Economie

Dettes des entreprises : Caroupaye "satisfait" des directives prévues


Dettes des entreprises : Caroupaye "satisfait" des directives prévues
C'est un Jean-Bernard Caroupaye qui est ressorti tout sourire de son entretien cet après-midi à la Préfecture avec Bernard Couteaux, commissaire au développement productif et Martial Ogor, directeur du service contentieux de l'URSSAF. Reçu avec une délégation de chefs d'entreprises, le président de la Fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR) s'est dit "satisfait" de cette réunion qui portait sur les étalements des dettes fiscales et sociales des entreprises en difficultés.

"On a eu le sentiment que M. Couxteau a vraiment pris les choses en main pour nous exposer tout ce qui est prévu pour rendre les jours meilleurs aux entreprises, petites, moyennes ou grandes, car tout le monde est dans la même situation", a déclaré Jean-Bernard Caroupaye. "Pour la première fois, nous avons vu qu'il y avait une réelle volonté d'accompagnement de ces sociétés en détresse" a-t-il ajouté.

Il se félicite que des engagements aient été pris notamment sur les parts ouvrières. "On attendait une réponse sur un possible étalement de ces parts. Aujourd'hui, cela est possible, peut-être pas sur de très longs mois comme cela avait été souhaité. Mais c'est quand même une belle avancée de pouvoir étaler ces parts sur quatre ou cinq mois. Cela permettra aux chefs d'entreprises de prouver qu'ils sont à jour et que toutes leurs autres dettes ont la possibilité d'être étalées. Ce sera une bouffée d'oxygène pour eux", se félicite-t-il.

Pour rappel, le président de la FNTR avait été reçu jeudi dernier à la CGSS toujours sur l'étalement des dettes des entreprises. Il en était ressorti "satisfait" en déclarant que du côté de la CGSS, "il y avait une réelle volonté d'aider ces sociétés".

Autre point de satisfaction pour Jean-Bernard Caroupaye, le rôle-clé que pourrait jouer La Réunion dans la mise en place de ces dispositifs d'aides aux entreprises en difficulté. "Bernard Couteaux nous a également dit que les autres DOM travaillaient avec lui afin de connaître les dispositifs mis en place à La Réunion pour sortir les entreprises de la crise. Nous sommes en quelque sorte la "locomotive" pour les autres DOM. Ils ont envoyé des courriers à M.Couteaux pour savoir ce que nous allons mettre en place afin de bénéficier également des mêmes avancées que nous, à La Réunion", conclut-il.
Lundi 14 Janvier 2013 - 19:19
S.I
Lu 1302 fois




1.Posté par TEGO le 14/01/2013 19:06
Tant mieux si chacun a fait le nécessaire mais n'oublions pas que l'URSSAF est déficitaire et le 1er gros créancier reste l' Etat

2.Posté par conflit le 14/01/2013 22:48
Comment peut on encore accepter de laisser M; CAROUPAYE représenter les entreprises en difficultés quand on sait qu'il est lui même poursuivi pour des charges et des taxes impayées.
il y a un conflit d'intérêt, il est là pour lui et il fait croire que c'est pour défendre tout le monde mais il mélange les genres

3.Posté par Escroc le 15/01/2013 09:45
Ce caroupaye ne paye pas ses dettes, il prélève quand même les charges salariales sur les feuilles de paye de ses employés.
Il est évidemment hors de question qu'il accepte de payer la partie employeur.
Pendant ce temps il roule en mercédes
C'est à cause d'escroc comme lui que la sécurité sociale est en déficit

4.Posté par le 15/01/2013 10:00
bientôt une "carotte" va lui clouer le bec comme c'est déjà le cas pour son ami Mongin

5.Posté par ouvre zot yeux le 15/01/2013 10:38
caroupaye ne porte pa d'importance a ces idiot qui te critique je croi que la reunion traverse une crise sans precedent et que les de10000 entreprises qui on des contentieux fiscal et social ont besoin de ton aide pour les representés . tes collegues et toi ont ete les seul a monter au creneau pour defendre les entreprises bravo a vs
question: les 10000 entreprises en difficultes croupaye est il actionnaire ? LOL.......
CONTINUER LE COMBATS

6.Posté par Jean Louison le 15/01/2013 20:44 (depuis mobile)
Heureusement que Mr Caroupaye s occupe de nos entreprises sinon qui va le faire? Sûrement pas les 2 abrutis qui critiquent! C facile de critiquer proposer des solutions vous comprendrez que le seul a mouiller sa chemises est toujours le même!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales