Politique

Didier Robert annonce 320 millions d'euros d'aide aux entreprises du BTP en difficulté

C'est ce matin que le Président de l'exécutif régional a choisi pour présenter les mesures économiques prévues au Plan régional de relance de l'activité économique.


Didier Robert annonce 320 millions d'euros d'aide aux entreprises du BTP en difficulté






Dans le cadre du Plan régional de relance de l'activité économique, la Région prévoit de dépenser 3 milliards d'euros sur les 4 ans de l'actuelle mandature pour soutenir l'activité économique. Sur ces 3 milliards, 31 millions ont été directement affectés au plan régional d'aide aux communes pour l'année 2010 par la commission permanente du 31 août. A cela s'ajouteront, bien entendu, les grands chantiers prévus par les nouveaux accords de Matignon (la rénovation de la route du Littoral en 2013, le trans éco express, le réaménagement des deux aéroports) dont la signature devrait avoir lieu avant la fin du mois.

Au total ce plan sera abondé de 300 millions d'euros sur l'ensemble de sa durée pour soutenir la commande publique: rénovation ou construction d'équipements culturels et sportifs, accélération des petits travaux routiers valorisation du patrimoine... La Région se tient prête à assister les communes jusqu'à 80 % du coût des chantiers pour les villes de moins de 15000 habitants qui bénéficieront aussi d'une garantie d'un niveau minimum d'assistance de sa part, et jusqu'à 70% pour les villes de plus de 15000 habitants, à condition que ces opérations soient certifiées Haute Qualité Environnementale. La commission permanente de ce matin a également étendu le principe de cette aide aux établissements publics de coopération intercommunale. Selon Didier Robert, c'est la première fois que la Région est présente à ce niveau auprès des collectivités.

Plusieurs mesures ont également été prévues pour venir directement en aide aux entreprises, et notamment aux PME: 3 millions d'euros ont été alloués au soutien à l'investissement des entreprises, une avance de trésorerie de 50% pourra être accordée aux entreprises le nécessitant (elle se limite normalement à 5%) et les marchés publics seront désormais divisés en plusieurs lots pour permettre aux PME d'y concourir plus facilement.

Enfin, il est prévu de mettre en place sur l'ensemble de la mandature 10 000 emplois verts, notamment pour l'entretien et le nettoyage des sentiers touristiques. 1200 ont déjà été accordés et le Président de la Région a plaidé auprès du secrétaire d'Etat Georges Tron pour que l'Etat maintienne sa participation au dispositif.

Si certains des chantiers publics prévus dans le cadre du Plan ont d'ors et déjà démarré et devraient offrir une bulle d'oxygène au secteur du BTP, Didier Robert a regretté l'oubli de la précédente majorité d'un étalement dans le temps des chantiers pour éviter les creux d'activités, rappelant également que "gouverner, c'est prévoir". Il a également déclaré s'inscrire dans "une démarche de proximité et d'équilibres entre les territoires"
Mardi 31 Août 2010 - 13:45
Samuel Bertil
Lu 1459 fois




1.Posté par cyberpipo le 31/08/2010 14:45
C'est un scadale oui je le crie au et fort. Pourquoi ce secteur bénéficie tant d'aide et de la relance public. Tous les secteurs sont dans le rouge, le jeunes crie famine mais relancons les gros zozo qui roule en gros loto pour paye l'essence y crie pas. super cette aide la région inutule quand un secteur dépend de l'état. VOus criez sur la suremunération des fonctionnaire alors que le BTP sont salarié de l'ETAT

2.Posté par Cambronne le 31/08/2010 14:57
Voilà donc la seule proposition sur le court terme un New Deal à la sauce réunionnaise , une pseudo crise frano française qui ne sera jamais surmontée ?
Le chômage restera fort atteignant jusqu'à 150000, et surtout, la crise économique va amoindrir un peu plus l'attractivité de venir investir à la Réunion , car ce n'est pas avec des rustines que l'on va relancer la machine économique lorsque l'administration jacobine a bloqué tout ...
il est plus le temps des effets d'annonce il serait temps de passer à l'acte ...
car faire des trous ^pour les reboucher le lendemain même un plan Marshall volontariste a des limites ...

3.Posté par va s'y le journalisme le 31/08/2010 15:18
un bien bel ouvrage de journalisme aux ordres.

4.Posté par ilo le 31/08/2010 15:22
Ciberpipo: Ou vous parlez français ou vous parlez créole !
A condition que ces opérations soient HQE ! On n'est pas sorti de l'auberge.... et à la fin qui contrôle ? Pour l'avenir , les mois qui vont venir vont être dur pour beaucoup d'entreprises car elles ne sont pas à jours des cotisations depuis plusieurs mois et le trésorier payeur n'en peut plus , il n'y plus d'argent qui rentre dans les caisses et il va lancer les procédures qui finiront par des dépots de bilan en chaine sans parler des grosses entreprises ou groupe comme Caille à l'avenir dans les chaussettes... De plus , en début d'année , l'arrivée du RSA en remplacement du RMI va accroitre le nombre de chômeurs car un RMI devra justifier d'une recherche d'emploi pour toucher le RSA , donc retour à la case départ , le pôle emploi, bonjour l'ambiance dans cette administration ! on ne sera pas loin des 200000 chômeurs , à la Réunion, on aime bien les records !

5.Posté par Z'embroKaf le 31/08/2010 15:34
blablabla c'est la sauce "robert"...annonce tous les jours....de projets....d'études de projets.....et projets d'études.....!!! et on aura droit à ça jusqu'en 2014 !!!

6.Posté par Tcherno le 31/08/2010 15:46
La Région va dépenser 3000 millions en 4ans , en particulier avec la route du littoral , enfin en....2013 ?
par la grâce des accords de Matignon qui n'existent plus....mais qui vont être signés avant la fin du mois !
EN QUELLE ANNEE ? Ce n'est pas précisé , mais ce genre de détail sordide ne peut interresser que des apparatchiks du PCR en mal de revanche , comme chacun le sait bien sur Zinfos , heureusement !

7.Posté par Jeff le 31/08/2010 15:50
Moi, je dis bravo, c'est un budget ambitieux. On voit que ceux qui interviennent ne sont pas face aux réalités. Je dis ambitieux, car il ne suffit pas de lancer des chantiers, il faut que les entreprises les réalisent. Il y a des appels d'offres qui ont été notifiés il y a des mois et qui n'ont toujours pas été commencés : tropde boulot? j'en doute, manque d'organisation et de management, ça c'est plus sur.

Margie Sudre va avoir du boulot, Les PME répondent très très rarement aux appels d'offres, ils ne les consultent pas pour la plupart. il va falloir allez les chercher?

Bon! laissez moi enfiler mon gilet pareballe et je mets mon post en ligne


8.Posté par Tcherno le 31/08/2010 16:08
Certains propagandistes UMP locale comme Jeff , confortable fonctionnaire sur-rémunéré à la retraite , se foutent comme d'une guigne qu'il y ait 150 000 ou 200 000 chômeurs à la Réunion , ce qui sera le bilan final de la mandature Robert..Ambitieux ? 300 Millions sur 4 ans ? 75 Millions par an ?
Pauvre ignorant planqué ! Avec ça on ne fait absolument RIEN !
Tu oses dire bravo ? Toutes ces familles jetées dans la M....?

9.Posté par Jeff le 31/08/2010 16:20
Merci Tcherno, voilà en fin une bonne nouvelle, me voilà fonctionnaire à la retraite et sur-rémunéré.

Ginette fait péter la roteuse de sous-préfecture et ne va pas jouer au loto, je viens de le gagner, on va pouvoir se dorer la pilulle, je suis nommé fonctionnaire à la retraite sur-rémunéré.

Ah! au fait, ma retraite Tcherno, je ne peux pas la toucher avant 65 ans, eh! oui les british sont comme ça, alors en attendant, j'écris des conneries.

10.Posté par Mimi le 31/08/2010 18:10
Quand c'est bien pourquoi ce privé de le dire, la jalousie est bien souvent plus fort que la vérité. Ce dispositif permettra comme cela a été annoncé de permettre au entreprise d'avoir une bouffé d'air dans les mois a venir.M.D;ROBERT je pense que vous êtes la personne en qui la réunion peut croire et je vous félicite a nouveau pour toutes vos actions.Concernant les emplois verts ils faudrait si je peut me permettre activé en ce sens vu les antécédents et l'état que nos sites sont.
Nos jeunes ont besoins de travailler et de retrouver une certaines confiance oublié par nos anciens.
La maison du peuple s'exprime, la population en es ravis, merci a vous et bon vent a nos anciens.

11.Posté par grangaga le 31/08/2010 18:38
Mais Mimi, après le bouffé d'air d'une semaine, zot y fé kwa, y dégraiss', et kan s'ra fini ; ben va rèss' la po si lo z'os.
Moi j'ai appris qu'au lieu de lui donner un poisson au clodo pour un seul repas, qu'il fallait plutôt lui donner le matériel de pêche nécessaire pour qu'il puisses avoir à "bouffé" jusqu'à la fin de ces jours.

12.Posté par citoyen le 31/08/2010 19:22
7.Posté par Jeff le 31/08/2010 15:50

J'ignore si le commentaire est sincère ou s'il s'agit d'humour. Pour ma part, je trouve que cette relance s'impose, et que c'est positif, sur le principe. C'est ce qui devait être fait.

Maintenant, oui, le problème concret est qu'il ne faut pas trop attendre: il y a des chantiers qui vont pas démarrer tout de suite et d'autres qui vont traîner avant de démarrer vraiment: Route du Littoral, 2013, TEE,.. C'est vrai, et c'est dommage.

Mais si déjà les premiers chantiers démarrent et font repartir le BTP, ce sera bien. Et franchement, un projet alternatif au TT (perso, qui ignore que j'étais contre?) ne pouvait se réaliser et démarrer en 5 mois quand même, non plus. Je rappelle que l'élection régionale date de mars seulement....

Je ne suis d'aucun camp, mais un minimum de réalisme, aussi, bon sang, s'impose. Au moins, la Région est consciente de la nécessité de relancer le BTP sans attendre, c'est déjà ça. Et c'est très bien.

13.Posté par nicolas de launay de la perriere le 31/08/2010 19:52 (depuis mobile)
Il n'y a pas de relance puisqu'il ne s'agit ni de fonds suppletifs ni de fonds exceptionnels mais ni plus ni moins que ceux qui sont inscrits dans le cadre du budget regional...

14.Posté par jumeau_974 le 31/08/2010 20:19
J'adore, lors de la lecture de posts traitant du BTP et des terrassiers, voire revenir les mêmes rengaines : gros loto, gros zozo .... Cela est très désagréable ...

Venons au fond du sujet : quelle est la différence entre l'UMP et le PCR ? Pour l'instant aucune, les deux s'accordant à dépensant l'argent publique ... A aucun moment il n'a été posé le rôle de l'argent publique et donc l'argent en grande partie de métropole et de l'Union Européenne, dans le cycle économique réunionnais, ses conséquences tant positives que négatives.

[u[Attardons-nous au BTP :]u] ces dernières années, la loi Girardin a fait du BTP, secteur déjà très important dans l'économie locale, le secteur majeure de notre économie. Le résultat a été un incroyable accroissement du parc immobilier privé, mais également une explosion des prix avec la formation d'une bulle immobilière : les prix du foncier, du bâti sont extrêmement chers et ne correspondent pas à la capacité financière des primo-accédants réunionnais. Bref, ces derniers, si leurs parents ne disposent pas d'un patrimoine existant, ne peuvent être que locataire. Comment une île avec 30 % de RMIstes, 50 % de jeunes au chômage, un important nombre de famille mono-parentales tributaires d'allocations diverses, peut-elle afficher des prix immobiliers moyens de plus de 3000 euros/m2 ? Soit le prix de grandes métropoles françaises et européennes ayant des statistiques économiques plus flatteuses ?

C'est bien là le problème : les prix affichés ne reflètent plus la réalité économique réunionnaises, le marché immobilier n'étant tirés que par les investisseurs métropolitains (70% des transactions neuves). Le résultat a été la vente de résidence type "HLM" au prix de "résidence de standing". Cinq ans après leur défiscalisations, nombreux sont ceux qui se retrouvent avec un bien acheté trop cher, qui vieillit trop vite (malfaçons diverses), et se voient presque obligés de le brader ... La crise a bon dos, mais je pense que nombreux sont les promoteurs qui ont sciés la branche sur laquelle ils étaient confortablement assis. Aujourd'hui les métropolitains préfèrent un bon Scellier métropole qu'un Scellier DOM-TOM.

Comme tout a été fait pour que le BTP soit le moteur de l'économie, on se retrouve avec un château de cartes qui s'écroule : promoteurs, terrassiers, BTP, VRD ..... Bref, les lois de défiscalisations et les banques ont favorisé les sur-investissements dans le secteur, et donc l'inflation.

Aujourd'hui, la crise est salutaire : les caisses sont vides .... Les Réunionnais ne pourront plus compter longtemps sur les minima sociaux, sur-rémunérations ; les entreprises sur les lois généreux de défiscalisations, et autres avantages fiscaux (TVA non perçu récupérable :D). Le ménage qui aurait du être fait depuis longtemps sera bientôt fait. Nous pouvons en être satisfait : la Réunion de demain devra se faire avec le courage des Réunionnais qui se retroussent les manches, et travaillent, et non plus uniquement des transfert Réunion-Metropole.

D'où mon incompréhension du plan de relance : à ne surtout pas faire !!!!! Ces derniers ne marchant pas, et servent surtout à vider "le chargeur". Les dernières statiques américaines ne sont pas bonnes : le plan de relance n'a pas permis une relance durable de l'économie. Une fois que l'argent publique "drogue" a agit, la situation s'aggrave : situation de manque. Le moment venu, la Réunion aura besoin d'argent, et il n'y a que la Région qui conserve une certaine marge de manœuvre financière.

Laissons le secteur BTP prendre ses responsabilités, ainsi que leurs partenaires financiers : les faillites des mauvais constructeurs, promoteurs, bref ceux qui n'ont pas joué leur rôles entrepreneurs c'est à dire de prévoir, gérer, permettra d'assainir le secteur. A défaut d'une baisse des prix, on assistera à une stagnation des prix de l'immobilier. Et donc à long terme, un rajustement des prix sur l'offre et la demande réunionnaises. Ne prenons pas l'argent de ceux qui ont géré, sous forme d'impôts, pour le redistribuer à ceux qui ne l'ont pas fait.

La Réunion doit repartir sur des bases saines, et cela passe par une transition de notre société de sur-consommation vers une société de production. C'est une transition difficile. Mais les 10 prochaines années verront une croissance européenne "molle" : c'est l'occasion pour la Réunion de restaurer sa compétitivité. Cette dernière doit refléter une réalité et non être le fruit d'un quelconque artifice fiscal, de type "défiscalisation".

L'Allemagne le fait en menant une politique de "désinflation compétitive". Résultat : le pays redémarre en trombe et profite de la consommation des pays émergents. L'industrie française est 2 fois moindre que celle allemande. La Réunion, elle, est encore moins compétitive que la France. Comment cela se fait-il ?

A travers ce plan de relance-Consommation-Assistanat, la Région est en train de manquer une occasion en or de sortir la Réunion de la situation très grave dans laquelle elle se trouve.

u[Pour finir, comparons la Réunion à l'île Soeur, Maurice :]u Maurice a un secteur sucrier 2 fois plus important que celui de la Réunion, un tourisme plus important également, et présente une importante activité de travaux publiques.

Qu'est-ce qui donc fait qu'à la Réunion la vie est plus chère ? Qui fait que l'immobilier soit hors de prix, que l'on doit sur-rémunérer le secteur publique (un couple de fonctionnaires, c'est un trois salaire à la maison...), que l'on doit rétablir constamment la compétitivité du secteur privé (subventions aux agriculteurs, industries, prime à l'emploi, ...) ?

Cette inflation est-elle dû à une quelconque production minière, pétrolière, ce qui expliquerait ce syndrome hollandais ? Qui expliquerait qu'un prof de sport travaille 17h par semaine et soit payé 3000 euros/ mois, soit le salaire d'un ingénieur BMW ..... Non, cela est juste dû à l'argent publique, notamment transféré de la métropole. L'argent de nos impôts ... Payés par tout le monde (IS, IR mais surtout TVA). Oui à l'argent publique, mais utilisés avec parcimonie et rigueur, car sinon les conséquences sont désastreuses.

Mais il est plus facile de gaspiller l'argent publique, argent qui n'appartient pas à tout le monde, mais qui n'appartient à personne ....

Donc un plan inutile qui ne rapportera rien de bon aux Réunionnais et à l'intérêt général (tout au plus à l'intérêt de quelque uns). La baisse des prix du BTP aurait été salutaires pour les prochaines grands chantiers (route du Littoral - dont l'utilité peut être très débattue, mais pas ici :D)

PS : Désolé pour le post d'un km de long mais bon il fallait dire certaines choses, alors le faire ici ^^

15.Posté par le congo chez tintin le 31/08/2010 20:50
Moi j'ai appris qu'au lieu de lui donner un poisson au clodo pour un seul repas, qu'il fallait plutôt lui donner le matériel de pêche nécessaire pour qu'il puisses avoir à "bouffé" jusqu'à la fin de ces jours.

------------------------------------

Tu es donc allé à l'école de l'aide libérale, excellent établissement.

16.Posté par Ah .... ! le 31/08/2010 22:03
Sans reprendre les mêmes termes que le post 1, je suis d'accord pour dire qu'il n'y a pas que le BTP qui souffre aujourd'hui. On y trouve également les petits commerçants, coiffeurs, fleuristes, petits artisans divers...
Pour ceux ci, on fait quoi ?
C'est vrai que ce public souffre en silence, ne bouche pas les routes .... ( pas de gros 4x4, camions, tracto pelles ...)
Là oû on est dans la m..., c'est que si on compte uniquement sur les grands chantiers pour sauver le BTP.....

17.Posté par Cambronne le 01/09/2010 04:29
16.Posté par Ah .... ! le 31/08/2010 22:03

C'est vous vous avez tout compris au moteur de l'économie il est vrai qu'un coiffeur prestataire de service esthétique c'est vachement utile pour une relance économique ...allez donc prendre un seau et une pelle
Je vous donnerais bien un avis personnel , mais tous le savent ici je risquerais d'être un peu trop partial.
J'ai peu de respect pour les pignoufs qui distille du vent comme une éolienne mal entretenue ou de la désinformation et j'ai trop d'affection pour certaine professions qui possèdent encore un sens aux valeurs morales .
Comme disait Coluche: "Quand un journaliste n'en sait pas plus que ça sur un sujet, il devrait s'autoriser à fermer sa gueule" je crois que lorsque un crétin des alpes n'est pas capable de comprendre le minimum en économie il devrait faire de même ... Vous savez Greg House est un médecin revêche qui ne fait confiance à personne....

18.Posté par Cambronne le 01/09/2010 04:34
14.Posté par jumeau_974 le 31/08/2010 20:19

Alors vous venez de débarquer de quelle galaxie , savez vous que Maurice n'a pas de RMI ...Et encore moins 150 000 chômeurs au pôle emploi ...

19.Posté par Cambronne le 01/09/2010 04:37
15.Posté par le congo chez tintin le 31/08/2010 20:50

ça c'est le modèle Jacobin soviétisant et certainement pas le modèle libéral

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales