Economie

Didier Robert: "Je ne veux plus que Paris et Bruxelles dictent leurs règles"

Ce matin, en marge de la présentation du SRDE au Moca à Saint-Denis, Didier Robert, président de la Région Réunion, a donné son point de vue sur les dossiers réunionnais "délicats" tels que la défiscalisation, l'octroi de mer ou encore l'acte III de la décentralisation. L'occasion pour le président du Conseil régional de demander d'élargir les "compétences" des collectivités territoriales sans toucher pour autant au statut de la Réunion.


Didier Robert: "Je ne veux plus que Paris et Bruxelles dictent leurs règles"
Au pupitre devant le monde économique, Didier Robert s'est montré "offensif" et s'en est pris tour à tour au gouvernement et à Bruxelles, sur la défiscalisation, l'octroi de mer ou encore la décentralisation. Partant de la situation difficile que traverse actuellement la Réunion "du jamais vu depuis une vingtaine ou une trentaine d'années", Didier Robert souhaite la "mobilisation" de l'ensemble des acteurs pour apporter des "réponses" à la dégradation économique et sociale à la Réunion.

"Concernant la défiscalisation, il ne s'agit pas d'une niche fiscale mais d'un levier important pour le développement économique pour notre territoire. Enlever ce dispositif serait équivalent à emprunter une mauvaise route. Je me battrai contre sa remise en cause. Mais il faut être mobilisé et vigilant sur ce sujet si nous voulons être entendus. Les solutions proposées par le gouvernement ne répondent pas à la situation réunionnaise", explique Didier Robert.

Le même constat est fait sur l'octroi de mer. Le dispositif actuel doit prendre fin en 2014. La Région prône la réforme du dispositif actuel tout en le maintenant. "On doit être entendu mais aujourd'hui ce n'est pas le cas. Même si le ministre des Outremers (ndlr : Victorin Lurel) nous a écouté, il a décidé de faire cavalier seul", souligne-t-il.

"Nous sommes isolés et nous ne pouvons pas répondre aux responsabilités qui sont les nôtres"

Les travaux sur l'acte III de la décentralisation sont actuellement en cours. Tout le monde fait entendre sa voix au sujet d'un possible abandon de l'amendement Virapoullé ou article 73-5 de la Constitution. L'enjeu pour les collectivités territoriales de la Réunion est d'importance. Si l'amendement venait à être supprimé, les collectivités auraient plus de pouvoirs. "Nous sommes isolés et nous ne pouvons pas répondre aux responsabilités qui sont les nôtres. Les dispositions locales sont validées au niveau national et européen. Une situation pas admissible", précise Didier Robert.

"Sans changer de statut, le fait d'octroyer davantage de compétences aux acteurs locaux permettra de prendre des décisions localement. C'est un des virages les plus importants à prendre maintenant. L'acte III de la décentralisation est primordial mais pour cela il faut obtenir la mobilisation des collectivités pour parler d'une même voix", ajoute le président de Région.

Pour Didier Robert plus question que les décisions viennent d'en haut: "Je ne veux plus que Paris et Bruxelles dictent leurs règles". Dans cette optique, le président du Conseil régional entend rencontrer prochainement le gouvernement pour évoquer ce sujet.
Vendredi 22 Mars 2013 - 15:47
Lu 3145 fois




1.Posté par Boa Bill le 22/03/2013 15:10
"Je ne veux plus que Paris et Bruxelles dictent leurs règles".....

ATPR ! Comique un jour, comique toujours !

"Je ne veux plus... !" ... nous dit le monsieur, comme un pauvre marmaille qui dit ce qu'il veut et ce qu'il ne veut plus... et à qui toute la famille devrait se soumettre.

Pourquoi donc a-t-il toujours tout accepté tant que la droite était au pouvoir ? Les règles n'ont pourtant pas changé depuis mai 2012 !!!

Bertel de Vacoa

2.Posté par CITOYENS.? le 22/03/2013 15:13
tout d'un coup ce président de région se rend compte de l'isolement de la REUNION!!. pas très clairs tout cela..???

3.Posté par wb le 22/03/2013 15:18
Robert copie sur Robert !!!! Didier mets toi derrière Thierry ce sera mieux , car la copie n'égalera jamais l'originale

4.Posté par Robert De Niro le 22/03/2013 15:20
Alors Tonton !
Un Robert en cache un Autre !
Y Manque plus que Julia !
Li o moin ,y dit pas Décolonisation !
Li sait cause la France !!
Li sait parle Politique ! et non Polémique !
Titi , aprenne avec li cosé !

5.Posté par Observateur le 22/03/2013 15:31
Bravo!
C'est l'attitude que La Réunion doit avoir si elle ne veut pas être emportée par la spirale négative de la France et de l'Europe.
Notre réalité est différente de celle de Paris ou Bruxelle.
Autour de nous des opportunités existent et sont ignorées par Paris et l'Europe, voire même Paris et Bruxelle nous empêchent par leurs lois débiles d'avancer dans la zone.

6.Posté par YANIS PAYET le 22/03/2013 16:08
L'amendement VIRAPOULLÉ : un verrou de sécurité contre la dérive institutionnelle.

Certains élus manœuvrent en coulisses pour supprimer certains alinéas de l'article 73 de notre Constitution. Que veulent-ils réellement ?

Une Assemblée unique sans référendum alors que justement l'amendement Virapoulé garantit cette consultation ? Nos politiques auraient-ils peur de l'avis du peuple?

Des lois "péi" pour consolider le pouvoir de nos politiques, confisquer encore plus la démocratie et par-là même fabriquer des pauvres en masse, ou se protéger des procédures pénales quand l'on sait le degré de corruption dans cette sphère, ou encore supprimer la sur-rémunération des fonctionnaires ?

Ou les deux pour conduire la Réunion dans l'abîme social et économique via l'autonomie ?

A-t-on besoin d'un changement institutionnel pour remettre la Réunion sur les rails ou est-ce l'aveu de nos politiques de leur incapacité d'avoir une vision pour la Réunion ?

Une Assemblée unique n'a d'intérêt que si nous avons la volonté de rompre définitivement avec notre modèle féodal facteur de misères et d'insultes à la démocratie, de sortir de notre économie de comptoir, et d'appartenir et à la France, et à l'Europe.

Tant que ces conditions ne sont pas réunies, ne laissez pas des irresponsables obsédés par le pouvoir et leurs intérêts personnels décider à votre place.

7.Posté par Ricos le 22/03/2013 16:22
Je veux et j'exige, attention après la teryroberite le syndrome se propage.

8.Posté par web le 22/03/2013 16:43
Le projet Gerri qui tombe à l'eau grâce à Mr Robert. Qui permettait notre autonomie et de ramener nos jeunes qui sont partis faire de hautes études dans la recherche.Comment pense faire ce Monsieur au sujet du financement des routes, hôpitaux, école. Il ne souhaite plus d'aide ? quels sont ces propositions pour remettre à flot Le Tampon qu'il à mis sur la paille. Il y a un an quand l'autre équipe était au pouvoir nous l'entendions pas. Le favoritisme de certaines personnes qui brille par leur absence dans leur bureaux. Je ne pense pas que cela le dérange d'être payer par la France, nos élus en profitent bien du cumuls de mandats et la cela ne les déranges pas.

9.Posté par falcucci pascal le 22/03/2013 16:47
BRAVO IL A RAISON

PASCAL FALUCCCI

10.Posté par Babouk de la ravine le 22/03/2013 17:50
L'argent de la France ok pour la REUNION, mais pas les lois !

Soit on est français à part entière avec les droits et les devoirs soit on demande l'indépendance et on finit comme Madagascar.

Il faut faire un référendum en France pour savoir si elle consent toujours a donner des euros à cette ile qui ne produit rien à part des chômeurs et des fonctionnaires.

11.Posté par WQS le 22/03/2013 17:59
1
"" Pourquoi donc a-t-il toujours tout accepté tant que la droite était au pouvoir ? """
hein , hein ?
Comment qu'il te l'a câââââssé grave le roro , BoBi....C'est le troll-crétin qui va être content !

12.Posté par Caton2 le 22/03/2013 18:02
Monsieur Robert roule des mécaniques sans que rien ne bouge. Ce sont les bailleurs de fonds qui font la loi. L'argent dont dispose Monsieur Robert, y compris l'octroi de mer, c'est Paris et Bruxelles qui en décident. Ce que Monsieur Robert sait parfaitement bien. Il la joue à la Paulo, au cas où quelqu'un le croirait...

13.Posté par dom le 22/03/2013 18:03
Robert.cumulard
La lâcheté tend à projeter sur les autres la responsabilité qu'on refuse.

14.Posté par le réunionnais le 22/03/2013 19:12
il faut parler de quelque chose pour exister! pauve ROBERT

15.Posté par pour le plaisir le 22/03/2013 19:17
Au pays des ignorants, voici un inculte roi...
En pllus très original! c'est si rare et si peu démago qu'un élu remette sur l'Etat et l'Europe l'origine de tous ses mots... si si!

Et puis un roitelet local qui veux plus de pouvoir et plus d'argent, c'est aussi très original.

Enfin avec une balance commerciale qui tourne autour des 12 euros d'import pour 1 euros d'export, c'est a dire avec plus de 90% d'argents en provenance de l'Europe et de la France, c'est tout a fait normal que le crétin qui pilote la perfusion s'attaque aux donneurs non???

Décidément Didier, t'es vraiment aussi médiocre que Paul... et comme lui, si tu te maintient ce ne sera surement pas en raison de ta politique mais du rejet de la politique National.

Lorsque l'on est élu "contre" quelqu'un plutôt que "pour" ce que l'on propose, la moindre des choses, c'est de faire profil bas.

16.Posté par Risible le 22/03/2013 19:23
" Didier Robert: "Je ne veux plus que Paris et Bruxelles dictent leurs règles" "
................................
Ce genre de lange ne peut se tenir qu'à Moka... La même chose dite à Paris ou Bruxelles feraient plier de rire les responsables politiques nationaux.

Sans vouloir le blesser, mais un homme politique d'un lointain dom, quelle valeur a t-il sur l'échiquier politique français et européen? Zéro calebasse...

Dans tous les domaines, les décisions se forgent à Paris ou Bruxelles. Il suffirait simplement que Bruxelles juge l'octroi de mer "illégal", que la Région n'aurait plus rien dans le tiroir-caisse....

17.Posté par pour le plaisir le 22/03/2013 19:26


et c'est le journaliste ou la plume de didi qui ne sait pas écrire ?

RAPPEL: une phrase, c'est sujet + verbe + complément... il est ou le verbe???

18.Posté par Atoolékou Ongagne le 22/03/2013 19:42
Ah il est pas mal le tit père Robert. Et les règles du Texas Holdem il veut les changer aussi pour pouvoir gagner a tous les coups ?

Alors on me donne l’argent pour faire le tramtrain. Comme c’est mon adversaire qui a eu l’idée je le détourne pour faire la rooroote en kouniche. Pour l’argent de la décentralisation la on me le donne et je recrute mes petits copains et mes grandes copines a la région, dans ses satellites (kelonia, stella, conservatoire, ..), non encore mieux je crée une spla et une spl où c’est la fete à la maison.

Et mi envoye Paris ek Bruxelles tirun feuille. Tanka la démocratie pas de probleme je prends l’avis de Nassima et voial le tour est joué et les réunionnais n’y verront quedu feu surtout si on promets qu’avec ca nous tire tout zorey la reynion et ke nou donn kréol travay.

Vive le tampon vive la region vives les stars dinent Robert

19.Posté par william le 22/03/2013 20:59 (depuis mobile)
Monsieur robert voyez ce que vous êtes en train de faire.
vous êtes en train de discrèditez la politique rèunionnaise.
Pourquoi avoir toujours dit oui lorsque la droite ètait au pouvoir, vousvêtes en train de jouer a un jeu politique malsain

20.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 22/03/2013 21:18
Il a bu un café "moké"et non "moka", M. Robert celui qui paye c'est lui qui dicte la loi, c'est maintenant vous sortez de votre sieste

21.Posté par Bouboul974 le 23/03/2013 01:29
Tiens donc Robert ne veut plus que Paris lui dicte leur règle mais qu'a t-il pendant les 5 ans de SARKOSISME pendant 5 ans ou il a fait avaler des couleuvre aux Réunionnais, pendant 5 ans ou Paris donné des ordres a Didier ROBERT t qui ne disait RIEN mais il se fout de qui là , il n'a pas fais assez de dégâts au Tampon là il veut réitéré au niveau de la Réunion Assez avec RObert

22.Posté par Sabine le 23/03/2013 06:25
Pathétique! Et sénile car il oublie ce qui se passait il y a moin d'un an! Il disait oui à tout! Mais les nombreuses fonctions et indemnités que vous percevez grâce à Paris et Bruxelles, vous allez leur demande de les garder pour eux? Et les centaines de millions de subventions du Feder et autres, vous allez dire que vous n'en voulez plus? Tourner la langue sept fois dans sa bouche avant de parler n'est pas un conseil stupide! Vous devriez l'appliquer! Ça vous éviterait d'être stupide! Mon dieu comment voulez vous qu'on avance avec des jeunes politiques aussi stupides, aussi demagos! Donner l'illusion aux réunionnais qu'ils ont leur destin entre leurs mains, l'argent vient de Paris et de Bruxelles.

23.Posté par CON tribuable lucide le 23/03/2013 06:38
Didier Robert ne veut plus que Paris et Bruxelles dictent leurs règles...

En clair, on veut votre argent et on continue à le gaspiller comme on veut !!!

Vive l'autonomie de la Réunion !!!

24.Posté par yabos le 23/03/2013 06:48
Heureusement que le ridicule ne tue pas, sinon il ne serait plus de ce monde. Le roitelet local se révolte contre ses parents nourriciers, du jamais vu. Il ne représente rien, ni personne, à part lui même. Ce triste sire devrait être rayé de la carte politique. Après avoir eu la main sur la couture du pantalon, aux ordres, du temps de Sarkozy, il veut jouer maintenant au rebelle. Il n'a pas sa place dans ce nouveau film, voila la vrai raison de son caprice de diva pays. Qu'on le vire une bonne fois pour toute.

25.Posté par "VIEUX CREOLE" le 23/03/2013 10:17
OUI, pourquoi avoir tout accepté de Paris et de Bruxelles quand la droite était au pouvoir ? ?? Et pourquoi toujours quémander des subventions du Gouvernement et de l’Europe ??? Comment construirez-vous "votre route sur mer " sans les aides que Paris et de Bruxelles nous versent régulièrement (depuis longtemps)?? Ma parole, vous vous êtes converti , DEPUIS QUE SARKOZY N’EST PLUS AU POUVOIR , aux idées du " fondateur du P.C.R" .!!! "ENVOYEZ LA MONNAIE" MAIS NOUS L'UTILISERONT COMME NOUS L'ENTENDONS ! SURTOUT , NE VOUS MÊLEZ PAS DE NOS AFFAIRES . MAIS MONSIEUR DIDIER ROBERT, CELA N'A ABSOLUMENT RIEN A VOIR AVEC DES "SPÉCIFICITÉS LOCALES" DONT IL FAUT TENIR COMPTE !!

26.Posté par darky le 23/03/2013 11:06
robert..démission ?? que n'a t il fait pendant le mandat sarkozy.?!!

27.Posté par SEVERIN le 23/03/2013 11:49
Oh vous êtes pas gentille avec notre yab Robert,il a prit des cours pour arriver là ou il est
camarade de gauche,compagnon de droite.Son nom de baptême de mafieux
dans la cour royal de ces serviteurs a Paris.C'est le parrain Gonflemoncompte de Robert.
Je saurais jamais rassasié,d'ailleurs je sais être généreux avec l'argent des contribuables
la Réunion.J'ai donné 50.000euros aux Seychellois,les 60% jeunes chômeurs grater lé ki,
des coups de pompes dans lé ki.Sinon va prier avec missier Aubry,dieu te donnerais la voie
In yab des Yvelines

28.Posté par francette le 23/03/2013 13:46
Tout d'un coup, M Robert devient "indépendantiste! Autonomiste!
Quel a été son vote sur Maastricht et lors du TCE?
Qui a t-il soutenu lors des présidentielles?
Un peu de cohérence serait la bienvenue.

29.Posté par ndldlp le 23/03/2013 17:43
Cause donc avec les députés européens locaux pour faire du lobbying !!

sacré larousse!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales