Société

Deux Réunionnais promus commandant de bâtiments de la Marine nationale

Deux marins réunionnais ont été promus commandant de bâtiments de la Marine nationale à la base navale de Brest.


Photo d'illustration
Photo d'illustration
Ce vendredi 29 juillet, le capitaine de corvette Stéphanie Rivière a pris le commandement du patrouilleur de haute-mer Lieutenant de vaisseau Lavallée. Le patrouilleur a notamment pour mission, le soutien aux forces sous-marines stratégiques, la surveillance des approches maritimes, le service public (sauvetage, police des mers),et la surveillance maritime outre-mer.
 
Le lieutenant de vaisseau Bruno Mussard devient quant à lui commandant du bâtiment hydrographique Laplace. Positionné généralement le long des côtes françaises de la façade Atlantique, le bâtiment effectue des sondages bathymétriques, des recherches d'épaves et d'obstructions nécessaires à la mise à jour des cartes marines, ou des travaux océanographiques de haute mer.
 
Née à Saint-Denis, le capitaine de corvette Stéphanie Rivière a réalisé l’ensemble de son parcours scolaire à la Réunion. Elle est passée par le collège de la Montagne, le lycée Levavasseur avant d’entreprendre une classe préparatoire aux grandes écoles au lycée Lecomte de Lisle.  En 2003, elle fait le grand saut et intégre l’Ecole Navale.

Après avoir suivi la campagne 2006-2007 de l’école d’application des officiers de marine à bord du porte-hélicoptère Jeanne d’Arc, elle sert comme officier opérations puis commandant en second du bâtiment hydrographique Lapérouse avant d'être affectée sur le patrouilleur de haute-mer Premier-maître L’Her. En 2011, elle prend le commandement du patrouilleur de surveillance Aramis et rallie en 2013 le bâtiment de projection et de commandement Mistral comme chef de service " systèmes d’information et de communication".
 
En 2015, elle prend les fonctions de commandant adjoint opérations de la frégate de type Lafayette Aconit. Elle participe alors à des opérations de lutte contre le terrorisme en Méditerranée orientale puis en océan Indien.
 
Le lieutenant de vaisseau Bruno Mussard, nouveau commandant du bâtiment hydrographique Laplace, a vécu à La Réunion jusqu'à ses 18 ans. A sa majorité, il décide de quitter l'île pour suivre une formation d’ingénieur au Centre d’études supérieures des techniques industrielles à Toulon et à Paris et intégrer ensuite l’Ecole navale en 2003.
 
Au cours de la campagne d’application des officiers de Marine à bord du porte-hélicoptères Jeanne d’Arc, il participe aux opérations de soutien aux populations victimes du tsunami du 26 décembre 2004 en Indonésie. Il est ensuite affecté à La Réunion sur le patrouilleur La Rieuse comme officier opérations puis commandant en second. Il conduit alors plusieurs missions de surveillance des pêches et de lutte contre les trafics illicites.

Il participe avec le patrouilleur de haute mer Enseigne de vaisseau Jacoubet à plusieurs missions de lutte contre le terrorisme en océan Indien et aux premières missions de lutte contre la piraterie maritime au large des côtes somaliennes.

En 2010,  il rejoint la frégate anti-sous-marine Montcalm comme chef de service Armes. Il est notamment engagé deux fois dans l’opération "Harmattan" lors de l’intervention militaire française en Libye en 2011. Après un passage comme directeur de cours à l'Ecole navale, il est de retour à La Réunion en 2014 comme commandant adjoint aux opérations de la frégate de surveillance Floréal. Il participe alors aux missions de souveraineté et de police des pêches, dans le canal du Mozambique et dans les Terres australes et antarctiques françaises, indique dans un communiqué la marine nationale.
Samedi 30 Juillet 2016 - 09:57
Lu 1990 fois




1.Posté par Zarbi le 30/07/2016 11:17
Qui a dit que la France n'avait pas de reconnaissance pour ses ultra-marins ?
Belles promotions pour ces "enfants" de la République ; rien à voir avec la discrimination positive parce que tu es noir ou musulman ou handicapé : réclamations de gratter .....
SEUL LE MERITE COMPTE !

2.Posté par Babouin le 30/07/2016 12:24 (depuis mobile)
Toujours les mêmes la preference régional voir national elle est ou, on place des gens qui ne sont pas chez eux une honte....merci a la reun ' ai bien. Appris ma leçon ou faut rajouter un peu de racisme?

3.Posté par Bravo le 30/07/2016 14:20
Je suis certain que ces deux commandants ne doivent leur promo qu'à leurs mérites et non à une quelconque pleurnicherie des groupuscules d'aigris racistes qui fleurissent actuellement...
Et je suis même certain que ces deux promus se fichent bien ( même s'ils ne l'oublient pas bien entendu) de leur origines pour le déroulement de leur carrière ...et que ça les ferait bien chier que les trouducs précités se mettent à baver " victoire " sur leurs sites nauséabonds

4.Posté par mortier le 30/07/2016 18:18 (depuis mobile)
Bravo a ces deux promus ! Un exemple a suivre pour nos jeunes.

5.Posté par PATRICK CEVENNES le 30/07/2016 19:49
fukcd473
2.Posté par Babouin le 30/07/2016 12:24 (depuis mobile)
Je ne comprends pas trop le sens de votre billet. Vous n'êtes pas satisfait parce que ces 2 officiers (Réunionnais) n'ont pas été mutés à la Réunion ?
En fait, je ne comprends rien du tout à votre billet ! Pour moi, c'est du "petit chinois" !

3.Posté par Bravo le 30/07/2016 14:20
Je m'étonne que la palanquée de "trouducs" n'ait pas encore crié au scandale et de ne pas avoir interpelé l'alimentaire de la Région Ile de France, le "Président" (Mdr !) du Crefom ! Mdr !

6.Posté par kafir le 31/07/2016 00:16
Bravo !!!!

kafir

7.Posté par Pascal974 le 31/07/2016 08:21
Elle "a réalisé l’ensemble de son parcours scolaire à la Réunion". C'est FAUX!
L'Ecole Navale n'existe pas à la Réunion...!

8.Posté par Vieux Créole le 31/07/2016 20:35
DE NOMBREUX RÉUNIONNAIS OCCUPENT DES POSTES A " GRANDES RESPONSABILITÉS" DANS DIFFÉRENTS SECTEURS D' ACTIVITÉS EN FRANCE HEXAGONALE... Cela signifie qu'il ont été choisis en fonction de leurs diplômes , acquis dans l'ile ou en Métropole , et de leurs compétences...
Certains d'entre eux ne souhaitent pas être nommés à la Réunion; ils se trouvent donc bien où ils sont installés.. Je n'ai jamais entendu dire, qu'à leur encontre , il y ait eu une quelconque campagne du genre : " priorité aux natifs de notre Région" ! Peut-être en Corse de la part des" Indépendantistes"?? Je pose seulement la question l ! )..J'ai pendant longtemps - et le suis encore - partisan de l'idée "à compétences égales" (diplômes?) priorité aux natifs "(pour des postes à responsabilités) compte tenu de notre passé ,Mais, pendant une certaine période ...Maintenir cette exigence indéfiniment. cela satisferait sans doute, le "chauvinisme" (ou" le nombrilisme") de quelques compatriotes ... Nous ne sommes plus dans la période 1959 -1975, où régnait un climat trés délétère , lancé par ceux qu'on qualifiait ,alors de " Séparatistes "! Leur Journal a clamé pendant des années (dans un ENCADRÉ "bien placé) : "VIVRE ET RESTER AU PAYS "!!! SI TOUS LES HABITANTS de notre Ile surpeuplée( 850 mille habitants avaient obtempéré à ce slogan ,l' ÎLE se serait écroulée ! ! Je veux dire que la situation serait "difficilement tenable" !!! ".La " DIASPORA " réunionnaise peut- elle être évaluée?? Prés ou plus de 300 à 350mille compatriotes installés en Métropole ,Madagascar ,Nouvelle Calédonie, Canada - Québec , Belgique , Hollande ,Grande -Bretagne ,Péninsule Hispanique , Allemagne (et même, pas trés nombreux actuellement , dans des Pays nordiques!,Presque sur toute la Planète !! Le Réunionnais serait -il UN "Citoyen du monde" idéal , potentiel ? !Une question me turlupine : est-ce que dans tous ces pays on a lancé à ces compatriotes :"Réunionnais ,dehors !!! - J' aouterai pour terminer que je souhaite que les Réunionnais, policiers ,exerçant depuis longtemps en Métropole( i assez nombreux et c'est çà le problème!) ,soient nommés dans leur île ...s'ils le désirent et SI des postes se libèrent ! ! Certains risquent de le regretter .. après avoir obtenu satisfaction : ce sera : " tant pis pour eux"!!!!

9.Posté par Malouin le 31/07/2016 23:03 (depuis mobile)
Bravo à eux..

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales