Faits-divers

Détournements de fonds à la CARPA ? Des avocats dans le collimateur de la brigade financière

Depuis quelques mois, la brigade financière de Malartic enquête sur de possibles malversations financières au sein de la CARPA (Caisse des règlements pécuniaires des avocats). Plusieurs avocats et clients ont déjà été entendus. Les enquêteurs s'intéresseraient à de possibles détournements de fonds opérés à l'insu de clients dans des affaires judiciaires.


Détournements de fonds à la CARPA ? Des avocats dans le collimateur de la brigade financière
Selon nos informations, plusieurs avocats et la CARPA (Caisse des règlements pécuniaires des avocats) sont dans le collimateur des enquêteurs de la brigade financière de Malartic. Dernier fait en date, l'audition comme simple témoin de l'ancien bâtonnier et avocat Me Robert Chicaud, entendu ce jour au commissariat de Saint-Denis. Une information confirmée par le parquet de Saint-Denis.

Des soupçons pèsent quant à l'utilisation de l'argent déposé au sein de la CARPA. Un des enjeux de l'enquête porte sur le fonctionnement même de la caisse professionnelle des avocats à La Réunion.

Zinfos974 s'était fait écho dans un article de 2013 (voir ici : CARPA: Les comptes pas clairs de la caisse professionnelle des avocats de la Réunion) de problèmes financiers au sein de cette caisse. Il faut savoir que la CARPA sert aux avocats à verser l'argent reçu pour le compte de leurs clients, argent qui ne leur appartient pas et qu'ils n'ont pas le droit d'utiliser. Alertée par le bâtonnier de l'époque, Me Leopoldine Settama - elle-même entendue sur le fonctionnement de la caisse par les enquêteurs de Malartic - la commission de contrôle des CARPA avait mis en lumière plusieurs anomalies. Le rapport avait pointé de drôles de pratiques, s'étalant sur plusieurs années, quant à l'utilisation de ces fonds et leurs destinations. Cette mission de contrôle avait débouché sur une alerte au parquet de Saint-Denis par Me Leopoldine Settama dès 2012.

Une alerte doublée depuis par une plainte. Selon nos informations, une plainte contre X a été déposée auprès du procureur de la République de Saint-Denis fin janvier 2014, visant indirectement un avocat dionysien de renom. Dans sa plainte, un client explique ne pouvoir remettre la main sur près de 40.000 euros versés en trop à des victimes. Suite à une condamnation dans une affaire d'abus de confiance, le plaignant avait versé près de 150.000 euros de dommages et intérêts aux victimes. Depuis deux ans, il cherche à remettre la main sur son argent. En vain.

Pour confirmer ses dires, le plaignant a joint dans sa plainte une copie des sommes et des bordereaux de dépôt récupérés auprès de la CARPA. Des documents sans signature ou présentant des dates surchargées. Pis, selon l'intéressé, il y aurait une "inadéquation" entre les dispositions du jugement et les mouvements effectués vers des personnes qui ne peuvent pas en être les bénéficiaires. Certains clients de l'avocat visé par la plainte ont été entendus par les enquêteurs et affirment ne pas avoir touché leurs dommages et intérêts, selon une source proche du dossier.

Cette nouvelle audition pourrait accélérer l'enquête du côté de la brigade financière de Malartic. Les enquêteurs cherchent à comprendre comment des sommes, pourtant sous séquestre, ont vraisemblablement pu être utilisées à d'autres fins. L'enquête continue.
Mardi 9 Septembre 2014 - 16:05
Lu 13769 fois




1.Posté par Eveilcitoyen 974 le 09/09/2014 23:42
Nous avons plusieurs adhérents concerné part des avocats ! les plaintes sont déposées ! L'enquête continue. Merçi au procureur de la République Muller

2.Posté par domino le 09/09/2014 23:50
mdr car si un jour le dossier voit le bout du tunnel,je veux bien manger un âne (m'auto-cannibaliser en somme).

3.Posté par noe le 10/09/2014 06:30
Des avocats ripoux , on apprend des choses pas très catholiques !

Je le disais ! Les corbeaux en soutane noire mais sans bec crochu font des parades dans les parquets , juste pour soutirer du fric aux honnêtes gens , histoire de jouer une pièce malsaine !

Justice macotte et arrangée !

4.Posté par Allan le 10/09/2014 09:09
Même les avocats ne seraient plus honnêtes aujourd hui? Tout fout le camp.

5.Posté par Dimitri ALAIN le 10/09/2014 09:09
vous avez tristement raison post 2 a mangé un âne bof plus judicieux de mangé un avocat (a une graine )

6.Posté par jpleterrien le 10/09/2014 09:50
En réponse au post 2, je ferais de même !
Supprimons avocats, banquiers, notaires, huissiers et politicards et le monde ira BEAUCOUP mieux !!!
I have a dream....

7.Posté par bravo le 10/09/2014 10:26
bonjour,
moi aussi je n'ai pas pas perçu la totalité de mes dommages et intérêts plus de trois ans après le jugement.
j'ai réclamé la somme à mon avocat qui m'a envoyé sur les roses, je lui ai demandé un écrit et refus catégorique.
comment faire ?
merci

8.Posté par Francette le 10/09/2014 11:36
Pas étonné du tout.
Et nous allons en apprendre d'autres.
Il y en a qui ne doivent pas être tranquilles, et pas les moindres.

9.Posté par HERVET le 10/09/2014 11:53
Un peu d'étymologie pour Post 3 et 5
Catholiques, du grec signifiant Universel Toutes les religions se veulent universelles et on voit ce que nous en dit l'histoire .
Quant à l'universalité elle touche tout ce qui est humain:l"appât du gain , le désir d'argent pour le pouvoir touche donc aussi bien les avocats que les autres représentants de l'espèce humaine qui peuvent plonger là où ils devraient rester sur la rive si leur sens du devoir était assez fort.
Attendons les révélations qui risquent de contredire le discours du magistrat venu installer le nouveau procureur et ne tombons pas dans le trop populiste discours trop souvent entendu:"Tous pourris!"
AVOCAT, quand il s'agit du fruit, n'a rien a voir avec l'étymologie latine désignant celui qui porte la parole de l'autre ,à savoir le plaignant et le responsable du préjudice causé.
Il s'agit d'une étymologie inca ou aztèque que je pourrais illustrer ainsi:
Si les avocats présumés innocents sont déclarés coupables, on espère que la justice les prendra aux "avocats"(c......s, ce que chacun saura traduire)) pour leur faire rendre gorge
Souvenons nous de la fable de La Fontaine:La besace qui peut être résumée par la parabole de la poutre et de la paille.

10.Posté par 34679 le 10/09/2014 12:55
Pourquoi vous ne citez pas le nom de cet avocat véreux qui est coupable de vrais vols à la CARPA, en violation parfaite des règles déontologiques de sa profession? Que quoi avez-vous peur?
En son temps ledit entrepreneur, petit entrepreneur Réunionnais, a pourtant été incendié et mis à mort sur toutes les pages de l'Ile pour crime de réussite, dans le cadre de la faillite de son entreprise organisée par sa banque, n'est-ce-pas? Pourtant, il a remboursé sa dette à la société, lui, ce qui n'est pas le cas des grandes entreprises locales.
Jusqu'à quand perdurera cette justice inégalitaire et à deux vitesses à La Réunion?

11.Posté par Citoyens en action le 10/09/2014 13:18
Beaucoup de Citoyens son mécontent des Avocats ,faute professionnel , faute déontologie, etc...

12.Posté par BIEBER le 10/09/2014 13:30
Merci Mr MULLER, tous les jours on a des gens qui se plaignent d' Avocats qui ne leur ont rien reversé, c'est le sport national, ici, certains s'en donnent à coeur joie, c'est bien qu' enfin cela éclate et éclabousse ces Avocats véreux, attention tout de même de ne pas généraliser, il y' en a des bons quand même.comme on vs l' a dit maintes et maintes fois, cela se passe dans d' autres corporations aussi.
La CARPA , pour certains c'est leur banque, il faut que les langues se délient, et ceux qui ont eu le même probléme avec des Avocats, dénoncent ces agissements pernicieux, il faut assainir l'île.
Au tour après de certains Maires, ...............etc..........................
On a trop profité des gens ici, sous prétexte qu'ils ont des robes, et qui représentent la justice ils se croient tout permis, et volent les gens, depuis 5 ans et demi, on est derrière eux,.................

Le Président de l ' Association STOP INJUSTICE
Pascal BIEBER

13.Posté par Francette le 10/09/2014 13:51
A post10 34679
La presse "globalement" préfère citer le nom ou les origines des "petits délinquants".
Comme quoi, selon u l'on soit riche ou puissant, le traitement n'est pas le même.
In justice quand tu nous tiens.

14.Posté par Choupette le 10/09/2014 14:00
" ... la CARPA sert aux avocats à verser l'argent reçu pour le compte de leurs clients, argent qui ne leur appartient pas et qu'ils n'ont pas le droit d'utiliser.)

En théorie.

En pratique, ils se font libeller les chèques à leur nom.

Moi qui ai bossé dans un cabinet d'avocats international, dans un autre pays, je peux vous dire que les chèques étaient libellés à l'ordre de la CARPA. Et là, oui, les avocats ne touchaient pas à ces chèques-là, jusqu'à ce que l'affaire soit résolue.

Mais ça c'est dans un autre pays ... .

Ici, on paye d'avance et on ne voit plus l'avocat.

Soit on correspond par mail, -parce que tout le monde , y compris les illettrés et les analphabètes, à La Réunion maîtrise Internet, n'est-ce-pas ?-, soit on va se faire voir et on perd son procès.

Dans les 2 cas on croise les doigts.

Des margoulins.

15.Posté par SJ P le 10/09/2014 14:25
Suite à un jugement en 2011, j'avais une très grosse somme à la CARPA qui était bloquée , je ne sais pourquoi , plus de 6 mois. Je téléphonais tous les jours, la pauvre employée qui me répondait au téléphone ne savait plus quoi me dire jusqu'au jour j'ai menacé de balancer à la presse ce comportement incorrect. Une semaine après comme par hasard , la somme a été débloqué. Comme quoi, la presse peut faire débloquer des situations.

16.Posté par ALEXANDRA le 10/09/2014 15:12
oui, il y en a un (avocat) qui a plombé 150 000 € à un ami sur la caisse CARPA !!!!
et il y en a un qui récupère en misouk (peut être le même ?) .....sinon pas de contrat !!!
le ver est dans le fruit !!!

17.Posté par BIEBER le 10/09/2014 18:13
POST 16 cela nous interesse, envoyez nous un petit topo, là dessus, on peut vous aider.

Pascal BIEBER
Président de l 'Association STOP INJUSTICE

18.Posté par stormbridge le 10/09/2014 20:26
c'est AliBaba et les 40 voleurs !!!!!

Entre collusion , petits arrangements entre magistrats et avocats , fréquentation des mêmes loges, clubs , tout ce petit monde est à vomir !!!!!
Si ce dossier va jusqu'au bout et bien chapeau bas !!!!!
Certains avocats sont pourris jusqu'à la moelle et sont prés à tout , même à faire perdre leur client au profit de la partie adverse qui peut représenter une mane financière plus importante pour de futurs dossiers.
Un conseil : DELOCALISEZ QUAND VOUS POUVEZ

19.Posté par souvenez-vous le 11/09/2014 08:21
"Les réunionnais peuvent etre rassurés, la justice à La Réunion est bien rendue"... dans les articles d'il y a quelques jours...

20.Posté par Diego le 11/09/2014 09:55
Au moins,il y en a-t-il qui s'en étonne?! (je ne parle pas des justiciables)

21.Posté par Karine le 11/09/2014 11:26
La justice rendue à La Réunion est digne de celle rendue dans une république bananière. Même en Afrique, ils avancent plus vite que nous actuellement.
Que ce soient les magistrats qui condamnent subjectivement quand ce sont leurs collaborateurs qui sont impliqués dans l'affaire qu'ils tranchent eux-mêmes, sans faire preuve d'impartialité; ou les avocats qui montent des affaires contre des entrepreneurs qu'ils considèrent aisés pour les ruiner et s'enrichir facilement. La preuve dans cette affaire.
Qui est la victime ici?
Jusqu'à quand cette justice corrompue? Les Réunionnais doivent dénoncer ce type de justice en haut lieu.
N'hésitez pas à informer le ministère de la justice des manquements de la justice locale en envoyant des courriers. L'union fera la force pour réformer les systèmes écoeurants en vigueur à La Réunion.

22.Posté par Jean le 11/09/2014 11:39
Nous espérons que cet avocat lui sera radié du barreau et poursuivi pénalement pour vol, escroquerie, abus de confiance, etc... On ne peut plus accepter deux poids deux mesures en justice!
Ou alors reconnaissez qu'il existe une justice des plus inhumaines pour les petits entrepreneurs et une autre très clémente pour les avocats véreux?

23.Posté par claire le 11/09/2014 16:30
Et dans la même affaire, qui souhaiterait se pencher sur le sort du mandataire-liquidataire désigné qui s'est servi copieusement sur les 500.000 euros destinés à indemniser les clients de l'entreprise (déjà une seconde fois) au moment de la liquidation? Il y a certaines communautés, qui forts de leur intimité avec la "justice", croient avoir tous les droits sur cette île... Heureusement que Christiane est là maintenant...

24.Posté par Néné le 11/09/2014 17:54
C'est HALLUCINANT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

25.Posté par zarmanata le 12/09/2014 14:23
j aimerais que la brigade financiere me convoque j aurais beaucoup a dire sur les agissements d un avocat de saint denis histoire rocambolesque garantis si quelqu un connait e mail de la brigade merci

26.Posté par Francette le 12/09/2014 15:36
@post25 zarmanata

Ma soeur aussi si elle voulait parler, même si ce n'est pas la CARPA elle même mais son avocat.
Je trouve bizarre que rien n'ait filtré suite à l'audition de Me Chicaud alors que quand c'est le pauvre couillon de petit créol, le lendemain tout est dans la rue.

27.Posté par Eric B le 12/09/2014 21:12
Il faut absolument un grand nettoyage dans tout les administrations la Réunion les citoyens doivent prendre conscience de l' importance des Magouilles qui détruit tout espoir tout avenir de l'île

des sanctionné par la prison ferme il faut frappé fort , la gangrène tout délits

28.Posté par MC le 18/09/2014 17:29
Je vais je pense aussi me rendre à Mallartic pour frais d'honoraires abusifs par l'avocat cité!!!

29.Posté par chane le 14/10/2015 14:13
Dans une affaire me concernant, je me pose un certains nombres d'interrogations sur le fonctionnement de la CARPA à la Réunion. On dit qu'il y avait une enquête qui était en cours, ça commence à faire long. Depuis 2011 j'attends des réponses? Silence radio? Aucune annonce, rien. Le fonctionnement de la justice à la Réunion me laisse perplexe, serai t'ont toujours dans une République bananière?
Affaires qui date depuis 2010 suite au décès de mon père.
Je n'ose compter le nombre de report dans cette affaire.

30.Posté par Damie le 07/03/2016 16:30
Bravo, il y a déjà du bon boulot de la Brigade financière. Nous attendons la suite... D'autres cas d'avocats qui ponctionnent sans relâche les justiciables vont bientôt être étalés sur le tapis. La grande marche vers les vérités cachées est entamée, elles éclateront au grand jour !...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales