Faits-divers

Deux présidents pour un poste : Ralé-poussé entre fidèles au temple de la Ravine-Creuse


Deux présidents pour un poste : Ralé-poussé entre fidèles au temple de la Ravine-Creuse
 
Le conflit perdure depuis près de cinq ans. Jismy Settama et Christian Balou se dispute la présidence de l'association hindoue Pandialé, à la Ravine-Creuse, à Saint-André. Une bagarre judiciaire, avec de multiples recours au tribunal administratif et des démandes de régularisation en préfecture et sous-préfecture, mais pas seulement...

Car si de nombreux épisodes de cadenas et autres interventions de serrurier pour les grilles du temple de la Ravine-Cresue ont déjà eu lieu, l'affrontement a pris hier une autre tournure. Alors qu'une réunion de conciliation était organisée hier matin au temple, le ton est sérieusement monté. Un ralé-poussé a eu lieu entre les partisans des deux camps, dans l'enceinte même du temple, nécessitant l'intervention de la police pour calmer les esprits.

S'il n'y a pas eu de blessés, l'image de l'association et des fidèles du temple est serieusement écornée pour le triste spectacle offert hier dans un lieu de culte. D'autant qu'aucune solution n'a bien évidemment pu être trouvée et que le conflit, déjà bien enlisé, est au point mort.
Lundi 22 Août 2011 - 11:18
Lu 1412 fois




1.Posté par David ASMODEE le 22/08/2011 11:41
ça rapporte combien ce truc ?

2.Posté par Choupette le 22/08/2011 12:51
Bien.
Sinon ?
Parksa ?

3.Posté par Eric le 22/08/2011 14:57
Bravo ! messieurs les religieux !
çà rapporte combien la présidence ?

4.Posté par Ded le 22/08/2011 16:08
Sûrement que ça rapporte , en plus de la gloriole de porter un titre!
J'aimerais savoir combien paient les fidèles pour faire leurs ofrandes ?
Et combien ils débourses en prestations diverses...Et ce que devient l'argent ainsi récolté.
Au fait , laCGTR ne s'émeut jamais quand pour embellir un temple on fait venir des travailleurs étrangers...
Et je ne parle pas du commerce juteux des cabris dont,il faut le rappeler , une loi interdit l'abattage clandestin ( et donc la vente clandestine) et qu'en son temps très proche les gens qui font commerce de ça se sont élevés contre le méchant état colonial ( eh oui, c'est toujours coloial quand ça empêche de s'enrichir en cachette) qui voulait réglementer tout ce petit traffic!

5.Posté par caliamou lucas le 22/08/2011 22:10
Les temples hindous Réunionnais sont malades des fréquentations peu recommandées. Il faut savoir choisir sa fonction, sa compétence ou son savoir faire pour diriger un édifice religieux; Ce dernier n'est pas un lieu commun de bagarres et ou règne des contreparties convoitées. Il ne faut pas espérer exercer un pouvoir quelconque. Céder la place à des gens qui recherchent l'approche de Dieu pour assurer une vie meilleure ou un équilibre dans sa vie. Les Messsieurs qui sont accros des temples doivent savoir qu'il faut laisser l'entretien de ces édifices à ceux qui sont indenmes de tous sens négatifs. Les bagareurs doivent retourner des fidèles et prier pour que leur comportement change en bien. Laisser les temples à ceux qui sont capables et non partisans, respectueux du sacré pour le bien de toutes et de tous. Les politiciens intéressés, les marchands de sommeil doicent s'éloigner le plus possible des instances dirigeantes des édifices. Ils peuvent, par contre, rester des fidèles.

6.Posté par Bilou le 23/08/2011 02:44
le lien" fin du concours…" renvoie sur cette page.

7.Posté par Midnight le 23/08/2011 06:18
L'avidité,l'avidité...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales