Politique

Deux femmes politiques de St-Leu apportent leur soutien à Isabelle Poudroux contre Thierry Robert

Marie-Jeanne Félicité, qui a été candidate à l'époque contre Isabelle Poudroux aux cantonales avant d'appeler à voter en sa faveur au 2ème tour, et Huguette Vidot, conseillère régionale, ont publié aujourd'hui un communiqué apportant leur soutien à Isabelle Poudroux, victime selon elles du "comportement indigne" et "misogyne" de Thierry Robert, le maire de Saint-Leu.
Voici le texte de leur communiqué.


Huguette Vidot
Huguette Vidot
Les élections du canton 2 de Saint-Leu qui se sont déroulées en mars 2008 ont été l’occasion pour une nouvelle candidate d’être élue en tant que Conseillère générale.

Isabelle Poudroux a ainsi, sans égard aux opinions politiques défendues, porté les attentes et les aspirations des électeurs et électrices qui lui ont fait confiance mais surtout a contribué à l’émergence des femmes dans la sphère politique locale. Bien que trop peu nombreuses, les femmes impliquées dans la vie publique doivent être saluées et encouragées car elles se confrontent bien souvent à des difficultés propres aux milieux encore très masculin.

L’annulation de l’élection cantonale de Saint-Leu et l’éviction d’Isabelle Poudroux en tant que candidate par le Maire actuel de la Commune révèle d’ailleurs le peu de considération pour cette femme qui, pourtant, avait recueilli la confiance de la majorité de l’électorat. Il s’agit là d’un manque de reconnaissance du courage et de l’engagement d’Isabelle Poudroux. Pire, en se présentant sous son propre nom sur un deuxième canton, le Maire de Saint-Leu semble remettre en cause, non seulement le vote des électeurs mais également les compétences  de la précédente candidate qu’il avait étrangement soutenue auparavant. Est-ce à dire que les femmes en politique doivent nécessairement être sous tutelle !

Récemment, Isabelle Poudroux a, une fois de plus, du faire face à des attaques injustifiées et des humiliations en public.

C’est un comportement indigne ! Misogyne !

Nous nous élevons contre ces attitudes qui méprisent l’ensemble des femmes réunionnaises et jette le discrédit sur toute la classe politique réunionnaise.

Nous apportons notre soutien sans faille à Isabelle Poudroux ainsi qu’à toutes les femmes qui, donc l’accomplissement de leur mandat électif, sont confrontées à de tels agissements.

Marie Jeanne FELICITE
Huguette VIDOT
Vendredi 22 Octobre 2010 - 15:14
Pierrot Dupuy
Lu 2043 fois




1.Posté par pierre le 22/10/2010 15:37
Qu'importe ses opinions politiques que l'on aime ou pas ces différentes personnes, on parle la de valeurs.

Ce soutien pour le respect de la femme et de l'homme en général est une bonne chose!

2.Posté par vihache le 22/10/2010 16:28
De toute facon, ce maire c est un profiteur du systeme !

Le systeme est tellement bien fait, qu un elu n a rien a craindre d etre elu ou pas, il retombera tjs sur ses 4 pattes pour toujours profiter du systeme !

La seule peur qu ont tous les elus c est un bon proces avec comme verdict une culpabilite + non eligibilite pour x annees (cf M. GIRONCEL) ...

Et encore meme quand ils ne sont pas des elus, ils arrivent a profiter du systeme ... cf M. Pierre VERGES qui a trouve un placard dore a la Possession ...

3.Posté par noe974 le 22/10/2010 16:31
Attention Thierry , quand les femmes s'en mèlent , méfie-toi !!!!

Tu es devenu comme ces politiciens véreux dont parlent les médias de chez nous et que la justice condamne .
Prends tes claques et vas à la pêche , tu n'es pas fait pour la politique §§

4.Posté par Patricia le 22/10/2010 17:29
Référez-vous à la lettrre ouverte qu'Eric FERRERE avait adressé à Isabelle Poudroux et publiée dans le JIR le 5 septembre 2009. Ces réactions aujourd'hui confirment ce qu'il avait dénoncé à l'époque...

5.Posté par Lili le 22/10/2010 18:02
Là band deux femmes là la trouvent un bon moyen pour que la presse y fé un compte avec zot... Y fé pitié, y manque plus que la bareit et la orphée et le compte des "pitonnées" en politique lé au complet. Oté vidot toué té même pas foutue défend band zandicapés quand toué navé l'occasion ...

6.Posté par val974 le 22/10/2010 19:02
En espérant que les saint leusiens ouvriront enfin les yeux sur ce tyran

7.Posté par PAYET le 24/10/2010 11:00
Thierry Robert a eu l'opportunité depuis qu'il était entrepreneur d'avoir des terrains pas chers à st louis et ailleurs.
C'était facile ensuite de devenir promoteur immobilier, même étant hors la loi en déclarant qu'un permis de construire pour deux ou plus d'habitations.
Il trainait déjà des casseroles avant de s'engager en politique, c'est pas normal de nos jours, il aurait du être sanctionné dés le premier tour.
Mais l'argent achète tout même notre mère.
Je ne le vois pas durer à son siège !

8.Posté par sissy le 24/10/2010 23:09
petit problème de mémoire sélective on dirait ! à cause de ki déjà mme poudroux a perdu son siège au conseil général ? ah oui ! un recours fait contre elle par l'UMP !!!!!

9.Posté par kfrine le 20/11/2010 06:15
Quand sortirons nous à saint leu ou ailleurs de cette vision de la politique qui consiste au règlement de compte.
On est au 21ème siècle, l'ère des nouvelles teschnologies et malheureusement il n'y a aucune évolution des mentalités.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales