Revue de presse

Dimanche 4 décembre 2011

"Médecine de brousse" titre le Quotidien en Une ce dimanche. La 55e mission de Médecins de l'océan Indien s'est déroulée Mananara, une ville enclavée située sur la côte est de Madagascar. Une médecine de la débrouille exercée dans des conditions chaotiques par des praticiens réunionnais, métropolitains et malgaches. Cette mécanique bien huilée a permis de soigner gratuitement plus de 9.000 malades en 9 jours.
De son côté, le Jir a choisi sa Une sur "Noël : les jouets tendances pour vos enfants". Des dépliants dans la boite aux lettres l'annoncent depuis des semaines : les jouets sont dans les magasins. il y a les jouets ou les jeux tendances qui figureront sur la traditionnelle lettre au Père Noël. Et les autres…. Le Jir vous propose un coup de pouce pour bien choisir le cadeau qui plaira à votre marmaille.


Dimanche 4 décembre 2011
FAITS-DIVERS

"La famille de Félix Hoarau redoute le pire" titre le Quotidien. Félix Hoarau s'est perdu en forêt le 23 novembre, dans les hauts de Petite-Ile. Hier, son entourage s'est à nouveau mobilisé pour le retrouver. Leurs recherches n'ont rien donné. L'espoir s'amenuise.

"Bébé secoué : les parents mis en examen et laissés libres" titre le Jir. Le jeune couple, dont le bébé est hospitalisé depuis un mois dans un état grave, a été mis en examen pour violences habituelles sur mineur de moins de quinze ans par ascendants et non assistance à personne en danger. Le couple a été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

SOCIÉTÉ

"Des galettes de pétrole sur le sable" titre le Quotidien. Les rivages de Trois-Bassins et de Saint-leu ont été souillés, hier, par des résidus d'hydrocarbures, vraisemblablement issus d'un dégazage sauvage au large d'un navire. Les services techniques des deux communes sont intervenus pour nettoyer les plages.

"Téléthon : mission accomplie pour les bénévoles sudistes" titre le Jir. Pour cette 25e édition du Téléthon on reste sur les mêmes tendances que pendant les années précédentes. A 22h45, les promesse de dons atteignaient 300.000 euros. Si ce chiffre est légèrement inférieur aux 374.000 euros de 2010, il ne prend pas en compte les promesses sur internet et les dons de dernière minute. Les organisateurs tablent donc toujours sur des dons compris entre 450 et 500.000 euros pour cette année.

"Attac pour le contrôle citoyen des banques" titre le Quotidien. L'association organisait, hier matin, une "lessive" de la spéculation financière, en montant des murs en carton devant cinq établissements bancaires de Saint-Leu. L'opération avait pour but d'alerter les passants sur les mécanismes qui conduisent à l'endettement des Etats et des ménages.
Dimanche 4 Décembre 2011 - 05:06
Lu 1032 fois




1.Posté par noe le 04/12/2011 06:50
1)Docteurs en brousse : très bonne action ! A refaire plus souvent ...
2)Bébé : c'est fragile ! Parents inconscients qui prennent le petit chou pour une "Orangina" ? "Secouez-moi" ? Minables personnages !
3)Téléthon : assez bonne participation ...la recherche pourra continuer pour les maladies orphelines .
4)Pétrole : des galettes des rois avant l'heure ? Pollution bizarre !
5)Jouets pour Noël : ils sont déjà depuis longtemps en vitrine ...les affaires ....Nos enfants seront contents mais avons-nous encore des moyens pour les cadeaux ?

2.Posté par requin guitare et anti zoo le 04/12/2011 08:14
on remarque dans le jir un publi reportage sur un fauconnier qui cherche à implanter un zoo à la Réunion. Hier il a fait sa com sur antenne Réunion.

Ce boug là veut que l'ONF lui octroi des hectares de foret à l'etang salé a coté de la ferme crocrodile pour amenager un cirque payant avec spectacles de rapace d'elevage comme on voit en metropole avec des comiques deguisés en medieval.

Nous sommes au 21eme siecle. L'homme fait la distinction entre:

- les "animaux de rente", poules vache cochon. bien sur c'est pour manger sans pour autant que la loi n'interdise pas les traitements les plus dégradants .

- Les animaux sauvage pour lesquels le concept de zoo et cages est depassé. Aujuord'hui pour le bien etre des humains, on a compris la necessité de preserver des poches d' espaces naturels ou les animaux sauvage peuvent être observés en liberté.

Avoir 2 epeces endemiques de petrels sur la meme ile est un phenomene UNIQUE au monde. On a deja nos papangues et des faucons sauvages. On a besoin que les efforts de nos elus soient faits pour preserver l'existant au lieu de favoriser des numero de spectacle avec des faucons d’élevage.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 07:00 [Revue de Presse] Mercredi 7 décembre 2016

Mardi 6 Décembre 2016 - 07:00 [Revue de Presse] Mardi 6 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales