Faits-divers

Disparition en mer au Port: Les recherches sont arrêtées

24 heures après la disparition du jeune portois de 24 ans emporté par la houle dimanche, les secours ont interrompu leurs recherches officiellement hier soir. La suite des investigations sur les raisons précises du drame relève désormais du parquet de Saint-Denis.


7h30 ce matin, en face des cuves de la SRPP, les vagues empêchent toute approche du littoral où a disparu le jeune homme
7h30 ce matin, en face des cuves de la SRPP, les vagues empêchent toute approche du littoral où a disparu le jeune homme
Pas un camion de pompier ni aucune vedette de secours sur le plan d'eau ce matin, vers 7h30, sur le littoral du Port-Ouest. Et pour cause, la houle est persistante voire même renforcée par rapport à la journée de lundi. L'accès des voitures sur la digue qui fait face aux cuves de stockage de la SRPP se fait en effet sous la menace des vagues.

"Nous avons interrompu nos recherches hier soir à la tombée de la nuit", lance Cédric De la Brosse, officier de permanence du centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage.

Un corps aperçu ?

Alors même que les sauveteurs étaient partis du site, la famille, encore présente à la tombée de la nuit, affirme avoir vu un corps flotter sur le plan d'eau. Une information confirmée par le CROSS. "On a reçu l'appel vers 19h, sachant que le soleil se couche en ce moment vers 18h56. Le temps pour nous de redéployer les moyens et il était déjà impossible d'aller vérifier", explique l'officier en second du directeur du CROSS.  

Après la phase de recherches, le dossier est transmis au parquet de Saint-Denis. "C'est la procédure légale et normale", complète l'officier. "On entre en phase judiciaire quand on considère qu'il n'y a quasiment plus d'espoir de retrouver la personne", ajoute-t-il.

Malgré l'arrêt des recherches, un dernier survol de la bande côtière était programmé dans la matinée. A 11h15, celui-ci n'avait pas encore eu lieu mais ne devrait pas tarder. Avec "cette forte houle qui est en plus très courte, il est impossible d'engager des plongeurs", insiste l'officier du CROSS.
Mardi 14 Février 2012 - 11:41
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 982 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales