Société

Des rues de St-Denis féminisées pour la journée de la femme


Des rues de St-Denis féminisées pour la journée de la femme
Dans le cadre de la journée de la femme, les associations ACMM (Association citoyenne main dans la main) et Cevif (Collectif pour l'élimination des violences intrafamiliales) se sont associées dans une grande opération de "féminisation" des rues de Saint-Denis.

Françoise Mollard, Laurence Vergès, Denise Ramassamy, Isnelle Amelin, Marcelle Vabois ou encore Anne Caze ont vu leur nom apposé pendant quelques minutes sur les murs du centre-ville en lieu et place des rues Maréchal Leclerc, Jules Auber ou Alexis de Villeneuve. Une action avant tout symbolique pour montrer qu'il y a encore beaucoup de chemin pour arriver à la parité homme / femme.

"La très grande majorité des rues de villes porte le nom de personnages célèbres dont nous ne contestons absolument pas le mérite, au détriment de celui de femmes ayant au même titre contribué à l'évolution de notre pays et de la cause de la femme", expliquent en choeur les deux présidentes des associations Cevif et ACMM, Thérèse Baillif et Faouzia Vitry.

Entourées par de nombreux politiques, tels que Paul Vergès, Pierre Vergès, Nassimah Dindar, Michel Lagourgue, Monique Orphé ou encore Gérald Maillot, les deux associations ont procédé à un grand parcours à travers les rues de Saint-Denis pour féminiser les rues du chef-lieu.

En tout, 16 rues ont été rebaptisées en leur attribuant un nom de femmes réunionnaises célèbres et six rues ont été choisies pour créer un espace appelé "Quartier dionysien des femmes en l'air". En tout, six plaques ont été apposées symboliquement durant une heure le temps de la manifestation.

Des rues de St-Denis féminisées pour la journée de la femme

Des rues de St-Denis féminisées pour la journée de la femme

Des rues de St-Denis féminisées pour la journée de la femme

Des rues de St-Denis féminisées pour la journée de la femme
Vendredi 8 Mars 2013 - 16:19
Lu 1319 fois




1.Posté par Mitch Buchannon le 08/03/2013 15:28
n'importe quoi vraiment...

2.Posté par ASSENJEE.M le 08/03/2013 15:40
Combien a couté cette connerie?

3.Posté par David Asmodee le 08/03/2013 17:03
Je verrais bien une rue Nafissatou Diallo, pour que les socialistes fassent preuve d'humilité et de retenue dans leurs leçons de morale.

En tout cas, je suis content de voir que nos élus ont le temps de faire mumuse dans les rues de St Denis.
Ensuite un p'tit repas. Un p'tit dessert. Et pourquoi pas tire un p'tit coup sur le front de mer de St-Denis, rebaptisé Place de la Raie Publique pour l'occasion ?

4.Posté par Très cher pour faire la com des politiques pour le coup pas correct du tout! le 08/03/2013 17:08
Vue le nombre de personnes présente (politique, administratif etc...)et leur salaire journalier, très très cher! l'impression des plaque c'est quedalle à côté de l'immobilisation de tant de personnel! tout ça pour grosse opération de com de nos très cher politiques en mal de visibilité.

5.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 08/03/2013 17:19
heu Juliette Dodu c'est une femme lol
Les Vergès rêvent de rebaptiser la rue Pasteur en rue Vergès, ils ont vécu un moment au bas des rues Pasteur et de l'Est.

6.Posté par string ficelle le 08/03/2013 17:20
avec tout ses zélu(e)s nou lé en l'air!

7.Posté par Creole Blanc de la Réunion le 08/03/2013 18:46
Je me pose la question si cette journée est aussi celle des femmes qui sont obligées de porter un certain style vestimentaire très très très fermé (parfois on voit à peine les yeux). On me dira que ces femmes sont volontaires... Ben voyons ! Vive la femme, vive la femme libre, vive la liberté.

8.Posté par falcucci pascal le 09/03/2013 05:50

il manque la MAIRE vivre Annette

PASCAL FALCUCCI

9.Posté par une femme le 09/03/2013 07:32
du n importe quoi, quel mysere culturelle pour 'avoir aucune idee pour mettre en avant la femme! franchement c'est juste une excuse pour se mettre devant les objectifs, d'ailleurs la 1ere photo est rigolote nassimah veut mettre en avant mde baillif mais c'est difficile car monique orphee tient fermement la plaque! non les filles a revoir ce genre d'action

10.Posté par Tang in zié le 10/03/2013 18:40
"Mysère culturelle" (en passant misère c sans "y", quelle misère intellectuelle), récupération politique, "connerie", "n'importe quoi", "combien ça coûte"... les critiques ont empruntées la route des tamarins? ça circule sans difficultés on dirait, on ne prend même plus te temps de regarder le paysage.

La "mysère" dans vos post, au combien ils peuvent venir du coeur, c'est de ne pas faire la part des choses et de gueuler bêtement devant le premier mur qui se présente sans aller vérifier si derrière se trouve l'interlocuteur souhaité. Moi, qui aime les femmes de sexe féminin, je dis respect à celles des deux assos qui ont eu cette initiative et qui à mon avis ne coûte pas plus cher que l'argent perdu en grande parlote les autres jours de l'année et souvent tenue par nous les hommes.


11.Posté par polo974 le 11/03/2013 15:28
ah les c..s...
rebaptiser la rue juliette dodu...

et la photo de la (fausse) rue laurence ... avec le paul et le pierre dessous...


pitoyable, quand on voit le sort qu'ils réservent dans leur parti agonisant aux femmes de caractère...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales