Social

Distribution du courrier: La Poste annonce un retour à la normale pour jeudi, pas les syndicats

La grève est peut-être terminée depuis hier au centre de tri de la Poste au Chaudron, mais la guerre des chiffres entre la direction et les syndicats continue. Cette fois-ci, au sujet du retour à la normale dans la distribution du courrier et des colis. La direction avance la date de jeudi prochain quand les syndicats parlent d'un retour à la normale pas avant plusieurs jours...


Distribution du courrier: La Poste annonce un retour à la normale pour jeudi, pas les syndicats
Après 12 jours de grève au centre de tri de la Poste au Chaudron, le nombre de courriers et de colis en souffrance a atteint le million. Conséquence, de nombreux particuliers n'ont pas reçu leurs plis et colis depuis plusieurs jours. Alors qu'un accord a été trouvé entre la direction et les syndicats pour mettre fin à la grève, hier en fin de matinée, le retour à la normale dans la distribution du courrier fait débat.

La direction de la Poste évoque un retour à la normale d'ici à jeudi prochain. "Déjà ce samedi, la distribution de colis a pu être désengorgée, notamment les denrées périssables, et plusieurs collègues sont partis faire leur tournée avec le double de courriers et de colis dès ce lundi", explique la communication de la Poste. "Combinez cela à une entraide entre les différents services, la distribution du courrier devrait revenir à la normale à partir de jeudi", précise-t-elle.

Mais le conflit a laissé des traces et, pour les syndicats, un retour à la normale ne pourra pas se faire avant plusieurs jours. "Je vais être pragmatique. La capacité du centre de tri du Chaudron est de 4.000 colis par jour et de 100.000 lettres par jour. Si vous avez plus de 30.000 colis et un million de lettres en souffrance, je vous laisse faire le calcul", lâche Eddy Fontaine, secrétaire départemental de la CGTR-PTT. Courriers en attente auxquels il faut ajouter ceux habituellement traités tous les jours par le centre de tri.

"Il faut être prudent sur les dates. De plus, je rappelle que tous les colis doivent passer par les services de douane. Actuellement ils sont en sous-effectif. Ça m'étonnerait que la distribution du courrier soit réglée dès jeudi. Mais après, je laisse la direction annoncer ses chiffres", poursuit-il ironiquement.

Qui de la direction ou des syndicats a raison ? Seuls les particuliers et professionnels qui attendent leurs plis seront à même de répondre.
Mardi 23 Juillet 2013 - 10:17
Lu 1742 fois




1.Posté par Nono le 23/07/2013 10:40
"De plus, je rappelle que tous les colis doivent passer par les services de douane. Actuellement ils sont en sous-effectifs."

Mon dernier colis a pris 1 mois pour être disponible (je suis allé le chercher directement au centre du Chaudron). Après avoir haussé le ton (facture manquante sur le colis selon la Poste, colis laissé à l'abandon pendant 15 jours alors que j'avais envoyé la facture par mail) , le colis a été présenté aux douanes et dédouané en 1 jour.

Le personne de la poste avec qui j'ai parlé a tout fait pour accélérer le dédouanement et m'a même appelé personnellement pour me dire de venir retirer mon colis. Était-ce quelqu'un des douanes ou de la poste je ,ne sais pas, mais je la remercie encore. Elle m'a au passage expliqué qu'ils étaient 2 personnes (!!!!) pour s'occuper de la présentation des colis à la douane.

Tout cela pour dire que ce ne sont pas les travailleurs à la Poste les responsables. Les responsables sont les "managers" qui ne managent absolument rien si ce n'est la décrépitude programmée su service public. On l'a vu à FT, on l'a vu à EDF. La stratégie, bien connue, est de pourrir le service pour justifier des privatisations et des réorganisations. Cela marche très bien, rien qu'à voir les commentaires sur zinfo974 qui conspuent les 'feignasses' et les 'nantis' de la fonction publique. Il faut garder en tête que ces travailleurs subissent la situation autant que nous, usagers.

Je ne sais pas qui est en sous effectif, de la poste ou de la douane, mais c'est quand même pas bien compliqué à comprendre que pour traiter des afflux de colis de plus en plus volumineux (et oui, on a internet maintenant, fini de se faire escroquer par les margoulins locaux qui revendent les mêmes produits avec des marges à trois chiffres), et bien il faut mettre plus de moyens. Alors messieurs les 'managers', managez au lieu de gérer les crises et les grèves.

2.Posté par Phil27 le 23/07/2013 11:38
Oui, mais il faut arrêter maintenant de discuter et de philosopher sur le temps qu'il faudra pour que tout ce m....ier cesse. Il est venu le temps pour ces .......is de faire faire leur boulot, ce dont pourquoi ils sont payés, et de nous faire parvenir nos colis.

3.Posté par Titi or not Titi le 23/07/2013 13:08
Allez au Boulot !!! LAZY MAN !!

Hihi !!!
""De plus, je rappelle que tous les colis doivent
passer par les services de douane.
Actuellement ils sont en sous-effectif. "

Normal , ils sont tous a gillot le samedi, dimanche et non le lundi , mardi
Avis aux Trafiquants !!

Ils etaient 7 douaniers ce matin pour des controles entre 3bassins
et St leu ???
Je me suis fait contrôler . tout ok !
Avant de partir , ils m ont demandé si j avais des voisins
qui consommer des stupefiants ??

MDR !!! manquerait plus que je leur mache le boulot !!
je leur ai filé l adresse du commissaire a la retraite du coin !!

Té lé gars ? Arrete la Plage , la coke ???

C est marrant , les gars y touchent 53% de salaire en plus et
travaille 53% de moins que leurs collègues en métropole !

4.Posté par lasco de gamma le 23/07/2013 17:20
En temps normal, un colis prend 1 mois en colissimo ( c'est écrit 48h sur la boite???). La poste vous l'apporte.... un jour peut être. Rien à foutre que ce soit la douane ou la poste qui merde, on paye, on doit être livré dans les temps. Quand on me fait payer un colis a 90 euro sous prétexte qu'il dépasse de 2mm le standard, on me prévient pas qu'à l'arrivée il n'y aura que 2 pecnots pour faire le boulot. "Oui mr, colissimo c'est rapide, comptez 5-7 jours ouvrés...".

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales