Politique

Didier Robert répond au CAPEB et dénonce les "propos diffamatoires"

Didier Robert, président de la Région Réunion, répond aux "propos diffamatoires" qui auraient été portés lors de la rencontre des membres de la CAPEB (Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment) hier à l'encontre de la Région et du projet de la Nouvelle route du littoral. Voici le communiqué.


Didier Robert répond au CAPEB et dénonce les "propos diffamatoires"
"Le sérieux et de la transparence de la collectivité régionale et des équipes dans le suivi du chantier de la Nouvelle route du Littoral:


La Région tient à dénoncer très fermement les propos diffamatoires portés à l'occasion de la rencontre des membres de la CAPEB, propos diffamatoires à l'encontre de l'Institution Régionale concernant le projet de la Nouvelle Route du Littoral et de la gestion des marchés rattachés à ce chantier.

La région précise que la démonstration de rigueur de l'institution pour porter un des plus grands chantiers européens pour sécuriser un axe stratégique, dynamiser l'activité économique, la formation et l'emploi a bien été faite et est aujourd'hui incontestable.

Pour mémoire, par décision du 5 mars, le Conseil d'Etat a conclu au rejet des deux pourvois de la société Eiffage contre les marchés Nouvelle Route du Littoral pour les Digues et Viaduc. Les deux pourvois ont en effet rejetés et la société Eiffage a été condamnée à verser la somme de 3000 euros à la collectivité ainsi qu'au groupe ayant obtenu le marché (et constesté par Eiffage) .

En conclusion, la collectivité régionale engage une plainte pour diffamation à l'encontre de la CAPEB et des membres de cette organisation qui se sont exprimés ce jour sur ce sujet.

Rappel des enjeux déterminants de la Nouvelle Route du Littoral pour tous les Réunionnais

La Nouvelle Route du Littoral est un véritable projet de développement durable qui assure:
- la sécurité des usagers vis-à-vis des chutes de pierres et des grands éboulements, vis-à-vis des houles cycloniques et des effets du réchauffement climatique (remontée du niveau de l'océan : ex. prise en compte de houles au moins deux fois supérieures à celle de Felleng),
- l'arrêt des opérations de sécurisation en falaise, qui dégradent un écosystème quasiment unique
au monde et le remplacement d'une infrastructure qui arrive en fin de vie et qui sinon devrait être confortée, réparée, puis progressivement remplacée sans améliorer le niveau de sécurité global (océan et falaise), la fin des fermetures et des basculements liés à la gestion des risques naturels et des pertes de temps et pertes économiques associées,
- un axe moderne particulièrement respectueux de son environnement : un assainissement qui protège le milieu marin des pollutions, un projet de récifs artificiels ambitieux, près de 60 M€ de dépenses totales consacrées à la préservation de l'environnement sur le budget global, dont 16 M€ au titre des mesures compensatoires,
- une infrastructure qui favorise les transports collectifs et les modes doux, en offrant dès la mise en service des couloirs bus et un espace sécurisé pour les cyclistes,
- un ouvrage structurant préservant et préfigurant l'avenir en prenant en compte le futur Réseau
Régional de Transport Guidé inscrit au SAR (emprise, dimensionnement des ouvrages d'art),
- des entrées de villes et des dessertes de grande qualité qui requalifient l'espace et s'intègrent dans
les aménagements futurs à réaliser en continuité de ce grand projet,
- un ouvrage créateur d'emplois, favorisant la relance de l'activité dans le secteur du BTP avec de fortes retombées locales,
- un ouvrage remarquable valorisant pour l'image de l'île.

Les travaux engagés pour la construction de la Nouvelle Route du Littoral

Depuis début 2014, les travaux d'accessibilité aux chantiers de la Nouvelle Route du Littoral ont débuté. Actuellement, ce sont les travaux du côté Possession qui progressent et qui seront très prochainement suivis par ceux de la Grande Chaloupe, puis ceux de Saint-Denis.

Pour rappel :

- L'aménagement d'une bretelle provisoire Rd41 – RN1 direction sud côté Possession (mt1d), actuellement en cours
Les travaux préparatoires, réalisés sous circulation, ont démarré et concerne la commune de La Possession, avec :
--la réalisation d'une bretelle provisoire entre la RD41 (Camp Magloire/Ravine à Malheur) et la RN1
en direction de Saint- Paul (construction d’un mur de soutènement et les appuis d’un pont provisoire
pour supporter la bretelle provisoire passant au-dessus de la RN1).
-- deux bretelles permettant, depuis le carrefour RD41, l’accès à la RN1 vers Saint-Denis,
-- l’élargissement du Terre-Plein Central (TC) de la RN1 côté mer.
Dans l'attente de la mise en service de l'échangeur complet entre la RN1 et le centre-ville de La Possession, l'opération a été phasée et allotie pour permettre une mise en service anticipée, en 2016, de l'échangeur de la RD41 dans sa configuration définitive. Ces travaux sont pris en charge par la Région, sous sa maîtrise d’ouvrage.
Fin prévisionnelle des travaux : mi 2014
Montant des travaux : 1 786 880€ TTC
Chantier réalisé par SAS

- La réalisation d'une piste de chantier parallèle à la RN1 de l'échangeur du Port est à l'entrée de la route littorale (mt1c), actuellement en cours:
Les travaux d’accès à ce chantier consiste en la création d’une piste de 1500m et 8m de large depuis
l’échangeur du Port Est à la Possession jusqu’à l’extrémité de la NRL le long de la RN1 côté mer.
Ces travaux prévoient :
-- le réaménagement du marché de La Possession pour permettre la mise en place de cette piste,
-- la création d’un radier en béton et d’un ouvrage hydraulique dans le lit de la ravine des Lataniers,
-- la mise en oeuvre d’une protection maritime sur près de 300 mètres,
-- le remplacement partiel de la buse métallique de la ravine Mare Coton,
La Région prévoit, durant les travaux de la Nouvelle Route du Littoral :
-- le maintien de la circulation et la sécurisation des déplacements notamment à l’endroit du giratoire
du Capitaine Lebourg (entrée de la piste de chantier),
-- le maintien d’un accès sécurisé au littoral et à l’arrêt de bus « Cars Jaunes » par le passage en
dénivelé inférieur (tunnel piéton),
-- le maintien de l’arrêt « Cars Jaunes » en concertation avec le Conseil Général,
Fin prévisionnelle des travaux : 2014
Montant des travaux : 5 848 000€ TTC
Chantier réalisé par SBTPC

-L'aménagement d’un carrefour giratoire entrée ouest de Saint-Denis (mt1a)
Les travaux consistent à réaliser, sous circulation, un carrefour giratoire aménagé sur la RN1, à l'entrée Ouest de Saint-Denis, au niveau de la Caserne Lambert, afin de permettre une entrée/sortie
au chantier de la Nouvelle Route du Littoral côté Saint-Denis. Il s’agit essentiellement de travaux
de Voirie-Réseaux Divers courants. Ce carrefour giratoire permettra l'accès aux chantiers pour le
viaduc et la digue.
Début des travaux prévisible : 2014 (délai de 6 mois avec 2 mois de préparation)
Montant des travaux : 875 000€ TTC
Chantier réalisé par SAS

-La reconfiguration de la desserte de la grande chaloupe (mt1 b)
Les travaux d’accès de chantier à la Grande Chaloupe consistent à réaliser l’aménagement et l’amélioration des entrées et sorties actuelles de la RN1 dans le secteur. Ces aménagements prévoient :
-- côté montagne : la création d’une sortie en amont du carrefour existant ainsi que la modification
de ce carrefour pour permettre une entrée vers Saint-Denis,
-- côté mer : l’élargissement de la voie actuelle d’entrée/sortie, la sécurisation de l'entrée vers la
Grande Chaloupe et de la sortie vers La Possession.
Il s’agit de travaux courants qui auront des interactions directes limitées avec le flux principal de
circulation de la RN.
Début des travaux prévisible : 2014
Montant des travaux : 345 000€ TTC
Chantier réalisé par SAS

Le calendrier des travaux

2013 : fin des procédures réglementaires et administratives

début 2014 :
- Travaux préparatoires d'accès de chantier – bretelle provisoir RD41-RN1 direction sud
côté Possession
- Travaux préparatoires d'accès de chantier – Piste de chantier parallèle à la RN1 de l'échangeur
du Port Est à l'entrée de la route littorale
- Travaux préparatoires d'accès de chantier – Aménagement d'un carrefour giratoire entrée ouest
de Saint-Denis
- Travaux préparatoires d'accès de chantier - Reconfiguration de l'échangeur de la Grande Chaloupe
- Construction du Viaduc de 5400m (préparation et mobilisation des installations de chantiers)

courant 2014 :
- Réalisation de l'échangeur de La Possession
- Construction des 4 premiers tronçons de la digue (préparation et mobilisation des installations
de chantiers)
- Construction du viaduc de la Grande Chaloupe"



Samedi 12 Avril 2014 - 09:15
.
Lu 1802 fois




1.Posté par Dimitri ALAIN le 12/04/2014 10:35
et oui mr robert la vérité fait mal , vous le savez le créole il fait beaucoup avec la bouche vous n'avez pas besoins de démentie sur le sujet beaucoup de bruit pour rien de la part des attaquants ...........

2.Posté par pieds sur terre le 12/04/2014 08:04
Quel courage cher President de Région, la conféderation des petits artisans vous passent un message de detresse et vous prétendez attaquer en "diffamation" ... Quel élu alors ...

3.Posté par noe le 12/04/2014 11:13
La CAPEB semble un ramassis de pleureuses sans plus qui essaient de tout mettre sur notre Président de Région !
Il n'y a jamais eu d'artisans , de vrais artisans , de vraies entreprises qui veulent bosser ...ça pleurnichent tout le temps !

4.Posté par Il dérange parce qu'il bosse le 12/04/2014 12:05
le réunioné grater ki, lu la peur parce que boug la i donne travaille de moun. Virapoullé, TAK, Thierry Robert, zot i ve pas le réunionnai i gagne travail.

Zot i ve le rénioné i rest dans la mizer pour que zot i gagne encore un poste politique.

Didier l'a été dans le travail, dans l'action. En 4 ans lu l'a fé plus que les autres en 30 ans. Alors allé graté

Vive didier

5.Posté par Aria le 12/04/2014 12:49
Ce n'est pas parce qu'on affirme que ce projet respecte l'environnement et qu'il valorise l'image de l'île que c'est une vérité absolue car selon moi c'est subjectif.
Je trouve au contraire qu'il dénature le paysage incomparable de notre île.
C'est selon mes critères une injure évidente et irréparable à sa nature même.
Et c'est loin d'être les seules objections (cf le coût du projet).

Je ne cherche à convaincre personne, je donne mon avis et il me parait évident que pour un projet de cette ampleur une consultation de la population entière de l'île, de type referendum, aurait du être organisée.

S'il ne l'a pas été c'est peut-être qu'on craignait la réponse du peuple réunionnais ...

6.Posté par echos du terrain le 12/04/2014 14:16
ce chantier titanesque n'est pas bon pour la réunion. il fera pschit devant la contrainte budgétaire.
il peut aussi devenir ruineux en cas de désastre écologique ou de changement climatique.

7.Posté par mbp le 12/04/2014 15:48
ceci n est que du pipeau en fin de compte se sera nous les payeurs et certains se seront enrichis sur le dos de l europe de l etat mais aussi sur le notre

8.Posté par on crache dans la soupe le 12/04/2014 16:32
Quelle mouche a piqué NARAYANIN ?
La CAPEB est-elle entrain de se faire un hara-kiri ?

Messieurs les chefs de petites et moyennes entreprises, vous êtes le tissu et le lien de la société réunionnaise. Mais avec des représentants comme NARAYANIN vous perdez votre âme.

Ce monsieur est un chef d'entreprise du passé avec des méthodes que nous connaissons proches de celles de Thierry Robert.
Aujourd'hui, nous ne devons pas nous tromper, ils prennent en otage la population, les entreprises à des fins personnels.

Réveillez-vous, messieurs de la Capeb, de la CCIR vous avez mis dans le fruit un ver qui détruit tout sur son passage !

9.Posté par Zbob le 12/04/2014 17:40
La Nouvelle Route du Littoral est un véritable projet de développement durable :

Mensonge, car si elle est vraiment construite un jour , ce dont je doute, elle fera comme la route des Tamarins en son temps , elle permettra d'augmenter le trafic des véhicules et c'est tout. Car comme la route des Tamarins et ses goulets d'étranglement , celle là débouchera elle aussi sur le goulet de l'entrée à St Denis car nos élus sont trop cons pour prévoir en même temps les deux projets ( seuls comptent leurs égo surdimensionnés et comme ils sont adversaires , rien n'est trop bon pour faire chier l'autre)
Cette route développement durable n'est qu'un gadget hors de prix , le terme étant à la mode , les communicants l'emploient tout le temps mais il y a longtemps qu'ils en ont oublié le sens réel ( en fait ils ne l'ont peut-être jamais connu)
Développement durable une route qui, pour être construite va nécessiter la destruction de sites pour en faire de "jolies" carrières, développement durable quand on va déverser des tonnes de roches et couler des tonnes de béton dans la mer!
Il nous prend pour des cons ou il l'est?

Seul la frime est importante à leurs yeux et puis n'est-ce pas , les importateurs de bagnoles sont depuis 50 ans de mèche avec les politiques qui font tout pour maintenir le petit commerce .

Au fait et les 2000 bus censés permettre une meilleure desserte et donc la fluidification du trafic par l'abandon de la bagnole occupée par un seul conducteur.. Pas vu la queue d'un , nul doute que nos amis importateurs ont eu leur mot à dire , car maintenant que la TNT a apporté les pub de métropole , tout un chacun est à même de constater les marges phénoménales que se font ces enfoirés sur le dos des Réunionnais qu'on a convaincu à peu de frais de pub qu'il fallait avoir une belle bagnole sous peine d'être un sous citoyen...ajoutez à cela un refus d'améliorer les transports en commun et le tour est joué...

Développement durable mon œil , gros profits durables , d'accord!

10.Posté par echos du terrain le 12/04/2014 18:15
@ post 7 c une bonne démarche devant tant d'insistance j'irai me "sourcer"!

au delà de l'aspect technique on le voit bien, la dimension humaine et de gouvernance de ce projet titanesque reste contestable, est sous estimé tout comme l'absence du traitement du goulot d'étranglement de part et d'autre de la route.

Si un tel projet rassemblait les réunionnais aurait unis et fédérés !

la personnalité du président dans son ostracisme et dans sa vision clanique est telle que le vers est dans le fruit !

11.Posté par kafir le 12/04/2014 19:09
Il est nécessaire dire la vérité il faut cesser de vouloir discréditer gratuitement notre président pour un calcul politicien pour la prochaine campagne. Il faut plutôt porter un vrai message de confiance dont la Réunion a besoin aujourd'hui .

KAFIR

12.Posté par referendum populaire le 12/04/2014 16:34
Le referendum donner le vrai avis
Des reunnionais, cette route dans cette configuration nous n en voulons pas !!! Quel gaspillage pour nous et quelle dette pour nos enfants !

13.Posté par referendum populaire le 12/04/2014 16:34
Le referendum donner le vrai avis
Des reunnionais, cette route dans cette configuration nous n en voulons pas !!! Quel gaspillage pour nous et quelle dette pour nos enfants !

14.Posté par Joyace le 12/04/2014 22:07 (depuis mobile)
Un référendum en 2010 pour la nrl dites vous? Et en 2004 pour le tram train donc avec ce beau raisonnement... On verra en 2015!
Ah oui, en 2010 le "patron" a été élu sans majorité. Drôle de référendum, non?


15.Posté par CritiqueFacile le 13/04/2014 08:42
Je ne suis pas certain que le contribuable soit intéressé par le calendrier des travaux, mais plutôt par le calendrier des impôts !
"Carrefour au niveau de la caserne Lambert" ... des jours très difficille en perspective !

16.Posté par Grand-Bib le 13/04/2014 09:16
Pour une fois qu'un jeune politique de la Réunion s'empare des dossiers qui étaient en train de s'enliser, Route du Littoral, Air Austral, équipements communaux, ... et fait ce qu'il a dit pendant sa campagne et qui plus est, en respectant le timing ! Alors quoi, Oui, Didier Robert est un homme de parole, il fait la route pour laquelle les réunionnais l'ont élu, ( élu sans majorité ? c'est une élucubration, combien de maires aujourd'hui le sont aujourd'hui ? Tak a t-il eu la majorité absolue ?). Vous oubliez une chose, le sieur G. N. qui a la langue bien pendue, s'en prend à D. Robert à cause d'Air Austral qui a été redressée par l'équipe régionale. Les réunionnais ne sont pas dupes, ils sauront le moment venu reconnaître à travers le bilan du président sortant ses valeurs d'homme de parole et d'homme politique à la hauteur de la tâche. Fermer le ban !

17.Posté par echos du terrain le 13/04/2014 12:41
@ post 13 et 21 :

La Réunion n'est plus en confiance avec un si "petit" président par sa vision et réalisations claniques, sa gestion familiale des biens publics...
attention petit par esprit, égoïsme, bêtise... (et non par la taille qui est respectable).

Les réunionnais ne sont plus en confiance au regard des résultats électoraux, il est pré-disqualifiés !
et c tant mieux pour notre démocratie qui vient de faire un acte de salut plublic.

18.Posté par kafir le 13/04/2014 12:44
L'attaque à Didier Robert n'est pas la meilleure solution. Partir en guerre contre lui pour une politique politicienne sans perspective ni lendemain serait une grave erreur pour le pays. A la longue, cela pourrait ternir notre réputation. Courage Monsieur le président, et surtout continuer ainsi .

Kafir

19.Posté par meme train le 13/04/2014 10:06
Une confederation de petits artisans passent un message de detresse .. La region attaque en diffamtion et continue a protéger les grands groupes ... Les elus confondent bien vite leur fonctions ephemeres et d'où ils sortent .. Didier R on te rammenera les pieds sur terre en 2015 ou 2016 si tu veux gagner un an de plus ...

20.Posté par Olive le 14/04/2014 11:04
Super la décentralisation, la régionalisation !!!
La région aurait elle atteint son seuil de compétence devant un tel projet ?

21.Posté par echos du terrain le 14/04/2014 14:42
@ post 20 vous voulez dire d'incompétence?

22.Posté par echos du terrain le 14/04/2014 17:49
vous annoncez 27 commentaires je n'en vois que 21? censures ou erreur?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales