Social

Dettes sociales et fiscales: Vers une nouvelle mobilisation la semaine prochaine ?

Journée de tensions sur les routes réunionnaises aujourd'hui. Depuis 5 heures ce matin, deux collectifs, le KDIR (Kollectik pour la défense des intérêts de la Réunion) et le CSAPR (Collectif des syndicats et des associations professionnels de la Réunion), se sont mobilisés avec l'aide des transporteurs pour demander à être reçus en urgence en préfecture et tenter de trouver une once de solution sur le problème des dettes fiscales et sociales à la Réunion. Après une première entrevue avortée en début de matinée et une réunion de près de deux heures cet après-midi, la délégation composée de membres des deux collectifs n'est pas ressortie avec toutes les annonces espérées. Résultat, les deux collectifs annoncent qu'une nouvelle mobilisation pourrait avoir lieu la semaine prochaine.


Dettes sociales et fiscales: Vers une nouvelle mobilisation la semaine prochaine ?
Après une première entrevue avortée ce matin entre le directeur de cabinet du préfet et les 23 membres de la délégation regroupant les deux collectifs (KDIR et CSAPR), les esprits se sont échauffés. Conséquence immédiate, plusieurs barrages filtrants ont été érigés un peu partout dans l'île. Une démonstration de force des deux collectifs pour exiger au préfet d'être reçus et associés aux réunions portant sur la problématique des dettes fiscales et sociales à la Réunion.

Après le blocus, le temps de la nouvelle discussion. Une réunion est organisée en début d'après-midi avec une plus petite délégation, 10 membres au total. Après plus de deux heures de discussions, les deux collectifs ressortent avec quelques promesses de la part de la préfecture. "On nous a promis de nous associer dorénavant aux prochaines réunions portant sur les dettes fiscales et sociales. De ne plus être mis à l'écart", explique Jean-Bernard Caroupaye, président de la FNTR et porte-parole du KDIR.

Rappelant qu'il ne s'agissait pas de discuter sur le "fond du problème" mais bien d'aborder la tenue prochaine d'une réunion sur la question des dettes, Jean-Bernard Caroupaye a tenu à souligner que le préfet avait pris la décision d'intervenir sur un "assouplissement" des contentieux pour les TPE. "Mais il nous a expliqué que ce ne serait pas global mais uniquement au cas par cas pour éviter que certains profitent de ce système pour tricher", souligne-t-il. Mais dans les rangs de la base, la contestation est restée présente et les annonces faites à la sortie de la réunion n'ont pas satisfait.

Un préavis de grève vite écarté

Après plusieurs minutes de discussions, les deux collectifs décident dans un premier temps de déposer un préavis de grève avec effet immédiat, avant de se raviser. L'objectif était de permettre aux deux collectifs de mobiliser les chefs d'entreprises touchés de plein fouet par le problème des dettes fiscales et sociales (environ 8.000 dans l'île pour un montant de 1,2 milliard d'euros ndlr) et de cibler des infrastructures publiques comme la Sécurité sociale ou le RSI. "On doit encore se concerter avant de décider de la prochaine marche à suivre", précise ce soir Pierrick Robert, membre du KDIR et de la FNTR.

Reste que les deux collectifs n'entendent pas en rester là. Ils promettent déjà de remettre le couvert la semaine prochaine et toujours devant la préfecture. Une chose est sûre, selon Michel Allamèle, représentant du CSPAR, "On ne veut plus prendre la population en otage", explique-t-il. Il ne devrait donc plus y avoir de blocage sur les routes… dans l'immédiat en tout cas !
Mercredi 17 Juillet 2013 - 18:56
Lu 3623 fois




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/07/2013 20:27
les familles mongin, robert et caroupaye vont elles oui ou non , arrêter de prendre les réunionnais pour des cons ?? quand on se lance dans le monde de l'entreprise, mettre la clef sous la porte et apurer un passif sur des biens personnels, est LE risque. Assumez le.

2.Posté par Je mort pour le transport ! le 17/07/2013 21:53
Apurement des dettes fiscales et sociales ! ... Cool [mode ironie]
Celui qui a payé ses charges demande et obtient un remboursement ! ... Normal [mode logique implacable]
Ben sinon, désolé, il y aurait non respect de la concurrence !

Caroupaye ! Créé ton mouvement ! Tu es un leader charismatique dans ton quartier !
Faites des meetings, au moins vous ne ferez pas ch... les gens qui veulent et/ou doivent se déplacer pour travailler ! (oui oui je suis énervé quand même alors ça me fait un peu jurer !)
Tu as déjà une chanson quoi t'es offerte !
Tu ne vas pas payer les droits d'auteur là-dessus quand même, pour qui te prendrait-on ? Toi qui affirme "Je mort pour le transport !"
Alors on y va ? Tous en chœur !

"MI PAYE PA ZIMPO, MI LA GRO LOTO,... ALE GOUT' MON COCO !"

3.Posté par Béa le 17/07/2013 21:55
LAMENTABLE .....
Il veut quoi caroupaye un job a la région, ou ccir comme son pote mongin ????
pourquoi moi je paie mes impôts etc.... et eux seront exempter de leurs dettes ???
pas un policier ou gendarme sur les routes pour faciliter la circulation ....
ça conforte encore plus mon choix de voter BLANC

4.Posté par Bidule le 17/07/2013 22:17
Pauvre petit ils ne peuvent plus acheter de porche ou de gros 4x4 il faudra faire la quête a la sotie des grande surface pour qu'il continu de rouler avec leur puissant 4x4.

5.Posté par Collectif eveil citoyen974 le 18/07/2013 00:46
Vos mieux être honnête est demandé une solution comme le fait, le collectif Que de fraudé avec la complicité de certain élus ! sur le dos des contribuables citoyens


6.Posté par Candide le 18/07/2013 03:50
Et si nous faisions de même, nous autres contribuables ? Allons tous bloquer les routes pour refuser de payer nos impôts !
Ah bon, vous trouvez cela choquant ? Moi aussi !

7.Posté par le réunionnais le 18/07/2013 07:51
réunionnais qui peut pas payer ces impôts, pas manger se qu'il veut, qui ne peut pas partir en vacance allons descendre dan chemin!

8.Posté par réalité le 18/07/2013 07:53
Caroupaille ou lé trop couillon et pas assez classe pour faire parti de la classe supérieur!
cochon chaquen sans bann.....

9.Posté par lf le 18/07/2013 07:54
Merci d'en plus nous emmerder de nous faire augmenter les impôts! Oui parce qu'en refusant de payer votre dû, les caisses de l'Etat vont être encore plus vide et par conséquent ce sont les contribuables qui vont payer à votre place!!!

Franchement, monsieur le Préfet, envoyez un ou deux groupes de gendarmes pour leur botter le derrière, confisquez les camions (avec séquestrations si non remboursement des frais indus) et vous allez voir si ils font encore les durs...

10.Posté par yabos le 18/07/2013 08:12
Il faudrait saisir tous les biens de ces terroristes pour apurer leurs dettes , un point c'est tout. Nous n'allons pas nous apitoyer sur ces nantis qui se comportent comme des parasites à l'égard de la société et prennent régulièrement les Réunionnais en otage.

11.Posté par PEI FOUTU..??? le 18/07/2013 08:19
les citoyens qui se font prendre en étau ..et empoisonnés par ce gang perpétuel politisé..!! devraient s'organiser par la suite pour tenter une action en justice.. dans la mesure ou le préfet ne peut plus faire appliquer les lois de la république .!!, un courrier au ministre de l'intérieur s'impose des maintenant???

12.Posté par Anti Escroc le 18/07/2013 08:24
Toujours les mêmes qui font du chantage
Tout le monde doit payer ses charges, même si on s'appelle caroupapaye
Il y en a marre de ces escrocs

13.Posté par RSI le 18/07/2013 08:27
En se donnant la peine de chercher un peu et en bravant les mensonges de la sécu, en ce qui concerne les charges sociales d'entreprises réunionnaises en difficulté (cotisations assurance maladie au RSI), la solution est simple : ne plus payer et s'assurer librement en Angleterre ou ailleurs en Europe. Pour 300€/mois par mois les patrons d'entreprises françaises sont aussi bien couvert qu'avec la Sécu tout en gardant leur mutuelle!!! Et ceci légalement.
Pour les cotisations retraites, pareil, au Luxembourg par exemple.
Vive l'Europe et Vive la liberté de choisir!!

14.Posté par Hugues Neau le 18/07/2013 11:08
Vite du goudron et des plumes pour ces Messieurs!!!

15.Posté par jpleterrien le 18/07/2013 11:52
Article L.412.1 Entrave à la circulation routière.
2 ans de prison. 4500 Euros d'amende.
Suspension du permis 3 ans. Perte de 6 points.
Immobilisation (bon, ça c'est déjà fait !) et mise en fourrière du véhicule.

Qui aura le courage de faire appliquer la Loi face à ces fouteurs de ....pagaille ???

16.Posté par louis le 18/07/2013 13:06
ATTENTION cette fois,les Réuninnaises et réunionnais ne se laisseront pas faire! encore une fois
ATTENTION A LA CASSE

17.Posté par Delta974 le 18/07/2013 14:17
Ah ! le revoilà monsieur " je mort pour le transport ". Le justicier, le man of steel, le dark night des routes réunionnaises. Il ne veut pas payer ses charges qui sont en fait les cotisations patronales qui servent pour la formation, les cotisations retraites, la sécu. Rouler en 4x4 de luxe, en grosse berline, en moto hors de prix, (pour passer les barrages que monsieur a mis en place bien sur, sinon ça ne serait pas drôle de se faire bloquer par ses propres barrages).
Il dit représenter la population réunionnaise en tout cas ni les Caroupaye et autres Mongin de pacotilles n'auront ma liberté de penser.

18.Posté par LM le 18/07/2013 17:03
Non mais c est quoi cette île de non droits??
Alors nous petits artisans commerçants on se serre la ceinture pour payer nos charges ,nos cotisations, et des trimestres ceci équivaut a ne quasiment se prendre de rémunération pour payer tout ça, et voilà que les gros zozos eux on va leur épuré leurs charges?!?! Non mais ou vas t on la???? Et en plus, il nous font chi.. Sur le route, il y a vraiment un gros problème ici.
Qu ils payent ce qu ils doivent et c est TOUT, aucun passe droit ,c est trop facile ,arrêtons tous de cotiser dans ces cas la....putain de France tiens!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales