Politique

Didier Robert devant le monde économique mauricien le 18 février

Le séjour d'une délégation mauricienne s'achève à peine que de nouvelles retrouvailles se profilent à l'horizon. En premier lieu, Didier Robert, président du Conseil régional est attendu "en éclaireur" à Maurice le 18 février prochain. Il s'exprimera devant le monde économique de l'île soeur, à l'invitation de la Chambre de commerce et d'industrie mauricienne. Plus loin dans l'année, Didier Robert a fait part, hier à Pierrefonds, de son souhait de permettre le voyage d'une délégation réunionnaise de chefs d'entreprise courant 2011. Assurément, les échanges de ces dernières 48 heures ont donné des idées, aussi bien à Saint-Denis qu'à Port-Louis.


Une délégation réunionnaise présente sur le sol mauricien au premier semestre 2011. Un discours devant la chambre de commerce mauricienne pas plus loin que le 18 février prochain. Les séquences politico-économiques s'enchaînent du côté des deux îles. A n'en pas douter, les échanges de ces deux derniers jours sont allés bien plus loin que les "attendues" signatures de protocoles et autres accords.

Si dans le cadre des signatures de ces derniers, la présence ministérielle de Marie-Luce Penchard était encore nécessaire, la Région semble prendre de l'assurance dans ses nouveaux habits de VRP de la Réunion.

Des projets qui doivent profiter à l'emploi

Concernant les énergies renouvelables, le président de Région se mue en commercial. "La Réunion a dans ce domaine un vrai savoir-faire, une vraie excellence, il est donc nécessaire que nos chefs d'entreprises puissent faire montre de ce qu'ils savent faire pour que nous puissions avoir des résultats probants" avant de rappeler ses impératifs.

Didier Robert devant le monde économique mauricien le 18 février
"Nous sommes dans une démarche pragmatique. Il ne s'agit pas de rester sur des hypothèses de travail. Je veux des résultats, notamment en ce qui concerne les créations d'entreprises et donc des emplois. Je n'oublie pas que mon rôle en tant que responsable, aujourd'hui, de la Région Réunion est de faire en sorte que le chômage recule et que les réunionnais, dans des secteurs d'activités comme le tourisme, les énergies renouvelables ou encore les TIC, puissent trouver un emploi à la mesure de leurs niveaux de qualification".

Un discours qu'aura l'occasion de formuler à nouveau, dans une dizaine de jours, le président de Région sur le sol mauricien cette fois-ci.
Mercredi 26 Janvier 2011 - 07:33
Ludovic Grondin
Lu 1278 fois




1.Posté par noe le 26/01/2011 07:55
2011 : année des retrouvailles entre les 2 îles , année des ballades , année des échanges ...

Ce sont les emplois qui seront à l'ordre du jour !
Ces vols , sur quelle compagnie ?
D. Robert devrait aussi inviter les journalistes pour filmer et commenter ses prestations !

2.Posté par JB Ah Mouck le 26/01/2011 10:13
Encore du Didier Robert dans ses enflures... ! Délégation de chefs d'entreprises...! Paravent oui!!! Face au mur de la tentation, et dés lors qu'il aime énormément les voyages en première classe, il nous sort sa nouvelle et pompeuse manchette. Plus con tu meurs !
C'est encore, à mon avis, un moyen de s'adonner à ses plaisirs encore inassouvis.
Certes, nous n'avons pas beaucoup de plage, mais en contre-partie notre ''Fort intérieur'' est classé patrimoine mondial, et c'est justement ce que recherchent les mauriciens qui n'ont rien d'autre à proposer que leurs magnifiques plages.
Maurice a besoin d'autres atouts, les plages ne lui suffisent plus, c'est normal vu que son économie est entièrement basée sur le tourisme; alors, comment rentabiliser un peu plus le déficit dû à son Intérieur plat et sans grande originalité au contraire de sa grande sœur La Réunion qui elle peut se vanter de posséder tout ce que peut rêver un touriste.
Comment alors combler ce lourd déficit montagneux qui lui fait cruellement défaut? l'idée d'incorporer la Réunion à son presse-book devenait un besoin vital. Maintenant, il va pouvoir proposer à ses touristes, plages, montagnes, cirques, volcan et tutti quanti... Et Didier Robert deviendra encore plus petit qu'il ne l'est...
Ahhhhh..... ! quand on aime l'avion, heureusement que le ridicule ne... ? mais s'il peut contribuer à ridiculiser un peu plus ces grotesques et farfelus personnages de cette pyramide qu'on aimerait tant voir autrement inversée !!! Mais quel est l'ignoble individu architecte qui un jour a eu cette idée bonoboesque de nous pondre une horreur pareil, et lorsqu'on sait que les pompeux décideurs qui s'y trouvent ont les mêmes et grand-guignolesques idées on aura fait alors le tour du propriétaire.
Elle est pas belle la vie?

3.Posté par saint-louisien le 26/01/2011 10:53
Il est LAID

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales