Blog de Pierrot

Disparition du MH370 : La piste de Diego Garcia relancée ?


La base américaine de Diego Garcia
La base américaine de Diego Garcia
La découverte hier matin à Saint-André d'un morceau d'aile qui pourrait appartenir au Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparu le 8 mars 2014 va relancer l'enquête sur la disparition de cet avion qui demeure le plus grand mystère de l'histoire de l'aviation.

Le Boeing 777 avait disparu après son décollage de Kuala Lumpur en direction de Pékin. On sait seulement que l'appareil a changé brusquement de cap une heure après son décollage, sans aucune explication, avant de virer vers l'ouest, puis le sud en direction de l'océan Indien, où il aurait fini par s'écraser après plusieurs heures de vol, faute de carburant.

La zone de recherche initiale située dans l'océan Indien au large de l'Australie a été étendue en avril dernier, passant de 60.000 km2 à 120.000 km2. Jusque-là, 50.000 km2 ont déjà été passés au peigne fin. En vain.

D'autres hypothèses situent le crash à proximité de la base américaine de Diego Garcia

C'est l’écrivain français à succès Marc Dugain, qui a mené une enquête de plusieurs mois, qui le premier a évoqué cette possibilité. Selon lui, un faisceau d’éléments prouverait que l’appareil, qui transportait 239 passagers, se serait écrasé non loin de Diego Garcia, une île britannique de l’océan Indien abritant une base aérienne stratégique de l’armée américaine. Une thèse que les États-Unis ont toujours rejetée.

Pour son enquête, Marc Dugain a recueilli les témoignages d’habitants de l’archipel voisin des Maldives. Ils affirment avoir vu, ce fameux 8 mars, un avion se dirigeant anormalement vers Diego Garcia. "J’ai vu un avion énorme nous survoler à basse altitude. Il faisait beaucoup de bruit. Il a fait un virage au sud-est et il a continué à la même altitude. J’ai vu des stries rouges et bleues sur une couleur blanche [les couleurs de la compagnie Malaysia Airlines]", rapporte un pêcheur de l’île de Kudahuvadhoo, à l’extrême sud de l’archipel. Plusieurs autres témoins délivrent le même récit, mais les autorités ont toujours refusé de leur accorder du crédit.

Parmi les hypothèses avancées par Marc Duguain pour expliquer la présence de l'avion sur cette route inhabituelle : la prise de contrôle à distance de l'appareil par des "hackers", ce qui serait aujourd'hui techniquement possible. Et l'auteur évoque également le possibilité que l'avion ait pu avoir été abattu par les Américains cherchant à protéger leur base de Diego Garcia.
 

Jeudi 30 Juillet 2015 - 12:48
Pierrot Dupuy
Lu 36178 fois




1.Posté par le taz le 30/07/2015 13:27

la vraie question, dans l'hypothèse ou les terroristes voulaient attaquer la base US à diego garcia avec le 777 détourné et que les US ont éliminé la menace, c'est : admettront-ils l'incident publiquement ?

sinon, la présence autour de ces iles d'un extincteur de 777 vide aurait du réorienter l'enquête... à moins que l'oncle SAM ne veille à ce que personne ne s'approche de leur base.... et de leurs secrets....

2.Posté par ZembroKaf le 30/07/2015 13:50

les courants marins de Diego Garcia vers la Réunion...quasi impossible alors la piste "terroriste" quasi impossible !!!
http://www.crash-aerien.aero/pictures/640-901670b694fab1783fc9b39e4b71aaa9.png
je reposte la carte des courants

3.Posté par Lokiel le 30/07/2015 13:52

"le plus grand mystère de l'histoire de l'aviation"?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Amelia_Earhart#Tour_du_monde_de_1937_et_disparition

Les hyperboles, c'est mauvais pour la qualité journalistique.

4.Posté par béhachelle le 30/07/2015 14:17

"la prise de contrôle à distance de l'appareil à distance"
mais à distance tu veux dire?

5.Posté par chikun le 30/07/2015 15:38

L'IRT ne pouvait pas imaginer une seconde que les feux de l'actualité mondiale seraient braqués sur notre petit paradis. Imaginez un peu le déferlement d'experts, de journaleux, de curieux, de touristes qui se produit déja depuis que l'on sait que le morceau d'aile provient du 777 disparu.
Amis marchands ambulants, foncez vers Cambuston .La manne céleste est là . C'est le moment de vendre des souvenirs , de la dodo et du ti 14 aux gens qui vont venir.
La mairie serait bien inspirer de baliser un sentier jusqu'au point de découverte ....

Vive Didier Robert , vive l'IRT, vive Cambuston.
Je n'irai pas jusqu'à dire vive Boeing, vive la Malaysia Airline.

Pour les ignorants : Le chiffre 7 est représentatif de tous les avions boeing : 747 , 777(rires), 707 et même B52 (2+5=7)

6.Posté par zanatany le 30/07/2015 16:03

On oublie les avions disparus dans le triangle des Bermudes ?
C'est le plus grand mystère....

Pour la valise, l'IRT l'a rajoutée afin que l'on sache dans le monde ou se trouve LA REUNION !

Car leurs campagnes de pub....

7.Posté par olivier Montfort le 30/07/2015 17:15

Lorsqu'il y a mystère, ou phénomène inexpliqué, (surtout à notre époque à la technologie d'avant garde), c'est que l'on nous fait des cachoteries et ca ne serait pas la première fois. La théorie du détournement est plausible avec destruction par l'aviation économique.

8.Posté par Titi or not Titi le 30/07/2015 17:43

@4
A Bord !!
google + planesploit

9.Posté par zachary le 31/07/2015 08:00 (depuis mobile)

Diego une île britannique ? Bravo et merci pour le néocolonialisme ! Des autochtones délogés de chez eux plutôt qu''autre chose.
C''est pas bête, quel courant marin assez fort pour ramener un morceau d'' aile jusqu''ici?


10.Posté par bonnemémoire le 31/07/2015 12:42

Pas Vraiment Monsieur Dupuy
Ce sont des journalistes mauriciens , ceux de Week- End qui ont bien avant lui aborder cette possibilité , repris par d'aitres de leurs confrères .
Puis cette information a disparu à Maurice dans la presse aussi vite qu'elle est apparue , silence total alors que la question de Diego Garcia et de son statut revenait au premier rang de l' actualité diplomatique ( Maurice /Angleterre/ Instances internationales) .
Chacun tirera sur cette conjonction les conclusions qu'il voudra.
Ce sont ensuite , sur le Net , que diverses personnes ( et organismes) , mais pas en grand nombre, qui ont évoqué cette piste en y apportant leurs contributions ou en la relayant
Relevons parmi -elles , puisqu'il a exercé des années comme universitaire à La Réunion, robert Chaudenson , sur son blog hébergé chez Médiapart.
Ce qui n'enlève rien au travail de l'écrivain Marc Dugain qui n'est donc pas le premier mais qui par contre est le premier avec une notoriété reconnue ( du moins en Fance) a évoquer publiquement et à visage découvert cette possibilité.

11.Posté par Vivienlille le 01/08/2015 02:03 (depuis mobile)

Allons allons, les conspirationnistes, les adeptes de la théorie du complot... les paranoïaques et les gourous,
Ne vous égarez-pas dans les élucubrations douteuses, les théories infondées.
Accrochez-vous aux FAITS.

12.Posté par Thierry BRESSOL OR1 & Site Captain de "Souvenirs de Mer" le 03/08/2015 22:11

ATTENTION! Aux racontars à propos de la base de Diego Garcia! Et... Ce n'est pas un "pro Américain" qui vous le dit!
Sous le coup de l'émotion, les gens ont trop tendance à imaginer des trucs compliqués, à comencer par les proches des disparus, naturellement.
Cette "histoire" de tentative d'attentat style "11 sept 2001" contre la base de Diego Garcia, ça n'a pas grand sens!
N'importe quel pilote de ligne vous le confirmerait...
Comme pour le vol AF Rio-Paris, naturellement ça discutait dur sur les fréquences VHF "aéro", dans le style "avez-vous entendu ou vu cet avion?"
Et si un avion de ligne au comportement bizarre avait approché de la zone de contrôle aérien de Diego Garcia, la tour l'aurait appelé! Tout bêtement, rien de sorcier!
Alors... Plein de gens auraient entendu ça... Et ces gens en aurait parlé, quand on a su partout qu'un avion malaisien avait disparu.
Or, rien de ce genre! Trop de gens ont tendance à imaginer des trucs compliqués ou.... "Complotistes".

13.Posté par Thierry BRESSOL OR1 & Site Captain de "Souvenirs de Mer" le 03/08/2015 22:13

Les proches chinois et malaisiens des disparus, sont sous les pressions policières locales. Mais même eux, on ne peut pas les faire taire! Tandis que faire taire Mr Wattrelot, ancien PDG de Ciment Lafarge Chine...
Ce qu'il dit est exact, on essaie de planquer ce qui est arrivé depuis le début.
Même s'il reste possible que ce soit finalement assez simple, ce qui est arrivé. Exemple (une hypothèse pas fantaisiste!):
"Seulement" avec la présence à bord des batteries Lithium-ion, que la Cie fut obligée d'avouer dès la 2nde semaine, c'est déjà sulfureux...
Alors, ce qui s'est passé après un probable incendie et le demi-tour (naturellement) consécutif... Ceux qui essaient de tout planquer n'ont pas eu de chance, avec Wattrelot! ;-))
"Trop parler" a coûté son poste à l'ancien PDG de Ciment Lafarge en Chine, mais il s'en fout. Il a perdu son épouse et ses filles.
Aucun radar ne porte aussi loin que ce que disent certains journalistes. (qui ne savent pas ce qu'est un radar!) Il y a la rotondité de la Terre! Surveiller autour de 15 000 km, c'est possible par satellites. Et là, ça ne fonctionne pas comme un radar. Et la surveillance est toujours locale, par balayage de "l'oeil" du satellite défilant. Il est donc Impossible de tout voir simultanément. Un radar de navigation maritime porte au max 120 km. Un radar émet des échos et "attend" le retour, s'ils touchent qlq chose. Donc, pas de miracle! Un radar maritime ne peut donc pas recevoir un écho qui "rebondit" sur truc situé au delà de son horizon. Par contre un radar "aéro" vise en hauteur... Mais là, je n'ai pas les connaissances de détail du "comment ça marche"! Suis marin, pas "pro" de l'électronique aéronautique.

14.Posté par Thierry BRESSOL OR1 & Site Captain de "Souvenirs de Mer" le 03/08/2015 22:15

La fameuse base de Diego Garcia, tout le monde a semblé la découvrir depuis un an. Pourtant, rien de secret! (sauf les détails de sa protections, bien sûr!) Elle a plus de 40 ans! Il y a même depuis au moins 7 ans une page Wikipédia sur elle! Il suffit de demander à notre ami Google. ;-)) Tu y verras tout ce qu'il y a sur place, avec des photos et des cartes. Et C ouvert au trafic aérien civil, en cas d'ennui technique, naturellement... Et C sûr, C un site militaire très important, avec sur place beaucoup de matériels et d'équipements... D'autre part, un attentat du style 11 sept 2001, n'y fera pas beaucoup de mal! Beaucoup de choses sont enterrées... Rien à voir avec le vol MH377. Même si il reste possible que leur surveillance aérienne ait "vu" quelque chose... Là.. Qui va savoir?7
- En fait, trop de gens "brodent" sur cette histoire et ça n'a qu'un effet: Enfumer tout le monde! ;-))
Par contre, je me demande ce que les usagers ont vu sur le site "aéro" dont le lien est sur ma page d'accueil (Souvenirs-de-mer):
Situer "en Temps Réel" les Avions de Lignes:
http://flightaware.com/ a chaque fois que qlq un de ma connaissance prend l'avion, par exemple mon frangin, je "le piste"! Une copine en NZ m'a dit que le 8 mars elle a interrogé "flightaware" sur le vol disparu et...
Elle y a vu le demi-tour puis... "Nada" après un centimètre...
Ca a dû être "les boules" pour les proches des disparus qui ont vu ça.

15.Posté par Thierry BRESSOL OR1 & Site Captain de "Souvenirs de Mer" le 03/08/2015 22:21

- Le Vol AF 447 Rio-Paris - Pourquoi en avoir tant parlé?
http://conflictualitic.canalblog.com/archives/2010/06/01/17596797.html
- Ceci pour dire aussi que les débris flottant "entre deux eaux" ou en surface, dérivent ensemble, généralement. Je suppose donc que de nombreux débris sont déjà arrivés sur les côtes, de l'Afrique de l'Est, Madagascar, Maurice et La Réunion ou y arriveront, sans avoir été remarqué comme venant de l'avion disparu, des objets banaux, jusqu'à cette pièce d'aile.... Maintenant, même le contenu des poubelles versées par dessus bord vont intéresser et... Il y aura des déceptions et quelques "trouvailles, peut-être... A suivre!

16.Posté par Benboo le 05/08/2015 13:24 (depuis mobile)

Oui la rotondité de la terre pose problème aux radars. Ceci dit elle en pose moins aux radars dits trans-horizon.

J'ignore si une base militaire dispose cet équipement, mais j''imagine qu'en la matière ils sont plus "sur" que "sous" équipés.

17.Posté par Thierry BRESSOL OR1 & Site Captain de "Souvenirs de Mer" le 06/08/2015 00:15

"...la rotondité de la terre pose problème aux radars." Pour nous les marins, ou les anciens marins, ce n'est pas un problème, c'est une limitation de fonctionnement parmi d'autre, de toit ce que l'humanité conçoit et construit.
On "fait avec" depuis les années 1920 en France et en Italie, où furent réalisés les premiers essais concluants de radars, (maritimes "seulement") à bord du cargo "Oregon" de la Cie Gale Transatlantique, puis plus tard le paquebot Normandie fut le 1er à utiliser ça de façon "routinière", tandis que la marine nationale s'y mettait à son tour. En Italie, la Sté Selenia et le paquebot Comte di Savoy, si je me souviens bien...
( http://souvenirs-de-mer.cloudns.org/spip.php?article44 )
(contrairement à ce que racontent les "anglo-saxons", qui disent avoir inventé ça. Par contre durant la guerre, ils ont été "plus en capacité" d'améliorer le procédé et mettre en oeuvre de nouveaux systèmes, pour "niquer" le Metox, avec d'autres bandes de fréquences, dont les "3cm" devenu depuis, la Norme!
(http://souvenirs-de-mer.cloudns.org/spip.php?article58 )
- Le radar "trans-horizon" est surtout un "gadget militaire" que je ne connais pas, et... C'est heureusement peu utilisé maintenant... ;-)) La "mitraillette" des Ondes Courtes dans les années 1980 c'était ça:
http://souvenirs-de-mer.cloudns.org/spip.php?article92 ;-))
La pollution radio, ça existe! Mais pas vraiment comme la grande presse en parle!
- Ceci dit... Je ne serais par surpris si à Diego Garcia ils ont enregistré des "trucs bizarres, en rapporte avec ce vol, mais pas interprétés sur le moment... Mais je suppose qu'il n'est pas tombé assez près... Mais Qui va savoir?
La seule présence de ces batteries au lithium-ion dans la soute, hum-hum.... C interdit! Et il y a une bonne raison... ;-)) Et la cie essaya de le cacher... ;-)) Rien que "ça", donne tort à la Cie! Suis prêt à parier, si "on sait" un jour ou l'autre, que... C'était ça le problème.
(ou qu'un détournement ayant déclenché un incendie...)

18.Posté par Thierry BRESSOL OR1 & Site Captain de "Souvenirs de Mer" le 06/08/2015 00:50

Ce jour, le 5 Août:
"Le procureur adjoint du Parquet de Paris a déclaré, lors d'une conférence de presse donnée mercredi:
-"Il existe de très fortes présomptions pour que le flaperon retrouvé sur une plage de l'île de La Réunion le 29 juillet 2015 appartienne bien au Boeing 777 du vol MH370 de la compagnie Malaysia Airlines disparu le 8 mars 2014 au-dessus de l'océan Indien avec 239 personnes à son bord dont 4 Français."
- Les représentants de Boeing ont en effet "confirmé que le flaperon venait bien d'un Boeing 777 en raison de ses caractéristiques techniques".
D'autre part les représentants de la compagnie Malaysia Airlines ont communiqué des éléments de la documentation technique du vol MH370, qui ont permis d'effectuer un rapprochement entre la pièce examinée par l'expert et le flaperon du vol MH370".
- Le procureur adjoint du Parquet de Paris a ensuite annoncé que des analyses complémentaires seront effectuées dès demain matin.
-"Je ne suis pas en mesure de préciser à quel moment les résultats seront connus", a-t-il précisé.
Le Premier ministre Malaisien a quant à lui affirmé dans la soirée:
-"Le débris de l'avion trouvé à La Réunion est bien celui du MH370". Fin de citation!

Toute pièce importante d'un avion de ligne porte (toujours) deux numéros!
(surtout si elle fait presque deux mètres de long, comme le "truc trouvé"...)
Un numéro de référence de "fonction" dans la notice de montage, exactement comme sur un kit de maquette d'avion ou de bateau! Ca, C facile à trouver. ET un numéro de série très "individuel". Là, ça peut être gravé ou étiqueté n'importe où et peut être mal lisible... Surtout après des mois dans l'eau, ça je veux bien...
- Il leur faut 4 jours pour nous dire ça?
Je ne sais pas ce que vous en avez pensé, mais moi:
C'est la même chose que Mr Wattrelot! "On se fout de nous..."

19.Posté par codene le 06/08/2015 15:27

Bonjour
Qi l'avion s'est crashé pour une raison inconnue légèrement au sud est de Diego Garcia le retour des courants peut ramener sur la réunions et toutes les îles de la zone les débris de l'appareil. Il est étrange cependant que cette zone truffée d'appareils de détection ultra-puissants n'aient rien enregistré. En revanche cela me parait normal que les autres avions n'aient pu rien localiser sur cette zone car très peu d'avions y volent seul l'aéroport de Gan aux Maldives reçoit du trafic.La question des batteries est une vraie question mais pourquoi aucun signal de détresse (Mayday) et des pécheurs aux Maldives qui ont vu l'avion à basse altitude n'ont pas vu que l'avion était en feu donc cela ne tient pas.Si les recherches se concentrent sur la zone des courants est-ouest alors des réponses devraient trés vite nous parvenir et l'on pourrait même localiser des restes du corps de l'avion.Enfin s'il s'agissait d'un détournement à des fins terroristes nul doute que leurs auteurs ou les commanditaires auraient revendiqué l'événement le but étant de faire parler, d'impressionner, et pas forcément de réussir. Pour finir ne pas exclure un scénario à la Andreas Lubitz car lui aussi avait désactivé les connections de l'appareil.

20.Posté par canouto le 10/02/2017 22:45

Commentaire vol malaysia airline sur info 974 le 09/02/2017


Petit retour en arrière.Il y a déjà eu un précédent où une super-puissance a abattu un avion civil.

Le vol 007 Korean Air Lines (KE 007 ou KAL 007) était un vol international régulier reliant New York à Séoul via Anchorage. Le 1er septembre 1983, le Boeing 747 de la compagnie coréenne assurant ce vol dévia de sa route prévue et entra dans un espace aérien soviétique interdit. Il fut abattu par un avion de chasse Soukhoï Su-15 de la défense aérienne soviétique à proximité de l'île Moneron, à l'ouest de l'île de Sakhaline en Russie. Aucun survivant ne fut retrouvé parmi les 269 passagers et membres d'équipage, au nombre desquels figurait le député américain Larry McDonald.

La marine soviétique aurait rapidement récupéré les corps pour éviter que la presse ne diffuse des photos accablantes et ne choque encore davantage l'opinion internationale. Il ne faut pas laisser de traces de vies.
Très douloureux pour les familles qui ne peuvent pas faire leur deuil.L'aspect humain est toujours relégué à la dernière place.Toutes mes condoléances à toutes les familles qui ont perdu des proches dans des catastrophes aériennes.
On pourra noter le point commun entre ces deux catastrophes,il n'y a aucune limite à la sécurité militaire.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter