Politique

Didier Robert: "Le maintien du RSTA, une nécessité pour l'emploi local"

Communiqué du président de la Région Réunion, Didier Robert, sur la fin programmée du RSTA:


Didier Robert: "Le maintien du RSTA, une nécessité pour l'emploi local"
"François Hollande a fait de la lutte contre la vie chère et les monopoles en outre-mer une priorité de sa mandature.

La suppression du RSTA décidée par le Gouvernement de Jean Marc AYRAULT au 31 mai 2013 pénalisera inévitablement les 40 000 Réunionnais, qui constateront une baisse immédiate de leur pouvoir d’achat de 100€ par mois.

50 millions d’euros manqueront ainsi à l’économie de notre île. Cette mesure pénalisera inévitablement l’emploi local.

Cette suppression ne peut être envisagée en l’état; il est en effet incohérent d’avoir pu imaginer une telle décision sans concertation préalable des acteurs concernés et surtout sans en avoir examiné ses conséquences en termes d’impact sur la population.

Je demande instamment au Président de La République de revenir sur sa décision de maintenir à minima le RSTA jusqu’au 31 décembre 2013 et d’engager une étude mesurant les impacts d’une telle décision sur l’économie de notre île.

Didier ROBERT, Président de Région"
Lundi 27 Mai 2013 - 17:45
Lu 1584 fois




1.Posté par BIZARRE CE MEC!!!. le 27/05/2013 17:57
le petit flambeur de la REGION se reveille.??

2.Posté par Boa Bill le 27/05/2013 19:07
Didier Robert: "Le maintien du RSTA, une nécessité pour l'emploi local"

Il était Où, le didier robert pendant que le sarko avait augmenté de 500 milliards la dette de notre pays en seulement cinq ans !!!

Cet ancien maire du Tampon qui a mis la commune en faillite, remplaçant de l'autre tak condamné par la justice de notre pays... mesurera-t-il un jour le tort qu'il a fait subir aux entreprises du SUD en refusant, par simple calcul politicien, la voie de contournement du Tampon ?

Bertel de Vacoa

3.Posté par ladalle le 27/05/2013 19:08
ha oui si c'était encore sarkozy le president il aurait saluer cette décision il aurait meme dit cela fera avancer la réunion

4.Posté par REUNION le 27/05/2013 19:52
Mr ROBERT Cessez de dire des conneries comme d'habitude, vous et votre amis Michel FONTAINE Vous vous en foutez des Réunionnais tout comme le fait le Gouvernement, aussi n'oubliez pas que 2014 approche à grand pas
Cela fait un moment que l'on parle de la suppression du RSTA et que maintenant on vous entend
Espère que vous avez bien en profiter du Festival de Cannes sur la Croisette
De même vous parlez du RSTA et qu'en pensez vous du prix du billet d'avion d'Air Austral, soit disant que c'était une de vos priorité
Avant de demander encore quoi que ce soit au Gouvernement, qui de toute façon ne vous écoutera pas, commencer à balayer devant votre porte pour tarif des billets d'avion Air Austral, soit disant structure Réunionnaise
Vous vous en foutez car vous et vos collistiers ne payer vos voyages en avion

5.Posté par observateur le 27/05/2013 20:52
Pour une fois que c'est un gouvernement de gauche qui supprime un avantage pour des salariés, je comprends que la réaction de Didier Robert énerve les mecs de Gauche qui ne trouve rien de mieux que d'avoir des propos agressifs!

6.Posté par Sylvain le 27/05/2013 20:58
Soyons objectif!

Cette décision de Lurel n'est pas compréhensible.
Un mec de gauche qui enlève du pouvoir d'achat au travailleur, c'est incroyable!

Sur ce coup là Didier Robert comme tous ceux qui s'élèvent contre cette décision ont raison.

7.Posté par @REUNION le 27/05/2013 21:05
A celui qui se cache derrière le pseudo "REUNION", je crois que c'est lui qui dit des conneries et qui mélange tout sans vraiment comprendre de quoi il parle.

Didier Robert est dans son rôle et a raison de défendre les petits salariés qui bénéficiaient de ce petit coup de pouce.

L'on a encore quelque jour pour se battre pour que le gouvernement revienne sur sa position.

Mobilisons nous tous pour que le pouvoir d'achat des petits travailleurs soient sauvegardés.

8.Posté par P''tit travailleur le 27/05/2013 21:21
Hollande est-ce vraiment le moment de nous couper ce revenu ?

Je suis vraiment un âne d'avoir voter Hollande aux Présidentielles, il est entrain de nous baiser sur tout la ligne.

9.Posté par C''est maintenant qu''il dit ça ??? le 27/05/2013 21:40
... à quelques jours de l'échéance !!!

10.Posté par REUNION le 27/05/2013 21:57
@REUNION, qui a voter HOLLANDE? Qu'ils s'en mordent les doigts maintenant
Didier ROBERT que va t'il faire de plus ou vous apporter de plus?
Croyez vous qu'étant dans l'opposition ce gouvernement va l'écouter et faire machine arrière?
Regarder seulement pour le mariage homosexuels, ce gouvernements est rester figer sur ses positions
Croyez vous pas que certains petits salariés puissent prendre l'avion pour partir en vacance? Qu'a fait Didier ROBERT pour baisser tarif du billet?
Et Mr LUREL chaque fois qu'il vient à la Réunion, regarder seulement combien de personnes vont l'accueillir et l'applaudir. Que vient il faire mentir aux Réunionnais comme le font la plupart des élus de la Réunion

11.Posté par ndldlp le 28/05/2013 04:31
tant que la loi nimposera pas une gestion dynamique des dispositifs dexoneration de charge.rien ne changera.

12.Posté par ELFORDY Expedit le 28/05/2013 07:50
Une nouvelle qui fera le bonheur de tout le monde, possibilités de changer radicalement tout notre système social et mème de se passer de la moitié de la fonction publique et du trois quart de ploliticards sans compter disparition totale des syndicats et des manifs a la con pour la baisse de 10cts par ci la hausse de 5 euros par là adieu les fouteurs de merde style ratenon et autres . paru sur France24 hier un article qui commence a donner des sueurs froides a pas mal de monde, et à faire réfléchir beaucoup d'autres si ça dérange notre vision cet article ne passera pas par zinfo mais c'est pas grave vive internet ....

Les Suisses voteront sur le principe d'un revenu de base

L'idée d'un revenu de base inconditionnel d'environ 2 000 euros par mois pour tous les Suisses a obtenu les 100 000 signatures nécessaires pour faire l'objet d'un référendum au niveau fédéral. Le vote ne devrait pas avoir lieu avant deux ans.
Par FRANCE 24 (texte)

Selon le journal "Le Matin Dimanche", il s'agit d'une "des initiatives les plus décoiffantes jamais présentées" au vote dans le pays. Les Suisses vont voter sur le principe d'une allocation de base, appelée "Revenu de base inconditionnel" (RBI) de 2 500 francs suisses (CHF) par mois (2 080 euros) pour tous, sans condition ni contrepartie, selon une initiative populaire qui a réuni les 100 000 signatures requises à cet effet. Le projet prévoit en outre une rente de 1 000 CHF par enfant, soit 7 000 CHF (5 800 euros) par mois pour une famille avec 2 enfants.

Un vote dans deux ans
Le système de démocratie directe en vigueur en Suisse permet à tout un chacun de récolter 100 000 signatures sur un texte, appelé initiative, et de le soumettre ensuite au vote de l'ensemble de la population fédérale. Si le texte est adopté, les autorités politiques ont l'obligation de le mettre en œuvre, sur la base du principe que le peuple est souverain en Suisse. Il s'écoule en moyenne plus de 2 ans jusqu'à l'organisation du vote après le dépôt d'une initiative auprès des institutions fédérales.
Cette initiative, lancée il y a un an, s'inspire des thèses de l'utopiste français Charles Fourier (1772-1837). Elle a été déposée par trois comités pour qui le Revenu de base inconditionnel remplace le filet de la sécurité sociale, et "supprime les contrôles avilissants" auxquels doivent se soumettre les bénéficiaires d'allocations sociales, selon les mots de Bernard Jörimann, président du comité B.I.E.N. - Suisse, à l'origine de l'initiative.

"Mentalité de rentier"
Selon un ancien chancelier de la Confédération helvétique, Oswald Sigg, membre du Parti socialiste, "le RBI permet aux salariés de discuter d'égal à égal avec des employeurs, ils ne sont plus obligés d'accepter n'importe quelle tâche pour des raisons purement financières, mais choisissent celle qu'ils ont envie de faire".
Les syndicats ont d'ores et déjà fait part de leur opposition à ce texte, qui "risque de détériorer la situation des bas et moyens revenus". "Les salariés devront continuer à travailler 40 heures par semaine, mais pour un salaire nettement inférieur", estime Thomas Zimmermann, porte-parole de l'Union syndicale suisse. Selon Myret Zaki, rédactrice en chef adjointe de la revue suisse Bilan, "il s'agit d'un projet dogmatique qui crée une mentalité de rentier".

13.Posté par Anonyme le 28/05/2013 07:05
Très bien la fin de rsta !! Fini l'assistanat allez hop au boulot!

14.Posté par C'est très mauvais de se réveiller en sursaut comme ça ! le 28/05/2013 09:25
...

15.Posté par ELFORDY Expedit le 28/05/2013 10:23
Pour info :
Le revenu de base est « défendu sous des appellations et pour des motifs divers par des universitaires et des militants, des hommes d’affaires et des syndicalistes, des formations politiques de droite et de gauche, des mouvements sociaux et des organisations non gouvernementales, des altermondialistes que par des libertariens.

Implémentations

Canada

Le concept a été expérimenté par le Programme Mincome dans les années 1970 à Dauphin-ville (Manitoba) au Canada
Les résultats de cette expérience, pendant longtemps non étudiée, ont finalement montré que la désincitation au travail y avait été très faible durant la durée de l'expérience (quatre ans). De plus, d'autres conséquences positives non attendues ont été observées, comme l'augmentation de la durée des études des jeunes, une baisse de la criminalité et des hospitalisations

États-Unis
Aux États-Unis, quatre expérimentations sociales ont eu lieu entre 1968 et 1982. Ces expérimentations visaient à tester les comportements des citoyens vis-à-vis du travail s'ils touchaient un revenu garanti. Les chercheurs observèrent une désincitation plutôt faible au travail .

Alaska
En 1976, l'Alaska a mis en place l'Alaska Permanent Fund, un fond souverain dont le capital est basé sur les revenus miniers et pétroliers de l'État, et dont les revenus alimentent depuis 1982 un dividende universel versé le 30 juin de chaque année.
En 1999 un référendum interdit à l'État d'utiliser « une partie » des revenus du fond (84 % d'opposants). En 2011, chaque résident d'Alaska a reçu 1 174 dollars.

Inde
En partenariat avec l'UNICEF et co-pilotés par le chercheur britannique Guy Standing et l'activiste indienne en : Renana Jhabvala, des projets pilotes de revenu de base sont en cours dans des villages ruraux de l'Inde depuis janvier 2011 sur une base de 200 roupies par mois par adulte, et 100 roupies par enfant.
Près d'un an après le début de l'expérimentation, celle-ci a déjà montré des résultats positifs sur la nutrition, la santé, l'éducation, les infrastructures et l'activité économique.

Koweït
Le Koweït démarre en février 2012 une expérience d'allocation universelle inconditionnelle68 mais limitée dans le temps pour ses 1,155 millions de citoyens de 1 000 dinars/Citoyen (3 580 dollars/Citoyen).

Namibie
Une expérimentation a été menée en Namibie, dans le secteur de Otjivero - Omitara (environ 1 000 personnes à 100 kilomètres de Windhoek). Elle consiste à distribuer chaque mois pendant deux ans (à partir du premier janvier 2008) à chaque habitant enregistré 100 dollars Namibiens.

Au bout de quelques mois d'expérimentation, la criminalité a baissé, la sécurité alimentaire de la population a augmenté, l'absentéisme à l'école a diminué, et des micro-entreprises se sont mises en place qui revitalisent le tissu économique et social du village. Globalement les revenus des habitants du village ont augmenté de 29 %, soit plus que le revenu supplémentaire octroyé par le programme. Le chômage a également diminué dans le village.

Royaume-Uni
Le gouvernement de Tony Blair a mis en place, en mai 2003, le Child Trust Fund, une mesure proposée par Bruce Ackerman afin de fournir à chaque enfant un « capital de base » à ses 18 ans .

Singapour
En 2011, Singapour met en place un « dividende de croissance » redistribué à tous les singapouriens adultes .

Projets gouvernementaux
Au Brésil, la loi 10 835, approuvée sous le gouvernement Lula, prévoit d'étendre progressivement l'application du programme Bolsa Família (créé en 2003) jusqu'à instauration complète d'une allocation . En février 2008, près d'un tiers de la population brésilienne bénéficiait de ce programme .

En Catalogne, une ILP (Initiative populaire) est lancée depuis janvier 2013 pour que soit débattue au Parlement catalan la possibilité d'un "Revenu Garanti de Citoyenneté" (RGC). Si le mouvement pour l'adoption de cette loi est composé de certains défenseurs locaux du revenu de base (Red Renta Básica, Justícia i Pau, ATTAC,…), le RGC n'en resterait pas moins une aide conditionnelle, qui répondrait à une situation de pauvreté (proche du RSA (Revenu de solidarité active) en France). Le RGC ne peut donc pas être considéré comme un revenu de base, par nature, inconditionnel .

Des membres du Congrès américain ont proposé la mise en place d’un tel revenu, en Irak, sur le modèle de l'Alaska Permanent Fund . Soutenu par l'envoyé de l'ONU Sérgio Vieira de Mello et la Banque mondiale, la mesure a été suspendue depuis la mort de de Mello .
L'initiative populaire fédérale « Pour un revenu de base inconditionnel » a été lancée le 11 avril 2012 et doit rassembler 100 000 signatures d'ici au 11 octobre 2013.
L'initiative citoyenne européenne pour un « revenu de base inconditionnel » a été lancée le 14 janvier 2013 et doit rassembler un million de signatures d'ici au 14 janvier 2014 pour être examinée par la Commission européenne .
i[

16.Posté par n o e le 28/05/2013 10:50
Anonyme : RSTA signifie boulo non ? Si tu l'as c'est que tu bosses !

17.Posté par Zarboutan le 28/05/2013 11:01
Tiens, tiens... On n'entend plus nos "dépités" sur ce sujet ! Ils ont pourtant été très vaillants et se sont bien démenés pour faire aboutir le mariage homo, une loi qui n'a rien à voir avec les préoccupations immédiates de la Réunion et qui a finalement rapporté quoi aux réunionnais ? Allo, Volody, Orphé, Bareigts, Fruteau... allo, allo ! Parlez plus fort, on ne vous entend pas ! Ceux qui vous ont fait "princes et princesses" s'en souviendront le moment venu !

18.Posté par DOM le 28/05/2013 11:28
démagogie Robert cette disposition était provisoire et provisoire c'est pas éternelle.

19.Posté par ELFORDY Expedit le 28/05/2013 12:11
L'Europe propose une pétition pour cette mesure de salaire a vie

https://ec.europa.eu/citizens-initiative/REQ-ECI-2012-000028/public/signup.do

20.Posté par Balbuzik le 28/05/2013 15:34
Un documentaire explicatif parle très bien de tout ça. Sur You Tube, tapez :

"Le Revenu de Base"

Ce documentaire montre par exemple que le système du revenu garanti a été PENSE et qu'il ne s'agit pas de donner 2000 euros à ceux qui ne veulent rien foutre comme c'est présenté ici.
C'est une allocation qui est garantie par individu et est cumulative avec les revenus du travail.
Chaque personne en dispose de sa naissance à sa mort du simple fait d'exister.
Sur la question précise des salaires, chaque personne est noté selon un barème , nombre d'enfant à charge, conjoint, etc... et la différence de revenu entre un salarié vivant seul doit être égal à celle d'un père de famille effectuant les mêmes tâches que ce dernier.
Bref, si vous prenez le temps de regarder ce documentaire, vous comprendrez à quel point la désinformation est inacceptable.
A bon entendeur.

21.Posté par ELFORDY Expedit le 28/05/2013 17:59
Vous avez raison, mais pour l'instant rien n'est pareil, chaque pays, chaque culture, utilise SA vision du système, l'essentiel, ce n'est le montant ni le mode de calcul, c'est de permettre à la société de vivre, mais de vivre dignement, nous n'allons pas faire la guerre des mots ou des conceptions existantes dans les commentaires, on peut en trouver des milliers sur le net chacun a ses propres arguments, pour l'instant il faudrait avancer et concrétiser cette affaire, le monde est en train de changer, la société évolue, moi j'essaie personnellement d'apporter ma petite contribution afin de mettre en place ce concept d'avenir, je ne me pose qu'une seule question SERONS NOUS CAPABLES DE NOUS BATTRE CONTRE CEUX QUI VEULENT METTRE EN PLACE LE "NOUVEL ORDRE MONDIAL"???? Parce que là, on sera dans le caca....il ne faudrait pas vous limiter a lire seulement le premier blog qui ne veut rien dire, il faudrait aussi regarder les autres articles de ce blog qui traitent très bien le sujet, réflechir et comprendre c'est important merçi.

22.Posté par Allez Didier... le 28/05/2013 19:46
Une tisane et au lit, rendors-toi sagement comme avant.

23.Posté par quelle efficacité ? le 28/05/2013 20:01
C’est une déclaration … OK
Mais M. Robert s’engage-t-il vraiment ?
Quels moyens se donne-t-il pour aboutir et faire plier le gouvernement ? Je n’ai rien lu de tel …

Pour moi cette déclaration c’est le service minimum minimorum, ça permettra de dire qu’il n’a pas rien fait, mais en quoi ça peut faire revenir le gouvernement en arrière ?
Franchement je ne vois pas.

Une déclaration commune de tous les élus par exemple, voilà qui aurait une autre gueule …
Ils ne sont pas capables de dépasser leurs intérêts particuliers et se ressembler pour l’intérêt commun ?

24.Posté par ELFORDY Expedit le 29/05/2013 08:27
Pour mes cousins réunionnais, une jolie fleur de mon ami Serge lacour:


Didier ROBERT nous a exposé, l’autre jour, son choix pour la « Régionalisation des emplois ».

Je n’ai jamais beaucoup aimé ces sursauts de régionalisme comme précédemment la « Préférence régionale » ou pire la fameuse « Ségrégation intelligente » d’un ex-maire adjoint de St Denis. Chaque entreprise ou chaque collectivité doit pouvoir employer qui elle veut, quand elle veut, sans faire tout ce bruit qui n’est en fait qu’une opération démagogique et pré-électorale. On sait pertinemment que le tuyau, le plan, la recommandation, la famille, les amis, le favoritisme, les affinités ont toujours fonctionné lors des recrutements, ici et ailleurs. Encore faut-il que ce soit fait discrètement et ne pas en faire un «slogan ni une règle d’or ».

Mais, je lis dans la presse que notre bon Président est à Cannes avec Mme la Sénatrice de l’Irt, pour « vendre » la destination : « Réunion, terre de tournage ». Et goyavier sur le gâteau-patate, je lis aussi que la région paye 35 % des frais aux producteurs, réalisateurs, auteurs …… qui voudront bien venir tourner leurs films à la Réunion.

Généralement les retours de notoriété pour l’île se limitent à l’inscription au générique de fin des films de cette formule laconique : « Merci à la Région Réunion pour son accueil ». Car dans 99% des cas, les films n’ont aucun rapport avec la Réunion, tout le personnel et les comédiens sont importés et la postproduction se fait en métropole.

Aussi, à la Régionalisation des emplois ne pourrait-on pas ajouter la Régionalisation des emplois de comédiens, réalisateurs, auteurs, techniciens et producteurs ?.

Les talents existent à la Réunion, mais doivent-ils se rendre sur la croisette à Cannes tous les ans pour entendre dire que « la Réunion est une terre de tournage », et que 35 % des frais sont pris en charge par la Région ? . Alors qu’ils ne cessent de solliciter, de soumettre des projets, de proposer des scénarios à la même Région sans aucune réponse en retour ou en ne recevant qu’une petite monnaie.

Après plusieurs voyages aux Seychelles pour les « Iles Vanille », , notre bon Président est à Cannes pour « Réunion terre de tournage »., suivons les aventures de Didier chez les Incas, sur la lune, chez les Egyptiens ( pour leur vendre le concept des pyramides à l’envers) … je sens qu’on va s’amuser. Dommage que cela se finisse en 2014. Serge LACOUR

25.Posté par SOLEIL le 29/05/2013 14:14
Les Voyages Mr ROBERT en profite depuis qu'il est élu, mais bientôt cela cessera.
Qu'a t'il fait depuis qu'il est a la Région? Et que fait son amie FAREYROL depuis qu'elle a été rapportée à l'IRT et Sénatrice?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales