Société

Didier Dérand précise les conditions de son défi entre Roches noires et Boucan

Ce dimanche vers 10H30, Didier Dérand doit effectuer une traversée à la nage entre Roches noires et Boucan canot.


Didier Dérand précise les conditions de son défi entre Roches noires et Boucan
Un défi que l'homme s'est imposé de lui-même. L'objectif de la manoeuvre, si elle aboutit : prouver que cette bande littorale ne regorge pas de requins mangeurs d'homme.

Quelques heures avant son défi, Didier Dérand a pris le temps de nous expliquer les conditions dans lesquelles vont s'effectuer son périple.

"Je n'aurai pas d'assistance, pas de bateau pour m'accompagner au cas où" dit-il. Cependant, et comme il l'a formulé dans son appel publié par les médias cette semaine, il invite toute personne se sentant le cran de le faire comme lui de se prendre au jeu. Mais attention, Didier Dérand ne rigole pas.

"J'ai deux personnes qui veulent faire la traversée mais je ne les attendrai pas si jamais elles veulent prendre leur temps". Plus que le requin finalement, le délégué de la Fondation Brigitte Bardot à la Réunion redoute le froid "particulièrement important en cette période d'hiver australe".

A quelle distance de la côte ?

Preuve qu'il ne souhaite pas croupir dans ces eaux fraîches, il a prévu de plier son défi en 2H30 environ. Le minimum pour couvrir les 4km300 de distance entre les deux plages.

A quelle distance de la côte pense-t-il nager ? Juste derrière la barrière de corail. Un gage de sécurité anti-courant avant tout raconte-t-il. "Si on a un vent contraire, on pourra assez vite s'abriter dans le lagon" juge l'intéressé.

Mais avant de se voir si loin, le plus dur sera peut-être de quitter le sable chaud. "Je partirai en face du poste MNS de Roches noires", mais un seul point d'interrogation subsiste à cette heure : les gendarmes vont-ils laisser partir un homme et ses deux compères prendre le large alors qu'un arrêté municipal d'interdiction leur pend au nez.
Dimanche 19 Août 2012 - 08:13
Lu 3562 fois




1.Posté par Allé marché don le 19/08/2012 08:24
Il y a un arrêté préfectorale en cours sur la zone. Les MNS doivent interdire l'accès et si une personne n'obtempère pas c'est ensuite du ressort de la gendarmerie.

2.Posté par n o e le 19/08/2012 08:32
C'est du courage !
Il n' pas froid dans le dos , façon de dire mais l'eau est un peu froide en ce moment mais à 10 h , cela semble bon ...
On suit cette affaire mn par mn !
Je serai en plongée bien avant et prêt à intervenir pour brosser les dents d'un requin qui ose l'affronter et l'empêcher de nager .
Vive le courage !
On voit qu'il est prudent ...à partir de 10 h , plus de poissons ...ils se protègent du soleil ...
Son défi aurait dü commencer vers 17h ...moins de soleil pour les spectateurs et plus de requins !

3.Posté par Bisounours le 19/08/2012 08:47
li sa rode malèr, son corp i gène a li dawar… té pa besoin fé son l’intéréssant sul zinfo 974… N’importe nawak!! avan alé.. di out famille vien pa pléré si rékin i manz a ou!

4.Posté par Thierry le 19/08/2012 09:12
Non assistance à personne en danger ou mettant sa vie en danger ??? La question finale de l'article présente le dilemne ... en cas de pépin ...enfin plutôt de reQuin... La porte serait ouverte à d'autres projets aussi inconscients ... c'est du Free riding tout cru ... qui passera inévitablement sur tous les médias ... une bonne pub pour la Réunion ... Merci monsieur ... cela lui servira aussi au passage et tant mieux... c'est lui qui s'est mouillé...

5.Posté par Bertrand le 19/08/2012 09:15
Adieuuuuuuuu et on jettera des fleurs à la mer par ceux là même qui dénoncent la pollution

6.Posté par DoB le 19/08/2012 09:33
Bon déjeuner

7.Posté par palaxsa le 19/08/2012 10:02 (depuis mobile)
Derriere la barriere pour le courant??? Derriere la barriere pour le requin,pour ce mettre plus vite a l'abri dans le lagon il veut dire

8.Posté par phil le 19/08/2012 10:03
Ce monsieur est pharmacien ,donc il doit avoir des ristournes sur les protheses ...

9.Posté par eve le 19/08/2012 10:17
donc si LUI ne se fait pas dévorer sa veut dire qu'il n'y a pas de requins ....... logique quoi .....

10.Posté par maykéz le 19/08/2012 10:51
voila un grand courageux, qui a du respect pour tout les vivants qui nous entoure , je suis moi même surfeur et Réunyoné et je soutient a 200% l’acte de Didier et de cé"Amis. Pour les gents qui critik je suis sur qu'ils irons regarder et applaudir , et féliciter Didier et cé"Amis pour leurs BRAVOURRRRRRRRRRRR. Allon Didier ék le band Dallons na d"mounnn i soutien a"zottt

11.Posté par Me Myself an i le 19/08/2012 11:31
en groupe, aux bonnes heures là ou les requins ne chassent pas, conditions météo optimales, pas de rejets récemment, juste derrière la vague pour se planquer.....aurait il peur de quelque chose qui ne "regorge" pas dans l'eau ?


S'il réussit il ne prouvera rien, s'il se fait attaquer la psychose sera au maximum !!! Des effets secondaires graves.... pour un placebo, chapeau Docteur !!!

12.Posté par marie le 19/08/2012 13:42
vraiement vous etes tous une bande de rigolo!!!pourquoi itait il avant 10h et apres 17h!!!!il veut prouver que les baigneurs ne risquent rien pas les surfeurs!!!!!!et pour tous les medisants il est bien arrivé à Boucan!!!!bravo Didier!!!!!!!9a vous emmerde hein les surfeurs!!reunionnais tous ensemble arretons l assassinat de tous ces requins!!!!!et sachez une chose aucun arrete ne peut empecher un homme de rentrer dans l'eau!!!!!!!

13.Posté par Choupette le 19/08/2012 14:00
@ 1. ... Allé marché don

A vous l'honneur !

11.Posté par Me Myself an i

Vous citez là toutes les conditions favorables à la présence de squales.

Donc, quand vous y allez endéans ces périodes, c'est en connaissance de cause.

Pour vous faire pleurer après ...

Logique.

Il paraît que ce nageur est pharmacien de son état.

Je suis sûre que, bon seigneur, il pourrait vous refiler une petite pilule d'intelligence sans ordonnance.

14.Posté par Bisounours le 19/08/2012 17:02
Ce monsieur pharmacien,
ferait -il partie de l’une des nombreuses pharmacie de l’île prête à déposer le bilan?
Dans ce cas, joli coup médiatique pour relancer les affaires!
Nos pauvres requins ont vraiment le dos très large!
La nature humaine est ainsi faite, et l'appât du gain entraînera toujours l'homme plus loin et plus vite que l'intérêt scientifique. (J. V., 1873)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales