Politique

Didier Robert et les grandes lignes du Conseil interministériel

Après avoir participé au Conseil interministériel de l'Outre-mer la semaine dernière, le député-maire du Tampon, Didier Robert, a souhaité s'exprimer sur les grandes lignes des 137 propositions de ce conseil et sur le Budget 2010 pour l'Outre-mer. Entre, tourisme, logement social et formations, découvrez les grandes directives pour l'Outre-mer français et plus particulièrement la Réunion.


C'est au 14ème kilomètre, au Tampon, que le député-maire Didier Robert s'est entretenu avec la presse locale sur les deux temps forts qui ont marqué l'actualité politique nationale la semaine dernière : le Conseil interministériel et le Budget 2010 pour l'Outre-mer français.

Adopté mercredi dernier par les députés du Palais Bourbon, le Budget consolidé 2010 pour l'Outre-mer français a été le premier sujet d'éclairages de la part du parlementaire qui s'est dit satisfait de la hausse de 6% en comparaison avec le budget 2009, pour une somme totale de 17,2 milliards d'euros.
Un budget visant à soutenir les projets portés par les collectivités d'Outre-mer en 2010 : "le gouvernement a fait le choix de la solidarité à l'égard de l'Outre-mer, confronté, il est vrai, en début d'année à un véritable malaise social. C'est le constat d'un engagement sans précédent de l'État..." explique Didier Robert qui s'est, ensuite, penché sur les grandes lignes du Conseil interministériel.

La satisfaction de Didier Robert à l'issue des travaux du Conseil interministériel

Il y a eu les ateliers des Etats généraux, peu suivis localement, une restitution et une synthèse de ces travaux lors du séjour de François Fillon au début du mois de juillet dernier et, ce vendredi, le premier conseil interministériel de l'Outre-mer. Si, pour le chef de l'État, il s'agit d'un réel aboutissement, les mesures annoncées il y trois jours ont pour objectif de créer de nouveaux liens entre la métropole et l'Outre-mer français.

Estimant qu'il s'agit présentement d'une "meilleure prise de conscience des problématiques des Outre-mers", Didier Robert a détaillé trois volets principaux issus du discours de Nicolas Sarkozy que sont l'axe économique, la question de l'égalité des chances et la mobilité des fonctionnaires (Voir article de Jismy Ramoudou : "Didier Robert veut une amélioration du système de mutation des fonctionnaires de l'Etat ").

Concernant l'axe économique et afin de limiter la concurrence, le chef de l'Etat souhaite "limiter la concentration des entreprises et donner à l'observatoire des prix une mission accrue en lui permettant de saisir l'autorité de la concurrence". Ce devrait, par exemple, avoir pour effet de réformer administrativement les prix des carburants et les conditions d'approvisionnement de l'île en carburants.

"40 millions d'euros en faveur de la diversification des productions agricoles locales"

Parmi les annonces relatives au souhait d'un développement économique endogène, on note la prise en considération de la diversification agricole et le soutien aux entreprises locales. Résultat : la construction d'un Institut technique agricole et la mise à disposition d'une enveloppe de 40 millions d'euros en faveur de la diversification des productions agricoles locales.

Du côté des entreprise locales, c'est un fond de garanties qui a été retenu afin de favoriser le financement de la trésorerie des PME. Cette mesure devrait être associé à une défiscalisation à 50% des prises de participation dans le capital des PME locales du moment que les secteurs concernés soient inscrits dans la LODEOM.

Soutien et développement économique aussi à travers la question de la desserte aérienne via le renforcement de la plate-forme de Pierrefonds pour une desserte régionale mais également la nomination d'un Commissaire au développement économique endogène pour l'Océan Indien.

Egalité des chances
et logement social

Les étudiants inscrits en première année de Premier cycle des études médicales (PCEM) devraient apprécier la création d'un Centre hospitalier universitaire (CHU) associée à la possibilité d'un cursus universitaire complet en médecine. Plusieurs mesures en faveur de l'éducation et de la lutte contre l'illettrisme viendront compléter cette annonce qui devrait contribuer au "rayonnement de la Réunion dans la coopération avec les pays limitrophes" selon Didier Robert.

Autre sujet d'importance : le logement social. Ce secteur devrait être renforcé avec le maintien de la LBU (Ligne budgétaire unique) avec une réorientation, dite "privilégiée", en faveur du logement social. Par ailleurs, l'État s'engage à mettre gratuitement à la disposition de bailleurs sociaux de foncier afin de leur permettre de monter plus rapidement leurs opérations et de pouvoir répondre plus rapidement à la forte demande locale.
Lundi 9 Novembre 2009 - 18:00
Ludovic Robert
Lu 1488 fois




1.Posté par Lesper Kui le 09/11/2009 19:39
Le député-maire du Tampon, patron de l’UMP à La Réunion, n’a pas participé aux États-généraux de l’Outre-mer dans notre île, n’a fait aucune proposition dans le cadre de cette consultation organisée par l’État pour résoudre nos problèmes. Quand une commission du Sénat vient à La Réunion et que son rapporteur UMP dénonce le fait que sur 1.000 nouveaux postes disponibles chaque année dans l’Éducation nationale, seulement 100 sont accessibles à des Réunionnais, il ne dit rien. Quand l’Alliance des Jeunes pour la Formation et l’Emploi à La Réunion dénonce ce scandale, il ne dit rien. De même qu’il n’a jamais rien dit à ce sujet depuis des années que le PCR pose ce problème.
Et voici que 24 heures avant le Conseil interministériel de l’Outre-mer (CIOM), il annonce qu’il va déposer un projet de loi pour établir enfin la priorité à l’emploi aux Réunionnais dans la fonction publique. Le comportement de ce "dépité léspèr kui" prouve que la pression populaire est le meilleur moyen de faire avancer les bonnes causes.

2.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 09/11/2009 19:53
"Des mesures qui semblent pleinement satisfaire le député-maire du Tampon" ?
"la question de l'égalité des chances", "Plusieurs mesures en faveur de l'éducation",...et ?...

Pour les Enfants et leurs Pères ? ? ? ... Toujours RIEN ? ? ? auprés du Rectorat ? ? ? RIEN ?
Nous, je Vous ais rencobtré à 2 reprises, vous disiez avoir saisi la Gravité du Problème et Rien ?
Vous avez constaté par vous même ce que nous subissons aux JAFs, parquets, TGI et Rien ?
Vous avez été le dépositaire du dossier auprés du Président SARKOZY et RIEN ? RIEN ???

TOUJOURS ET ENCORE RIEN ??? Vous avez lu la réponse de Mme ALLIOT MARIE ET RIEN ???

Nos Enfants seraient donc encore moins importants que les € Devises ? C'est pas possible...

3.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 09/11/2009 20:00
C'est Bientôt NOEL, .......................nous espérons que vous M. Didier ROBERT,
M. le Président SARKOZY,
Mme Rama YADE,
Mme Rachida DATI,
M. CLEMENT,
M. Patrick KARAM,
M. CHIRAC,
Mme ALLIOT MARIE,
et tous ceux qui sont protégés au TGI
passeront un ......JOYEUX...NOEL...AVEC...LEURS...ENFANTS...et...les...NOTRES...

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 10/11/2009 00:01
les grandes lignes..cela signifierait il qu'il y a des petites lignes ..?

5.Posté par FAIVRE DANIEL le 10/11/2009 07:10
La prime de noel pour ceux qui ont vraiment travaillé,et qui touche une retraite de misère,
le droit aux soins pour tous, arreté de toujours donner aux plus riche, ce gouvernement qui méprise les retraités pauvres(travaillé plus pour gagner moins)

6.Posté par michel rvn blanche le 10/11/2009 09:44
"Outre-mer : les principales mesures annoncées vendredi
PARIS, 6 nov 2009 (AFP)
santé : création d’un cursus complet des études médicales aux Antilles et d’une filière hospitalo-universitaire à la Réunion" source site ministère de l'outre mer !
----------------------------------
"Les étudiants inscrits en première année de Premier cycle des études médicales (PCEM) devraient apprécier la création d'un Centre hospitalier universitaire (CHU) associée à la possibilité d'un cursus universitaire complet en médecine. Plusieurs mesures en faveur de l'éducation et de la lutte contre l'illettrisme viendront compléter cette annonce qui devrait contribuer au "rayonnement de la Réunion dans la coopération avec les pays limitrophes" selon Didier Robert". cité plus haut !
----------------------------------------
Didier Robert diplômé de la "school mentèr": une filière n'est pas un cursus complet ,La Réunion comme toujours est la grande oubliée de nos élites parisiennes, quand on voit le nombre d'antillais squattant les couloirs de la République par rapport à nos "beni oui oui" style D.R, R-P V, J-P V....grandes gueules ici et lécheurs de .....à paris!!!!


7.Posté par vive le vent le 10/11/2009 10:23
quel courrage politique........felicitation pour tout ce vent monsieur Robert...ca ne doit pas vous changer du tampon..

cherchez l'erreur : un discours refondateur, une nouvelle étape pour les ultras marins?????la preuve aucun quotidien national n'y consacre la moindre ligne!!!

bravo!

vive le vent, vive le vent, vive le vent Robert......

8.Posté par Justice2010 le 31/08/2010 20:15
Habitants à quelques km du TAMPON, à la P D Palmistes, nous sommes un groupe de parents désolés,dépités de constater que le CONSEIL GENERAL - dont le représentant du canton est M. ERUDEL P.- ne dote pas le Collège GASTON CROCHET de moyens financiers pour la création de classes, de pecule pour emmener les enfants à la piscine, d'un gymnase pour faire du sport. QUAND ON PARLE DE RAYONNEMENT à travers de futurs citoyens de demain, cela ne devrait pas concerner que le SUD, où beaucoup de moyens sont déployés pour que les jeunes collégiens puissent se préparer dans de bonnes conditions pour passer leurs diplômes ; ceci étant dit, c'est une bonne chose pour ces gamins mais quand on est présidt du cseil général, on ne devrait pas d'abord financer l'aéroport de ST PIERRE, le théâtre L. Donat, mais donner à de futurs votants les moyens nécessaires pour apprendre, càd faire un bilan des collèges qui étouffent à cause d'une augmentation alarmante des effectifs. NOUS AVONS NOUS AUSSI droit à une justice. En tout cas, M. DIDIER ROBERT, nombreux de ceux qui ont cru en vos bonnes intentions, ayant voté pour vous et votre liste, risquent de rectifier le tir lors des prochains votes. Ceci dit, vous êtes encore en mesure de venir faire un tour au collège G. Crochet, FAIRE UN ETAT DES LIEUX pour INVESTIR dans l'avenir, enfin, et rendre ainsi des enfants heureux de travailler dans de bonnes conditions, débarrassés du souci de savoir s'ils vont aller à la piscine, s'ils auront sport... BIEN à votre considération, sachant que cela ne va pas avoir des retombées économiques comme un théâtre ou un aéroport. ..

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales