Société

Des "usagers de la mer" devant le siège de la Réserve marine


Des "usagers de la mer" devant le siège de la Réserve marine
Il y a de l'électricité dans l'air cet après-midi à la Saline-les-Bains. Les "usagers de la mer" comme ils se définissent, sont venus demander des explications à la Réserve marine, devant son siège. Depuis 14 heures, ils sont environ 80 à manifester devant la Réserve. 

"Les études scientifiques priment sur notre sécurité et nos habitudes de vie", explique cette communauté, qui se sent lâchée par les autorités politiques et préfectorales, à l'exception du député-maire deSaint-Leu, Thierry Robert, qui a choisi son camp.

"Sommes-nous des cobayes de la Réserve naturelle marine ?", demandent ces pratiquants de sports de glisse. Jusque-là, la direction du groupement d'intérêt public s'est faite plutôt discrète. Ponctuellement, sa directrice, Soraya Issop-Mamode, est intervenue dans les médias pour déjuger les vélléités de prélèvements dans les zones de la Réserve. Une ligne directrice qui n'est pas pour plaire aux surfeurs.

La rencontre s'annonce musclée.

Des "usagers de la mer" devant le siège de la Réserve marine
Mardi 7 Août 2012 - 14:42
.
Lu 1229 fois




1.Posté par noe le 07/08/2012 15:30
Alon mett paké lé ga !

La mer lé a nou !

2.Posté par Lache de noe le 07/08/2012 16:09
Té noé ou sa ou lè? devan baro parc marin?

3.Posté par ASSENJEE.M le 07/08/2012 16:12
Envoyez moi la BAC gazer tout ça à coup de lacrymo!

4.Posté par Christine le 07/08/2012 17:32
On prétend que c'est la faute de la réserve marine qui "attire" les grands prédateurs... C'est aller un peu vite en conclusion. Si il y a beaucoup plus d'attaque sur la côte ouest (où se trouve la réserve) c'est tout simplement car il y a beaucoup plus de surfeurs (d'ailleurs je croie que tous les surfeurs de l'île vont là). C'est mathématique ! Mettez le même nombres de surfeurs hors de la barrière de corail tout autour de l'île et vous aurez le même nombre d'attaques. Et si tout simplement, on interdisait le surf ? C'est pas criminel d'apprendre à des gosses un sport qu'on sait dangereux vu qu'il est pratiqué dans une île oùu il y a des requins et ce depuis la nuit des temps, bien avant que les écoles de surf fleurissent ! Les anciens le savaient et aucuns ne s'aventuraient hors de la barière à la nage. Si l'imprudence de certains doit être l'alibi à l'extermination de "celui qui gène", on va droit au génocide !

5.Posté par Pat le 07/08/2012 18:15
Christine li bien causé mais lé pas bien intelizan... Si nana inpé surfers côte est sé parceque nana bompé rekins. Côte ouest normalman sé linvèrs...

6.Posté par ginrol le 07/08/2012 19:25
pov nazes

7.Posté par 5.Posté par Pat le 07/08/2012 19:33
5.Posté par Pat
Si nana inpé surfers côte est sé parceque nana bompé rekins.


sans deconner? pourtant il n'y a pas de garde manger sur la cote Est


8.Posté par breizhatoll le 07/08/2012 21:29
a christine que la logique n'étouffe pas dans ses réflexions : comment expliquer vous que depuis deux ans les attaques sont passer de une tout les deux ans a huit en deux ans sans compter les alertes alors que dans le même temps le nombre de surfeurs n'a cesser de diminuer sur les plages justement du aux fermeture de plage et aux morts.
encore la faute des surfeurs ?
il n'y a pas plus de pollution depuis deux ans (mise aux normes des step de l'ermitage et de st leu ) et il n'y a pas plus de surfeurs. mais il semble que la notion de statistique dépasse votre idéologie de défense des requins . mais vous etes vous poser la question suivante : la surpopulation de prédateurs n'explique t'elle pas justement qu'il n'y ai pas d'augmentation de la population de poisson ?
Ce que je trouve extraordinaire c'est que tout ces scientifiques nous disent avoir étudier et compter les espèces avant la création de la réserve et jusqu'au jour d'aujourd'hui : qu'en est il de la population de requins avant la création de la réserve ? pourquoi ceux ci sont ils introuvables ? quels sont les derniers recensement de requins effectués ? quel méthodologie de comptage est utilisée ? bref des questions dont les réponses permettrai d'apaiser le débat et d'enfin démarrer la véritable réflexion hors de tout conflit d'interet qui sont visibles aujourd'hui de tous sauf des illuminés défenseurs de la nature qui ne se posent pas la question de l'origine du thon dans leur assiette mais préfère que des gamins meurent et se fassent amputés pour défendre une vision idillyque et débile d'un éco système utopiste. pour info dans toute réserve les prédateurs sont comptés et euthanasiés lorsque leur population dépasse un certain niveau . une réserve n'est pas la nature et une réserve a proximité d'une station balnéaire est évidemment une idiotie. a tous ceux qui prennent l'exemple des safaris pour démontrer l'inconscience présumée des surfeurs, auriez vous autoriser la création du park kruger a proximité d'un grande ville comme durban ou johannesbourg ?
un dernier conseil si vous les aimez tant , allez prendre un bain!

9.Posté par Christine le 07/08/2012 22:31
A Breitzatoll : Vous pensez trouver une explication aux attaques dans la "logique" ? Donc pour vous c'est logique, du fait d'accidents (êtes-vous sur que la part de responsabilités incombe totalement aux requins ?) resultant d'un sport dangereux, de "bousiller " tout ce qui bouge ?
Par sécurité ? Afin que les pauvres petits requins restant aillent colporter à leurs congénères de ne pas s'approcher des côtes (ouf nous voilà sauvés !) ?
Par vengeance ? "Si ce n'est toi c'est donc ton frère donc comme je suis un être supérieur, j'ai le droit de vie ou de mort sur toi, ça ne fera pas revenir les disparus mais j'aurais vidé mon surplus de testostérones !
Pour le Dieu "argent" : Les pêcheurs vont se faire un confortable treizième mois avec les requins et je suppose que les écoles de surf sont dans le rouge et on besoin de redorer leur blason.
Par démagogie politicienne ? Oui les parties prenantes de cette histoire votent, pas les requins. De plus, en autorisant (contre la loi car là, un responsable politique insite au braconnage et à la vente illicite) cette pêche (miraculeuse pour certains), il se couvre d'éventuelles vindictes l'accusant de ne rien faire et donc ne peut être tenu pour responsable.
Bien que ma logique soit (à votre goût) defectueuse, je ne vois dans cette décision de tuerie de masse qu'une chasse aux sorcières (qui malheureusement ne fera revenir les personnes disparues).
Et estimez-vous heureux qu'il y ait des défensseurs de la nature et des animaux, sans nous, il y a de grandes chances que vous deviez dans un avenir très proche surfer sur des imondices sur une mer exempte de vie. Non, les animaux ne sont pas des fléaux pour les hommes... L'inverse, je sais pas... !
Quand à votre dernière phrase : "si je les aime, que j'aille me baigner avec" est aussi intelligente que " si vous les méprisez, allez plutôt faire du patin à glace ou de la danse de salon".
En conclusion, vous ne méritez pas d'avoir à vos pieds tant de merveilles, vous vivez sur une île merveilleuse et au lieu de la respecter et da faire grandir, vous la pietinez et la considérez comme votre terrain de jeux.

10.Posté par bruce le 08/08/2012 07:15
d'accord avec christine

11.Posté par surf cono foundation le 08/08/2012 07:26
les surfeurs ont montré leur vrai visage:

- des consommateurs de loisir
- des consommateurs de resine epoxy et de kerosene qui se croient sincèrement proches de la nature
- une totale méconnaissance du milieu marin
- une rigidité d'esprit qui releve de l'inadaptation au mileu exterieur (ceci explique beaucoup de chose)
- incapable d'assumer leur responsabilté
- une mentalité d'assisté
- une mentalité de lache qui se rabat comme toujours sur un bouc émissaire pour éviter d'affronter la réalité


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales