Economie

Didier Robert: "La coopération c'est compliqué, mais c'est une voie essentielle"

Le président de la Région Réunion, Didier Robert, a tenu, hier à l'occasion d'une conférence de presse, à faire le point sur les enjeux de la coopération régionale, en rappelant à la fois les ambitions de la collectivité en la matière et en répondant, aussi, aux interrogations éventuelles de la population sur la question...


Didier Robert: "La coopération c'est compliqué, mais c'est une voie essentielle"
Avec une enveloppe européenne de 63 millions d'euros prévue pour soutenir la coopération régionale sur la période 2014-2020 (le crédit était de 35 millions d'euros sur 2007-2013), plus environ 15 millions de budget régional alloué à ce volet, la Région Réunion détient 80 millions d'euros pour renforcer et développer la coopération régionale sur les années à venir.

"C'est beaucoup, et peu à la fois", résume le président de Région, Didier Robert, "il faut faire des choix. Nous menons une politique ambitieuse, et ma responsabilité en tant que patron de cette collectivité est d'envisager toutes les pistes possibles, sans rien laisser au hasard. (...) La coopération c'est compliqué, mais c'est une voie essentielle", poursuit-il.

Didier Robert entend renforcer la coopération régionale sous l'angle économique. Rien que sur le mois de juin, il cite la facilitation des échanges avec la réouverture de la ligne directe d'Air Austral, Réunion-Seychelles, ou encore la foire internationale de Madagascar où déjà une quarantaine d'entreprises réunionnaises y travaillent de façon régulière.

Partant du constat ancien que la Réunion est toujours très dépendante de la métropole, que le taux de chômage reste élevé à l'aube du million d'habitants, Didier Robert veut relever les défis économiques à travers "l'expansion et l'ouverture" de la Réunion. Il y croit d'autant plus fort que "si en métropole, il parait peu vraisemblable de retrouver une croissance aussi élevé qu'il y a quelques années, à l'inverse, à côté de chez nous, il y a l'Afrique, l'Inde, la Chine dont les taux de croissance vont probablement exploser", argumente le président de la pyramide inversée.

Didier Robert a la volonté d'être "plus offensif" et de poursuivre les efforts effectués les 4 dernières années. "En 2013, 23.300 touristes sont venus à la Réunion dans le cadre des combinés entre les îles. Sans le dispositif des Iles Vanille, nous n'aurions pas eu les chiffres touristiques que nous avons obtenus l'an dernier. Ceci est la traduction concrète de la réussite du produit", commente-t-il fièrement.

Autre indicateur, l'augmentation sensible des entreprises réunionnaises travaillant à l'export: De 550, elles sont passées à 870 en 3 ans. "Le volume global d'exportation, 300 millions d'euros, équivaut à tout ce que le tourisme peut nous apporter (314 millions d'euros). Et c'est peu, l'enjeu en terme d'activité économique et d'emploi est colossal", rapporte encore Didier Robert.

On l'a compris, la coopération régionale est l'un des fers de lance de la politique régionale. "J'ai en perspective de trouver les mécanismes d'intégration, et de faire que la Réunion, avec ses atouts incontestables, ne reste pas isolée". Et une fois n'est pas coutume, en l'absence de contrainte financière, la collectivité n'a plus qu'à faire ses preuves…
Vendredi 25 Avril 2014 - 07:35
Lu 858 fois




1.Posté par BLUESHARK le 25/04/2014 08:52
Merci à Didier ROBERT pour toutes ces actions en vue de mieux promouvoir notre île.

Nous savons tous que les Seychelles attirent un public de "Haut de gamme"! Plus notre île sera vue et connue par ce type de visiteurs, de touristes plus nous aurons de chance de les attirer vers chez nous!

"Qui ne sème pas au printemps mendiera en automne!"!!!

Votre travail est IMPORTANT ET NECESSAIRE.

Je suis convaincu que votre stratégie la meilleur!!! Ne vous inquiétez pas des remarques de ces détracteurs qui ne cesse d'aboyer, exactement comme le Ti Roquet de St-Leu!

Monsieur le Président de Région, vous avez tracé une route, FONCEZ! Nous avons besoin d'hommes et de femmes actifs, pro-actifs, capables de faire avancer la Réunion.

2.Posté par Objectif le 25/04/2014 12:29
Oui la coopération régionale avec les pays de la zone Océan Indien est essentielle pour La Réunion.
Elle profite à la Réunion, elle profite aux autres pays. C'est une échange gagnant gagnant.
La formation, l'économie, la culture, le tourisme... tant de domaine dans lesquels nous avons à partager avec nos voisins pour permettre à chacun d'avancer.
Et les retombées économiques pour notre pays ne peuvent être que profitables, pour l'exportation, pour le tourisme...
La Réunion c'est La France et l'Europe dans l'Océan Indien, la France et l'Europe ont aussi à gagner en accompagnant de façon plus marquée l'investissement réunionnais dans la coopération régionale indianocéanique.
Les efforts faits dans les autres pays de l'Océan Indien n'est pas de l'argent jeté ailleurs en lieu et place d'aides sociales sur le plan local comme beaucoup veulent laisser penser.
Le "retour sur investissement" est la création de richesse, et c'est celle là même qui permet le développement économique de notre île et qui permettent de mieux de répondre aux réalités sociales locales de façon durable.

3.Posté par Nono le 25/04/2014 13:52
@2. L'exportation et le tourisme.

- Qu'est ce qui est exporté depuis la Réunion vers les îles de la zone Océan Indien ? Le sucre, le poisson congelé et les ananas, ils ont déjà, en moins cher (monnaie et coût de la vie oblige). Ha si, peut être des 4x4 en fin de vie vers Madagascar...

- Que viendraient chercher à la Réunion des touristes des îles de la zone Océan Indien qu'ils n'ont pas chez eux? Je dis bien touristes, pas migrants économiques.

4.Posté par marie le 25/04/2014 14:04
Essentiel pour qui? certainement pas pour le petit peuple.

5.Posté par polo974 le 25/04/2014 17:17
Paris-Londres 70 euros
Réu-Maurice 200 euros

trouvez l'erreur...

6.Posté par BLUESHARK @ Nono le 25/04/2014 18:04
Votre défaitisme me sidère!

Si s'était Paul Verges qui avait mené ses actions vous seriez en train d'applaudir! Vous me faites rire avec vos commentaires qui n'ont aucun sens!

7.Posté par zarboutan le 25/04/2014 21:56
la coopération est essentielle pour que le président bat'1 carré et plusieurs carrés c'est mieux surtout lorsqu'il fait profiter à copains et coquins.

@ post 5 ça fait cher le carré dans les îles vanilles !

8.Posté par ti coq lé doux @ blueshark et zobjectif le 25/04/2014 22:27
BLUESHARK, et Zobjectif sont 2 poissons nettoyeur et suceur de la cellule propagande régionale grassement payés à la lèche.

9.Posté par zarboutan le 26/04/2014 07:13
un candidat sortant qui part si tôt en campagne est aux abois !
Mais il est tellement avide de pouvoir et d'être la vedette,
qu'il va se trouver très vite en "vidette"

il va être croqué au moins par 3 requins ! et pas des requinettes !

De plus La Réunion n'est plus en confiance ! et les réunionnais sont intelligents pour sortir ce petit candidat sans envergure (petit par l'esprit et non par la taille que je respecte)

10.Posté par Nono le 26/04/2014 08:47
@6 BLUESHARK c'est vous qui êtes risible, avec votre propagande Didier Robert à deux sous (que ce soit la NRL ou la coopération régionale) . @8 comme d'autres ne s'y trompent pas, vous êtes vraiment gros doigt. Incapable en plus de répondre à des arguments autrement que par l'invective.

Répondez simplement à ces interrogations que nous nous posons:

- Qu'est ce qui est exporté depuis la Réunion vers les îles de la zone Océan Indien ?

- Que viendraient chercher à la Réunion des touristes des îles de la zone Océan Indien qu'ils n'ont pas chez eux?

- Pourquoi un Paris-Londres qui dure une heure coute 70 euros, alors qu'un réunion-Maurice qui dure 20 minutes coute 200 euros, quand votre champion est président du conseil de surveillance d'AA ?(bonne question @5)

Merci pour vos réponses.

11.Posté par ti coq lé doux @ nono le 26/04/2014 09:46
ce ne sont que des constats et non des invectives ! Vous l'avez senti passer la grosseur désolé je ferai attention et je ferai un effort de finesse avec le petit "nextime".

cependant même si la question était posée aux "propaglandeu"r je m'aventure à vous répondre pour le fun

- Qu'est ce qui est exporté depuis la Réunion vers les îles de la zone Océan Indien ?
du fric, du sexe, plus sérieusement de ce que je suis certain de la formation, des solutions de traitement des eaux eh oui une pme réunionnaise qui est bloquée ici par les lobbies mais qui perce à l'export !!! bravo edm!
- Que viendraient chercher à la Réunion des touristes des îles de la zone Océan Indien qu'ils n'ont pas chez eux?
pour les plus riches : les soins médicaux, le tourisme de santé

- Pourquoi un Paris-Londres qui dure une heure coute 70 euros, alors qu'un réunion-Maurice qui dure 20 minutes coute 200 euros : la concurrence entre de nbreuses Cie yc low cost, le marché de millions voyageurs, l'amortissement plus rapide du matériel...
il est que le président cumulard aurait pu faire preuve de plus d'ingéniosité pour faire baisser les prix! pour être objectif ils baissent pendant longtemps le vol maurice à + 285e aujoud'hui à 159e

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales