Social

Discussion-marathon des transporteurs à la préfecture


Discussion-marathon des transporteurs à la préfecture

La réunion qui se tient depuis ce matin 9h à la Préfecture se poursuit toujours à l'heure actuelle.

Au menu des discussions entre Jean Ballandras, secrétaire général aux affaires régionales de la préfecture et les différents syndicats des transporteurs, la mise en place ou pas d'un gazoil professionnel à destination de tous les professionnels de la route. Un souhait réaffirmé la semaine dernière par Jean Bernard Caroupaye, représentant de la Fédération nationale des transporteurs routiers, déjà "très satisfait des deux millions débloqués par la Région".

Une sorte d'exclusivité que conteste Jean-Hugues Ratenon et son mouvement de l'Alliance des Réunionnais contre la pauvreté qui souhaitait que tous les particuliers soient intégrés dans cette discussion. Le leader social sera bien reçu, mais seulement cet après-midi à 15h. A moins que la réunion en cours s'éternise...

Réconciliation avec Joël Mongin

Autre leader des mouvements sociaux, Samuel Mouen, de la Fédération des usagers des services publics distribuait ce matin des tracts aux automobilistes. La scène se passait devant les grilles de la préfecture sur le Barachois.

Au tour de la table des négociations se trouve finalement Joël Mongin, auteur d'un coup d'éclat la semaine dernière en bloquant la SRPP au Port et vivement critiqué par ses pairs pour son mouvement solitaire. Ces derniers se sont finalement réconciliés hier au cours d'une réunion de travail à la Chambre de commerce et d'industrie de la Réunion. Ibrahim Patel ayant appelé tous ses élus à la raison pour une question qui dépasse les clivages syndicalistes voire même d'ego.
Mercredi 13 Avril 2011 - 13:15
Ludovic Grondin
Lu 865 fois




1.Posté par ndldlp le 13/04/2011 14:23
pour les professionnels :
- le coût de l'énergie constitue une charge déductible fiscalement.
pour les particuliers :
- le coût de l'énergie n'est pas une charge déductible fiscalement.

le problème des transporteurs, est un problème de marge. ils peuvent donc se récupérer.
le problème des particuliers, seule la voie fiscale permettra de le résoudre. Aussi, il serait temps d'homogénéiser la fiscalité des particuliers, en considérant que les charges de besoin primaire sont déductibles (nourriture, logement (location), transport).

vu le poids de l'impôt sur le revenu dans les comptes de la nation, ce serait une mesure qui favoriserait l'épargne et la consommation..donc plus intéressante potentiellement au regard de la TVA..

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales