Politique

Didier Robert : "L'endettement est aussi un investissement"

Point d'étape global ce matin à Saint-Gilles où l'équipe régionale a renouvelé son souhait d'aller encore plus vite dans son plan de relance régional "sans précédent" engagé voilà un an.


 
Aller vite et fort. Le message du président de Région, Didier Robert, a été martelé ce matin. Entouré de chefs d'entreprises ayant bénéficié d'aides régionales, il n'a pas manqué de rappeler l'utilité du plan de relance "sans précédent" à la Réunion qui, élaboré en 2010, continue de se déployer. Si la lecture des différentes théories économiques peuvent s'affronter, tous ces millions engagés depuis un an sont avant tout "un investissement", selon l'exécutif régional.

"Il n'y a pas de politique ambitieuse sans un choix délibéré envers des secteurs d'activités locomotives", a commenté Didier Robert. Voilà un an, les élus régionaux ont en effet fait le choix de privilégier des secteurs porteurs que sont les filières agro-alimentaires, les technologies de l'information et de la communication ainsi évidemment que le tourisme. "Ce sont des secteurs locomotives mais cela ne veut pas dire que l'on oublie le reste", s'est défendu le président de Région.

Un nouveau lycée TIC pour Saint-Denis

Les chiffres n'ont pas tardé à pleuvoir. Actualité oblige, Didier Robert n'a pas manqué de faire allusion au fait-divers qui a touché une école du Tampon, l'effort régional dans le bâti scolaire et universitaire atteint les 60 millions d'euros en 2011. La mise aux normes pour l'accessibilité aux personnes en situation de handicap, la rénovation thermique ou encore la remise à niveau technique et fonctionnelle des bâtiments reste le mot d'ordre des établissements faisant partie du plan de relance économique.

Enfin, sur ce volet éducatif, des précisions sont venues compléter l'annonce de sortie de terre d'un nouveau lycée polyvalent à Saint-Denis, d'une capacité de 1.300 places et spécialisé dans les nouvelles technologies et la communication audiovisuelle.

Peu d'élus mais surtout des chefs d'entreprises autour du président ce matin
Peu d'élus mais surtout des chefs d'entreprises autour du président ce matin
Puisque la circulation routière est aussi une épine dans le pied de toutes les majorités qui se sont succédées à la pyramide inversée, l'équipe régionale a rappelé ses axes de bataille.

"Des musées laissés à l'état d'abandon"

Parmi les grands chantiers dont les travaux ont été initiés en 2011, on retrouve le chantier du pont de la Rivière Saint-Etienne pour lequel 80 millions d'euros ont déjà été engagés, ou la déviation de Saint-Joseph dont le montant des travaux approche les 36 millions d'euros. Des aménagements paysagers, des réfections et des améliorations sur l'ensemble du réseau pour un montant de plus de 21 millions d'euros sont également en cours. Au total, c'est a minima 24 opérations qui sont lancées un peu partout dans l'île.

Enfin, de ce menu consistant, notons le coup de griffe du président de Région à l'égard de la politique culturelle à "l'état d'abandon depuis 10 ans". Allusion faite aux deux fers de lance muséologiques sous la coupe de la collectivité : Stella Matutina et la Maison du Volcan. Pour le premier musée, les travaux débuteront en novembre pour une livraison fin 2012. Pour le second, ils se concentreront sur la réhabilitation du bâtiment existant d'une surface de 1.725 m2, l'extension d'une surface de 1.087m2 et les aménagements des extérieurs. Un dernier chiffre pour la route. L'enveloppe des travaux (études, travaux et scénographie) est de 11 millions d'euros. 
Jeudi 8 Septembre 2011 - 11:37
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1621 fois




1.Posté par Tek le 08/09/2011 11:51
Dans son cas, la prise de poids est aussi un régime non ? Il a triplé de volume. Qu'il fait bon être homme politique.

2.Posté par metencor le 08/09/2011 12:24
Avé Didier!

3.Posté par ndldlp le 08/09/2011 12:27
1/ la Région possède t elle des locaux à St Gilles ?
2/ l'endettement = investissement..à croire que larousse ne lit pas l'actualité brûlante de ces quatre dernières années... le keynésianisme a vécu !
3/ les deux fers de lance ? à mourir de rire. culture, volcan et canne n'ont rien à voir. le volcan n'a rien de culturel, la canne encore moins. sinon on pourrait assimiler les déchets trop nombreux dans les ravines et les accotements également à de la culture..
4/ réhabilitation des bâtiments ? de là à dire que rénovation rime avec projet culturel, faut pas exagérer. par ailleurs, cette thématique devrait être l'occasion pour lui, de rappeler aux élus cumulards qui siègent à titre d'autres mandats que celui régional, dans les SEM d'aménagement, que les bâtiments locatifs soient réhabilités.. vaine demande de toute manière. ceux là ne siègent que pour les jetons, frais de bouche et billets d'avion.

pour finir, il est fait allusion à des secteurs d'activité locomotives...une façon de confirmer la renonciation au tram train ??

4.Posté par timagnola le 08/09/2011 12:59
...tout comme les charges de fonctionnement démesurées, les subventions pipo (Voir le projet SWAC sur lesquelles les incertitudes sont telles qu'un simple "droit de regard" du 10 ème de la subvention allouée aurait suffi...), tout cela traduit donc un investissement corrélatif et ainsi un fort endettement, ma bonne dame. Notre MUSEE-HOMME expert comptable peï a tout compris. Qu'est ce que l'on ne fait pas avec l'argent...des autres ? Le syndrome Robert est en marche ! KOUL PA NOU !

5.Posté par lol le 08/09/2011 13:11
aller dire sa au personne surendetté. Mr le banquier je ne suis pas endétté je fais des investissement

6.Posté par Jean Michel le 08/09/2011 13:42
Je vous encourage dans votre action.
Vous êtes en train de propulser la Reunion vers un développement sûr et durable.

7.Posté par kaloupillé le 08/09/2011 14:18
Mr Didier ROBERT c'est bien de vouloir Acompagner mieux les Entreprises Réunionnaise des Efforts ça donne envie d' avancer mais il faut aller arracher les racines du mal qui rongent les Réunionnais et les empêchent d' avancer , vous êtes Jeune montre nous q'un Réunionnais peut aussi bien faire que certains Fonctionnaire de la Métropole mais pour ça il faut avoir la capacité de raser les Murs et enlever les mauvaises HERBES....
EXEMPLE : des Pensions trés EXOTIQUES ? les Fonctionnaires de L' ETAT qui prennent leur Retraite en OUTRE- MER ou qui terminent leur Carrière la Bàs voient leur Pension Majoré de 35 % à la Réunion et MAYOTTE et de 75 % en Nouvelle Calédonie en Polynésie Française ( Tahitie , Bora- Bora , Wallis et Futuna le tout Exonéré de C.S.G. et C.R.D.S.plus de 32 000 Fonctionnaires profitent de ces Pays des SUPERS Retraites ils sont de plus en plus nombreux à s'installer dans les Iles à la Réunion , ils sont désormais plus de 18 000 c'est à dire plus de 50 % de plus qu'il y a 5 Ans en Polynésie plus d'un Millier Suplémentaire ont débarqué chaque Année les Pensions crévent les Plafonds ( une CAGNOTTE de 1472,508 par AN qui représente prés de 33 000 pour chacun tout ça pour se Doré la Pilulle les plus Opportunistes ne Résistent pas à la FRAUDE certains Fonctionnaires pour Bénéficier du JACK- POT restent en Métropole et Déclarent une Adresse Fictive en OUTRE- MER depuis 1989 le Nombre de Bénéficiaires à Triplé plus de 500 Cas de Fraude à la Réunion de telles Dépenses plombent L' Economie Locale , Inflation des Prix Spéculations Immobillière , Crise de Tourisme ( une Provocation quoi ) alors que dans ces Régions le Chomage atteint le Records en 10 Ans le cout de ces supers Retraites des Fonctionnaires à plus que Triplée
AGISSEZ pour en finir avec les Privilèges Insensés des Fonctionnaires D' OUTRE - MER des Affaires Sociales des Finances Déposent régulièrement des AMENDEMENTS pour Supprimer les Majorations de Pensions la haute Administration admet que ces privilèges sont Inéquitables et Injustifiés seuls les Elus D'OUTRE- MER par Souci de Clientélisme résistent encore mais face à la PRESSION faites la Différence Signé une Pétition alors que l' Avenir de la Retraite n'est pas Assuré et que la plupart des Français qui profitent les Retraites de JACK POT des Fonctionnaires D' OUTRE- MER sont devenus INTOLERABLES si les Responsables Politiques comme vous et d'autres Mettaient fin à cette Dérivent INACEPTABLES à Méditer !!!

8.Posté par JORI le 08/09/2011 15:19

"L'endettement est aussi un investissement" , c'est exactement ce que j'ai dit à mon banquier et pourtant mon prêt a été refusé. Peut être pas suffisament important pour en arroser le sable.

9.Posté par bouboul974 le 08/09/2011 15:34
"Les chiffres n'ont pas tardé à pleuvoir. Actualité oblige, Didier Robert n'a pas manqué de faire allusion au fait-divers qui a touché une école du Tampon, l'effort régional dans le bâti scolaire et universitaire atteint les 60 millions d'euros en 2011."
ah bon! donc il fallait attendre que les travaux soient financé par la Région !!!! et en attendant un gamin se fait électrocuter quand il y a aura un Décès les sous arriveront peut-être ?

10.Posté par zarikonoir le 08/09/2011 15:42
Le seul pays européens qui s'en sort économiquement c'est l'ALLEMAGNE. Or son économie n'est pas basée sur le tourisme. Le seul secteur qui procure de grand bénéfice c'est l'industrie qui entraine la demande en service donc développe l'emploi.
Si la Réunion veut augmenter son niveau d'emploi elle doit augmenter ses capacités industrielles. Les réponses sont sous nos yeux mais on regarde dans la mauvaise direction. Vouloir combattre le chômage en se tournant vers le tourisme et la canne à sucre c'est vouloir allumé une bougie un jour de grand vent.
Certes c'est chic mais quand on dispose d'une torche c'est utopique.
Arrêtons l'importation massive de produits finis, importons les matières premières et faisons les transformations sur place (de la voiture aux jouets, de l'eau au vin, de la pomme à la compote).

11.Posté par sansblague le 08/09/2011 15:44
Didier ROBERT est à l'identique de son mentor SARKOZY qui va arriver à nous faire croire que toutes les dépenses de SARKO relèvent de l'investissement ( l'avion présidentiel, les fours présidentiels, augmentation de son salaire, cigares de Blanc, avion d'Estrosi et de Joyandet, appart de Fadela, les week-end de Fillon à 20000€, virée à bord de Sarko aux USA pour aller faire un petit bisou à Louis, les sondages de Buisson, etc....).

La France est le 19e pays le plus endetté au monde, par rapport à son PIB) .
Dette française à fin 2004 : 1 079,5 milliards d'euros, soit 65,2 % du PIB (INSEE)
Dette française à fin mars 2011 : 1646,1 milliards d'euros, soit 84,5 % du PIB (INSEE)
Déficit public français 2011 : 98,5 milliards d'euros (soit 3123 euros par seconde soit 25,876 € par habitant. (source internet)

Et ce gouvernement cynique a exigé que les banques apposent sur leurs pubs:
« Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. »
(article 4 de la loi n° 2010-737 du 1er juillet 2010 portant réforme du crédit à la consommation)

12.Posté par polo974 le 08/09/2011 15:46
un nouveau lycée polyvalent à Saint-Denis, d'une capacité de 1.300 places et spécialisé ...

polyvalent et spécialisé
totoche, c'est le fer de lance de ma boule de pétanque...

Allez, vas-y dépense l'argent que tu n'as pas, comme ton modèle super sarko qui a explosé la dette de la France...

13.Posté par metencor le 08/09/2011 16:51
"L'endettement est aussi un investissement" enfin une parole d'évangile. La population du Tampon voit d'ailleurs tous les jours les investissements faits pas Didier robert en regardant le niveau d'endettement de la commune. Le gars lé trop fort. Kiffant je dirai même.

14.Posté par niveau..x le 08/09/2011 18:09
Le niveau d'endettement indique le niveau d'enterrement !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales