Blog de Pierrot

Didier Robert au Tampon : Mais bon sang, mais bien sûr...

Dimanche 14 Juillet 2013 - 22:39

C'est fou comme tout devient d'une évidence criante quand, dans un film, on a la chance de voir la fin avant de regarder le film en entier.

Depuis des semaines, le microcosme politique bruissait de rumeurs quant à l'endroit où Didier Robert serait candidat. Tous les éditorialistes se sont risqués au jeu des pronostics, nous les premiers. On le voyait tantôt à Saint-Paul, puis à Saint-Denis. Certains étaient persuédés qu'il n'irait nulle part et d'autres le voyaient même présent sur les listes des 24 communes...

Mais surtout, tout le monde se demandait pourquoi il n'annonçait pas sa décision plus tôt.

Maintenant qu'on sait qu'il ira en 2ème position sur la liste de Nathalie Bassire au Tampon, tout s'éclaire, et on a envie de dire : "Mais bon sang, mais bien sûr"...

La candidature à Saint-Denis ou à Saint-Paul présentait deux handicaps majeurs. Si Didier Robert perdait face à Gilbert Annette ou Huguette Bello, il pouvait dire adieu à ses ambitions de se faire réélire à la tête de la Région. Or, il n'a jamais caché que la Pyramide inversée était sa priorité. Et s'il gagnait, on pouvait difficilement imaginer le voir démissionner au bout d'un an, en annonçant à ceux qui venaient de l'élire qu'il préférait le poste de président de Région à celui de maire. Il a déjà fait le coup une fois au Tampon, avec les conséquences que l'on sait. On peut comprendre qu'il n'ait pas envie de retenter l'expérience...

La candidature au Tampon, en 2ème position derrière Nathalie Bassire, est de ce point de vue bien plus intéressante. Si elle gagne, il pourra toujours dire que c'est grâce à lui. Et si elle perd, ce sera bien évidemment la faute de la tête de liste...

"Mais bon sang, mais bien sûr"...
Pierrot Dupuy
Lu 2082 fois



1.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 14/07/2013 23:20

Oui bien sûr on offrant le Tampon à ses potes du Progrès Vlody/Lebreton et en retour ils lui offrent la Région, pas belle la vie.

2.Posté par respectueux et responsable le 15/07/2013 06:02

Bonne analyse, être candidat tête de liste l'amènerait a un choix difficile en cas de victoire.
Je pense que le respect est à l'origine de la décision,
Respect aussi vis à vis des Tamponnais,
Connaissant l'Homme, il s'engage pour gagner
Enfin, je pense que c'est en tant que responsable qui prend la charge qui est la sienne, celle de fédérer
C'est un homme visionnaire

3.Posté par Observateur le 15/07/2013 08:02

Cette position sur la liste montre que Didier Robert n'oublie pas le Tampon et les tamponnais.
Contrairement à ce que tout le monde écrivait, lui savait depuis le début ce qu'il était entrain de faire, ce sont les journalistes qui ont spéculés

4.Posté par timagnol le 15/07/2013 08:04

...et la lâcheté d'achever de diviser la droite zembrocal et d'offir le poste sur un plateau au guignol d'en face ! C'est tout à l'image de ce petit arriviste calculateur fossoyeur en chef de l'image espérée d'un certain courage et de grandeur en politique. Mais non ... et les premières victimes en seront donc...les poissons, surpêche de l'électorat aidant !

5.Posté par Jiji le 15/07/2013 09:04

Cumul de mandat

6.Posté par Petit electeur le 15/07/2013 12:03

Mais bon sang, mais bien sûr que c'est le bon choix !
En avant toute Président...
Construisons cette union qui s'impose et sortons de la critique stérile pour enfin devenir tous, à sa place, une force de proposition à la hauteur des problèmes posés.
Oui, unissons nos efforts sur la base d'un objectif partagé: Être fier d'être Réunionnais.
Au lieu d'entraver le progrès, au lieu de combattre l'objectif d'émancipation nécessaire, au lieu de faire barrage et tels des enfants rebelles casser le jouer pour que personne ne puisse en profiter, pour une fois mettons notre intelligence au profit de la Réunion: Soyons responsables.
Sortons de cette logique de destruction systémisée pour enfin penser à cette terre et à cette population qui n'en peuvent plus de vos querelles de gamins irresponsables.
Et bin oui pour cela il faut l'union !
Je suis de ceux qui ont envie de suggérer à tous les grands groupes politiques d'en faire autant, de s'unir pour que nous puissions nous présenter avec toute la lisibilité nécessaire aux électeurs pour un choix de société sans ambiguïté ...

7.Posté par Critère acide le 15/07/2013 12:57

Bon?Sur? Mais c'est bien sans...

Dans toutes ses interventions, Didier Robert fixe le début de son essor politique en 2006. En janvier de cette année-là, il succédait à André Thien Ah Koon comme maire du Tampon. Etapes suivantes: son élection comme député de la 3ème circonscription en 2007, municipales de 2008 et régionales de 2010.

Elu maire en 2008, avec une équipe dont faisait partie Paulet Payet qui fut son premier adjoint, Didier Robert a abandonné son mandat de premier magistrat du Tampon au bout de deux ans...Tout comme il a abandonné son mandat de député en cours de route...

Deux mandats acquis grâce aux Tamponnais, deux mandats qu'il a abandonné...

Et le voilà de retour sur l'air de "mi aime zot toute", après avoir déserté le Tampon, plombé les finances communales, comme peut le constater n'importe qui à la lecture du fameux rapport de la Chambre régionale des comptes de février 2012, qui détaille sa gestion calamiteuse des finances communales.

Le voilà de retour après avoir semé la zizanie dans son propre camp au point que même parmi les "28" qui lui obéissaient au doigt et à l'oeil, certains grincent des dents aujourd'hui (voir l'article du JIR de ce jour).

Fidèle à lui même, il clame que tous ceux qui ne seront pas avec lui seront forcément contre lui pour les municipales. Certes, il pourrait être tête de liste, mais en cas de victoire, il devrait une nouvelle fois abandonner le Tampon...ou renoncer à la présidence de la région.

Il est donc plus facile d'être sur une liste car s'il ne peut être maire et président de région, rien ne l'empêcherait (en cas de victoire, ce qui n'est pas fit) d'être de nouveau président de la CaSud et président de la Région.

En cas de défaite, ce serait de la faute à tout le monde, sauf de la sienne. En cas de victoire, ce serait forcément grâce à lui...

Enfin, tant qu'à manier les chiffres, autant le faire avec précaution: Didier Robert annonçait 980 adhérents pour la section tamponnaise d'objectif réunion. Or, selon la presse du jour, la grand'messe d'hier n'a été suivie que par "un demi millier de personnes dont des militants, des conseillers municipaux, régionaux et généraux" selon le "Quotidien" tandis que le JIR parle d'un public "d'environ 500 personnes", ajoutant même: "un chiffre sans doute décevant pour les organisateurs qui auraient préféré atteindre le millier de participants".

8.Posté par Pour ceux qui ont la comprenette difficile le 15/07/2013 13:23

Je vous explique le scénario :

- saison 1 : Didier Robert élu en 2ème position sur la liste de Nathalie Bassire;

- saison 2 : Didier Robert battu au prochaine Régionale (c'est une évidence);

- saison 3 : Didier Robert maire au Tampon, puisque, d'une manière ou d'une autre, Nathalie Bassire va se désister !

Elle est pas belle la vie ?

Il est URGENTISSIME d'interdire le cumul des mandats : un homme, un mandat, pour éviter ce genre de magouille où les électeurs sont traités comme des sous-merdes !

9.Posté par bouboul974 le 15/07/2013 13:54

pour une fois d'accord avec Pierrot DUPUY

10.Posté par Jean-Marie METRO le 15/07/2013 14:29

On (les tamponnais) va se faire encore avoir.
Mr Didier Robert est un excellant communiquant et fin stratège. Il va embobiner la population tamponnaise une deuxième fois. Mais n'oubliait pas que pour Mr Didier Robert la politique est un métier...

11.Posté par darky le 15/07/2013 14:38

cet iep-ien est un mauvais gestionnaire. les tamponnais seraient ils aussi betes qu'on peut le supposer?? au moins autant que les dyonisiens..

12.Posté par Luléfou mais il y en a qui gobent le 15/07/2013 15:25

- Lâcheté politique..Par peur d'être humilié sur St Denis et St Paul retour au bercail la queue entre les jambes et la pêche aux électeurs. Vu la rancune de certains actuellement en mairie et surtout le fort pouvoir de nuisance de TAK au Tampon, c'est la claque assurée pour la droite, et ensuite viendra le coup de pied aux régionales et ce sera le désert: il ne lui restera qu'un petit mandat d'opposant au Tampon....retour dans l'ombre....il goûtera à l'effet boomerang. Quand je pense qu'il ose parler de traîtrise à propos de Paulet alors que lui-même à trahi TAK (qui est dans la haine et il le lui fera payer)...

-ce monsieur est un mauvais stRatège. Il s'est fait trop d'ennemis (TAK, Vira, et il croit que le maire de St Pierre le porte dans son coeur?).

S'il a choisi de fuir St Denis c'est que Simonetti a préféré Victoria. En fait c'est Fournel qui est bien avec le premier. DR a méprisé l'UMP Paris croyant que Sarko c'était l'avenir, et avec la création d'Objectif Reunion, il faudra bien payer la division créée....

13.Posté par @8 le 15/07/2013 15:27

C'est salaud de nous dévoiler la fin !

14.Posté par la gousse le 15/07/2013 19:42

et surtout que si bassière gagne et que lui il perd les élections régionales en 2015, il pourra toujours faire un coup d'état pour récupérer le fauteuil de maire du tampon lol
Sa stratégie lé fin comme gros sel

15.Posté par kaniki le 15/07/2013 20:34

pure hypothèse hautement improbable...

En 2012, Nathalie Bassire avait le soutien de Didier Robert pour les législatives. Elle avait aussi l'investiture de l'UMP pour représenter son parti dans la 3ème circonscription. Pourtant, au dernier moment, elle "la largue le corps".

Et si, bien que candidate et investie par objectif réunion, en attendant l'investiture de l'UMP, elle renonçait au dernier moment?Ce serait terrible pour Didier Robert qui serait obligé d'être tete de liste...

Pure supputation...Hypothèse hautement improbable

16.Posté par " UN VIEUX DE LA VIELLE" le 18/07/2013 00:10

CE N'EST QU'UNE OPÉRATION " D'ENFUMAGE " , PIERROT !!!DIDIER ROBERT VIS LA MAIRIE DE SAINT -PAUL , AU CAS Où BELLO PRIVILÉGIE , EN 2014 , SON MANDAT DE DÉPUTÉE !!!

17.Posté par pierrot 2 le 18/07/2013 07:03

OUF Fatigué avec ses hésitations alors même qu'il ne devait pas être Président de Région et ceci sans le désaccord du PCR avec Le PS ilaurait avec un mandat de Conseiller régional car Didier avait engrangé que 45% des voix lors des dernières échéances des élections du Conseil Régional.
Alors qu'il en profite et surtout qu'il n'a pas changé de stratégie comme mon prof TAK qui envoie son camarade au charbon pour ensuite reprendre la place après les élections mais ce n'est pas gagné d'avance car au tampon on ne veut plus trop le voir même pas Nathalie l'orgeuilleuse .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter