Revue de presse

Dimanche 16 septembre 2012

En Une du Quotidien ce matin, "Le dérapage de Robert". Le journal revient sur la conférence de presse qui a tourné au "règlement de comptes". Plusieurs journaliste ont été agressés, dont celui du Quotidien.

Le Journal de l'île fait pour sa part sa Une sur un faits divers qui a eu lieu à la Montagne : "Le policier tire pour sauver sa collègue".Le Jir raconte qu'un jeune adjoint de service a "du faire usage de son arme de service". "Il aurait tiré sur un homme qui s'était rué sur son collègue, armé d'un couteau".


Dimanche 16 septembre 2012
Faits divers

Les deux journaux reviennent sur le drame d'hier après-midi à la Montagne, qui a obligé un policier a faire usage de son arme de service afin de sauver son collègue. "Appelés en renfort des pompiers et le Smur suite à un différend familial", d'après le Jir. Ils croisent un homme armé d'un couteau, "qui serait atteint de schizophrénie". "Lintervention de le la police au domicile d'une famille de la Montagne, à Saint-Denis, a dégénéré", relate pour sa part le Quotidien. "Un homme se trouve dans un état critique, un policier a été blessé à l'épaule et un autre a été placé en garde à vue". "La suite de l'enquête permettra de mettre en lumière sur les circonstances exactes de cette sanglante altercation".

Des journalistes agressés, bousculés pendant une conférence de presse. Les deux journaux reviennent sur le "le film d'un déchaînement de violence" : plusieurs journalistes ont été agressés. Pour Thierry Durigneux, rédacteur en chef du Quotidien, "les faits sont graves. Hier, l'un des journalistes du Quotidien a été agressé physiquement, bousculé, frappé, mis à terre dans l'exercice de son métier. Et son métier, c'est d'informer". Le Jir dit "Honte au député Robert". Pour Yves mont-Rouge, "cet élu constitue un véritable danger pour la République".

Economie

"La campagne sucrière toujours en panne", titre le Jir, qui revient sur la sixième journée de blocage à l'usine de Bois-Rouge. "Lundi, les négociations devront reprendre. Soit après huit jours d'arrêt de campagne, en pleine période de pic de richesse. Et après la perte de près de 60.000 tonnes de cannes".

Société

Le PCR veut organiser, d'après le Quotidien, "une conférence économique et sociale dans laquelle serait évoquée "la question environnementale"". Une préoccupation "nécessaire à la survie de l'espèce humaine mais aussi crétrice d'emplois".

"L'ARIV enfin chez elle pour ses dix ans", titre pour sa part le Jir, qui revient sur l'inauguration de son nouveau local, à Saint-Denis. L'Anternne réunionnaise de l'institut de victimologie a "organisé une matinée festive". Un bureau "sera ouvert tous les jours mais organisera les permancences trois fois par semaines afin de recevoir les victimes de violences".

Dimanche 16 Septembre 2012 - 06:43
Lu 1950 fois




1.Posté par noe le 16/09/2012 07:52
1)Presse : difficile métier d'information ... la presse doit être libre de relater des faits (que cela plait ou non à telle ou telle personne ...T. Robert en fait un peu trop ...On peut comprendre son geste de s'agenouiller devant le préfet mais ça fait "ti bébé i plèr pa i gagn pas tété" .Ridicule pour un vrai député ! Et surtout quand il empêche par l'intermédiaire de "gorilles" les journalistes de faire leur boulot d'information ...Il doit être poursuivi et sanctionné car il a déjà dépassé les limites de ses fonctions !
2)Problème de famille : les policiers doivent pouvoir se défendre contre des nerveux en utilisant leur arme pour se protéger ... Première des libertés, la sécurité n’est plus assurée dans notre pays. Au-delà des discours et des promesses, la gauche comme la droite sont en échec complet face aux violences, et restent prisonnières de leurs dogmes et choix absurdes : laxisme, victimisation des coupables, désengagement de l’Etat, affaiblissement moral et matériel de nos capacités de maintien de l’ordre.
La présomption de légitime défense pour les forces de l’ordre concernant l’exercice de leurs fonctions sur le modèle de la gendarmerie nationale doit être mis en place . Les policiers et gendarmes sont trop souvent injustement attaqués et dénigrés en lieu et place des auteurs de méfaits....
3)Campagne sucrière en berne :des analyses mal faites , des pertes pour les planteurs ....tout cela doit trouver des solutions ...
Bon week'end zot tout !

2.Posté par NORMANDIE le 16/09/2012 17:45
NOE ,de plus en plus lénifiant ,et vraiment ladit-la fait!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 08:06 [Revue de Presse] Dimanche 11 décembre 2016

Samedi 10 Décembre 2016 - 07:54 [Revue de Presse] Samedi 10 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales