Santé

Deux mois pour stopper l'OPA sur l'hôpital Gabriel Martin


Les trois syndicats ont deux mois pour convaincre l'ARS de faire machine arrière
Les trois syndicats ont deux mois pour convaincre l'ARS de faire machine arrière
Les syndicats CFDT, FO et Unsa mobilisent agents administratifs et techniques au sein de l’hôpital Gabriel Martin depuis ce matin.
 
La "mainmise" de la direction de létablissement public de santé mentale (EPSMR) sur le CHGM qui se profile ne les convient pas. Pire, cette fusion directionnelle aurait été décidée sans le droit de regard des instances consultatives, d'où leur visite surprise la semaine dernière à l'ARS à Saint-Denis.
 
Dominique Legros, délégué CFDT, garde notamment en travers de la gorge l’existence d’un document qui était parti pour valider ce qu’il qualifie, avec ses collègues, d’"OPA" sur le CHGM.
 
Avec près de 30 ans de Gabriel Martin, le syndicaliste rappelle à l’Agence Régionale de Santé que l’ensemble des projets de fusion ont été un échec par le passé. Le dernier en date est celui de 2010 lorsqu’une période test d’une direction commune des ressources humaines avait été décidée entre l'établissement de Grand Pourpier et l’hôpital du centre ville de Saint-Paul. "Ça a tenu trois mois !" se souvient-il. En face, l’ARS présenterait ce rapprochement EPSMR-CHGM comme une mesure d’efficience. "C’est le mot magique pour faire passer le projet", ironisent les syndicats.
 
Dans les faits, si ce rapprochement devait s'opérer, l’inquiétude de l’intersyndicale tient dans l’alignement vers le bas des acquis des agents de Gabriel Martin. "Nous avons nos propres instances paritaires, nos propres avancements, nos propres notations. On peut dire la même chose des agents de l’EPSMR", indiquent-ils.
 
Deux mois de lobbying

 
"Ça ne se résume surtout pas à une lutte de chapelles", ajoute Philippe Jaccomard, représentant Unsa. "Nous, on n’a rien contre les agents de l’EPSMR, mais on connaît les méthodes des directions. C’est le système qu’il faut dénoncer."
 
Après une entrevue vers 10h30 avec le directeur en partance Gérald Kerbidi, les représentants syndicaux sont ressortis avec une garantie : que le temps de l’écoute allait s’ouvrir. Les instances paritaires en interne seront consultées dans les deux mois qui viennent. Un tour de table qui englobe aussi tous les bailleurs de fonds que constituent les collectivités publiques. Ce tour de table s’achèvera le 2 septembre - juste avant le départ de Gérald Kerbidi le 15 - avec la consultation des instances de l’EPSMR. "C’est un calendrier serré, nous avons très peu de temps devant nous pour faire du lobbying", reconnaît Dominique Legros.
 
En l’absence en ce moment de la directrice de l’ARS Chantal de Singly, c’est le directeur de la délégation Réunion ARS OI, Bertrand Parent, qui recevra une délégation ce jeudi après-midi. Egalement en métropole, le maire de Saint-Paul, qui porte aussi la casquette de président du conseil de surveillance de l’établissement hospitalier, sera intégré aux rounds de discussions à son retour.
Mercredi 8 Juillet 2015 - 14:12
LG
Lu 2786 fois




1.Posté par Micheline le 08/07/2015 16:50
C 'est vrai avec la pancarte CFDT tête en bas, cela veut dire ce que cela veut dire ! Trop tard c'est découvert!!!

2.Posté par Mèt enkore le 08/07/2015 17:17
40 grévistes, 3 syndicats + Les dirigeants st denis, st pierre et 4 minutes chrono pour les elus epsmr, il y lo gaz dan lo?

3.Posté par lectrice Réunionnaise le 08/07/2015 17:57
Par respect pour les lecteurs de Zinfos974 qui ne sont pas tous des analphabètes,...

je remercie le rédacteur en chef de Zinfos d' être plus attentif aux fautes de Français commises par ses pseudos journalistes, avant publication de leur article !!!

4.Posté par Un zilétré le 08/07/2015 19:04
Plis 110 000 mounes lé illétrés don amoin avec, dan' nout péi , alor il fo pi mi écri ????

5.Posté par DJ Surgeon le 08/07/2015 19:13 (depuis mobile)
Kerbidi reste donc directeur général!tant mieux! Quelques jours avant sa retraite il pourra rendre la monnaie de la pièce à la coalition qui s''est liguèe contre lui dont des médecins chefs du CHGM qui l''ont lâché après s''être largement servi de lui.

6.Posté par Lecteur Créole le 08/07/2015 21:16
Une belle petite citation de Cécile Coulon pour nous TOUS : « Le Pouvoir avait besoin des analphabètes, c'était le seul moyen pour garantir une prospérité à long terme ».

7.Posté par Jean Claude le 08/07/2015 22:34
La question centrale n'est absolument pas posée : A quand le commencement des travaux du Pôle Sanitaire Ouest ?

Le nouvel hôpital de l'Ouest devrait-il attendre encore et encore aux risques de perte les financements ?

Attention, l'enveloppe budgétaire risque aussi de nous "filer" entre les doigts surtout en temps de crise !!!!

Mais surtout s'il vous plait, cessons toutes ces polémiques. MERCI.

8.Posté par JANUS le 09/07/2015 10:47
J'ai du mal à comprendre nos syndicats ...

Il s'agit de deux hôpitaux publics, le CHGM et l'EPSMR.
Tous les deux relèvent de la même administration, la Fonction Publique Hospitalière ...

Comment peut-on parler de "main mise" de l'un sur l'autre ??? Il ne s'agit pas d'une entreprise privée qui fait une OPA sur une autre entreprise privée ...

Il me semble normal et justifié que les moyens administratifs soient mutualisés pour deux hôpitaux qui se trouvent sur la même Commune ...

Il n'y a pas de quoi fouetter un chat ...

9.Posté par Ange le 09/07/2015 11:09
Cecile avait pas tord. Des fautes d'orthographes ? J'en voit pas . désolé.

Une pancarte ? Celle à l'envers là ? Mais attends. Tout le monde a vu. Twiter . Bewing truc. face b. C'est un spam d'appel à se faire exploiter par les réseaux sociaux.

Article très mal écrit. Mais en terme journalistique. Il ne répond pas aux questions essentielles. Mais de base. Qui , quoi , quand, pourquoi ?

C'est qui qui fait l'OPA ?

10.Posté par Saint -Thomas le 09/07/2015 13:33
9.Posté par Ange

Dieu merci ... Ecrire correctement le Français ne se limite pas simplement à l'orthographe !!!

11.Posté par Dominique le 09/07/2015 14:51
Des syndicats qui appelent à soutenir son directeur coûte que coûte, il doit être bien ce directeur !!! Vive Gaby! Pendant que la CFDT EPSM boude la manifestation et à bonne distance...Fusion aussi des CFDT, la guerre est ouverte comme au pso?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales