Social

Direction d'EDF : "Nos agents ne sont pas concernés par la grève"


Direction d'EDF : "Nos agents ne sont pas concernés par la grève"

"Les agents d'EDF ne sont pas concernés", la direction d'EDF Réunion souhaite rétablir la vérité sur la grève attendue demain. Alors que les représentants syndicaux affirment que le préavis de grève, qui prend fin demain, concerne agents EDF et agents de la société privée Séchilienne-Sidec, la direction d'EDF dément cette information.

La société Séchilienne-Sidec produit 60% (les autres 40% sont produits par EDF) de l'électricité à la Réunion à partir des centrales thermiques du Gol et de Bois-Rouge. De l'électricité qu'elle revend à EDF qui, elle-même, revend à sa clientèle.

"Il n'y a pas eu de préavis de grève déposé"

La direction d'EDF affirme ne pas avoir reçu de préavis de grève des agents d'EDF ainsi, pour eux, ils ne sont pas concernés par l'éventuelle grève qui pourrait débuter demain avec les agents de Séchilienne-Sidec. "Demain, les agents d'EDF travailleront normalement. Il n'y a pas eu de préavis de grève déposé au sein de notre entreprise donc tous les agents seront à leur poste, auquel cas ils seraient dans l'illégalité", explique-t-on à la communication d'EDF.

Ils travailleront même d'arrache-pied ! Trois séries de mesures ont été mises en place par EDF afin d'assurer au mieux la production électrique demain. Évidemment, la production étant beaucoup moins importante, EDF rappelle que l'on ne pourra pas consommer comme d'habitude.

D'abord, il a été demandé a tous les producteurs de produire tout ce qu'ils peuvent. A titre d'exemple, des moteurs de la centrale du Port devaient être en maintenance demain, ils viendront compenser le manque à la place. Même directive de mobilisation accrue lancée du côté de la production photovoltaïque.

Un appel à réduire sa consommation et des délestages

EDF espère aussi agir sur la demande… Un dispositif nommé "jour rouge" consiste à demander aux plus gros consommateurs, les industriels, de stopper leurs activités non-indispensables et de mettre en place leur groupe électrogène s'ils en ont.

Et évidemment, tous les Réunionnais sont appelés à plus de civisme en éteignant les appareils qui ne leur sont pas indispensables. Selon EDF, cette requête avait été bien suivie lors de l'arrêt d'activité de la centrale thermique du Gol en 2009.

Enfin, étape ultime, "nous effectuerons des délestages, c'est-à-dire la réduction forcée de la demande suite à l'accord du Préfet de la Réunion", souligne la communication d'EDF. Concrètement, il s'agit de la mise en place volontaire de coupures d'électricité tournantes d'une durée de deux heures.
Mercredi 15 Décembre 2010 - 17:28
Melanie Roddier
Lu 2159 fois




1.Posté par noe974 le 15/12/2010 18:03
Cela fait plaisir d'entendre cette vérité !

Les agents d'EDF sont compétents et super bosseurs pour le bien-être de la clientèle .
Un grand BRAVO !

Je trouvais drôle que les agents d'EDF se mettaient comme ça , d'un coup de tête en grève pour la "peau patate" " .

Super Messieurs et Mesdames !

2.Posté par Véra Worm le 15/12/2010 20:42
"l'éventuelle grève qui pourrait débuter demain avec les agents de Séchilienne-Sidec".
60% de notre énergie dépend d'une seule compagnie privée, qui à tout moment peut prendre en otage la population réunionnaise pour faire pression contre le gouvernement ou la Région. J'espère qu'elle n'a aucune part dans les programmes d'énergie photovoltaïque, car sinon, c'est toute l'économie de l'île qui sera à la merci d'une seule entreprise. Monsieur Le Préfet, n'y aurait-il pas un moyen d'empêcher que notre économie ne dépende du bon vouloir d'un seul homme : celui qui tient la manette du méga interrupteur de l'île ?

3.Posté par smicard le 15/12/2010 21:44
Pour l'instant c'est la métropole qui paye l'électricité Réunionnaise. Il serait bon d'informer les
smicards métropolitains de cette aberration.

4.Posté par SOS Banana ! le 16/12/2010 09:15
Bein, mon "smicard" vas y toi les en informer et profite pour y rester ! : ) : )

5.Posté par kersauson de (P.) le 16/12/2010 09:50
certes
mes ces agents EDF réclament tout de meme l octroi de 53% au iieu des 20 qu'ils percoivent
oubliant qu'ils ne payent que 10% de leur consommation
laissant les clims jours et nuits
et TV HIFI en veilleuse très gourmande !

PRI-VI-LE-GE

6.Posté par La Manette le 16/12/2010 14:09
Au lieu de dire n'importe koi, lisé un pe les lois.
aujourd'hui nous revendiquons par rapport a une loi. on ne négocie pas la loi. Poukoi un zoreil kan il vient il touche les 53,8% et nous nan, désolé mon gars mé ta tout fo. Nous demandons kelke chose kon nous doit, on ne demande pas une augmentation de salaire, ce ne sont pas les employés en faute mé les directions, c'est avec eux kil fo voir. merci de comprendre.

7.Posté par ouattitise le 16/12/2010 22:43
La direction d’EDF-Réunion déclare à qui veut l’entendre que les agents d’EDF (les employés, les ouvriers, les techniciens, ceux qui bossent quoi !) ne seraient pas concernés par la revendication d’augmentation de leur prime de vie chère. Voilà qui est plaisant à entendre de la part d’individus qui bénéficient de salaires de plusieurs milliers d’euros mensuels (on attend qu’ils communiquent là-dessus !) auxquels s’ajoutent primes de vie chère, d’éloignement, de « travaux salissants », de résultats, d’intéressement (proportionnelles bien sûr à leurs hauts salaires !), voitures et villas de fonction, voyages payés pour eux et leurs familles tous les deux ans à destination de la France, sans compter la myriade de voyages professionnels.
Ces dirigeants bénéficient par-dessus le marché de plusieurs « gratons » non négligeables avant de repartir vers d’autres cieux, alors que le travailleur de base doit se contenter de miettes tous les quatre ou cinq ans…
Tout cela se chiffre pour ces messieurs-dames en centaines de milliers d’euros. Et ce sont eux qui viennent nous dire que nous n’avons besoin de rien, qu’il faut nous contenter de nos salaires actuels !
Allé marché don !

8.Posté par pipiok le 17/12/2010 01:12
a fors di kréol lé koullon, na détrwa fini par kroi vréman.
kel salarié i vé pa fé respek son droi?
néna bonpé i moukat bann salarié edf, mé la jalousi la pou touf son lorgeuil,
nou viv dan in société ké lé injist é zot i vé la justis partou.
mi rappel ké néna le somer,le kontra aidé, lanploié comunal normal, lanploié comunal tituler,le salarié privé,le salarié demi public, le salarié edf, le fonctioner teritorial, le fonctioner déta, le patron ect...é la population pou sek i rest. kansa nou va konprann ké lé pa pareil partou.
moin lé agent edf é fier de l'etre,é moin la batail pou rantré dan la boite, cèt lé pa kontan, ké li pran konstan. no zansin la bataille po lo statu, néna in pé la rest a ter, zordi mi koné molière mi sa file ban zoreil ki di moin lé tro payé é ké mi kri le ventre plein. alé baigne kanar, alé mèn la messe.
mi lé technicien méca,depui 20 tan é mi touche 2000 euros par moi. mi vole pa personne, mi demand mon droi.
dalieur lé zot sindica i fé koué?

9.Posté par joe974 le 17/12/2010 17:38
a fors di kréol lé koullon, na détrwa fini par kroi vréman.
kel salarié i vé pa fé respek son droi?
néna bonpé i moukat bann salarié edf, mé la jalousi la pou touf son lorgeuil,
nou viv dan in société ké lé injist é zot i vé la justis partou.
mi rappel ké néna le somer,le kontra aidé, lanploié comunal normal, lanploié comunal tituler,le salarié privé,le salarié demi public, le salarié edf, le fonctioner teritorial, le fonctioner déta, le patron ect...é la population pou sek i rest. kansa nou va konprann ké lé pa pareil partou.
moin lé agent edf é fier de l'etre,é moin la batail pou rantré dan la boite, cèt lé pa kontan, ké li pran konstan. no zansin la bataille po lo statu, néna in pé la rest a ter, zordi mi koné molière mi sa file ban zoreil ki di moin lé tro payé é ké mi kri le ventre plein. alé baigne kanar, alé mèn la messe.
mi lé technicien méca,depui 20 tan é mi touche 2000 euros par moi. mi vole pa personne, mi demand mon droi.
dalieur lé zot sindica i fé koué?

Pipiok mi lé entièrman d accor ec ou, mwen osi mi lé fier d etre agent edf et nou reclame notre droit en espérant ké lé otre collegues i rezonne kom nou tir mallole ds zot yeux nou lé pas des nantis nana une minorité de zoizo blanc i mange toute le gato et il laisse les miettes pou nou, lé gars reveillent a zot arete espere boudin faite ds ventre cochon .i fo nou lé solidaire et i fo rentre ds le mouvement avec bois rouge et le gol

10.Posté par kaflakour le 22/12/2010 16:02
exactement lé gars,
arrèt laisse zoreil prend tout!
Pou cette la pas compris, lé comme si demain y di ben zoreil y ariv ici na le droit la CAF et kréol na poin le droit!!!
Di bana alé marche loin don!!!!
fo coup tout et en priorité kartier ben décideur la!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales