Politique

Dimanche, le Front de Gauche veut "faire du boucan" à Ti' Boucan


Pascal Hoareau, Denise Delavanne et Patrick Loiseau
Pascal Hoareau, Denise Delavanne et Patrick Loiseau
Le Front de Gauche veut célébrer à sa manière "le triste anniversaire" de l'élection de François Hollande, en organisant un pique-nique citoyen pour la VIe République, à la plage de Ti' Boucan (Cap Homard), de 10h à 18h, le dimanche 5 mai.

Un rassemblement qui fait écho à la marche citoyenne pour la VIe République prévue par Jean-Luc Mélenchon à Paris, dimanche prochain, entre Bastille et Nation. "On n'ira pas à Paris mais on fera du boucan à Cap Homard", promet Patrick Loiseau.

Pour le Front de Gauche, la première année du quinquennat du président de la République est celle des "promesses non tenues". "Le candidat Hollande s'élevait contre les politiques d'austérité au niveau de l'Europe mais au final le traité européen a été adopté à la virgule près", souligne Denise Delavanne.

"Il est temps que le peuple prenne le pouvoir"

"A la Réunion, le gouvernement Ayrault ne fait que poursuivre l'accroissement des inégalités. On est pris dans la tornade de l'austérité, au même titre que l'Espagne et le Portugal", souligne Patrick Loiseau. "On se révolte contre cette politique menée par un gouvernement dit de gauche. On veut vraiment un changement de cap", poursuit-il.

Pour le mouvement de Jean-Luc Mélenchon, le changement de cap se matérialise par la création d'une VIe République qu'il appelle de ses voeux. "Il est temps que le peuple prenne le pouvoir. Nos institutions sont gangrenées par les affaires financières. Nous appelons à changer cette République qui ne fonctionne plus", renchérit Pascal Hoareau.

Le Front de Gauche milite pour qu'une "constituante soit mise en place par le peuple, pour le peuple" afin de "mettre un bon coup de balai sur ce système qui ne marche plus".
Jeudi 2 Mai 2013 - 17:24
Lu 1948 fois




1.Posté par francette le 02/05/2013 18:04
Oui il faut réagir face à la politique de Hollande et ce rassemblement est impératif.
Ce qui me gène avec JLM c'est de vouloir être le premier ministre de Hollande. Pour cela il faut une majorité qui veuille le suivre et j'en connais un paquet au PS qui ont déjà choisi leur camp: le libéralisme, le capitalisme.

2.Posté par otelareunion le 02/05/2013 18:13
le front de gauche c'est quoi c'est comme la gauche caviar

3.Posté par mi marche ec Melenchon le 02/05/2013 18:18
ouaip... Pour le grand coup de balai pourquoi ne pas commencer par devant la porte avec Savigny?

4.Posté par GroKafrine le 02/05/2013 18:23
Lol

5.Posté par Réunionnais le 02/05/2013 19:06
Franchement, quel jeu de mots pourri..

6.Posté par Le changement le 02/05/2013 19:06
J'ai dû mal à croire ce que je lis. Que l'on ne soit pas d'accord avec Ayrault, c'est tout à fait possible. Là où je suis épaté par les propos, c'est quand vous dites :

"Il est temps que le peuple prenne le pouvoir"
Depuis 1789, le peuple a pris le pouvoir. La monarchie est revenue mais depuis la Réublique Française a repris le dessus et la démocratie est assurée par le suffrage universel. Vous l'auriez oublié ou est-ce le souhait d'un parti qui appelle à la révolte par les armes d'où votre slogan ""Il est temps que le peuple prenne le pouvoir", sinon révisez votre slogan, car par les urnes, je vous donne encore 50 ans de patience avec populisme d'arrière-garde. On a bien vu comment les baudruches très médiatisées centristes ou exrêmistes ont fini à la présidentielle.

Que vous vouliez la VI république est louable. La vision mélenchonniste de la VI république est celle d'un monarque à vie qui laissera le parlement les pleins pouvoirs et qui imposera à la BCE de prêter directement aux Etats sous peine de quitter l'Europe, de taxer les bénéfices commerciaux et industriels mortellement et de remettre tout le monde au travail. Alleluia.

Bizarrement vous dites "Nos institutions sont gangrenées par les affaires financières." La faute à qui ? au peuple ! C'est lui qui remet les repris de justice au pouvoir, qui maintient les maires condamnés par la justice. N'est-ce pas le peuple qui a voté cette longue suite de maires renégats depuis 1958 ? Or beaucoup de maires sont honnêtes et méritants. Ils ont fait ou font une carrière respectable, sans chercher à tricher. On ne le dit pas assez. Arrêtons de mettre tout le monde dans le même panier, c'est trop facile, trop simpliste.

Le peuple n'est pas le meilleur arbitre, ni le meilleur conseiller et rappelez-vous toutes les révolutions ont été initiées par des bourgeois, car ceux qui conseillent sont soit ceux qui sont exclus du pouvoir et de la richesse, soit (plus souvent le cas) ceux qui croûlent sous les privilèges et l'argent. Mais entre les deux, il y a NOUS, ceux qui travaillent, qui payent leurs impôts, qui essayent de construire un avenir meilleur pour eux et leurs enfants et surtout qui vont voter à chaque fois sans jamais s'abstenir ni sombrer vers les extrêmes. Ils tentent de trouver le juste milieu et sans qui aucune révolution n'est possible. La première des révolutions est la prise de conscience.

Il y a toujours une contrepartie au bonheur, à la liberté, la santé, à la sécurité, au travail. Pour accéder à tout cela, on peut utiliser le mérite, les diplômes, la chance, la mobilité, les relations ou la persévérance.

Aucun parti politique ne peut déterminer la réussite de sa gouvernance.... Chacun tente ce qu'il peut avec ce qu'il a.

Si le système était mauvais pourquoi voit-on des enfants réussir malgré qu'ils soient venus d'un milieu pauvre et souvent illettré ? Pourquoi des gens riches et cultivés sombrent dans la drogue et la ruine alors que tout leur souriait ?

L'éducation gratuite offerte par la République permet à chacun de réussir. Certes le riche aura plus de moyens, mais ce n'est pas une garantie absolue dans l'utilisation adéquate, ni du bon usage.

En cherchant à nous opposer les uns aux autres, à nous diviser pour mieux régner (je vous comprends bien), mais expliquez-moi pourquoi les ouvriers se tournent vers le FN ? Pourquoi Mélenchon a perdu aux législatives comme Marine Le Pen ? Pourquoi la Réunion si pauvre est ancrée dans 19 communes à Droite ? N'est-ce pas une contradiction ? N'est-ce pas un comble ? Pourquoi les principales communes sont à Gauche ? Pourquoi dans les petites communes la Droite arrive à jouer de la proximité aussi facilement qu'un candidat de Gauche ? Les petites communes craignent le changement et sont conformistes. Quand une commune est moyenne voire grande, quand elle est active et volontaire c'est la Gauche qui gagne. Pour autant, est-ce la faute de nos élus quand Paris décide autrement que nos élus ? Que l'on soit de Droite ou de Gauche, on fait avec, la réalité du terrain impose une réaction pragmatique et humaine.

On ne décrète pas la croissance, elle se mérite chaque jour, à chaque achat, à notre manière de consommer et d'éduquer. Critiquer c'est la seule action qui vous reste. Cela n'alimentera jamais les espoirs de ceux qui veulent sortir de la pauvreté, de la fatalité, de l'illettrisme et du chômage.

Dire du mal de Ayrault ne fait pas de vous des héros mais des populistes opportunistes comme ceux du FN. Dans 3 jours Hollande finira sa première année. Je vous vois impatients !

Prendre la France avec 50 milliards de remboursement annuel d'intérêts, + 5% de déficit, un endettement de 600 milliards de dettes (laisssées par l'ancien locataire) et près de 3 millions de chômeurs demande du courage, de la volonté et une force de caractère, qu'il faut saluer au lieu de critiquer, de soutenir au lieu de trahir Tout ne se fera pas en un jour, ni en un an, mais un mandat, le challenge n'est pas impossible !

7.Posté par Lionel Tilmont ♝ le 02/05/2013 19:17
"Petit Boucan", haut lieu des luttes prolétariennes réunionnaises comme chacun sait.
Petit rappel:
Mélenchon fait la promotion de Maastricht
http://www.youtube.com/watch?v=hpmcnWmd028
A comparer avec l'excellente intervention de Philippe Seguin à l'assemblée nationale:
Philippe Séguin sur le Traité de Maastricht (05-05-1992)
http://www.youtube.com/watch?v=JRNlzU3QUtY
Cela se passe de commentaire.

8.Posté par Yaboki le 02/05/2013 19:21
Où est passé SAVIGNY? Côté Possession, côté syndicats? Jean Hugues i coupe 2 côtés?

9.Posté par Zozossi le 02/05/2013 22:28
Il va falloir expliquer à la petite cohorte de bobos locaux que Mélenchon, c'est démodé: le candidat-radeau de pédalo n'intéresse plus personne!

10.Posté par Zeanhuges le 02/05/2013 22:33
Attali Jacques a dit à Mélenchon que l application de son programme économique en France transformerait notre pays en Corée du Nord..................mort de rire

11.Posté par GALINETTE le 03/05/2013 06:49
Les promesses non tenues de François Hollande!
A part les démagos et les utopistes personne ne croyaient en les promesses de Mr Hollande.
On peut s'étonner aujourd'hui de voir le front de gauche être déçu de cette politique.
Ah ! si, il en a tenue au moins deux, l'augmentation de l'ARS qui a plombé un peu plus le budget de l'Etat et le mariage gay qui a mis 10 millions de personnes à manifester contre ce projet.
Les gens ont quand même la mémoire courte, il faut se rappeler des années Mitterand quand au bout de deux ans de mandat ils étaient obligés de passer à la rigueur budgétaire et c'est ainsi que les socialistes enfoncent un peu plus chaque jour le pays dans l'austérité.
Le pays a vraiment besoin de réformes en profondeur et croire que l'on peut toujours vivre comme
dans les années 60 ou 70 c'est de la pure démagogie , le front gauche et ses amis écolos ferraient mieux de ce mettre au boulot que de jouer aux fossoyeurs de République.
A vouloir piquer le fric des autres en pensant que c'est cela la justice, il faudrait d'abord que ces gens qui ont des idées sur tous mais surtout des idées aillent créer leurs entreprises, investir dans l'économie en suite ils pourront redistribuer à leur guises le fruit de leur travail.

12.Posté par Réunionnais le 03/05/2013 07:27
@ Post 6 : Inutile de pondre de tels pavés, personne ne les lis de toute façon !

13.Posté par mi marche ec Melenchon le 03/05/2013 07:41
10.Posté par Zeanhuges

quand Attali a rendu son rapport sur la liberation de la croissance en 2008, le boug a montré qu'il n'avait visiblement pas vu venir la crise financière qui venait d'exploser:

- Rien sur l’Autorité des marchés financiers.
- Rien sur la séparation bancaire
- Le superviseur des assureurs est invité à favoriser les placements d’assurance-vie en actions.
- Les entreprises sont priée de bien vouloir se réguler elles-mêmes

Par contre à la page 218, Attali propose de « favoriser l’émergence de fonds de pensions à la française »."i

Un système dans lequel "Tous les salariés seraient automatiquement inscrits dans un plan d’épargne pour la retraite collective". LOL avec un tocard pareil comme reference , les retraites francais serait directement envoyés à la ruine comme leurs homologues americains.

14.Posté par Zozossi le 03/05/2013 09:44
Il va falloir expliquer à cette petite cohorte de bobos locaux que Mélenchon, c'est démodé: le candidat-radeau de pédalo n'intéresse plus personne!

15.Posté par Thierry le 03/05/2013 15:26
Pourquoi à Boucan, parce qu'il y a la plage à coté ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales