Société

Des sondes pour mieux décrypter la surmortalité des poissons


Pose d'une sonde dans le lagon(© GIP RNMR)
Pose d'une sonde dans le lagon(© GIP RNMR)
Les phénomènes de surmortalité des poissons pourront s’expliquer plus facilement grâce à la mise en place d’un réseau de surveillance régulier de l’espace marin.

La Réserve marine déploie un réseau de 12 sondes qui permettront d’étudier la possible causalité entre les phénomènes de mortalité et une augmentation de la température de l’eau de mer.

6 sondes seront positionnées sur des platiers et les 6 autres sur les pentes externes qui couvriront le périmètre de la réserve. Une zone de référence hors réserve sera située à Saint-Pierre. Le groupement RNMR sera assisté par l’ARDA pour la mise en œuvre opérationnelle de ce réseau.

Les mesures de température et de présence des agents pathogènes bactériens permettront d’identifier avec certitude l’origine de cette surmortalité.

Le dernier épisode important s’est déroulé pendant l’été austral 2013-2014, au cours duquel environ 10.000 poissons ont été touchés sur 80 espèces différentes.

La mise en place de ce réseau est rendue possible grâce à la mobilisation d’une subvention exceptionnelle de 70.000 € par le ministère de l’Ecologie.
 
Mercredi 20 Mai 2015 - 13:38
Lu 656 fois




1.Posté par Oie-Waw le 20/05/2015 16:04
Subventions. N'y aurait-il plus que cela pour faire des choses ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales