Politique

Didier Robert: "Optimiser les emplois aidés passe par un changement de logiciel"


Didier Robert: "Optimiser les emplois aidés passe par un changement de logiciel"
La Région Réunion organisait ce 30 octobre sa deuxième Journée des Emplois Verts après l'édition d'août 2013. "C'est un moment dans l'année où nous mettons en lumière les dispositifs mis en place par la Région", définit son président Didier Robert pour couper court à toute polémique.

Il faut dire que pas moins de 2.214 emplois verts étaient invités à participer, via leurs associations respectives, à cette journée qui permet à toutes ces associations qui interviennent au quatre coins de l'île d'échanger. Brigitte Naze, présidente de la plateforme Emplois Verts, explique que cette journée a coûté 54.000 euros. Ce qui comprend notamment la privatisation de Croc Parc à l'Etang Salé, l'affrètement des bus et une collation à l'entame de la journée. Pour le reste, les emplois verts, pour certains venus en famille, apportaient eux-mêmes leur pique nique.

Après avoir salué le travail remarquable effectué par les emplois verts sur l'ensemble de l'île pour l'embellissement et la sauvegarde du patrimoine naturel, Didier Robert était attendu sur l'actualité que constitue cette fameuse enveloppe non utilisée des 17.000 contrats aidés pour lesquels l'Etat avance une participation financière conséquente de 90%.
 

Le président de Région recadre ce qu'il appelle le "mensonge du gouvernement". "Le gouvernement, les parlementaires socialistes et apparentés trompent les Réunionnais. "On ne peut pas dire aux collectivités de réaliser des économies et de l'autre dire : utilisez ces emplois". Le président de Région fait notamment référence à la pérennisation, dans les collectivités d'accueil, de ces contrats une fois leur temps consommé.

"Ça ne fonctionne pas !", juge Didier Robert. Ce qui l'amène naturellement à "formuler la proposition que l'on modifie fondamentalement les règles du jeu".

Les collectivités sont saturées

Didier Robert avance l'idée selon laquelle tous les acteurs auraient à y gagner si l'Etat devenait l'employeur à 100% des contrats aidés. A charge ensuite aux collectivités de "former" et "d'encadrer" leurs bénéficiaires, qui est finalement leur coeur de métier.

"Si on veut véritablement optimiser les emplois aidés, il faut changer de logiciel". Et le président de Région de décliner la deuxième raison pour laquelle l'enveloppe des contrats n'est pas consommée. Selon lui, il y a aussi une réflexion à mener sur le fléchage de ces contrats. Les collectivités auraient selon lui absorbé le plus gros des troupes. Pourquoi ne pas faire profiter ce gisement à d'autres secteurs qui sont pour le coup demandeurs, comme ceux de la petite enfance ou les maisons de retraite.

Afin de rendre encore plus "employables" les emplois verts à leur sortie de contrat d'un an, la Région planche notamment sur un partenariat resserré avec les chambres consulaires. A l'heure actuelle, et même si aucune statistique ne vient formellement l'appuyer, "au moins 3 bénéficiaires dans chaque association sort du dispositif avec une situation d'emploi positive", explique Brigitte Naze, "même si on souhaiterait qu'il y en ait plus".

Depuis 2010, 11.100 personnes ont travaillé ou travaillent encore en tant qu'emplois verts. La Région a engagé 100 millions d'euros sur ce volet.

Jeudi 30 Octobre 2014 - 14:34
Lu 1749 fois




1.Posté par Jean-Noël le 30/10/2014 21:26
Belle initiative du Président de région qui recadre comme il faut le gouvernement socialiste

2.Posté par KLD le 30/10/2014 21:41
Quoi? il veut changer le logiciel de ces portables très POP offerts à ts le monde , meme à ceux qui n'en ont pas besoin , idée à creuser , effectivement .

3.Posté par alékons le 30/10/2014 21:54
Encore une fois, on s'attaque à la forme (c'est bien plus facile) qu'au fond du problème. Pourquoi ces jeunes (la zéness koméla...) ne trouvent t'ils pas preneurs ? Formation inadaptée aux enjeux ou plus simplement passivité, fatalisme et assistance (donn kréol travay mai pa tro ?) Et où sont leurs employeurs potentiels à quelque 10 % seulement de leurs poche ? Il y a bien une raison et donc un vrai bug...mais il est touche aux fondamentaux (le hardware) et non à la démago clientéliste pré électorale !

4.Posté par BLUESHARK le 30/10/2014 22:08
Didier Robert est un homme de parole. Non seulement l'objectif des emplois verts a été mais dépassé!!!

Bravo! Le plus important est qu'il y ai eu des créations d'emplois, c'est ce qu'attendent les réunionnais.

5.Posté par apprends à lire le 30/10/2014 22:31
Dotation forfaitaire et de péréquation à renégocier...

6.Posté par réunionnaise le 30/10/2014 22:50
il a quand même atteint son objectif, voir même plus ... plus de 11 100 emplois verts, bravo Président ainsi que toute son équipe

7.Posté par Elise le 30/10/2014 23:22
Oté BLUESHARK tu fanfarone moins la HEIN? depuis que VM la ouvre les yeux sur ou
Ca fait quoi de passer du cabinet de la mairie de la possession au service communication.
Mr a perdu de sa SUPERBE...... MDRRRR.......................................

8.Posté par Élysée le 31/10/2014 07:15
Quelle mascarade! Et voilà comment on gaspille de l'argent public! On organise des fêtes pour convaincre les gens qu'on emploie par ailleurs de façon électoraliste et le tout pour qu'ils aient bien compris qui leur donne à bouffer et pour qui il fait faire campagne!!! Et la presse ne dit ... RIEN ! En d'autre temps, des vrais journalistes se serraient fendus d'un papier hâché au Laguiole de chasseur. Didier Robert est mal honnête dans cette démarche.

9.Posté par BLUESHARK @ Elise le 31/10/2014 07:33 (depuis mobile)
Ah Ah Ah ah, j''ai bien ri! Je n''ai jamais travaillé à la Possession et encore moins dans la com!

Je suis dans l''import/export! Ah vous m''avez bien fait rire!

10.Posté par VIGILANCE... le 31/10/2014 08:10
DIDIER ROBERT c'est l'homme qui va dilapider des milliards...

11.Posté par posez-vous la question le 31/10/2014 08:14
54.000 euros pour réunir 2.214 emplois verts pour échanger quoi ? que de l'argent encore une fois de plus gaspiller on peu en faire des choses avec 54.000 euros et certainement plus utile , on comprend mieux pourquoi la présidente de la plate forme se nomme NAZE , M Robert cette journée ces plus pour faire du clientélisme c'est bientôt les élections on comprend votre démarche mais quand même 54.000 euros mais c'est pas vous qui avez payé c'est la région , l'état , enfin au final nous le con tribuable , que vous soyez de droite gauche ou centre M les politiciens vous gaspiller l'argent que vous nous taxer

12.Posté par JORI le 31/10/2014 11:24
4.Posté par BLUESHARK le 30/10/2014 22:08
Voilà enfin la preuve qui confirme ce que je dis depuis longtemps, c’est à dire que votre bien aimé et super cumulard D.Robert n'a jamais créé ses 10 000 emplois verts car il le dit lui même: "les emplois verts à leur sortie de contrat d'un an". C'est comme dire qu'il y a eu 5 maires dans une ville alors qu'il n'y a toujours eu qu'un seul siège de maire à pourvoir. Mais 5 personnes se sont bien succédées à ce mandat. Tout est dans la nuance comme à priori votre bien aimé et super cumulard D.Robert sait le faire. Autrement dit seuls 2500 postes au max d'emplois verts et non 10 000 comme promis, ont été créés sur lesquels tournent les réunionnais depuis 4 ans et sur un contrat d’un an. Si c'est cela la politique de votre bien aimé et super cumulard D.Robert, alors appliquons lui sa propre politique en ne lui renouvelant pas son contrat. J’archive cet article pour les liens futurs.

13.Posté par TOP CHRONO.! le 31/10/2014 12:15
tous ces pourris de zélus viennent en forêt de l 'etang-salé pour faire de la politique aux frais des contribuables!! vivement 2015

14.Posté par La vox populi.com le 31/10/2014 13:30
9.Posté par BLUESHARK @ Elise le 31/10/2014 07:33 (depuis mobile) | Alerter
Ah Ah Ah ah, j''ai bien ri! Je n''ai jamais travaillé à la Possession et encore moins dans la com!

Je suis dans l''import/export! Ah vous m''avez bien fait rire!
..........................
SVP Blueshark importe un peu de bon sens et exporte ot couillonisse....
Normalement un importateur s'adapte aux tendances alors que vous, vous ne cessez de nous repasser le même disque rayé "Didier c'est le plus beau, didier c'est le plus fort, didier mi aime a où, mon coeur te dit je t'aime à l'italiennnnnnnnne". Vous pourriez faire choriste de Frédérick françois aux florilèges.....Cà aurait coûter moins cher car vous êtes déjà financé intellectuellement par la région.

15.Posté par polo974 le 31/10/2014 13:58
quel pitre...

il n'y a donc personne pour le reformater...

on l'entendait moins pleurer quand c'était son copain sarko qui lui coupait les vivres...
et là, il vient pleurer parce que l'état lui demande de payer 10% d'un emploi.

16.Posté par inconu le 31/10/2014 14:26
bjr, dans ce reportage, ils disent que ils sont venu meme en famille, mais c bien dommage que y'a des association qui ont pu faire profiter cette journée a la famille mais y'a des association qui n'ont pas inviter les familles DOMMAGE, y'a des preferences

17.Posté par JORI le 31/10/2014 14:45
9.Posté par BLUESHARK @ Elise le 31/10/2014 07:33
"Je suis dans l''import/export!", c'est vrai, vous importez les idées de votre bien aimé et super cumulard D.Robert que vous exportez ensuite sur tous les sites et sous une multitudes de pseudo soit par mail ou par mobile.

18.Posté par LAPIERRE Daniel le 31/10/2014 14:49
Bonjour monsieur ROBERT Didier.
Je ne vous connais pas, vous ne me connaissez pas; car pour connaître quelqu'un cela sous-entend foncièrement avoir l'inventaire pseudo complet de ses qualités et de ses défauts. Impossible à concrétiser dans le monde du mensonge permanent. L'être actuel doit être beau, jeune, intelligent, avec des côtes de chocolat pour les hommes et une poitrine avenante pour les femmes et de surcroît être aisé financièrement. Là encore du rêve. Cela n'existe pas dans le monde du réel. Les emplois verts, parlons-en!!! Il est vrai que le secteur dont je vais vous en parler concerne plus le Conseil Général qui embellit, la route de la Montagne. J'ose espérer que vos emplois verts sont plus enclins à l'activité que ceux du Conseil général. Déroulement des faits, depuis plusieurs jours pour ne pas dire plusieurs semaines, je suis confronté à l'activité des emplois verts qui embellit le cd 41 qui mène à La Montagne. Hier comme à l'accoutumé, je dois vaquer à mes occupations professionnelles. Comble de chance ou de malchance, j'ai le privilège de voir pendant une demi-heure un "salarié" qui m'a interdit le passage de façon autoritaire, se renfermer dans son camion, s'allonger sur la banquette arrière et lire son journal allongé sur ladite banquette pendant 20 minutes. Dans cette attente, un jeune homme arrivé sur un scooter dernier cri, s'est entretenu avec certains de ses congénères , en l'occurence avec la rafale de travailleurs assis. Quel en a été le questionnement? Et depuis plusieurs jours mi passe ter la ou l'est toujours entrain de tir au ki. J'ai adoré cet intermède qui me paraissait tout à fait Kaftkaïen.
Je sais que la Région c'est mieux que le Conseil Général. Je l'espère tout au moins. Dans ma petite tête, je peux comprendre que les emplois dont on parle est une manne électorale. Mes écrits n'ont de sens que de ce que je suis fatigué, épuisé que mes impôts ne servent qu'à l'élection des politiques.
Je souhaiterais avec vigueur que mon analyse soit tout à fait loufoque et qu'elle ne trouve aucun écho auprès de la population ;
qui en définitive par son imposition finance de tout ce qui se passe dans notre petite île.
N'y voyez aucune attaque partisane, pour la simple et bonne raison que la politique politicienne, j'en suis convaincu qu'il ne s'agit que d'un anachronisme dans un monde où tout se sait avec internet.
Il est vrai, qu'un grand débat sur une radio bien connue des politiques, interroge la population quant à savoir: Serait-il opportun de privilégier grand mère kal et halloween? Quelle grande question, mais il ne faut pas oublier,la crise!!! Voilà c'est cela la Réunion... Que des questions métaphysiques.
Je pensais dans une autre vie que la décentralisation aurait permis à la REUNION et par ricochet aux réunionnais d'être un peuple debout, je me ravise.Je me permets, de citer ceci: " On sait ce que l'on perd, mais on ne sait ce que l'on gagne". Ne m'en tenez point rigueur, je ne peux vous en citer l'auteur. Une femme ou un homme de bon entendement.
Je crois que je viens d'élargir mon cercle d'amis et cela me rassure.
Monsieur le Président du Conseil Régional, permettez-moi de croire que si les choses restaient en l'état, combien de réunionnais se verraient contraints à accepter de détruire leurs plus grandes ambitions, si celles-ci se restreignaient à occuper un emploi vert, qui par analogie des contrats d'avenir sont les seuls contrats qui n'ont aucun avenir.
Tout cela pour vous dire,que vous pouvez faire beaucoup mieux pour les réunionnais. Et je compte sur vous, comme je le ferai à l'attention des autres politiques.
Je vous prie, Monsieur le Président, de croire, malgré cette diatribe, en mon profond respect pour l'action que vous menez, qui vous le savez est perfectible par vos actions futures.

Monsieur LAPIERRE Daniel, un simple contribuable qui en n'a marre de payer des impôts pour privilégier la paresse.

19.Posté par Satya le 31/10/2014 15:56
L'état qui apporte 75% ou 90% des salaires a t-il prévu de faire l'évaluation des dispositifs d'emplois aidés.
Qui en sont les bénéficiaires ? Sur quels projets d'intérêt général ? Les bénéficiaires ont ils eu accès à une formation ? Est ce qu'ils ont pu se replacer sur de l'emploi marchand ?
Ce qui éviterait le clientélisme et la dépendance au ti contrat

20.Posté par Le canard déchaîné. le 31/10/2014 18:16
@BLUESHARK tu devrais aller faire du surf au spot des Trois-Bassins, tes collègues t'y attendent car apparemment tu leur manques. Déjà, que tu fais fuir les surfeurs... la mer ne te suffit plus... tu veins semer ta merde sur le net... ( ce n'est pas ton élément, et à lire les différents posts cela se confirme ).

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales