Faits-divers

Détournement de fonds à LADOM: Le rapport de l'inspection générale attendu fin septembre

Alors que LADOM est sous le feu des critiques à la Réunion, elle est également sous le coup d'une enquête dans une affaire de détournement de fonds présumé au sein de l'Agence de Seine-Saint-Denis, dans le Nord de Paris. 266.000 euros auraient été détournés par l'ancien directeur financier et administratif de LADOM. L'enquête est entre les mains d'un juge d'instruction au tribunal de Bobigny. Face à ces dysfonctionnements, deux audits sont actuellement en cours, l'un sur l'analyse des comptes et l'autre sur l'organisation et le fonctionnement de l'Agence.


Immeuble de LADOM loué à Airparif où des travaux fantômes auraient servi de prétexte pour mettre en place le détournement de fonds au sein de l'agence (crédit : Google Streetview)
Immeuble de LADOM loué à Airparif où des travaux fantômes auraient servi de prétexte pour mettre en place le détournement de fonds au sein de l'agence (crédit : Google Streetview)
Coup sur coup LADOM (l'Agence de l'Outre-mer pour la mobilité) se retrouve sous le feu des projecteurs. Une situation délicate en deux actes distincts. D'un côté, un problème avec les agences de voyages réunionnaises (voir ici). Et de l'autre un directeur administratif et financier en poste en Seine-Saint-Denis qui s'accuse d'avoir détourné 266.000 euros des caisses de LADOM.

Une situation qui a conduit l'IGA (Inspection générale de l'administration) à mener une inspection au sein de l'Agence de l'Outre-mer le 25 juin dernier. "L'inspection générale de l'administration (en charge de mission d'évaluation des politiques publiques ndlr) a diligenté une enquête en juin dernier. Un rapport provisoire doit être rendu à la fin juillet. Et le rapport définitif est attendu pour la fin septembre", explique Jean-Claude Cadenet, directeur général de LADOM. Objectif de cette inspection, clarifier le fonctionnement et l'organisation de LADOM

Cette inspection s'ajoute à l'audit en cours sur les comptes de la structure d'Etat. C'est cet audit qui aurait permis de mettre le doigt sur les détournements de fonds présumés. Du reste, l'examen des comptes 2013 de l'Agence a été reporté, le temps pour les commissaires aux comptes de vérifier la "réalité" des écritures.

266.000 euros détournés pour des travaux fictifs

Cette affaire de détournement de fonds présumé a éclaté fin juin, le directeur administratif et financier de LADOM, en poste depuis près de 20 ans dans la structure, s'est rendu de lui-même à la police. Il s'est dénoncé pour avoir détourné près de 266.000 euros des caisses de LADOM. Pour y parvenir, le DAF aurait fait croire à l'Agence que des travaux étaient réalisés dans un bâtiment, appartenant à LADOM et loué à la société Airparif, rue de Brissac dans le 4e arrondissement de Paris. Des travaux qui n'ont jamais été réalisés.

"Le directeur administratif et financier s'est rendu de lui-même à la police. Ce n'est pas nous qui l'avons accusé, mais il s'est dénoncé tout seul. LADOM avait lancé un audit complet sur ses comptes, et nous allions découvrir le problème et les fausses factures", explique Jean-Claude Cadenet, directeur général de LADOM. Un juge d'instruction a été saisi dans cette affaire et une procédure est en cours au tribunal de Bobigny. "Mais nous ne ferons pas de commentaires sur la procédure", précise-t-il. LADOM s'est portée partie civile dans cette affaire, puisque lésée financièrement et dans son image.

Pour le directeur général de LADOM, cette affaire n'a toutefois "aucun impact" sur le volume d'activité de l'Agence. Et les récents problèmes rencontrés avec les agences de voyages à la Réunion sont totalement extérieurs à cette affaire, tient à rassurer Jean-Claude Cadenet.
Jeudi 10 Juillet 2014 - 12:16
JD
Lu 3544 fois




1.Posté par STOP INJUSTICE le 10/07/2014 14:19
Mr CADENET c'est de votre faute, vous n' aviez qu à contrôler, nous sommes persuadés qu' ici, on s'en donne à coeur joie, pour dilapider l' argent de LADOM,
Mr CADENET la confiance n' exclut pas le contrôle, vous l' apprenez maintenant à vos dépens.
Après il faut que l ' I.G.A. contrôle les autres , Mairies, et autres organismes.............enfin ce n'est pas trop tôt...................on commence à bouger, mais il faut tjrs attendre que quelqu'un dénonce, sinon, rien ne se fait......................
Le Président de l 'Association STOP INJUSTICE
Pascal BIEBER
stopinjustice974@hotmail.fr

2.Posté par JORI le 10/07/2014 15:54
On a bien mis en examen le DGS ou dircab du département et pourtant le conseil général tourne toujours, malgré son plus grand nombre de compétences que Ladom!!. Alors faire porter la responsabilité des problèmes locaux à cet homme est un pur mensonge.

3.Posté par 974 le 10/07/2014 19:42
C'est triste de constater que dès qu'il y a de l'argent public en jeu, les scandales ne tardent pas à fleurir. Le système est pourri, on ne fait que dénoncer, mais pour quand les sanctions.

4.Posté par ALEXANDRA le 11/07/2014 08:22
Il faut bien trouver un homme à fusiller pour cacher la vérité, sous Vergés, sous Robert .....
Et ce sont nos sous qui sont dilapidés !!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales