Santé

Deux pharmacies dans la même rue: Le tribunal s'en mêle encore


La rue du Trou d'Eau est bien pourvue en pharmacies. Deux officines à 100m de distance !
La rue du Trou d'Eau est bien pourvue en pharmacies. Deux officines à 100m de distance !
Pharmacie du Commerce contre pharmacie du Lagon : le match. Trois ans après avoir vu son transfert d’officine annulé devant le tribunal administratif, mais remis en selle dans la foulée par l’ARS, la pharmacie du Lagon revit exactement le même scénario face à son confrère et concurrent.
 
L’affaire avait prêté à sourire il y a quelques années. Dans la même rue, et à 100 mètres de distance, deux pharmacies se disputent les patients d’un même quartier de Saint-Paul.
 
Pour en arriver à une telle situation, il faut ainsi comprendre que, par arrêté préfectoral du 10 février 2009, la pharmacie du Lagon installée à l’origine rue Bertin à Saline les Bains, avait eu l’autorisation de transférer son activité 400 mètres plus loin, dans la rue beaucoup plus passante du Trou d’eau. Déménagement effectif l’année d’après.
 
Problème, dans la rue du Trou d’eau, principale artère du centre ville, se trouve déjà une officine installée là depuis 2007, après avoir elle-même déménagé depuis Saint-Paul.
 
La pharmacie du Commerce décide à l’époque d’attaquer la licence de transfert délivrée à son confrère par l’autorité de tutelle que constitue l’Agence Régionale de Santé.
 
Le 10 juillet 2012, le tribunal administratif de Saint-Denis rend son jugement. Il désavoue la décision de l’ARS en annulant l’autorisation d’installation attribuée à la pharmacie du Lagon. Décision exécutoire quatre mois après le jugement.
 
Mais sa licence n’est finalement pas remise en cause par l’Agence Régionale de Santé. Le 30 novembre 2012 bien au contraire, la directrice de l’ARS accorde le transfert d’officine. Les deux commerces continueront donc de se côtoyer quelques années encore…
 
Trois ans plus tard, soit en 2015, les mêmes protagonistes étaient donc embarqués dans un remake devant la même juridiction : le tribunal administratif de Saint-Denis.
 
"On restera ouvert"
 
La décision est tombée le 16 juin dernier. Elle annule une nouvelle fois l’autorisation de transfert de la pharmacie du Lagon à proximité de l’autre pharmacie. Le tribunal considère une nouvelle fois que l’ARS n’a pas suffisamment pris en compte "l’optimisation de la population" en matière de desserte en médicaments. Le TA est donc resté intangible dans ses conclusions, identiques à celles de 2012.
 
"On subit les errements de l’administration. On ne comprend pas cette décision prise pour ce seul motif", indique le mari d’une des associées de la pharmacie du Lagon, promoteur du centre médical dans lequel la pharmacie a pris place. "Il s’agit d’un bassin de 8.000 habitants et même 8.500 en comptant la capacité hôtelière de la zone. Deux tiers de cette population se situe dans la partie sud de la Saline. Et ça continue de se développer côté sud", argumente-t-il, désabusé par les décisions contradictoires de l’ARS et du Tribunal administratif.
 
"La pharmacie restera ouverte", indique-t-il par ailleurs. Trois jours après le jugement du tribunal administratif, la pharmacie du Lagon déposait le 19 juin une demande de 3ème transfert. L’histoire se répète à l’infini…
Jeudi 2 Juillet 2015 - 10:44
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 6861 fois




1.Posté par mékisonkons ! le 02/07/2015 12:47
et oui , avec ce qu'ils se gavent sur le dos de la secu et des mutuelles alors qu'ils ne servent à rien
les farmanarcos ne sont pas disposés à partager le gateau !

2.Posté par Cat le 02/07/2015 13:09
A quand la libre installation et la libre concurrence pour tous? Ainsi, les gens choisiraient d'aller là où ils sont le mieux reçus...

3.Posté par Glandeur de Première le 02/07/2015 13:37
Ça pousse comme des champignons. On voit une pharmacie à chaque coin de rue. Ce sont de vrais supermarchés du médicament. Les médecins sont nombreux. On fait la queue chez le toubib jusque sur le trottoir. Personne ne paye grâce à la couverture maladie universelle. La mutuelle santé est financée intégralement par la région avec des primes pour un billet d’avion.
Les commerçants font la gueule, le touriste est reçu comme un chien dans un jeu de quilles. Et, le crachat en plus !

4.Posté par maçonnerie le 02/07/2015 14:53
c'est à qui aura l'avocat le plus influent en terme de réseau FM auprès de l'ARS ??

5.Posté par Bingo le 02/07/2015 15:16 (depuis mobile)
Mais que font donc Didier Derand et la fondation Brigitte bargeot ? Ils ne défendent plus les requins donc ? Vite, une manif médiatique ! Lol

6.Posté par Ange le 02/07/2015 18:48
'est absurde/

De quoi se mêle ? Si on veut faire une rue avec que des Pharmacies ?

7.Posté par noe le 02/07/2015 19:28
ça peut rendre service à beaucoup !
S'il n'y a pas de rivotril dans l'une , on part dans l'autre !

8.Posté par Nico le 02/07/2015 19:35
Et oui .... la Franc maçonnerie quand tu es là .... tu ne penses qu'à toi ...

9.Posté par Suzor le 04/07/2015 10:38 (depuis mobile)
Merci les réseaux sociaux! Sans critiquer l une ou l autre j espère que la pharmacie du lagon restera ouverte car effectivement l accueil y est irréprochable! Pensons à ces employés dont le travail est menacé... Tien bon larg pa!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales