Politique

Didier Robert souhaite un référendum sur la réforme territoriale

Didier Robert, le président de la Région Réunion, a présenté ses vœux à la presse à Moca, sur les hauteurs de Montgaillard. Une première pour lui, depuis le début de son mandat en mars 2010. Après avoir évoqué le bilan de sa première année et demie de mandature, notamment les "Grands Chantiers" menés par la Région, Didier Robert a annoncé la prochaine consultation des Réunionnais à travers un référendum, à la mi 2012, sur la réforme territoriale.


 
Toute la presse était présente ce matin pour écouter les vœux de Didier Robert, président du Conseil régional, au Moca à Montgaillard. Un premier exercice pour lui après un an et demi de mandature à la tête de la Région. Des vœux qui ont débuté par un rapide bilan des premières actions mises en place par le Conseil régional, notamment les "Grands Chantiers" et le Trans Eco Express, dont le premier tronçon sera inauguré le 2 février prochain. "Un projet de mandature conforme aux engagements que j'ai pris", a expliqué Didier Robert aux journalistes présents.

En plus des "Grands Chantiers" de la Région, un autres chantier "incontournable", et jusque là tenu secret, a été présenté ce midi. Le président de Région a avancé sa volonté de consulter les Réunionnais sur la réforme territoriale (voir définition en bas de page) qui doit entrer en vigueur en 2014. "Une réforme qui est en grande partie inadaptée", pour Didier Robert. En effet, celui-ci reproche aux élus de ne pas avoir pris en compte les spécificités des départements d'Outre-mer, et principalement la Réunion.

"L'organisation d'un référendum me parait être la meilleure solution"

"Est-ce que vous voyez des élus siéger le matin au Conseil général et revoir ces mêmes élus siéger au Conseil régional dans l'après-midi, le tout avec deux présidents différents", souligne-t-il. Pour le président de Région, il n'y aurait pas de "cohérence" dans cette réforme territoriale sur les actions à mener au niveau régional et départemental. "Certaines personnes reprochent beaucoup aux élus de ne pas suffisamment siéger et assumer leurs responsabilités (…). Je n'imagine même pas ce que cela pourrait donner si un élu était conseiller général et conseiller régional", ajoute Didier Robert.

Cette question de la réforme territoriale doit être mise au devant de la "scène" car elle concerne directement les Réunionnais. "De mon point de vue, l'idée est d'échanger, débattre avec les Réunionnais et l'organisation d'un référendum me parait être la meilleure solution", explique-t-il. Cette réforme a été portée par le président de la République, Nicolas Sarkozy, au cours de son mandat. Une réforme institutionnelle qui doit être revue à travers ce référendum. "Cela permettra également de mener une réflexion sur les nouvelles relations à établir entre la Réunion et la métropole", conclut-il.

Un référendum qui devrait avoir lieu après l'élection présidentielle de mai prochain, les Réunionnais pourront alors se prononcer sur cette réforme territoriale.

----------------

Réforme territoriale dans les départements d'Outre-mer : la collectivité unique. Issue de la fusion de la région et du département pour les régions monodépartementales, elle reste régie sous l’article 73 de la Constitution, c'est-à-dire que toutes les lois françaises s'appliquent de plein droit dans ces collectivités, conformément au principe d'identité législative.
Vendredi 27 Janvier 2012 - 15:38
Lu 3241 fois




1.Posté par econome le 27/01/2012 14:58
reduisons le nombre de politiques qui nous coutent trop cher. vive une seule collectivite, vive un nouveau systeme type pays nordiques

2.Posté par stephane le 27/01/2012 15:17 (depuis mobile)
Je suis de sont avis , car cette reforme risque d"etre une monopole politique ,ou d'un partie. Et il y a que des camarade qui sortiront favorisè. A la reunion on a un exemple le conseil general avec cette majoritè qui travail pour certain commune,et qui abordone ceux de l'opposions. La difference avec la region vous ete droit gauche,centre ,ses les projet qui conte. Voilas il peux y avoir une monopol politic pour fair ralentir la reunion.

3.Posté par Philippe le 27/01/2012 15:24
Vous avez raison, depuis qu'on en parle, je me demande vraiment pourquoi cette réforme ?
Et je vous dis tout de suite que l'argument de l'économie parce qu'il y aura moins d'élus j'y crois pas.

Si l'on veut vraiment faire des économies, ce ne sera pas en réduisant le nombre d'élus de 100 à 50 que l'on va faire gagner de l'argent à l'état. Cela représentera tout au plus 1 Million d'euro ce qui est rien au vue des budgets de ces collectivités.

Bonne année à vous M. Didier Robert

4.Posté par Jean Pierre Chottin le 27/01/2012 15:39
La France est exsangue de la prédation exercée par ses représentants.
Déjà leur nombre, unique en europe et sans doute au monde. Des strates incompréhensibles au commun des citoyens et permettant de se renvoyer la balle au cri de :"c'est pas moi c'est l'autre". Des avantages immoraux comme des retraites dérogatoires, des cumuls de mandats, de fonctions de salaires...Tout cela en restant dans la légalité, alors je ne vous dis pas quand on en sort (et dieu sait que certains ne s'en privent pas).
Donc, pour une fois qu'une réforme ne consisterait pas à ajouter encore de nouveaux budgétivores ne faisons pas la fine bouche. On pourrait aller plus loin en supprimant, par exemple le sénat et ses 343 cacochymes qui nous coûtent 350 millions d'euros par an et que le général De Gaulle voulait déjà renvoyer à leurs chères études.
Si, comme le sous-entend notre président de région, les futurs élus du nouveau système ne se sentaient pas à même de faire face, ils auraient tout loisir d'aller se chercher un autre boulot, on ne les retiendra pas.

5.Posté par ndldlp le 27/01/2012 15:48
3.
avec des raisonnements comme le vôtre, jamais les collectivités ni le législateur, n'osera une réforme "cost killing" .. 1 million d'euros, c'est déjà ça de pris aux incompétents qui siègent.

ensuite, que didier robert nous parle des 66 millions jetés par les fenêtres, de l'indemnité de 16 millions versés au consortium du tram train, et des 170 millions auxquels il expose la Région Réunion..

ensuite, en quoi un élu qui siégerait au conseil général et au régional, serait une spécificité locale et non pas nationale ? ce qui n'est énoncé ici, c'est l'utilisation qui est faite du pouvoir, consistant à alimenter des réseaux d'entreprises qui réalimentent ensuite le financement des campagnes, ce sont ces mêmes réseaux qui vont faire plaisir aux élus en recrutant ici ou là, tel ou untel. ce qui est reproché ici, c'est l'utilisation partisane comme le dit le post2, des fonds de subventions pour favoriser telle ou telle action menée par une association proche des élus concernés.

en quoi cela est il différent de ce qui se passe en Métropole ? en rien.

par contre, didier robert peut il nous parler de "moka"...a qui il l'a acheté et pour en faire quoi ? et combien celui qui a vendu a t il fait de plus value..?

si un journaliste, pour peu qu'il en existe encore un sur zinfos, voulait bien poser les questions qui fâchent la main qui nourrit par la pub, ce site ?

6.Posté par Madeleine le 27/01/2012 15:50
vivement de nouvelle elections au Tampon bravo les elus qui vont demmissioné
vivement le retour de tak la plaine des cafres ne sera plus oublié car le maire du tampon paulet payet oublit la plaine des cafres tout est decide du Tampon

7.Posté par pere Plexe le 27/01/2012 15:55
il n a rien compris !

un seul conseil en tout !
et 2 fois moins d élus en tout

ici ce n'est qu tiers d un dep normal, et donc le 15eme dune region normale de metropole

de plus je propose une région OI !

8.Posté par CONTRE FACONl!!!.. le 27/01/2012 16:11
Didier robert commence à prendre ces distances envers S?RKOSY ! pour brouiller les pistes!! un peu tard marin???

9.Posté par bertel le 27/01/2012 16:55
"Didier Robert, le président de la Région Réunion, a présenté ses vœux à la presse à Moca, sur les hauteurs de Montgaillard. Une première pour lui, depuis le début de son mandat en mars 2010i

ATPR ! La réponse ci-dessous résume ma pensée !

["8.Posté par CONTRE FACONl!!!.. le 27/01/2012 16:11
Didier robert commence à prendre ces distances envers S?RKOSY ! pour brouiller les pistes!! un peu tard marin??? ]i

Bertel de Vacoa

10.Posté par trop fort pou moin le 27/01/2012 17:25
Boug i croit tout connaitre et sat i passe par zot tête zot i écrit.
I manqueplus que le commentaire de nicolas de la perriére .

11.Posté par bertel le 27/01/2012 17:47
Le naufrage est annoncé ! Chacun tente de sauver ses euros !!!

Les "profiteurs"... je n'ai pas dit "les rats" ... LOL... savent ce qu'il faut DIRE aux ignares pour préserver leurs intérêts très particuliers et ceux de leurs amis.

Qu'ils le fassent, en déni de tout ce qu'ils ont annoncé avant mais qu'ils n'oublient jamais que des internautes anonymes ont tout noté de leurs écrits depuis toujours... et ont pris le temps d'analyser la conformité de ce qu'ils disent avec ce qu'ils font !!!

Bertel de Vacoa

12.Posté par cp le 27/01/2012 18:00
j’espère que DR sera prochainement réformé par le vote populaire -

13.Posté par JORI le 27/01/2012 18:09
"Je n'imagine même pas ce que cela pourrait donner si un élu était conseiller général et conseiller régional", moi je n'imaginai même pas ce que pouvait donner un élu maire, député, président de Région + multiple présidences. Depuis j'ai vu, rien pour nous et à voir pour son compte en banque. Je rappelle juste, à l'instar de miss Ramassamy, qu'aux dernières cantonales cela n'effrayait pas les candidats de cumuler conseiller régional et général, même ceux du camp de Super Cumulard D.Robert, lui même les ayant investi. Double langage, stratégie politique, comme d'habitude ou amnésie. Après tout, ils seront payés, que dis je indemnisés pour ce cumul. Mais il est vrai que dans ce nouveau contexte l’absence de travail, voire absence tout court serait plus visible et difficilement explicable. Quoique, nous sommes suffisamment couillons pour ne pas nous apercevoir de l’absence de résultat. Et on s'étonne que nos concitoyens désertent la politique. Ceci dit prônant le UN HOMME, UN MANDAT et AUCUN MANDAT A UN CANDIDAT CONDAMNE, je ne peux qu’abonder dans le sens d’un référendum, encore faut il connaître exactement la question car tout le monde sait que l’on peut orienter tout référendum. Ma position étant l’Assemblée unique pour la Réunion tout en gardant son statut actuel.

14.Posté par NEMO le 27/01/2012 18:09
L'Assemblée unique, avec des Conseillers,... qualifiés,..exemplaires qui ne traînent aucune casserole devant la justice,... qui respectent la parité H/F,.. ne possédant qu'un seul mandat,... dont l'âge (expérience) n'excédera pas de plus de 10 ans celui officiel des salariés soit 75 ans,... permettra aux Réunionnais:

1) De réaliser des économies sur ses frais de fonctionnement alors divisés par 2...

2) D'empêcher de doublonner dans les fonctions tout en permettant aux Réunionnais une meilleure connaissance de ses élus...

3) D'éviter les magouilles entre les partis,... avec par exemple une Présidente qui se dit de droite mais qui gouverne (?) avec une majorité qui se veut de gauche ...

4) Plafonner le salaire et les frais de représentation des élus, avec obligation de publier chaque année dans la presse leurs montants, afin de les obliger à plus de modestie envers la majorité leurs électeurs, qui ne perçoivent pas la sur-rémunération !!!

15.Posté par Petit électeur le 27/01/2012 19:03
Ouf !!!
Quelqu'un qui a fait le choix de dire ce qu'il pense, au risque de déplaire à sa propre famille politique...

Je déprimais tellement ce que j'entendais me faisait de la peine à moi même, à mes amis et à mon pays !
"Oui, mais il dit trop ce qu'il pense... faut pas !!! "

Le béni oui oui, la médiocrité ... le refus de réfléchir... la pauvreté intellectuelle organisée... Résultat des naufrages tous azimuts ... voilà où cette attitude nous a menée...
Pardon !!! "Je dis ce que je pense zut, je me suis encore une fois grillé..." mdr...

Si nous voulons "faire autrement" alors il va falloir choisir et composer (en faisant le pari de l'intelligence) avec des hommes et des femmes de convictions qui disent ce qu'ils pensent !!!
Et qui portent haut les valeurs de respect, de liberté, d'égalité des chances et responsabilité !!!

Petite suggestion: "Pouvons réfléchir aujourd'hui à cette notion de destin commun ?"
Nerve pas camarades ...

16.Posté par MoinLaPaDi le 27/01/2012 19:19
Donc si mi comprend bien n'aura 4 zélections en 12 mois au Tampon ??
- nouvo zelection pou lo maire?
- zelections présidentielles
- zelections legislatives
- zelections pour ou contre la réforme territoriale

17.Posté par stephane le 27/01/2012 20:42 (depuis mobile)
Retour de tack? Un ex reprie de justice , pour detournement . Au tampon vous avaiz encore la petit pour mangè cet salade chinoi. Moi je pense que vous devriez etre fier de m robert un tamponais qui avance, et un homme ambitieux, quand il quitte le tampon ses pour voir plus haut .la gauche va nous mené en failte.

18.Posté par Un tamponnais le 27/01/2012 22:04
@ 17
Être fier de M. ROBERT ? C'est une blague ?
Il est sans doute ambitieux mais il nous a lâché. Il a été mis en place en 2006 grâce à TAK puis élu premier magistrat du Tampon grâce à sa liste, en 2008, sans compter en 2007 il a été député de la troisième circonscription ! jusque là tout va bien malgré les tensions qu'il y a pu avoir avec son prédécesseur !
Après il a fait quoi ? Il a voulu aviser plus haut ! Pourquoi pas ? Mais là, on n'y voit que l'appât du gain sans doute, bien rémunéré, bien indemnisé, un siège confortable surtout avec l'argent public pour des résultats sans convictions et non convaincants au final ! Trop ambitieux donc et n'a tenu aucune promesse de ses mandatures en cours ! Peut-être un ou deux mais quoi ? Médiocre comme résultat !

Il a abandonné et déshonoré ceux qui l'avait mis en place pour prendre la tête de la Région - soit disant pour militer en faveur des réunionnais ! C'est comme ça qu'on a été remercié au Tampon et dans la 3ème circonscription ! Sans compter les magouilles qui se trament dans les coulisses comme il est en train de passer actuellement pour montrer son petit pouvoir ! Il porte bien son nom que j'aime bien : "Super cumulard ! " Il veut être partout à diriger même s'il n'a plus officiellement le réel titre, pas besoin de schéma pour comprendre ça !

Comment voulez-vous qu'on ait confiance envers nos élus qu'on élit si tous les ans, il y a des turn-overs ! Aucune stabilité, les engagements entrepris sont remis en cause à chaque fois et rien de concret et beaucoup de retard dans nos projets, ce qui signifient gaspillage de temps et d'argent surtout !! On ne peut pas avoir beaucoup de chapeau sur la tête ! Le cumul des mandats montre bien l'inefficacité de nos élus tous confondus !

Faut que ça cesse, c'est inadmissible !!

19.Posté par poupée russe le 27/01/2012 23:02
Comme d'habitude, il reprend un peu des critiques adressées par Vergès/ Bello à l'Etat, ici contre la réforme des collectivités.
Il fait monter un peu la pression avec l'Elysée, à la mode "Objectif Réunion": faites un compte avec moi, sinon sa mi shi èk zot.
Et dès qu'il aura gagné un ultime strapontin avec le pouvoir, il redeviendra plus sarkozyste que Sarko...un grand classique du gars.
Quant au trans-Eco-Express, ce gars-là va aller jusqu'à inaugurer un transport inexistant. C'est n'importe quoi...
En 2010 il disait: le Trans-Eco-Express, c'est " 2000 bus, au Gpl, en site propre sur chaque route, chaque chemin, dans chaque ville, chaque écart, de La Réunion". C'est n'importe quoi (bis). Il n'y a que 40 bus à peine, au lieu des presque 1000 qui devraient être là déjà. Ces 40 bus ne roulent pas au GPL, et sites propres, n'a poin...
Bref, les promesses non tenues de Didier Robert s'emboîtent comme une "poupée russe", pour utiliser une expression dont lui-même est friand.

20.Posté par Sansblague le 27/01/2012 23:28
15/Ouf !!!
Quelqu'un qui a fait le choix de dire ce qu'il pense, au risque de déplaire à sa propre famille politique...
--------------------------------------------------------------------------------------------
Ce mec là, à l'assemblée, il était au garde à vous, aux ordres des lois décidées par SARKO. Pas un député UMP de la Reunion n'a jamais protesté. Il trouve aujourd'hui la réforme inadaptée mais c'est avant qu'il fallait la ramener mais la peur du bwana était là...Surtout ne pas déplaire....Courage fuyons.....mais la déculottée étant proche, on fait semblant d'exister localement....

21.Posté par Kat le 27/01/2012 23:31
2 "une" sur 3 avec la tête de Didier Robert. On dirait que Zinfos 974 est l'organe de promotion de ce type.
Cela faisait longtemps que je n'était pas venu sur ce site ! Au revoir.

22.Posté par Kat le 27/01/2012 23:32
"faites un compte avec moi, sinon sa mi shi èk zot."
Même stratégie que SARKO, c'est drôle non?

23.Posté par Sansblague le 27/01/2012 23:54
Sur le site de l'Assemblée Nationale on peut lire que Didier a voté pour cette réforme, sans demander de l'amender:

Analyse du scrutin n° 602 - Séance du : 28/09/2010

Scrutin public sur l'ensemble du projet de loi de réforme des collectivités territoriales (2e lecture).

Nombre de votants : 552
Nombre de suffrages exprimés : 540
Majorité absolue : 271
Pour l'adoption : 299
Contre : 241


Groupe UNION POUR UN MOUVEMENT POPULAIRE (314) :

Pour: 281:...Didier Robert....René-Paul VICTORIA
Contre: 12
Abstention: 7
Non-votant: 1 (président de l'Assemblée nationale).

24.Posté par noe2012 le 28/01/2012 04:54
Didier Robert a raison !
La Réunion a besoin de se réveiller avec des nouveautés et non avec un rhum et un tikalité ...
Il faut tout changer : il y a trop d'élus et ça dilue les décisions , trop de dépenses de fonctionnement (on paie des gens à ne rien faire toute la journée) ...
Vas-y Didier , on est avec toi !

"La gloire est comme un cercle dans l'onde qui va toujours s'élargissant, jusqu'à ce qu'à force de s'étendre, il finisse par disparaître." (Shakespeare)

25.Posté par @23 le 28/01/2012 11:35
Exact. D. Robert ne veut pas de réforme. Il veut juste montrer qu'il réfléchit plus haut, que le sommet de la pyramide n'est pas assez haut pour lui. Tout comme son prédécesseur l'avait fait avant lui. Et entendre dans la bouche du leader UMP-Sarkozy une proposition d'assemblée unique, proposition il y a un temps émise par le PCR et décriée par la Droite : ça a de quoi faire rire (ou pleurer)...

26.Posté par chavriacouty le 28/01/2012 12:40
Le Président de la Région rappelle étrangement le Président de la République actuel: parlant de tout avec assurance, ayant un opinion sur tout, avec des idées bien arrêtées!!! A la veille de la départementalisation, n'y avait-il pas une bourgeoisie locale, souvent blanche, qui était contre ? Cette démarche pour obtenir une plus grande autonomie locale (elle aussi !) y ressemble tout aussi étrangement ! Cette volonté délibérée de se montrer omniscient, cette propension presque maladive de s'occuper et surtout de régimenter tout est dangereuse pour la démocratie. Vivement que d'autres hommes se manifestent pour la prsie en main ce département !

27.Posté par polo974 le 28/01/2012 13:44
De toute façon, un référendum, pour ce que ça donne (rappelez-vous celui sur le traité européen)...
C'est du foutage de gueule à la façon sarko.

*********************************
25.Posté par @23 le 28/01/2012 11:35
".... Il veut juste montrer qu'il réfléchit plus haut, que le sommet de la pyramide n'est pas assez haut pour lui. ..."

C'est sûr qu’avec une pyramide inversée, ça doit pas voler très haut...

*********************************

7.Posté par pere Plexe le 27/01/2012 15:55
"... ici ce n'est qu tiers d un dep normal, ..."

1/3 d'un "département normal", ça voudrait donc dire que le population de la France est d'environ 240 millions d'habitants (population de la Réunion (800000 environ) fois 3 fois 100 départements)...
Ou bien qu'un Réunionnais compte pour un quart de "Français normal"...


28.Posté par Edmond9 le 28/01/2012 16:25
Les grands chantiers (qui n'ont pas démarré) c'est bien, mais en attendant, qu'est ce qu'il a fait ?
RIEN !

29.Posté par José Paldir le 29/01/2012 09:04
D'ailleurs on se demande bien pourquoi un Conseil régional et un Conseil général, c'est vraiment du grand n'importe quoi, comme tout dans ce pays d'ailleurs. Aux states 535 representants à la chambre des répresentants et 100 sénateurs au Sénat pour 300 millions d'habitants. France, 557 députés et 337 sénateurs pour 65 millions d'habitants, cherchez l'erreur. Quant au niveau du département, si on éliminait ceux qui ne servent à rien, il y aurait une sacrée queue à Pôle Emploi.

30.Posté par Leukaf le 15/03/2012 16:50
Dans toute son histoire, à aucun moment les réunionnais ont eu à se prononcer sur leur avenir ... à aucun moment on a demandé aux réunionnais ce qu'ils voulaient, ce qu'ils pensaient être le mieux adapté pour l'avenir de la Réunion.

Nous sommes les seuls de tout les DOM-TOM à toujours laisser les autres décider pour nous.

Les Martiniquais, les Guyanais, les Saint Barthinois, les Saint Martinois, les Guadeloupéens, et les Mahorais ont pu se prononcer sur leur Statut ... en d'autres temps, à d'autres moment, la Polynésie l'a fait, la Nouvelle Calédonie l'a fait également, Saint-Pierre et Miquelon aussi ... et nous alors ?

C'est pas la première fois que Mr Robert propose un référendum, reste à voir si il tiendra parole.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales