Faits-divers

Deux ans ferme pour une course poursuite de 45 minutes


Deux ans ferme pour une course poursuite de 45 minutes
Jacky Megarus passait en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis, hier mercredi. Selon la presse du jour, l'homme de 40 ans a été condamné à deux ans de prison ferme, auxquels il convient d'ajouter huit mois provenant d'une ancienne condamnation. Le gendarme qui l'a poursuivi doit lui s'acquitter d'une amende de 1.000 euros.

Les faits remontent à dimanche après-midi. Jacky Megarus emprunte la voiture de son gendre alors qu'il n'a pas de permis et 2 grammes d'alcool dans le sang. A Sainte-Suzanne, il ne s'arrête pas à un contrôle routier et une course-poursuite s'engage alors avec un gendarme mobile. Elle durera 45 minutes. D'abord sur la quatre voies, à 150 km/h, puis sur le Lancastel et enfin au Chaudron où la voiture folle brûle plusieurs feux et stop, monte sur les trottoirs et prend les ronds-points à l'envers. Le gendarme tente même de tirer dans les pneus du véhicule, finalement intercepté dans une rue par deux motards, une voiture de police municipale et de une autre de police nationale.

Hier, lors du procès, l'homme a reconnu être dans une mauvaise passe. Suicidaire, presque SDF, il n'a plus d'emploi ni de petite amie et explique avoir eu peur des gendarmes. S'il n'assume pas vraiment les faits, son avocate se montre elle offensive et attaque l'attitude du gendarme. "Ce qui a mis en danger la vie d'autrui, c'est la course-poursuite. On pousse quelqu'un à conduire n'importe comment. A la Réunion, ces courses-poursuites finissent toujours par un drame", déclare-t-elle dans des propos repris par le Quotidien. Des courses-poursuites qui sont interdites pour les délits mineurs.     
Jeudi 7 Janvier 2010 - 10:26
Benjamin Postaire
Lu 1153 fois




1.Posté par Basile le 07/01/2010 11:07
Et Nassimah qui est poursuivie depuis plusieurs semaines par les ex de l'ARAST sans jamais arriver à la joindre, elle risque combien ?

2.Posté par tijeunepéï le 07/01/2010 11:30
je ne tiendrai pas compte des 2 premiers intervenants, même si leur propos sont "hors sujet".

Je suis outré de l'argument avancé par la défense. Ce serait incroyable que d'imputer la conduite de l'accusé aux forces de l'ordre, parce qu'il y a eu course poursuite. Un homme avec 2 gr d'alcool est forcément dangereux pour lui même mais aussi pour tout autre usager de la route le croisant.
Il est donc primordial voire vital de l'intercepter avant qu'un drame ne se produise. Alors course poursuite ou pas, cet homme a mis la vie de tous en danger dès qu'il a pris le volant.

Ensuite, "A la Réunion, ces courses-poursuites finissent toujours par un drame" signifie qu'ailleurs les gendarmes sont plus compétents ou qu'il y a moins de monde sur les routes??
Et que chaque course poursuite se termine obligatoirement par un drame??
Je veux bien que l'accusé soit défendu mais de là à sortir un tel argument, c'est triste et révoltant.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales