Revue de presse

Dimanche 02 septembre 2012

"Parfums d'histoire" titre aujourd'hui en Une le Quotidien qui met à l'honneur la longue tradition de plantes à parfum de la Réunion. Géranium et vétyver, citronnelle et curcuma, vanille et baie rose, les plantes à parfum ont longtemps fait la richesse de la Réunion en étant utilisées par les plus grande maisons de parfumerie.

"Le mystère Hoarau" titre de son côté le Journal de l'Île de la Réunion en Une. Les Hoarau restent un mystère selon le Journal. S'il s'agit du patronyme le plus porté à la Réunion, le premier des Hoarau reste une énigme, en commençant par la graphie de son nom. Plus d'un tiers des Réunionnais compterait au moins un Hoarau parmi leurs ancêtres. "Nous avons tous en nous quelque chose de René Hoarau" affirme le Jir qui fait le tour de la question.


Dimanche 02 septembre 2012
Faits Divers

"Un homme recherché après un braquage au couteau" titre la Quotidien concernant le magasin de maroquinerie SacMania au Port. La boutique a été braquée hier dans la matinée par un homme d'une vingtaine d'années, vraisemblablement armé d'un couteau. "Faute de caisse, le braqueur repart avec le sac de la commerçante" titre de son côté le Journal de l'Île sur ce nouveau vol. La commerçante serait blessée au doigt après avoir tenté de s'opposer au vol de son sac. En criant, elle a alerté des passants. Les policiers n'ont toujours pas retrouvé le jeune homme qu'un commerçant assure pouvoir reconnaître. Ce braquage intervient deux jours après celui d'un bureau de loto à la Possession.

Le Quotidien aborde également le mouvement de protestation des indignés de la Plaine-des-cafres. Jeunes et anciens se sont regroupés hier devant la mairie annexe de la Plaine-des-Cafres pour demander plus de transparence dans l'attribution des contrats au Tampon. Une vingtaine de personnes s'était mobilisée. Ils ont été soutenus par André Thien Ah Koon. Le maire de la commune, Paulet Payet, évoque "une manifestation purement politique" et "une rentrée au rabais imposée par le gouvernement" en guise d'explication.

"28 nouveaux réservistes à la Réunion" titre le Quotidien. Hier, 28 Réunionnais volontaires ont reçu leur brevet de préparation militaire de la gendarmerie. Après deux semaines de formation, ces nouveaux réservistes sont désormais opérationnels.

Environnement - Société

Didier Robert veut faire de La Réunion un centre de ressources pour la recherche sur les cétacés, expliquent aujourd'hui les deux journaux dans leur rubrique Environnement. Didier Robert veut promouvoir l'écotourisme. Le tourisme baleinier pourrait contecarrer toute tentative de reprise de la chasse dans l'océan Indien, selon lui.

Sport

Football - Coupe Régionale de France - Saint-Paul s'impose en demi-finale contre l'Excelsior (1-0) "Le poids d'un but" titre le Quotidien qui explique que c'est dans les dernières secondes que la Saint-Pauloise a arraché sa qualification pour la finale de la coupe régionale de France. "Destination finale" titre quant à lui le Journal de l'Île alors que la Saint-Pierroise doit affronter aujourd'hui les Portois de la Jeanne d'Arc pour tenter de rejoindre la Saint-Pauloise en finale.
Dimanche 2 Septembre 2012 - 07:20
.
Lu 779 fois




1.Posté par noe le 02/09/2012 09:51
1)Parfums péi : ça sent bon pour ceux qui ont l'odorat ... Préférons les parfums de marque ...à la place des décoctions ...
2)Cétacés : Réunion centre pour les études sur ces mammifères ... OK ! mais il faudra interdire aux bateaux de touristes de venir les déranger quand ils font "tac-tac" ...
3)Braqueurs : ils volent n'importe quoi par obligation , par addiction , par besoin ? une raclée suffit ...
4)Contrats : transparence oblige surtout pour ceux qui restent sur le carreau ... Les critères de sélection ?
5)Foot : ça commence ...on verra le champion sous peu ...

Bon dimanche zot tout !

2.Posté par normandie le 02/09/2012 11:53
post 1 ,de plus en plus lénifiant !!!

3.Posté par noe le 02/09/2012 12:27
Lorsqu’un posteur doit affronter la colère d’un autre posteur mécontent ou l’attitude dédaigneuse d’un prospect difficile, quelque part dans son cerveau ressurgit une foultitude d’images et de mots provenant de ses expériences émotionnelles passées. On y trouve d’abord les derniers reproches et critiques que font tous les posteurs à ses commentaires. Quoi de plus naturel, on retrouve là les conclusions des expériences faites par la conscience, comme celle réalisée sur les rats qui entrent dans une pièce au sol électrifié. Le posteur emmagasine tout cela au cours de ses contacts et de l’apparition de ses émotions. On y trouve aussi ses angoisses ; il sait par avance ce qu’il va devoir subir. Enfin, on y trouve la panoplie des parades qu’il a préparées. De ce fait, avant même que le posteur ne lui parle, il croit savoir ce que pense ce dernier. Il sait ce qu’on va lui dire, il voit les obstacles qui vont se dresser devant lui. Tout cela est rentré dans sa boîte noire au fur et à mesure de ses prospections, de ses visites : c’est sa mémoire émotionnelle.
Ainsi soit-il !

4.Posté par david974 le 02/09/2012 16:45 (depuis mobile)
A post 3 :
Quelques seances de psy et ca ira mieux...

5.Posté par normandie le 02/09/2012 21:52
A post 4 , oui tu as raison ,NOE a besoin d'une bonne analyse ...
C'est triste pour sa famille ...
MDR

6.Posté par normandie le 02/09/2012 21:54
A post 1 ,tu parles des rats !
Ta famille ?
Toi plutot ra-ba-joie !!!!

7.Posté par le psy le 03/09/2012 06:05
C'est de la cyclothymie ! c'est sùr !
Ce trouble de l’humeur se traduit par des périodes d’humeur élevée et d’humeur dépressive. Ces changements, souvent brusques, se font de façon cyclique et non régulière. Ils ont des répercussions non négligeables sur la personne atteinte de ces variations, tant sur le plan personnel, familial, social que professionnel.
Cette instabilité de l’humeur est considérée comme une forme légère des troubles bipolaires. Ce n’est que dans ses formes extrêmes que l’on parle de pathologie. Heureusement que seul 1% de la population en est atteint ...
Quelques symptômes :
- haute estime de soi
- enthousiasme immodéré et implication excessive dans de nouveaux projets ou dans le travail, entraînant des achats compulsifs ou une perte d’emploi en raison d’une détérioration des relations professionnelles.
- besoin incessant de parler, d'écrire, de poster toujours et toujours ...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 06:32 Samedi 3 décembre 2016

Vendredi 2 Décembre 2016 - 06:27 Vendredi 2 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales