Santé

Diabète : Une perception de la maladie parfois erronée

Célébrée chaque année le 14 novembre, la journée mondiale du diabète rassemble des millions de personnes dans le monde entier, dans une vaste campagne de sensibilisation. L'occasion de rappeler les éléments de base qui concernent cette maladie.


 
"Il est temps d'arrêter le catastrophisme!", s'exclame le Dr Marie-Claude Boyer, du service de diabétologie du CHR de Saint-Denis. Présente dans le hall d'entrée de l'hôpital à l'occasion de la journée mondiale du diabète, aux côtés d'autres professionnels de santé et partenaires, elle tente d'apporter les bons conseils aux personnes qui viennent se faire dépister.

"Lorsque l'on annonce à une personne qu'elle a le diabète, souvent l'annonce est plus difficile car on garde des idées anciennes de l'oncle qui a perdu la vue, de la cousine à qui on a amputé une jambe. Aujourd'hui, on peut vivre avec le diabète en respectant quelques consignes de base", explique le médecin.

"Sensibiliser 10 personnes, c'est toucher aussi leur entourage"

Globalement, les professionnels de santé et les acteurs de terrain, comme Reucare ou la Maison du Diabète, constatent que si la maladie est connue de tous, tout ce qui relève des facteurs de risque et de la prévention l'est moins. Un gros travail de prévention, puis d'éducation thérapeutique pour les patients, est mis en oeuvre pour modifier la perception de cette maladie.

"Depuis ce matin, nous n'avons pas rencontré beaucoup de monde. Mais il est important de faire de la qualité car sensibiliser 10 personnes, c'est toucher aussi leur entourage", poursuit le docteur Marie-Claude Boyer. Quels sont les risques et les signes précurseurs du diabète? Comment faire face au diabète et vers qui se tourner? Comment gérer le diabète et en prendre le contrôle? Les infirmières de diabétologie, diététiciennes, psychologue, podologue, aides-soignants, médecins sont présents jusqu'à 16h pour réaliser des tests de glycémie capillaire et informer le public.

70 à 80.000 Réunionnais touchés par le diabète

Rappelons qu'il existe plusieurs types de diabète. Le diabète de type 2 est le plus fréquent (9 cas sur 10). Il touche environ 150 millions de personnes dans le monde. C'est une maladie qui ne cesse de progresser, y compris dans les pays en voie de développement. On estime que plus de 300 millions de personnes pourraient développer le diabète de type 2 d'ici 2025.

A la Réunion, le diabète touche 70 à 80.000 personnes. Près de 15% des Réunionnais âgés de 18 à 69 ans sont diabétiques. C'est trois fois plus qu'en métropole, notre Département ayant évolué très vite ces dernières années, le changement dans les habitudes alimentaires et le manque d'activité physique sont des causes déterminantes.

Les facteurs prédisposant à la survenue d'un diabète de type 2 sont en partie génétiques, mais surtout liés à notre mode de vie : la sédentarité, le surpoids. Le diabète de type 2 peut ainsi être évité dans beaucoup de cas en aidant et en encourageant les personnes à risque à surveiller leur poids et faire régulièrement de l'exercice.
Lundi 14 Novembre 2011 - 12:30
Lu 1619 fois




1.Posté par noe le 15/11/2011 05:02
Quand on voit le nombre d'obèses à la Réunion ....des gens avec un IMC dépassant le 30 , alors il est bon de se poser des questions !
-combien de parents gâvent leurs enfants de sucreries , de gâteaux en longueur de journée comme un canard ?
-combien d'élèves viennent à l'école avec un goûter plus grand que leur bras ?
-combien de papas et de mamans avec un ventre gros comme la tête d'une baleine en chaleur ?
-combien de femmes dépassant IMC 30 ? avec des rondeurs pas jolies , des croupes de 2 m de circonférence , et qui sont obligées de porter des sacs en guise de robes pour cacher des bourrelets de graisse ?
-combien doivent faire des régimes sévères ?

Malgré les maladies , ces gens se gâvent de tout !!!!!
Le diabète ne fait pas peur !!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales