Revue de presse

Dimanche 30 novembre 2008


Dimanche 30 novembre 2008
La Une du JIR est musicale. "Le séga tient sa revanche", titre le journal. Pendant les "années maloya", le séga passait presque pour désuet. Mais il a su résister et trouver à notre époque, ses lettres de noblesse. En effet, depuis les années 80, cette musique péï revient sur le devant de la scène. Certes, elle doit faire face à des difficultés, mais elle est bien loin d’avoir disparu.

Le Quotidien signale lui qu’avec la fin de la campagne sucrière 2008, c’est la production de sucre et de rhum qui s’achève également. "L’île à sucre" titre-t-il en Une. Le journal propose ainsi une visite dans les coulisses de Bois-Rouge en expliquant, notamment par le biais d’un reportage photos, chacune des étapes indispensables à de la transformation de la canne en sucre.

SOCIAL

"Les associations d’éducation populaire menacées d’asphyxie". Dans un entretien accordé au JIR, Frédéric Salvan, président de la ligue pour l’enseignement et porte-parole des associations éducatives complémentaires de l’école, dénonce les récentes décisions prises par l’Etat, qui risquent selon lui de mettre en danger les actions et l’avenir de ces associations. Dans le département, cinq d’entre elles, réunies dans un collectif, se sont même mobilisées.

Toujours dans le JIR, "Fin de la grève des avitailleurs de Gillot". Réunis à la direction départementale du Travail et de l’Emploi, grévistes et direction ont réglé leurs différends en l’espace d’une heure. Le travail a repris hier.

THAILANDE

"Une soixantaine de Réunionnais coincés en Asie", annonce le Quotidien. Le blocage de l’aéroport de Bangkok par des manifestants a pris de court une soixantaine de Réunionnais, coincés en Thaïlande et au Vietnam depuis plusieurs jours. Un avion d’Air Madagascar doit en rapatrier une trentaine ce soir.

LA PLAINE-DES-PALMISTES

"Le conseil municipal doit démissionner!" Selon le Quotidien, hier, deux commerçants de la Plaine-des-Palmistes sont descendus dans la rue avec un groupe de manifestants. Le motif de leur mécontentement: la mise à disposition de locaux communaux dont ils bénéficiaient ne sera pas reconduite. Parmi les protestataires se trouvaient Marco Boyer, l’ancien maire de la commune qui siège désormais dans l’opposition, ainsi que quelques élus de la majorité.  

FAITS DIVERS

"Jon Ely est sorti d’affaire" signale le JIR. L’enfant d’origine réunionnaise et dont l’appartement des parents installés à Avignon avait été ravagé par un incendie récemment, va mieux. Selon les médecins, le pronostic vital de la mère et du père reste engagé malgré une amélioration de leur état. Une information judiciaire a été ouverte.

BOURG MURAT

Avec 400.000 visiteurs sur la route du volcan, "Les touristes ne font que passer", révèle un article du Quotidien. À la porte du volcan, Bourg-Murat voit passer les touristes en nombre. Mais ceux-ci ne s’arrêtent pas longtemps dans ce village créole qui a souvent des allures de village fantôme avec ses maisons et ses boutiques fermées et ses grands kiosques abandonnés. Le développement touristique souhaité et attendu par les acteurs économiques du village se fait toujours attendre.
Dimanche 30 Novembre 2008 - 08:28
OF .
Lu 693 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 08:06 [Revue de Presse] Dimanche 11 décembre 2016

Samedi 10 Décembre 2016 - 07:54 [Revue de Presse] Samedi 10 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales