Culture

Dipavali : Le programme sur toute l'île

La fête du Dipavali est la manifestation phare de la communauté tamoule. Grandiose ou intimiste, coup de pub politique ou glorification religieuse, vitrine culturelle ou célébration commerciale… Au final, peu importe, le Dipavali est devenu une fête partagée par l'ensemble des Réunionnais et Réunionnaises.


Dipavali : Le programme sur toute l'île
A Saint-Pierre, le Dipavali a commencé depuis deux jours déjà. Situé aux Jardins de la Plage, un village indien est composé de 5 pôles, chacun dédié à un sens. Du 03 au 07 novembre, de 9h à 22h, le public peut y découvrir divers ateliers : peinture, fabrication de couteaux, astrologie, henné, cuisine indienne,  drapage de sari, espaces bien-être, musique, présentations de voyages et produits touristiques, arts typiques indiens, exposition vente de bijoux, vêtements, livres, DVD, meubles, accessoires…

Il faut également être attentif aux espaces conférences, à l'initiation du yoga sur la plage de Saint-Pierre ou encore aux animations culturelles sur le podium. A partir de 10 heures, les associations se produiront : Ecole de musique et de danse Pajaniappen, Fleur de lotus, Kalai varni kajagam - India Shivani, Pondy Super Star - Tamij Oli- Durga Kovil -  ADS -  Tambour Vélétchy - Sega tamoul avec Jagadissen - Jean Marc ANTOU - KATHIR Oli - A C KS -   Revathy Dance Academy -Tiroulluvar (Bal tamoul) -  Indiren sitar - Shiva shakti -Natyanjali - Ashnajahanthy - India Marlei - Ambiance Nation - Naslon et tambours du groupe Shiva Bhaktan  -  Draupathi dance - Bollywood dance - Kalamandrom - Shalini dance - Kalai jothi - Darpana  - Tambour Dana – Sivayanama - Natyasoundari Aurélie Carpy

Il est intéressant de faire un tour du côté de la capitainerie de Saint-Pierre qui accueille l'exposition consacrée à la généalogie proposée par Frédéric Souprayenmestry et le Gopio. Le chef d’entreprise saint-andréen, a entrepris il y a quelques années une recherche sur ses origines familiales et depuis,  n’a de cesse de retracer sa lignée permettant, au passage, à de nombreuses familles de l’île de reconstituer leur généalogie.

Et bien sûr, le 7 novembre, à partir de 18h30, un défilé éclatant s'élancer sur le Boulevard Hubert, faisant référence aux 5 sens au son des fanfares et autres tambours sur des chorégraphies rythmées. Sous la houlette de l’Ecole de danse et de musique "Pajaniappen" de Saint-Pierre, plus de 800 artistes et 23 associations déambuleront entre les chars.


A Saint-André, le Dipavali démarre le vendredi 5 novembre avec l'inauguration prévue place de la mairie à Saint-André. Du côté du petit Podium du Colosse, la fête est lancée avec Darpana, Shalini Indian Dance & Vijai’s Production Number One à partir de 19h30. Tous les jours, le podium sera investi de nouveau à partir de 17 heures avec des associations culturelles de danse.Mais avant, le public aura pu faire un tour du côté de la maison Valliamée où des cours de cuisine sont donnés, des ateliers pour enfants, de calligraphie sanskrit ou encore de henné.

Il ne faut surtout pas oublier "la mêla", ce carrefour des senteurs, couleurs et bonnes affaires, village indien situé sur le site du Colosse avec de l’artisanat, de la bijouterie, de la maroquin- erie, des objets en cuivre ou en plusieurs métaux, des statues, de la gastronomie, des épices, du henné (dessins sur les mains) et des habits traditionnels...

La fête se poursuivra ainsi pendant 8 jours, jusqu'au 13 novembre, jour de défilé. Une vingtaine de chars, partira à la nuit tombée de l’intersection Chemin Etang/ Chemin Bel Ombre pour rejoindre le Parc du Colosse. Attention, de 12 heures à 21 heures, le site ne sera plus accessible en voitures. Attention si vous êtes stationné à l'intérieur du parking du Colosse, il ne sera pas possible de partir avant 21 heures 30…. Enfin, dimanche 14 novembre, le podium du Colosse sera animé de 14 heures à 20 heures.


La mairie de Trois Bassins a également organisé ses festivités du Dipavali placées sous le signe du "partage et de la solidarité". Cela se passe mercredi 10 novembre avec au programme un défilé de chars prévu à 19h (Départ devant la Mairie de Trois Bassins) suivi d'une spectacle de danses à 20h00 sur la place des festivités avec les associations Reunir, Fleur de lotus, Sivayanama, Nam Palli, Tambour Dana, Ecole Tamij de Saint Paul, Association solidarité enfants du Tamil Nadu, Les Alzées, Karma Deva, Show mode de Sabai.

A ne pas rater, à  22h, le feu d’artifice ! Plein d’autres surprises seront à découvrir au cours du défilé et une distribution de gâteaux aura lieu au cours de la soirée.


La commune de Saint-Leu et l’association Karma-Déva invitent la population aux festivités du Dipavali du 5 au 12 novembre 2010. Sur la place du Foirail le 5 novembre, venez assister  dès 18h00 au concours du meilleur groupe de danse Bollywood, et à 20h30 au spectacle musical Subash Dhunoohchand. Le village indien ouvrira le samedi 6 novembre à 10h00. Démonstration de tambours et spectacle de Fakir dès 14h30. Puis à 15h45, déambulation de Chendar avec Ashok, musicien du Kérala, suivi d'une présentation de formes de Khatakali dans la salle du Foirail avec Le séchoir.

Il faudra être bien posé au niveau du boulodrome de Piton Saint-Leu pour observer le départ majestueux du défilé. A 22h30, le feu d’artifice clôturera la soirée.

Mercredi 10 novembre, à 14h00, des contes et danses sont organisés à la bibliothèque de Piton Saint-Leu et le vendredi 12 novembre, au Séchoir Piton, un échange autour du Dipavali et de la danse indienne est proposé à 19 heures avant une représentation tout public de "Mohini Attam" à 20h30.


Enfin, la ville de Saint-Denis propose samedi 6 novembre au square Labourdonnais, une soirée Dipavali. A19h, sont prévues des animations tambours et des danses :
19h30: Raga Anjali
19h45: Sangeetha
20h20: Révati Dance
21h00: Vijaï's Spectacles de danses (100 danseurs sur scène)
Vendredi 5 Novembre 2010 - 08:27
Melanie Roddier
Lu 8390 fois




1.Posté par Pipette le 05/11/2010 09:33
Voilà des sujets de sortie, de balades pour ceux ou celles en mal de sortie ! au lieu d'écrire des imbécilités sur ce forum bien souvent, sorte un peu ! allez voir ce que font les autres communautés ! Moi, je suis FAN !!!!! c'est Super ! belles couleurs, belles choses à voir ! pour aérer le cerveau après une semaine de dur labeur, de stress !

2.Posté par Z'embroKaf le 05/11/2010 10:12
Ah les couleurs et senteurs de l'Inde !!!!

3.Posté par boyer le 05/11/2010 10:58
Oui, la droite à trouvé une super réponse pour concurrencer le 20 décembre.

4.Posté par erre bague le 05/11/2010 11:06
@ 3 personellement , je dois l'avouer , je n'ai de préférence ni pour le droit ni pour le gauche !

5.Posté par noe974 le 05/11/2010 11:30
Bonne fête du Dipavali à nos compatriotes tamouls

Les défilés à la fin sont remarquables et remplis de savoir-faire et de gaieté qui enrichissent la culture réunionnaise .

Félicitations aux différents artistes !!!!

6.Posté par noe974 le 05/11/2010 11:36
Bonne fête du Dipavali à nos compatriotes d'origine tamoule .

Les défilés montrent un savoir-faire remarquable : chars colorés , embellis de jolies danseuses des "Mille et une nuit" .
Cette culture apporte un plus à la culture réunionnaise déjà bien fleurie .

Félicitations aux organisateurs !

7.Posté par Claude HOARAU le 05/11/2010 11:49
Il n'existe pas pas de fêtes des tamouls à SAINT-LOUIS, c'est pour cela qu'il n'y a pas de dipavali à SAINT-LOUIS

8.Posté par SOUTON Thierry le 05/11/2010 12:07
Bon Dipavali à tous et surtout à la communauté tamoule !
Paix et respect des uns et des autres

9.Posté par Dionysien le 05/11/2010 19:45
Sur la photo il me semble que ce sont des danseuses du ventre ?

10.Posté par Deloi le 05/11/2010 22:51
qwé pou di "claude haorau", la fé dipavali à saint louis du 21 au 26 octobre!!!! Surement ou t pa dans le sud car z'affiche t manque pas!!!

11.Posté par DIPAVALI ET AUTRE ET SUITE le 06/11/2010 09:25
Le jour où cette minorité de plus en plus minorée et méprisée par certains gens de Gauche en particulier sera comprise par les réunionnais de bonne conscience ce sera fabuleux et le vivre ensemble trouvera sa lettre de noblesse Oser trouver l'énigme Il y a une surexploitation et une instrumentalisation de cette minorité. Restons comme nous souhaitons rester c'est-à-dire nous mêmes. En sorte que notre personnalité ne soit affectée par des envies de gommer toute ou toutes couleurs ou cultures. Le communautarisme est le pendant du racisme. Si les gens se sentent bien là où ils vivent ils seraient amenés à inviter ses voisins à plus de tolérance. C'est le moment parceque la Réunion est taxée de racisme par des minorités qui ne veulent pas s'insérer préférant ainsi se guethoriser pour mieux s'affirmer ? Pourquoi ? parcequ'ils ne sont aimés parait-il. Mais, pour être aimé il faut aimer .ARMAND et LUCAS

12.Posté par zozo le 05/10/2011 01:37
Ou sont les vêtemewnt traditionnels?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales