Santé

Didier Robert quitte la présidence du Conseil d'administration du Ghsr

Bilan en main, Didier Robert a annoncé ce mercredi son départ de la présidence du Conseil d'administration du GHSR. En cause, la disparition du Conseil d'administration au profit d'un Conseil de surveillance et l'aboutissement des principaux objectifs qu'il s'était fixés en début de présidence.


Didier Robert quitte la présidence du Conseil d'administration du Ghsr
Entré en septembre 2006 à la tête du CA du Groupe Hospitalier Sud Réunion (GHSR), le député-maire du Tampon Didier Robert a annoncé son départ ce mercredi. Un départ qui devrait intervenir dès l'application du décret relatif au dispositif "Hôpital patient santé et territoire" et transformant le CA en Conseil de surveillance, d'ici quelques mois.

Didier Robert estime que les principaux objectifs qu'il s'était fixés en début de présidence ont été respectés ou en cours de réalisation : "Après avoir pendant plus de 3 ans accompagné le GHSR dans sa restructuration, j'ai aujourd'hui pris la décision de quitter la tête du Conseil d'administration. (...). Je considère aujourd'hui que ma mission est terminée. Je retourne à mes tâches de maire du Tampon et de parlementaire..." explique le candidat aux régionales de mars 2010.

Plusieurs motifs de satisfactions selon Didier Robert

Premier motif de satisfaction, le Plan de retour à l'équilibre (Pre) des comptes du GHSR. Un plan qui a mené à la non-titularisation de 84 agents stagiaires sur lesquels 11 personnes attendent encore une solution de reprise par les collectivités.

Elu dans un contexte marqué par un déficit de 9,3 millions d'euros il y a plus de trois ans, le parlementaire avait lancé la mise en œuvre de ce plan qui aura permis de combler en partie le trou des caisses, à hauteur de 5,3 millions d'euros.    

L'actuel président du CA s'est ensuite expliqué sur les grandes évolutions de l'établissement de soins de Saint-Pierre qui bénéficiera de plusieurs chantiers en cours de réalisation. Preuve en est du futur Pôle Femme-Mère-Enfant dont les travaux s'achèveront en 2011 pour un coût global de 63,5 millions d'euros.

Un nouveau Pôle médecine sortira également de terre, au titre du Plan Hôpital 2012, et permettra une amélioration conséquente des conditions d'hébergement des patients et de travail du personnel.
Centre public de Procréation médicalement assistée (Pma) ou encore Pôle Energie, les réalisations ne manquent pas mais c'est bien la transformation du Centre hospitalier régional (Chr) en Centre hospitalier universitaire (Chu) qui a marqué les débats.

Le Centre hospitalier universitaire en approche

Créé par décret en avril 2007, le CHR regroupe le GHSR et le Centre hospitalier Félix Guyon dans le Nord. L'évolution de l'établissement en CHU constitue la seconde étape du processus. Sur ce point, Didier Robert devrait s'entretenir avec Valérie Pécresse pour une mise au point dans les jours prochains.

En effet le Chu "va présenter une originalité novatrice dans la mesure où il va reposer sur un partenariat entre le CHR, l'UFR Santé de l'Université de la Réunion et des UFR métropolitaines d'excellence" telles que Bordeaux ou Montpellier.

Le nouveau Conseil de surveillance prendra ses marques d'ici quelques mois et se composera de trois collèges : un collège d'élus, un collège Instances syndicales et un collège de personnalités qualifiées. Un Conseil qui mettre fin aux fonctions de Didier Robert, soucieux de dresser un bilan globalement positif, dans un contexte particulier.

didier_robert___ghsr.mp3 Didier Robert - Ghsr.mp3  (1.22 Mo)


Jeudi 25 Février 2010 - 07:30
Ludovic Robert
Lu 3799 fois




1.Posté par hugues dechilly le 25/02/2010 08:13
du pipeau !!!

l'ordonnance relative à la mise en place des ARS est parue ce jeudi matin au J.O. et mr Robert agit donc en conséquence mais certainement pas de son plein gré en période électorale ...

quand à son bilan:

comment explique t-il qu'un réunionnais qui fait un infartus à St Pierre soit transporté obligatoirement à St Denis en SAMU (avec le surcoût que cela implique) pour y subir des examens qui pourraient très bien être faits dans le SUD si le CHUR voulait s'en donner les moyens ?

comment explique t-il qu'on puisse encore, en 2010, mourir à la Réunion faute de moyens suffisants notamment en secours d'urgence qui sont trop éloignés des populations qui résident dans les hauts ou entre st Benoît et St Pierre ?

etc ...

comment explique t-il enfin qu'il lui faille réserver une salle de réunion le week end dernier au frais de la mairie du Tampon à l'hôtel *** ILOA sur les hauteurs de St Leu alors qu'il doit certainement y avoir de quoi faire en mairie de St Leu sans coût supplémentaire ?

2.Posté par Basile le 25/02/2010 09:01
Champion des cumuls : c'est pour ça qu'on parle des "roberts" ?

3.Posté par saint louis le 25/02/2010 09:47
je rejoins que que disent Hugues dechilly et basile qui ont parfaitement raison; et je rajouterai comment expliquer ses absences répétés aux différents conseil d'administration du CHSR ???? Durant toute sa mandature il a dû assister qu'à deux CA .... IL a fait fort ...
Il voulait ce fut une époque déléguer cette fonction à la commune de st pierre mais le om de la personne proposé par M. lE maire ne l'a pas plu , le dictateur a donc catégoriquement refusé, pour laissé à l'abandon la fonction.

De toute façon, il sera amené à faire un choix , et démissionné d'un mandat ? Et il ne quittera sûrement pas la commune du Tampon. A bon entendeur !!!!

4.Posté par CASSOU le 25/02/2010 10:05
TOUT SAUF DR. C'EST UN MENTEUR MANIPULATEUR. ET TOUT LE MONDE LE SAIT. VIVEMENT LA SANCTION. MERCI A TAK DE REVENIR METTRE DE L'ORDRE.

5.Posté par Z' embroKaf le 25/02/2010 10:24
Il n'y a plus rien à gagner.....il soigne sa sortie !!!

6.Posté par Super nounours le 25/02/2010 10:50
Et beintôt il quittera la Mairie du Tampon.!!!!

7.Posté par Z'embroKaf le 25/02/2010 11:40
la mairie de st pierre va proposer..................B. VP l'avocat pour le remplacer........un jour !!!!

8.Posté par Rémy M. le 25/02/2010 12:06
D'après cet article Didier ROBERT aurait déclaré:
"Après avoir pendant plus de 3 ans accompagné le GHSR dans sa restructuration, j'ai aujourd'hui pris la décision de quitter la tête du Conseil d'administration. (...). Je considère aujourd'hui que ma mission est terminée. Je retourne à mes tâches de maire du Tampon et de parlementaire..."

Devons nous comprendre que pendant ces 3 années, il ne s'est consacré qu'au GHSR et a délaissé ses fonctions de Maire et Député?

Je pense que les électeurs du Tampon, de la 3ème circonscription et de la Réunion en général sauront apprécier. Monsieur ROBERT est manifestement incapable d'assumer toutes ces fonctions à la fois et il ose venir nous demander de lui en donner un de plus, une indemnité suplémentaire!

Ca suffit. Réunionnaises et Réunionnais, allons lèv ensem' et dire NON au CUMUL DES MANDATS, NON à tous ces profiteurs que lé là just pou bèk in' ti peu plus.
Donn' un coup la parole à la jeunesse, aux chomeurs, aux pauvres, au PEUPLE!

VIVE LA REUNION et VIVE LA DEMOCRATIE!

9.Posté par toto le 25/02/2010 12:18
A post 1 il me esmble que vous confondez de ROBERT , il s'agit ici du Maire du TAmpon plus grand cumulard qui est obligé de démissionner , par la loi et non de son plein gré comme vous le précisez si bien.donc c'est dans une salle du Tampon qu'il aurait du faire sa réunion!!

10.Posté par hugues dechilly le 25/02/2010 12:43
u[à post 9 - toto]u

non je ne me trompe pas de Robert c'est bien le Didier Robert qui se trouvait à 13h30 au milieu de la salle de restaurant de l'hôtel en chemise blanche et jean's et qui au lieu de se faire discret a cru bon de saluer l'assistance comme l'aurait fait la reine d'Angleterre ...
le même député maire du Tampon qui a fait réserver le salon "ilang ilang" pour le samedi et le dimanche sans même se cacher puisque les affichettes directrices étaient intitulées "mairie du Tampon" ...
donc c'est bien lui qui réceptionne à l'hôtel ILOA *** aux frais du con.tribuable Tamponnais (et pas sur ses frais de campagne ???), pour ma part j'y étais à titre personnel et en payant de ma poche !
à croire qu'à la mairie du Tampon il n'y a pas de salle de réunion ?

11.Posté par Yab les o le 25/02/2010 13:02 (depuis mobile)
Pendant son mandat on a pas parler de licenciements dans cet hopital

12.Posté par les jeunes du tampon le 25/02/2010 13:05
A vous détracteurs il est temps de regarder le bilan de DR à cette présidence
Il a repris cette fonction avec un passif de plus de 10 millions d'euros il a travaillé pour faire qu'au jour d'aujourd'hui une grande partie du déficit soit comblé...
DR a fait avancer un grand nombre de dossier, nous saluons son acharnement et son bilan, il y a encore des choses à faire mais avec les résultats de sa présidence sont très positifs
Facile la critique facile de dire que ... facile de se faire défenseur du plus pauvre.... facile de dire que DR ..... par si par la
La critique semble être nourriture pour vous

13.Posté par michel rvn blanche saint pierre le 25/02/2010 13:55
On doit dire un grand merci au "Ti Robert" pour tout ce qu'il a fait en tant que Président du GHSR : restructuration de la cancérologie, du pôle mère-enfant, la transformation du GHSR en CHR puis en CHU.....si ce personnage n'existait pas il fallait l'inventer.Petit personnage mais GRAND MENTEUR !!!

14.Posté par POST RIDICULES le 25/02/2010 14:28
au lieu de lire l'article, la bande d'enragés du PCR, attaque attaque sur un mot : cumulard.
1er point / les cumulards qui touche le plus à la Réunion : c'est le clan VERGES, ils ne sont pas élus, ils se nomment entre eux, c'est plus simple et ça rapporte plus !
2eme point / Rappelons juste que les dérives de l'hôpital du Sud étaient telles qu'il était, même à moment donné, prévu de le fermer définitivement.
Didier robert, a développé une stratégie, qui a permis de sauver du naufrage cet hôpital.
Il a été modernisé, il renoue avec des finances saines ...
et que vient nous rétorquer les hystériques du PCR : ... cumulard.
C'est quand même d'une pauvreté argumentaires affligeantes.
Si le programme du PCR c'est l'insulte permanente, c'est tout simplement qu'ils n'ont rien comme projet à part s'en mettre plein les poches... et nous on paiera comme d'habitude. sauf si on tourne la page le 14 mars ...

15.Posté par lilas le 25/02/2010 14:30
Les gens jamais contents !!! en tous les cas, je constate que le déficit à été divisé par 3 en 3 ans. La perspective d'avoir un centre médical de procréation assistée au GHSR ne peut que nous réjouir sudistes pour les couples qui ne peuvent avoir des enfants "naturellement" et qui auront recours à la fécondation in vitro. C'est à votre honneur, M. ROBERT d'avoir défendu ce projet.

16.Posté par TIC TAC le 25/02/2010 15:23
11 licenciements ( c'est le nombre qui reste car les autres travaillent encore à l'hôpital comme contractuels, merci DR .donc pas d'économie et les licenciés du Tampon ont été repris, on se demande pourquoi) comme le dit Didier Robert auront permis de diviser le deficit par 2. Je me pose la question combien gagnaient ces gens? la réponse : il n'a fait que suivre les directives de Paris, li la roule à nou dans la poussiére, ce n'est pas un problême d'argent, et vous voulez aller à la Région Monsieur DR. Nous ne sommes pas fous, nou créole nou lé couyon mais pas à ce point, ou trapperra pas nou une deuxiéme fois.

17.Posté par nicolas de launay de la perriere le 25/02/2010 22:57
waou..comme si didier robert était pour quelque chose dans la gestion du GHSR..Certains ont une méconnaissance totale de ce que représentait, le rôle de président de conseil d'administration d'un hôpital public !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales