Economie

Didier Fauchard, nouveau président du Medef Réunion


Didier Fauchard, nouveau président du Medef Réunion
Didier Fauchard accède à la présidence du Medef Réunion. Il succède ainsi à Yann de Prince qui n’a pas souhaité rempiler pour un troisième mandat à la tête du réseau d’entrepreneurs réunionnais. 

Ce vendredi, lors de l'assemblée générale ordinaire, ce dernier est revenu sur son bilan avant de laisser place au vote et à la proclamation des résultats de l'organisation patronale.

Le candidat soutenu par Yann de Prince, PDG de l'entreprise Format a obtenu le plus de voix: 335 sur 564. Il devance ainsi Rosaire Incana, dirigeant de la société Face Ir Kor Bet, et Bruno Millot, PDG du groupe Stor Solutions.

Didier Fauchard a remercié Yann De Prince pour avoir laissé le Medef "structuré, seule force à avoir une vision à 360°. Notre territoire est en décrochage, il faut ainsi libérer l'entreprise pour qu’elle puisse renouer avec la croissance et également faire confiance aux entrepreneurs. Avant d'envisager le futur, il apparait comme nécessaire de délivrer les entreprises", a -t-il déclaré lors de son discours. 

L'Assemblée générale a également donné lieu au renouvellement de trois postes d'administrateurs:  Arzou Mahamadaly, de la société Sogecore, Romain Lefebvre de l'entreprise Run'concept et Philippe Arnaud de la société Medialight.

Le nouveau président ne pouvant cumuler ses fonctions avec celles d'administrateur, Christine Degusseau intègre dès lors le conseil d'administration.
 
Rappelons que le Medef Réunion est le premier réseau d’entrepreneurs de La Réunion. Il fédère plus de 450 entreprises dont 85% de TPE / PME de moins de 50 salariés et 21 syndicats professionnels. Il défend et fait valoir les intérêts des entreprises auprès de l'ensemble des décideurs et promeut l'esprit d'entreprendre. Il accompagne les chefs d’entreprise dans leur quotidien en apportant des informations et des conseils dans les domaines du social, d'appui juridique, de la formation ou encore de l'emploi.

 
Vendredi 1 Juillet 2016 - 19:34
SI sur place
Lu 3420 fois




1.Posté par kld le 01/07/2016 19:42
"Cette assemblée générale sera clôturée, après la proclamation des résultats, par une intervention du Préfet Dominique Sorain et du président de Région, Didier Robert. " ça promet!!!!!!!!!!!!!


en espérant que l'arrogance di Gattaz ne soit pas "oublié" ...Parisot était plus "réaliste" .

2.Posté par GIRONDIN le 01/07/2016 19:45
Didier robert aurait dû obtenir la tête du medef pour au minimum service rendu :

En votant au sénat :

""Le Sénat français, où la droite est majoritaire, a profondément remanié le texte, notamment en supprimant les 35 heures comme norme pour la durée du travail.

Les groupes Les Républicains (LR) et UDI (centriste) de la haute assemblée ont voté ce texte. Tous les groupes de gauche ont voté contre.

Le Sénat a entériné le texte mis au point par sa commission des Affaires sociales qui a modifié son article 2, le plus contesté, donnant la primauté aux accords d'entreprise sur les conventions interprofessionnelles ou de branche.

Son texte confirme ainsi cette "inversion des normes" et rétablit le plafonnement des indemnités prud'homales pour licenciement abusif, disposition retirée par le gouvernement pour convaincre les syndicats réformistes de soutenir le texte.

De même, il revient au périmètre national pour l'évaluation des difficultés pouvant justifier un licenciement économique.

Les sénateurs de droite ont ajouté plusieurs dispositions, dont la suppression de la durée légale de travail et la fixation d'une durée de référence par un accord d'entreprise.

La majorité a annoncé que sa mouture du texte serait reprise en cas de victoire de l'actuelle opposition aux prochaines élections présidentielle et législatives. "" ""figaro


3.Posté par thierry le 01/07/2016 19:47
Un FAUCHARD chez les richards!

4.Posté par FAUCHARD TOUTOU le 01/07/2016 18:44
Toutou Fauchard a reçu l'accord de son maitre pour briguer le mandat

Nous marchons à reculons vive le Medef Reunion

5.Posté par La Cata le 01/07/2016 21:20
copains coquins !!!

6.Posté par kld le 01/07/2016 21:21
hé oui Girondin , bien résumer, .la droite à didi ................... mon dieu , préservez nous du pire . la droite , la gauche , le centre ( soi disant) qui est de droite , et oui assez fé ti , assume ................. bon , on va encore rigoler l'année prochaine .

7.Posté par Eno2016 le 02/07/2016 05:57
Ce sera un grand Président qui mettra en œuvre la nouvelle loi travail !

8.Posté par La vérité vraie... le 02/07/2016 09:37
Combien de travailleurs et de familles seront "fauchés" par ce groupuscule bourgeois extrêmement dangereux ?

9.Posté par kld le 02/07/2016 10:14
excellent post 7 , d'habitude , on dit "dangereux groupuscule d'extrème gauche" là la théorie de "la rupture" cher à l'avocat Verges va bien , hi,hi.

10.Posté par verolia le 02/07/2016 12:06
@ 7 et 8... il est issu du groupuscule ex EMPR (école militaire Tampon)

Dont est issu aussi un certain Didier..

11.Posté par kld le 02/07/2016 13:41
ha les groupuscules ........cela crée des liens , à priori.

12.Posté par D2R2-PS3 le 02/07/2016 19:20
5.Posté par kld

Il n'y a que gauche et droite, le centre n'existe pas.
Il y a un centre gauche classé à gauche, et un centre droit classé à droite.
"Centre" veut juste dire "modéré".

Normalement :
- "centre gauche" serait un parti étatique mais qui laisse certains secteurs (tertiaire en général) en total libéralisme, privatise quelques services publics et ouvre ses capitaux aux investisseurs tout en restant majoritaire ;
- "centre droite" serait un parti libéraliste mais avec un état central qui intervient dans l'économie nationale et conserve un minimum de services publics.

Quant au côté "social", il est présent à droite comme à gauche et diminue au fur et à mesure qu'on approche l'ultra-libéralisme ("chacun sa gueule", comme aux USA).

Salutations,
D2

13.Posté par kld le 02/07/2016 19:45
"pas le grand soir " mais............ .hein yan "de prince" , allez....tauras plus d temps pour "ta petite entreprise" , comme disait Bashung .

14.Posté par Franck le 03/07/2016 08:44 (depuis mobile)
Ce monsieur est elu par un vote donc en toute démocratie , peu importe l'école fréquentée , Îl est elu donc sa nomination est plus que légitime

15.Posté par La Cata le 03/07/2016 09:53
Démocratie de république bananière !!

16.Posté par un syndicaliste rien d''autre le 03/07/2016 10:13 (depuis mobile)
Et ben ce Mr a été élu par un vote en toute démocratie comme les habitants de St Leu ont dit non à la carrière.

Faire une école militaire pour finir syndicaliste bof! L''essentiel ce n''est pas l''école c''est d''être copain comme cochon...COOPTÉ

17.Posté par kld le 03/07/2016 12:30
post 11 , merci pour ces précisions sur "l'échiquier " politique français. l'UDI serait donc "centre droit" ?

18.Posté par Ma sonnerie le 03/07/2016 17:22 (depuis mobile)
Bof..l empr..honnêtement..pas mieux qu un orphelinat dans la creuse..

19.Posté par D2R2-PS3 le 03/07/2016 17:42
16.Posté par kld

Oui, l'UDI est centre droite, tout comme LPA-Modem.
Au centre gauche on a le PS et le PRG.
Attention : le Parti Radical de Gauche (PRG) ne doit pas être confondu avec la gauche radicale.
Radical de Gauche = social libéral.
Tandis que la gauche radicale, c'est la gauche classique (PG, PCF).

La frontière au centre est parfois très étroite. Pour déterminer si un parti est de centre gauche ou de centre droite, on regarde leur filiation politique.
Quand un parti centriste se réclame du Gaullisme, on peut dire sans crainte de se tromper qu'il est de centre droite, car De Gaulle était un libéraliste.

Bien à vous, kld
D2

20.Posté par GIRONDIN le 03/07/2016 17:45 (depuis mobile)
17 Ma sonnerie
Je vous demande de vous arrêter, ils vont demander une exonération de charge pour maltraitance dans cette école de riche..... 😁

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales