Social

Des salariés de la SIDR en grève


Des salariés de la SIDR en grève
Depuis ce matin, un mouvement de grève perturbe le fonctionnement de la SIDR. En cause, les négociations annuelles obligatoires qui ne peuvent être conclues entre la direction et les syndicats, visiblement pas sur la même longueur d'onde.

Les syndicats demandent une revalorisation des salaires à hauteur de 2% au 1er janvier 2012, se basant sur le coût de la vie fixé au 31/12/2011. Mais la direction propose une revalorisation à 2% sans rétroactivité.

La CFDT et la CFE-CGC, soutenues par les élus de la CGTR, ont décidé d'entamer un mouvement de grève ce matin avec une soixantaine de salariés. "Sur les 450 salariés, cela peut paraitre peu mais il faut savoir qu'un grand nombre d'employés a subi des pressions pour ne pas suivre ce mouvement", indique le délégué syndical CFE-CGC, Philippe Lisador.

Pour le moment, le directeur général, Philippe Jouannen, n'a pas rencontré les leaders syndicaux. Une position qui inquiète : "On craint de vivre le même scénario que lorsque nous avions fait grève en 2010. Le directeur général ne nous avait rencontré que 4/5 jours après le début de notre mouvement", poursuit le délégué syndical.

Afin d'éviter ce même destin, une délégation est allée à la rencontre du Conseil général, et de sa présidente, par ailleurs présidente de la SIDR, Nassimah Dindar. Reçus par le cabinet, les représentants de la délégation ont exposé leurs inquiétudes.

L'occasion pour eux d'évoquer, au-delà de la problématique NAO, le climat social et économique de la SIDR : "Lors du conseil d'administration du 30 mai dernier, un débrayage d'une demie journée avait été opéré. Nous voulions pointer du doigt la dégradation des conditions de travail que vivent les salariés depuis l'arrivée du directeur général", précise Philippe Lisador.

Les grévistes sont dans l'attente d'une entrevue avec Philippe Jouannen et devraient également rencontrer des représentants de l'Inspection du travail et de la Préfecture.
Mardi 12 Juin 2012 - 15:24
Lu 1487 fois




1.Posté par fredo le 12/06/2012 15:45
Et les locataires? CE SONT EUX LES CLIENTS EN PREMIER.
rien à foutre ? de leurs problèmes !

Quand on vous dit d'aller sur ligne unique et personne ne vous rappelle quand vous laissez 7 messages, après la grève ,il faut rester poli avec eux sinon zot lé vexé.

2.Posté par David le 12/06/2012 17:43
Demandez vous qui a mis en place cette organisation incapable de satisfaire les clients et ce contre l'avis de tous les professionnel de la boité, instance et élu, c'est le DG et la clique de directeurs er de cadre incompétents qu'il amis en place depuis on arrivée.

3.Posté par Bertrand le 12/06/2012 17:52
les locataires? ils vont payer les revendications des syndicats merci pour eux en cette pèriode de crise

4.Posté par Fabrice le 12/06/2012 18:32 (depuis mobile)
Pour votre information les augmentations de salaires ne sont pas répercute sur les loyers, la hausse des loyers étant encadré par l État, c est donc pour jeter le discrédit sur ce mouvement social que d' affirmer ça !

5.Posté par Fabrice le 12/06/2012 18:33 (depuis mobile)
Pour votre information les augmentations de salaires ne sont pas répercute sur les loyers, la hausse des loyers étant encadré par l État, c est donc pour jeter le discrédit sur ce mouvement social que d'' affirmer ça !

6.Posté par cobwoy de l"est le 12/06/2012 20:30
il faut sauver le soldat ryan

7.Posté par pepite le 14/06/2012 17:00
hehe....... nouveau DG (enfin plus tres nouveau quand on est là depuis 5 ans) en tout cas, on sait ce qu'on perd mais on ne sait pas ce qu'on gagne........... la preuve

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales