Société

Dix ans du GLAIVE : Insertion et solidarité


Photo : A Rivière (Com CD)
Photo : A Rivière (Com CD)
Les dix ans du GLAIVE (Groupement de lutte anti-vectorielle d’insertion et de valorisation de l’environnement) ont été célébrés mercredi dans l’hémicycle du Palais de la Source, en présence de Philippe Nativel, président de l’association, de la présidente du département, Nassimah Dindar, et des élus de la collectivité départementale. Une rétrospective a été réalisée avec des témoignages et des vidéos. Les bénéficiaires, entrepreneurs, jeunes en insertion et partenaires étaient également présents.

Créé en 2006 par le Conseil départemental pendant la crise du Chikungunya, le groupement a diversifié ses missions tout en mettant l'accent sur l'insertion. "En dix années, plus de 25000 tonnes de déchets et encombrants ont été collectés, plusieurs centaines d’agents ont été formés et nombre d’entre eux à la fin de leur contrat ont obtenu un CDI, un CDD ou encore une formation qualifiante et près de 15 000 familles, qui sont dans l’incapacité physique de s’occuper de leur cour, ont été soutenues. C’est une grande fierté, et nous continuerons à améliorer notre professionnalisme en engageant une démarche auprès d’un organisme certificateur pour obtenir un label qualité", a commenté Philippe Nativel.

Les missions du GLAIVE sont mises en place autour de trois axes: l’aide aux personnes âgées, handicapées ou bénéficiaires de minima sociaux pour améliorer leur cadre de vie et éloigner d’eux les risques sanitaires. Ceci passe par l'entretien des jardins, l’insertion professionnelle, facteur d’intégration, et la valorisation de l’environnement en partenariat avec l'ONF.

En dix ans, près de 1950 agents ont obtenu un CDI, un CDD ou une formation qualifiante au terme de leur contrat avec un taux de sorties positives de 70%.

Pour Nassimah Dindar, "Le GLAIVE apporte au quotidien des réponses à la population en venant en aide aux plus démunis lors du nettoyage des cours, en insérant des emplois aidés et en les valorisant par l’utilité de missions d’intérêt public tout en s’assurant de leur employabilité au terme de leur contrat et en conduisant des chantiers d’insertion pour améliorer l’environnement et préserver l’identité créole pour le bien être de l’ensemble de la population. C’est une vraie réussite et je suis heureuse de féliciter les équipes pour le travail accompli".

Depuis 2012, l’association exploite par ailleurs la filière bois de goyavier. Objectifs: réduire sa densité dans les forêts et favoriser une diversification. 2.5 hectares de bois de goyavier ont été récoltés et transformés dans les ateliers.
Jeudi 12 Mai 2016 - 10:45
Lu 745 fois




1.Posté par kld le 12/05/2016 20:08
tiens , en parlant du "Conseil départemental" , (le glaive ou le CD , c'est la meme chose , ben oui), était il indispensable de refaire les virages des rampes de la Montagnes , une ligne budgétaire à utiliser meme si pas de nécessité ????? autant la partie "routes communales" est dégueulasse , autant les rampes, il y avait pas de bitumes abimés ?????? on a beau essayer , difficile d'y croire vraiment à ce "conseil départemental" .

2.Posté par Questions pas sympas le 12/05/2016 21:55
"15 000 familles, qui sont dans l’incapacité physique de s’occuper de leur cour"

Ah ah ah: sur les 15 000, je veux bien que certaines ne puissent pas vraiment le faire, mais la majorité?

Ca serait pas de l'assistanat bête et méchant de gens crasseux et paresseux?


"En dix ans, près de 1950 agents ont obtenu un CDI, un CDD ou une formation qualifiante au terme de leur contrat avec un taux de sorties positives de 70%. "

Combien sur les 1500 sont issus du 1er canton devenu le 10ème canton (centre-ville de Saint-Denis, le bas de la rivière, Petite Ile, Joinville, La Montagne et le Brûlé)?

3.Posté par le 12/05/2016 22:11
mon voisin use et abuse du Glaive, au RSA, il fait régulièrement appel au glaive, alors que rien ne le justifie. Joue à la pétanque, mets la radio à fond, chasse guêpe dans la cour, monte sur le toit pour épier ses voisins, passe son temps libre au tabac PMU, dès que le glaive est passé sa cour redevient une mini déchetterie, bref un vrai profiteur...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:03 Saint-Leu : L’opération 10.000 arbres lancée

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales