Economie

Dettes sociales des entreprises: 10.000 mises en demeure sont prêtes à partir


Dettes sociales des entreprises: 10.000 mises en demeure sont prêtes à partir
Ne pas céder à la panique… C'est un peu ce qu'Armand Mouniata, président du collectif pour la défense des travaux publics et du bâtiment, essaie de faire passer comme message aux 10.000 entreprises qui devraient recevoir dans les jours prochains une mise en demeure.

Selon les informations qu'il a pu recueillir, RSI et CGSS ont préparé ces milliers de courriers pour non paiement des cotisations sociales. "Un coup bas", selon Armand Mouniata qui craint que le moral des chefs d'entreprise, déjà au plus bas, n'en prenne encore un coup. "On nous dit de ne pas nous inquiéter, qu'il ne s'agit que d'un courrier, mais je rappelle que c'est la première étape à de futurs redressements judiciaires", lâche-t-il.

Armand Mouniata en est d'autant plus amer que le RSI est présidé par Ibrahim Patel, celui qui en tant que président de la Chambre de Commerce et d'Industrie "était l'instigateur d'une pétition en faveur de mesures d'aides fiscales et sociales".

Armand Mouniata a d'ores et déjà débuté des échanges avec les intéressés. S'il n'a pas beaucoup d'espoir pour que ce courrier ne soit pas envoyé à la veille des fêtes de fin d'année, il entend au moins négocier des solutions futures.

Ce dernier croit beaucoup aux discussions, en cours selon lui, pour redonner confiance aux chefs d'entreprise: "Leur redonner confiance c'est vraiment le plus important aujourd'hui. L'année 2013 va être encore très difficile mais j'ai beaucoup d'espoir pour que nos entreprises obtiennent la possibilité de répondre aux appels d'offres même si elles rencontrent des difficultés financières", a-t-il indiqué.

Auquel cas, "les actions viendront naturellement… A force de taper, le vase va finir par se casser et nous assisterons à une débordement social", a-t-il conclu.
Mercredi 12 Décembre 2012 - 17:15
Lu 1536 fois




1.Posté par noe le 12/12/2012 16:18
C'est quoi ces entreprises qui s'engraissent sur le dos de leurs travailleurs et qui ne paient pas leurs cotisations sécu ?
Pas bien !
Il faut honorer ses dettes !

"Les économies c'est très bien surtout si vos parents les ont faites pour vous." (Churchill)

2.Posté par Paul(St Gilles) le 12/12/2012 17:11
Nous les salariés ,nos salaires sont versés après prélévement des cotisations sociales et nous payons l'impôt sur les revenus .
Comment peut-on tolérer ,accepter que les entreprises ne paient pas leurs cotisations sociales ou autres dettes fiscales !? Ce sont entre autres ces défaillances de certains patrons qui creusent le déficit de la Sécurité Sociale et in fine celui de l'Etat.
Alors,que les mesures de recouvrement se mettent en place ....comme le prévoit la loi/la législation française !

3.Posté par PINGOUIN le 12/12/2012 19:03
4 X 4 d'entreprise ht, mercedes, pour les patrons et les ouvriers à 980€ ?

Ben s'ils paient plus leurs cotisations, nous n'avons plus, nous particuliers ne plus payer nos impôts !

4.Posté par Le Taliban. le 12/12/2012 19:26
Encore un Super assisté ,de plus en temps normal ils ne payent leur
employés selon la convention collective,et la ils s'enfoutent de leur cotisation.
Mais à force de casser les prix,cela est normal.
Dommage qu'ils roulent en BMW X5 et portable dernier cri. Bonne Année!!!!!

5.Posté par Citoyen à jour de cotisations le 13/12/2012 04:26
Il est normal que ces entreprises soient, au minimum, averties une fois de plus qu'elles ont des dettes à régler. Et cela pour 2 raisons : solidarité nationale par le biais des différentes caisses concernées, et aussi décence pour celles qui ont fait l'effort de payer.
Effectivement un certain nombre de mauvaises gestions, et de frime en 4x4 de quelques entrepreneurs, explique en grande partie ces non paiements.
Merci aux responsables qui ont pris la décision de faire en sorte de récupérer ces dettes dont certaines ont à priori plus de 3 ans.

6.Posté par vanille le 13/12/2012 04:28
Monsieur Armand MOUNATIA, à votre place, j'aurais honte d'être aussi malhonnête intellectuellement. Vous soutenez ces patrons hors la loi arnaqueurs qui usent et abusent de leurs salariés et volent l'état. Vous ne voulez pas que l'on sorte nos mouchoirs non plus !!
Quand un chef d'entreprise ne peut plus payer ces cotisations il met la clé sous la porte mais il ne continue pas à vivre comme un pacha avec BMW ou autres 4X4 dans une villa tout confort.
Donc oui à ces mises en demeure, oui à des redressements judiciaires si necessaire, mais STOP aux vols organisés que vous cautionnez.

7.Posté par BANON Max le 13/12/2012 06:54
Il me semble important que toute la transparence soit faite sur cette situation dans l'intéret de tous, aussi bien pour les entrepreneurs que les salariés.iL n'est pas question pour moi de mettre tout les entrepreneurs dans le"meme panier".Mais au nom de la crise on ne peut pas tout accepter,et de ce fait rmettre en peril notre système de protection sociale par exemple.Pour ceux qui ne savent pas selon certaine information le déficit de la sécurité sociale à LA REUNION s'élèverai à 800 millions d'euros !que des TPE/PME soient en difficultés OK , examinons les causes notamment les conditions de la sous:traitance en cascade, le principe du mieux disant/moins disant, la libre concurence et non faussée inscrit dans la constitution européenne ....la conditionnalité des aides, la structuration des branches, le pouvoir d'achat des salariés sans lequel il n'y peut y avoir un redémarage de la croissance, cela mérite vraiment un débat de fond.
Pour sa part la CGTR milite à sa manière pour une autre politique économique et sociale avec une meilleure répartition des richesses.

8.Posté par RADIO BISTROT le 13/12/2012 07:58
Un coup bas ???? une première étape qui mène au redressement judiciaire ???
Monsieur Mouniata aime décidément l’exagération et les hyperboles
Si ou paie pas ou reçoit une lettre c simple non ? sé pareil pour tout le monde

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales