Société

Des séismes toujours enregistrés au piton de la Fournaise


Depuis l'éruption du 4 février, le piton de la Fournaise reste sous surveillance. A un et sept kilomètres sous la surface, des séismes profonds ont été enregistrés.

L'activité sismique s'intensifie depuis quelques jours et l'observatoire du piton de la Fournaise, qui a noté près de 90 séismes par jour, en a informé la préfecture.

Plusieurs mois séparent en général chaque éruption, mais les experts pensent qu'une nouvelle pourrait survenir bientôt. C'est d'ailleurs pour cela que la vigilance n'a pas été levée depuis le dernier éveil du volcan.

Quelques chiffres de l'observatoire:

Depuis la fin de l’éruption de février 2015, l’OVPF a enregistré :
    ▪ 23 Séismes volcano-tectoniques superficiels (entre le sommet et le niveau de la mer)
    ▪ 353 Séismes volcano-tectoniques profonds (à environ 5 Km sous le sommet)
    ▪ 22 séismes locaux
    ▪ 3 séismes régionaux
    ▪ 9 téléséismes
    ▪ 2163 éboulements à l’intérieur du Dolomieu
    ▪ Un gonflement continu du cone sommital
    ▪ La présence de gaz magmatiques

SISMOLOGIE
    ▪    Séismes volcano-tectoniques superficiels (entre 600 et 1500 m au-dessus du niveau de la mer à l’aplomb du sommet - magnitude inférieure à 0.83): le nombre de VT est  de 23 sur 65 jours soit une moyenne de 0,3 séisme par jour ou encore environ 1.9 séisme par semaine.
En fait deux périodes sont à distinguer:
(i) du 16 au 24 février 2015, l’activité demeure relativement soutenue avec près de la moitié des séismes enregistrés sur la période (9/19) (ii) du 25 février au 23 avril, l’activité est très calme avec 6 séismes en 41 jours

    ▪    Séismes volcano-tectoniques profonds (entre 1 et 7 km sous le niveau de la mer à l’aplomb du sommet - magnitude inférieure à 1.4): 353  VT détectés à ce jour, entre le 16 et le 24 avril. ( les séismes "profonds" précédents étaient localisés sous le flanc est).
A noter que ce type d’enregistrements est assez rare : environ 800 depuis le 1er janvier 2004 soit moins de 5 par mois.

L’essaim de séismes profonds enregistré actuellement est donc comparable aux événements de janvier 2004 ou juin 2009. A noter que dans le premier cas (tout comme en 2007) les séismes profonds apparaissent suite à une éruption latérale (distale). En juin 2009 cette activité survient 6 mois après une éruption et 5 mois avant la suivante. A noter également que de tels séismes avaient été observés en 1998, avant l'éruption. Alors l'OVPF ne faisait pas d'enregistrements continus des signaux et seuls ceux de forte magnitude ont été enregistrés.

 Éboulements : un nombre important d’éboulements sommitaux de petit volume (32/jour en moyenne) est détecté au sein du cratère Dolomieu. Cette activité est en augmentation par rapport aux mois précédents.
Samedi 25 Avril 2015 - 09:12
Lu 1211 fois




1.Posté par grogland le 25/04/2015 14:26
on s'en fou

2.Posté par GIRONDIN le 25/04/2015 17:25 (depuis mobile)
Aïe aïe i ferme l'enclos à quelle heure?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales