13:46
Qui va payer leur loyer à ces gens ?
La CAF ?

2.Posté par INVIT le 23/10/2015 07:35
EVIDEMENT LA CAF PAYE POUR CE KI ON RIEN C UNE BONNE CHOSE MERCIE LA CAF; PERSONNE EST A L'abrit de son sois disant confort son travail etc .mercie la caf d’œuvrer et aider les demunie

3.Posté par sacrénoé le 23/10/2015 08:27
Non, Noe, ce n'est pas la CAF qui va payer, c'est toi. Tu n'étais pas au courant ? Tu es assez bien payé toi ! par zinfos

4.Posté par DA SILVA EKOLO le 24/10/2015 01:51
Pauche pas les manoches chour la pierre, elle chera pas d'aplomb. En plouche que cha, on pauche la pierre en quinconche, pas l'oune chour l'autre, èchpèche d'abroutiaouche.
(sans vouloir moukater nos cousins portugais, qui sont tous mes camarades sauf s'ils en font la demande officiellement à la Justice française ou à l'ONU)

C'est bien représentatif de la situation dans le BTP : on n'arrive plus à trouver de maçons dignes de ce nom, alors on prend des manoeuvres à qui il faut tout expliquer à chaque instant.
On comprend mieux pourquoi les artisans et patrons, désespérés, se résignent de plus en plus à embaucher au noir des migrants qui, eux, n'ont pas gagné leur CAP dans un baril de Bonux Surprise, et qui en plus posent 200 bloc par jour pratiquement sans transpirer (parfois même en apnée).

Merci à Zinfos pour cette photo pertinente qui soulève un problème bien réel. La première sécurité, c'est celle d'habiter dans un logement qui ne va pas s'écrouler au premier coup de vent cyclonique (même si ça permet d'économiser sur la climatisation).
Vivement 2017.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales